jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Il y a 2 heures, jldauvergne a dit :

Quand on parle de croissance verte

 

Non, la croissance ne peut pas être verte. 

Un exemple parmi tant d'autres : si tu fabriques du bioéthanol tu le fais en utilisant des surfaces au détriment de la culture vivrière. Dans certain c'est la déforestation.

Tu utilises de l'énergie fossile pour la culture, pour la transformation et au final ton soit disant biocarburant est quand même constitué majoritairement de dérivés du pétrole.

Pareil pour la fabrication et l'érection des éoliennes, celle des panneaux solaires qui utilise beaucoup d'énergie pour l'extraction des métaux.

Ces dernières "énergies vertes" et les voitures électriques utilisent pas mal de cuivre.

Mais il faut de plus en plus extraire du minerai pour obtenir la même quantité de cuivre.

 

Wikipedia :

<< Des gisements de minerai de cuivre ont été découverts, il y a 4 700 ans, dans le Sinaï par les Égyptiens, lors d'une expédition du pharaon Smerkhet.

Comme pour beaucoup de métaux non ferreux, l'extraction du cuivre s'est faite à partir de gisements de plus en plus pauvres. En 1800, le minerai anglais titre plus de 9 % de cuivre. Il en contient encore plus de 6 % vers 1880, mais il est épuisé. À la même époque, au moment de la mise au point du procédé Manhès-David, le minerai américain, très abondant, contient en moyenne 3 % de cuivre3, 2 % en 1930, 1 % en 1975 et 0,6 % au début du xxie siècle.

 Aujourd'hui les sources de cuivre sont plus discrètes et difficiles à trouver. Des gisements de chalcopyrite sont exploités intensivement au Canada, en Zambie, au Katanga en République démocratique du Congo, au Mali, au Kazakhstan, en Mauritanie, en Pologne et aux États-Unis, dans les États de l'Arizona, du Montana, du Nouveau-Mexique, et de l'Utah. Une des plus grandes mines du monde se trouve à Chuquicamata, dans le désert d'Atacama au Chili. La malachite (une pierre verte opaque) est exploitée dans la région de Lubumbashi dans l'Est du Congo. À l'heure actuelle, la teneur en cuivre des gisements riches est de l'ordre de 4 %.

 

Pour ce qui est de l'environnement 

 

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bioéthanol

 

<< 

 

Le bioéthanol ou agroéthanol est un biocarburant utilisable dans certains moteurs à essence. Le terme bioéthanol est un amalgame entre le préfixe bio du grec bios, vie, vivant et du terme éthanol. Le préfixe bio indique que l'éthanol est produit à partir de matière organique (biomasse) et n'a pas de lien avec le terme « bio » généralement utilisé pour désigner l'agriculture biologique. Le préfixe « bio » est donc contesté dans certains pays francophones. Il s'agit d'un vecteur énergétique issu de l’agriculture ou des déchets de l'industrie forestière1 et appartenant à la famille des énergies renouvelables.

Cet éthanol d’origine végétale n’est rien d’autre que de l’alcool éthylique, le même que celui que l’on trouve dans toutes les boissons alcoolisées.

................>>

 

Fabrication

 

Les végétaux contenant du saccharose (betterave, canne à sucre…) ou de l’amidon (blé, maïs…) peuvent être transformés pour donner du bioéthanol, obtenu par fermentation du sucre extrait de la plante sucrière ou par hydrolyse enzymatique de l’amidon contenu dans les céréales. On parle généralement de filière « sucre » pour désigner cette filière de production du « bioéthanol ».

Par rapport à la filière « huile » permettant de produire de l'huile végétale brute et du biogazole (ester éthylique d'huile végétale ou EEHV), la filière « sucre » est de loin la plus développée dans le monde, principalement au Brésil, où le bioéthanol de canne à sucre couvre 22 % des besoins nationaux en carburant, en Suède où outre la vente de super éthanol, l'essence contient 5 % de bioéthanol (à base de canne à sucre). Aux États-Unis, plus de 10 % de l’essence contient du bioéthanol (principalement de maïs) à hauteur de 10 %.>>

...........

 

<<La consommation d'éthanol est supérieure d'environ 25 % à celle d'essence>>

.....................

<<Cet agrocarburant est présenté comme un carburant vert, mais son appellation de « bioéthanol » est controversée pour plusieurs raisons :

Pour l'ETBE sa transformation à partir de l'éthanol utilise des produits chimiques (acide sulfurique) et une grande quantité d'énergie, qui donne finalement un bilan énergétique pour l'ETBE quasiment aussi mauvais que celui de l'essence d'origine fossile9. En comparaison, les biocarburants pour moteurs diesels (huile végétale pure, EMHV, EEHV) offrent des bilans énergétiques nettement supérieurs (dans un rapport 2 à 5 suivant les indicateurs pris).

Une étude10 nord-américaine conduite par le Pr Mark Z. Jacobson (université Stanford) a conclu que le bioéthanol présentait autant de risques sanitaires et de pollution que l’essence ; Il pourrait causer une augmentation des pathologies respiratoires aux États-Unis, selon un modèle mathématique simulant la qualité de l’air en 2020, année où les véhicules fonctionnant à l’E-85 devraient être largement disponibles.
Deux substances cancérogènes benzène et butadiène diminueraient dans l’air, mais ce sont alors le formaldéhyde et l’acétaldéhyde, deux autres cancérigènes qui augmenteraient (Il est également prévu que le nombre des véhicules augmente). Mark Z. Jacobson, estime que le nombre de cancers liés à l’E-85 serait du même ordre de grandeur que celui qu'on estime induit par l’essence.

Si la contribution à l'effet de serre est réputée bien moindre (elle n'est pas nulle), les impacts différés de l'agriculture intensive semblent pas, mal ou très partiellement pris en compte par les écobilans de l'agroéthanol dont la production risque d'encore accroître les problèmes liés aux engrais chimiques, pesticides, labour, érosion et consommation de terre gagnées sur la forêt ou qui aurait pu être restaurées par de vraies jachères (repos et restauration de l'humus et du sol) ou occupées par des cultures alimentaires.

Il n'est actuellement pas certain que la production d'éthanol conduise à un gain net d'énergie. En effet, certaines études concluent que la production d'éthanol est un procédé ayant un apport énergétique négatif11,12,13, alors que d'autres arrivent à une conclusion inverse14. Néanmoins les études négatives sont basées sur la transformation à partir de maïs et les positives à partir de betteraves elles ne sont donc pas comparables.

Le développement des biocarburants est accusé de tirer vers le haut les prix du colza, palme, maïs, du soja et du blé (les cours de colza ou canola aux États-Unis, palme et soja étant interdépendants). Cependant, plusieurs études ont montré qu'entre 0,5 % et 1 % de la surface cultivable était utilisée pour la production de biocarburants15. D'autres études ont mis en avant la hausse de consommation de la viande dans les pays en voie de développement pour expliquer la pénurie en nourriture16. Les études sur l'utilisation de surfaces cultivables ont mis en évidence la consommation importante par les élevages de viande17.>>

Edited by Alain 31
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jackbauer 2 a dit :

Inutile de taper sur les politiques une fois de plus, ils n'ont pas besoin de ça.

 

Qui aurait pu prédire la crise climatique ? 

 

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/crise-climatique/qui-aurait-pu-predire-la-crise-climatique-la-petite-phrase-d-emmanuel-macron-agace-les-specialistes-du-climat_5576013.html

 

Ça mérite pas des claques quand même ?

  • Like 5
  • Love 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Alain 31 a dit :

Aujourd'hui les sources de cuivre sont plus discrètes et difficiles à trouver

 

En fait il y a d'énormes réserves potentielles, ainsi que d'autres métaux comme le nickel, le manganèse, ect sur le fond des océans : les nodules polymétalliques

Certains pays sont tout prêt à sauter le pas, malgré le désastre environnemental qui accompagnerait l'exploitation...

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nodule_polymétallique

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Superfulgur a dit :

Et puis, rechargeant mon véhicule dans Sa Magnifique Station de Superchargeurs de Montélimar, et Ses 36 Stèles qui s'élèvent, Telles des Menhirs marmoréens et immémoriaux, j'ai eu l'Illumination.

 

Il m'Est Apparu, Avatar de Synthèse, Messie Cosmoplanétaire, Prophète des Temps Futur, Aura électrique évanescente et translucide.. /.../ 

 

Alors j'ai baissé la tête, pleuré, me suit prosterné devant la Stèle au Saint T, payé la recharge et ai repris ma route vers La Vérité, guidé par Sa Lumière bienfaisante et bienveillante.

 

 

Manifestement toi aussi tu es bien "chargé" :D.. mais t'es encore loin d'avoir la verve à Gide..

Oui.. bon.. ça se confirme, c'est entendu, les bornes Tesla sauvent la France, le monde !...

 

Surtout prend tes cachets maintenant :|..

 

 

 

PS > Et puis qu’est-ce que t’as été foutre à Montélimar ??.. Perso je préfère les filles de Troyes, qui elles au moins offrent leurs deux joues..

  • Haha 9

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

"Manifestement toi aussi tu es bien "chargé" :D"

 

 

Bonjour, ce sujet revient trop souvent ici, les villes américaines sur la côte Ouest respirent de mieux en mieux, les voitures électriques sont de plus en plus partout  Ce n'est pas que des Tesla.

C'est tellement mieux que ces diesels qui encore pullulent et pourrissent les rues et routes Européennes.

On peut conduire depuis la  frontières Canadienne jusqu'à celle du Mexique sans aucun problème!

De plus ces voitures sont tellement plus silencieuses.

Edited by VNA1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En recherchant des données sur l hydrogène blanc je suis tomber sur ceci : "cet hydrogène a un double avantage : il ne requiert aucune énergie pour être produit (autre que celle pour aller le chercher), et surtout, les poches en profondeur contiennent du fer et peuvent ainsi continuer de produire de l'hydrogène même après extraction. En clair, une réserve qui se "remplit" à nouveau après avoir été vidée".

 

Moi qui pensait que le fer était un élément très stable dans le temps.

 

De l énergie sans fin ..bon avec un peu temps pour la recharger.

Edited by bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alain 31 a dit :

Non, la croissance ne peut pas être verte. 

Un exemple parmi tant d'autres : si tu fabriques du bioéthanol tu le fais en utilisant des surfaces au détriment de la culture vivrière. Dans certain c'est la déforestation

Non, pas forcément.  Tu peux utiliser des algues et des déchets orgniques.

Dans un autre genre, si on fait des centrales thorium c'est relativement propre, de même que la géothermie et l'hydrogène blanc.

Et la croissance verte,  tout depend la définition que tu lui donnes. Si la biodiversité et la qualité de vie comptaient dans le PIB , il faudrait faire beaucoup de choses autrement. 

 

On peut améliorer la qualité de vie en protégeant la biodiversité et en étant neutre en carbone. 

Et si demain on a une techno decarbonnée que les autres n'ont pas, même en calcul classique de PIB on peut être en croissance. Il vaudrait mieux ça qu'une croissance Thales/Airbus/LVMH.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alain 31 a dit :

Tu utilises de l'énergie fossile pour la culture, pour la transformation et au final ton soit disant biocarburant est quand même constitué majoritairement de dérivés du pétrole

Le bioéthanol réduit de 70% l'empreinte carbone. Les 30% sont liés en partie au fait que l'alcool pur est trop corrosif,  il faut couper à 15% minimum d'essence.

Si tu couples ça au gain d'une motorisation hybride qui tombe la conso à 3 à  5 L , il ne reste pas beaucoups de CO2.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une vidéo de la séparation, j'avoue avoir du mal à comprendre la logique de jets latéraux à la base du booster juste avant…

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi le moment que je préfère, c'est le bouquet final :D

boum.jpg.71b48f67e1960be6f86ded293bb3c7f3.jpg

 

 

Edited by Wargentin
  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Superfulgur a dit :

Et puis, rechargeant mon véhicule dans Sa Magnifique Station de Superchargeurs de Montélimar,

 

et il ne manquait plus qu'Aurélien B  faisant du stop à la sortie de la station de montélimar

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a un petit papier dans Nature à propos du dernier test

https://www.nature.com/articles/d41586-023-03624-z

extrait traduit ;

SpaceX, dont le siège se trouve à Hawthorne, en Californie, rêve d'utiliser Starship pour envoyer des humains sur Mars. Mais le client le plus important de la société est la NASA, qui a confié à SpaceX des contrats d'une valeur de plus de 4 milliards de dollars américains pour développer le vaisseau Starship afin de transporter des astronautes et du matériel sur la Lune. Il reste encore de très nombreuses étapes à franchir avant que SpaceX puisse prouver que le vaisseau est sûr pour l'atterrissage de personnes sur la surface lunaire. Il s'agit notamment de réaliser des vols suborbitaux et orbitaux sans astronautes à bord, ainsi que de démontrer que le vaisseau peut se ravitailler en orbite terrestre basse à partir d'autres vaisseaux-citernes Starship.

Sur le papier, la NASA prévoit toujours de transporter des humains sur la surface lunaire, dans le cadre de sa mission Artemis III, en décembre 2025. Compte tenu de tout ce qui doit être fait pour préparer Starship et d'autres éléments de la mission, peu de gens pensent que ce calendrier est réalisable. La NASA envisage maintenant de modifier la mission Artemis III de manière à ce qu'elle n'implique pas le débarquement de personnes sur la Lune.

Bill Nelson, administrateur de la NASA, a félicité SpaceX pour ce vol d'essai, déclarant qu'il s'agissait d'une "occasion d'apprendre, puis de voler à nouveau".

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, MARCOPOLE a dit :

 

et il ne manquait plus qu'Aurélien B  faisant du stop à la sortie de la station de montélimar

 

Marre toi, mais ce chantre de la décroissance urgentissime radicalissime pour sauver les animaux et la planète roulait encore il y a quelques années en Ford Mustang V8 décapotable.

Tout est possible, absolument tout, sur cette planète.

Ca fait longtemps que j'ai compris qu'il y avait plus d'univers dans l'imaginaire humain que dans tout l'Univers.

 

 

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Superfulgur a dit :

il y a quelques années en Ford Mustang V8 décapotable.

sans oublier la rolex au poignet

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, MARCOPOLE a dit :

il ne manquait plus qu'Aurélien B  faisant du stop à la sortie de la station de montélimar

 

En fait c'était moi avec une perruque B| -_-.

 

il y a 39 minutes, Superfulgur a dit :

Ca fait longtemps que j'ai compris qu'il y avait plus d'univers dans l'imaginaire humain que dans tout l'Univers.

 

Je confirme et j'abonde..

Dans son blog et ses "Chroniques de l'Espace" J.P. Luminet citait récemment le poète allemand Novalis qui s'interrogeait ainsi  :

"Nous rêvons de voyages à travers l’Univers, mais l’Univers n’est-il pas en nous ?

 

De même Gaston Bachelard dans sa "Poétique de l’espace" de 1957 évoque le double univers du cosmos et des profondeurs de l’âme humaine, soulignant ainsi que science et poésie peuvent faire bon ménage. Je vous recommande le chapitre VIII et cet extrait :

"L'immensité est en nous. Elle est attachée à une sorte d'expansion d'être que la vie refrène, que la prudence arrête, mais qui reprend dans la solitude. Dès que nous sommes immobiles, nous sommes ailleurs ; nous rêvons dans un monde immense. L'immensité est le mouvement de l'homme immobile. L'immensité est un des caractères dynamiques de la rêverie tranquille"

 

"Et je me crée d'un trait de plume

Maitre du Monde,

Homme illimité"

 

https://gastonbachelard.org/wp-content/uploads/2015/07/BACHELARD-Gaston-La-poetique-de-l-espace.pdf

 

On est parti un peu loin du Starpschiiiit là :| -_-..

  • Like 3
  • Love 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, vaufrègesI3 a dit :

On est parti un peu loin du Starpschiiiit là :| -_-..

tout l'univers est dans starship

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, a s p 0 6 a dit :

tout l'univers est dans starship

 

C'est plutôt le JWST qui n'en est déjà pas si loin :)..

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut citer aussi "L'univers dans une coquille de noix" de Stephen Hawking, un livre qui m'avait été offert dès sa sortie en 2001.

J'avais lu avec délectation "Une brève histoire du temps", mais la coquille m'est restée un peu en travers de la gorge :|..

 

Le titre utilisé par Hawking fait référence à une citation de Hamlet de Shakespeare : "Je pourrais être enfermé dans une coquille de noix et me sentir comme le roi d'un espace infini".. 

Ce qui rejoint pleinement le sens de mes citations de Novalis et de Bachelard énoncées dans mon avant dernier message.

  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, apricot a dit :

Bill Nelson, administrateur de la NASA, a félicité SpaceX pour ce vol d'essai, déclarant qu'il s'agissait d'une "occasion d'apprendre, puis de voler à nouveau".

 

Bonjour, le secteur privé est tellement plus fiable que le gouvernement. Ce dernier sait trop bien inutilement  dépenser   l'argent du contribuable.Enfin c'est ainsi que le modèle Américain est établi. NASA n'est pas fait pour envoyer des fusées en l'air quand le privé peut faire tellement mieux. Par contre NASA fait énormément de recherches scientifiques spatiale et tant d'autresoù ill n'y a aucun bénéfice monétaire à réaliser.  

 

J'ajoute que le congrès Américain met beaucoup de pression sur NASA pour laisser le secteur privé prenne la relève de ces lancements qui ne sont plus vraiment de la recherche scientifique pure.

Edited by VNA1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans de précédents messages, j'avais évoqué le fait que derrière la plupart des grandes entreprises scientifiques et technologiques, il y avait des réalités peu avouables, même si in fine, on présente ces entreprises comme des succès du génie humain et des marqueurs de progrès.

 

Pour en revenir au spatial, l'histoire du spatial franco-européen... Je vous invite entre autres à découvrir la réalité derrière l'existence de Kourou...

 

 

  • Like 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, merci Georges Black pour l'excellente video.

On en a fait une catastrophe ici sur le forum des habitants locaux de Boca Chica étant plus ou moins déplacés en leur achetant leurs maisons au prix 3 fois plus cher. 

Comparé aux habitants de Kourou, où les déménageants forcés  dans des cabanes à lapins!

 

Quand au problèmes de Starship, ce n'est pas nouveau, car toutes les fusées ont le même problème?.

N'y a t'il pas une membrane qui pousse le carburant dans le bon sens vers les moteurs?

 

Autrement dit le "sloshing n'est pas nouveau?

Edited by VNA1
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now