jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Très perspicace ta fille : il lui en faudrait une comme ça pour lui remettre les pieds sur Terre à Monsieur Muscle, et le détendre un peu.

Je confirme pour l'anglais : si on m'avait enseigné l'anglais comme ça à l'école, je serais parfaitement anglophone aujourd'hui ! :):D

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

English is a language very facile, and nonobsting the stupid opinion of superfulgur (who can go make him see at the greek's), I am completementely bilingual.

It is not a baltring of freelance piss-copy who is going to say the contrary, no but without joke!!!!

  • Like 1
  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Superfulgur a dit :

C'est hallucinant, ces critiques imbéciles et jalouses sur le plus grand génie du XXI e siècle…

 

Je ne sais pas si c'est le plus "grand génie" du XXI siècle mais ce que j'ai compris c'est qu'il essaye de sauver les meubles sur Wall Street!

Quand on ose, trop souvent les critiques ne sont jamais bien loin! 

J'aimerais bien voir chez nous quelqu'un embauchant 25.000 salariés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, roul a dit :

J'aimerais bien voir chez nous quelqu'un embauchant 25.000 salariés.

 

Cher Monsieur Mapoule, 

 

Oui mais si après il les met au chômage, c'était bien la peine….

 

  • Like 1
  • Love 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, roul a dit :

J'aimerais bien voir chez nous quelqu'un embauchant 25.000 salariés.

 

Serge ? Non... pas lui, l'autre... celui qui nous a quitté !

  • Like 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, roul a dit :

J'aimerais bien voir chez nous quelqu'un embauchant 25.000 salariés.

En tout cas, bien qu'il soit champion du recyclage, c'est pas les syndiqués d'Air France ou de la SNCF qu'il embaucherait pour atteindre ses objectifs... 9_9

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je trouve le kitchen english de Mac Queen légèrement meilleur , plus recherché/raffiné, que celui de Superfulgur...

Sinon, petits contretemps chez monsieur Muscle :

 

Citation

Décollage retardé. Space X, l'entreprise privé de voyages spatiaux, créée par Elon Musk, n'emmènera pas de touristes autour de la lune en 2018, comme le révèle le Wall Street Journal. Initialement, la compagnie avait annoncé vouloir inaugurer ses vols touristiques d'ici la fin de l'année. Mais il va falloir attendre mi-2019 au minimum avant de voir les voyageurs décoller.

"Space X entend toujours faire voler des touristes autour de la lune et l'intérêt des consommateurs est grandissant" a assure James Gleeson, le porte-parole de Space X au Wall Street Journal, confirmant le report du programme sans en indiquer pour autant les raisons. "Des défis techniques et de production perturbent les plans d'Elon Musk pour l'exploration humaine du système solaire", explique de son côté le quotidien américain.

Deux touristes spatiaux déjà à l'entraînement

Le Wall Street Journal, évoque également les "doutes de l'industrie sur la demande du marché pour la fusée de Space X 'Falcon Heavy'", dont le premier vol a pourtant été courronné de succès, il y a quatre mois.

BFM

 

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Kaptain a dit :

Perso, je trouve le kitchen english de Mac Queen légèrement meilleur , plus recherché/raffiné, que celui de Superfulgur...

 

It is completementely normal because Superfulgur is just a globe-trotter of prisunic who has winned his English diplom in a Pocket surprise.

He is just capable of commanding a burrito chicken at the cafeteria in San Sergio de Atacama. He is the king of the baltrings.

 

Me, I have etudied pronfondely this language in America of North where the people speak top moumoute English.

We don't shoot in the same category.

 

  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Kirth a dit :

We don't shoot in the same category.

 

>:(>:(>:(

 

You know where you can mettre your perfect English ??? In Uranus.

 

Or DTC if you préfère.

 

 

 

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Like they say in New York, the bave of the toad doesn't reach the white colomb.

  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kaptain a dit :

Elon Musk, n'emmènera pas de touristes autour de la lune en 2018, 

 

Des touristes autour de la Lune, j'en suis aussi MDR que l'english à Steve et à S :)

Quand on pense que TP s'est entrainé 7 ans pour aller passer quelque temps à 350 km de la Terre ( un Paris-Limoges quoi ) c'est trop là :D:D:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super, ne vire pas vulgaire, tu as trouvé ton maître, avoue-le... Mais nous reconnaissons tous que tu es le magistral initiateur ! 9_9

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

"Des défis techniques et de production perturbent les plans d'Elon Musk pour l'exploration humaine du système solaire", explique de son côté le quotidien américain (Wall Street Journal).

 

C'est ballot quand même !...

 

:/o.O:(.......:P

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Des défis techniques et de production perturbent les plans d'Elon Musk pour l'exploration humaine du système solaire

 

Sacré Elon Musk..., un grand enfant, archi milliardaire qui a des rêves plein la tête. :D

 

Xavier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arrêtez vos délires et dérapages.

Heureusement qu'il y a encore des personnes qui rêvent et essayent de les réaliser et prendre des risques.

Ce ne sont pas les rond-de-cuirs qui feront avancer la France avec leurs syndicats.

Quand à se moquer de l'Anglais: "You come accross as a bunch of absolute morons"

Edited by roul
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, roul a dit :

Arrêtez vos délires et dérapages

 

Ce ne sont pas nos délires, c’est le très informé Wall Street Journal qui le dit...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, roul a dit :

Arrêtez vos délires et dérapages

 

Sinan koi ? Dieu va nous lancer des éclairs pour oser blasphémer Saint Musc ?

 

Tiens, je te laisse méditer sur cette citation :

 

"En l'an 2000, nous aurons sans aucun doute une base sur la Lune, nous aurons atterri sur Mars et il est tout à fait possible que des équipages humains auront volé jusqu'aux plus lointaines planètes".

 

Avec le recul, évidemment, ça parait complètement c.n puisque ce sont les robots qui ont, effectivement, conquis le Système solaire entier, pendant que Monsieur Thomas Pesquet tourne en rond autour de la Terre en prenant des selfies…

  

La citation est d'un immense humaniste, comme Monsieur Musc, un immense humaniste qui rêvait de planètes et d'étoiles, en contemplant les prisonniers de la montagne du Harz pendus par 

12 à des grues de chantier...

 

Bonne soirée !

 

S

  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, Musk fera comme les autres, si Tesla perd de l'argent il le vendra a un grand constructeur qui fait aussi des voitures electriques. Mais il peut faire des bénéfices ailleurs avec le F9, le plus rentable des lanceurs, Musk peut faire de gros benefices sur ce marché.

Par contre, la BFR, si elle vole, devrait etre en pure perte question profits. Musk le sait et ne se fait pas d'illusions là dessus.

Quant à l'offre Falcon Heavy, 60 tonnes en orbite basse, c'est mitigé. Il y a un micro marché de deux vols par ans peut etre, donc c'est a Musk de créer la demande, sinon la FH va perdre de l'argent aussi. Il ya 30 ans la FH aurait pu faire de la competition au Space Shutlle, mais maintenant que l'ISS est construite, c'est trop tard.  Une version lourde du Dreamchaser de SierraNevada, adaptée à la FH, pourrait avoir de l'avenir, mais puisque Musk a dit qu'il ne voulait se concentrer que sur la BFR, il faut le croire.  

Créer de la demande et du marché pour ses lanceurs lourds est vital pour Musk. Les vols sous-orbitaux intercontinentaux c'est du pipeau, il faut qu'il trouve autre chose.   

Share this post


Link to post
Share on other sites
56 minutes ago, Richard Guillaume said:

Quant à l'offre Falcon Heavy, 60 tonnes en orbite basse, c'est mitigé. Il y a un micro marché de deux vols par ans peut etre, donc c'est a Musk de créer la demande, sinon la FH va perdre de l'argent aussi.

 

C'est pas faux, mais c'est déjà obsolète comme constat. D'ici à la fin de l'année, il reste 2 vols commerciaux de Falcon Heavy, ce qui montre qu'il a déjà décroché les contrats en charge lourde pour les militaires US et pour les télécom avec Arabsat . RDV le 30 octobre de cette année. Et l'on ne sais rien des contrats de lancement pour 2019 (ou si peu)...

Qui aurait parié sur Steve Jobs pour la téléphonie mobile en 2003 vu ce sur quoi jongle les marchés du portable dans les années 2010.... Certainement pas un analyste aussi pertinent que SF, dont le seul véritable mérite dans le domaine de l'astronautique est d'être n°2 sur le globish (merci Kirth pour la franche partie de rigolade !!) et aussi pertinent que BHL pour critiquer la philosophie de Kant....

Bref Musk à beau être fantasque, et ne pas faire partie de mes idoles (si tant est si bien que je puisse en avoir...), on peut lui reconnaître le mérite de mettre en œuvre les moyens de ses ambitions.... La BFR,  quand elle aura volé (si elle vole) peut changer la donne de l'intérêt pour le spatial a l'échelle des gouvernants, et ça, toute considérations pour l'homme dans l'espace mis à part, ben ça reste quand même une sacré claque pour les tenants du fait accompli dans le genre : le réutilisable, c'est pas rentable, ou il n'y a rien de moins éprouvable qu'Ariane Espace comme modèle économique pour l'accès à l'espace (mdr, discutez en donc avec les autorités du Bengladesh qui pouvaient certainement se payer un lancement avec une Ariane5 au lieu de se passer par du low cost façon Musk)....

 

Bien venu dans le monde réel les gars.....

 

Se bercer de certitudes à ce point, ça me ramène à l'un de mes maîtres à penser (Pierre Dac) :  "L'avenir de l'homme est devant lui et il lui tournera le dos chaque fois qu'il fera demi-tour...."

 

 

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais ! Bien dit ! :)

En même temps dans l'espace, tout ce qui ne retombe pas tourne en rond... plus ou moins :D

Ce qui irrite un peu, en fait, chez le sieur Musk, ce ne sont pas les réussites techniques incontestables de ses ingénieurs, ni la bonne dynamique qu'il impulse dans le secteur du spatial (si-si ! :))

Sauf bien sûr chez ses concurrents, mais ça c'est plutôt de nature à les booster ;)

Il faut lui reconnaître ça.

Non à vrai dire, moi ce qui me dérange le plus chez cet homme, ce sont ses discours de marchand de rêves toxiques.

L'adjectif est important, car le rêve c'est bien et les hommes en ont besoin pour aller de l'avant, mais c'est aussi le moyen de les manipuler par leur naïf besoin de croire à des chimères.

Je n'ai toujours pas tranché chez lui sur ce qui l'emporte, de l'ingénieur illuminé ou du commercial manipulateur ?

Un peu, voire beaucoup des deux, sans doute. Mais je pencherai un peu plus quand même pour le côté commercial bien manipulateur :)

Une chose est certaine : il est normal que les esprits un tant soit peu cartésiens se méfient de son côté gourou.

Pas besoin d'être grand devin en effet pour deviner que derrière son enthousiasme affiché pour les projets les plus fous, les plus irréalistes, les plus délirants, se cachent des buts beaucoup plus terre-à-terre d'un capitaine d'industrie certainement tout sauf désintéressé...

Ses incontestables réussites en tant qu'entrepreneur sont là pour le prouver. Les profits qu'il a amassés aussi.

Il peut toujours tenter de nous persuader qu'il ne s'est enrichi que pour de nobles causes qui intéressent toute l'humanité : OK mais c'est son fond de commerce.

Ce n'est pas mal de s'enrichir, mais de cette façon c'est écologiquement irresponsable.

Les motivations profondes d'un homme sont toujours beaucoup plus complexes que celles qu'il affiche, et la plupart du temps beaucoup plus, même, que celles dont il a seulement conscience...

Alors on doit ne juger un homme qu'à ses actes, pas à ses discours.

Pour ma part quand j'ai envie de décrypter quelqu'un, j'ai tendance à l'observer très attentivement en coupant le son : essayez, vous verrez, c'est extrêmement intéressant.

Un hiatus apparaît vite chez cet homme entre l'idéalisme du propos et le pragmatisme résolument cynique du personnage, ses attitudes, ses comportements.

Il tient des propos humanistes, mais se comporte avec ses équipes de façon singulièrement peu empathique... sauf quand une caméra est là ;)

Pour comprendre ce qu'il cherche véritablement à faire et sur quels marchés il surfe, il faut se contenter de relever uniquement quels sont ses actes, ses choix, ses décisions, avec qui il travaille, pourquoi et comment.

Son discours n'est que du brouillage pour distraire les esprits influençables de ceux qui ont envie plus que tout de croire à leurs rêves, et surtout aux siens.

Du prêt-à-penser en somme.

Sa stratégie commerciale repose essentiellement sur sa capacité à convaincre qu'il oeuvre exclusivement à améliorer, voire à sauver l'humanité.

C'est un bon communiquant qui sait jouer sur la fibre irrationnelle de son public, ce qui explique en grande partie sa popularité médiatique.

Serait-il aussi populaire s'il expliquait demain qu'il construit en fait des engins spatiaux essentiellement pour placer de grosses bombes à retardement en orbite au dessus de nos têtes,  au moindre coût possible, tout en se faisant un maximum de blé ? (je ne parle pas que d'armes physiques sous forme de charges militaires, mais métaphoriquement des constellations internet en projet permettant potentiellement une exploitation et une manipulation planétaire des esprits... et aux mains de qui ces merveilleuses constellations ?)

Probablement, personne n'ira sur Mars avec Musk : c'est la Terre qui l'intéresse.

Ses vrais projets - ceux auxquels il travaille avec pragmatisme et acharnement parce qu'ils ont une chance d'aboutir - sont sur Terre.

Son business, son marché, ce sont les affaires terrestres.

Le reste n'est qu'un rêve de gosse qu'il utilise - délibérément ou pas, dans la mesure où on ne peut exclure qu'il croie à ses propres chimères, parce qu'il sait que nombre de ceux de sa génération le partagent - pour lui fournir les prétextes à asseoir sa suprématie dans les domaines où il peut déployer ses ambitions démesurées.

Alors si et seulement s'il trouve assez de fonds gouvernementaux pour aller sur la Lune ou sur Mars, il ira aux frais des contribuables du monde entier et s'enrichira avec ça, n'en doutons pas ! :D

  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Alain MOREAU a dit :

Ce n'est pas mal de s'enrichir

 

Si, quand même, à partir d'un certain degré. 

Parce qu'une fortune colossale, à partir d'un certain degré, ça ne se fait pas sans dégâts humains et écologiques considérables.

Et parce que le fait qu'un pourcentage considérable de la richesse mondiale soit détenu par un pourcentage ridicule d'êtres humains est un problème grave.

 

 

 

PS : ce n'est pas contre Musk spécifiquement ce que je dis là, c'est plus général.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Motta a dit :

Si, quand même, à partir d'un certain degré. 

Parce qu'une fortune colossale, à partir d'un certain degré, ça ne se fait pas sans dégâts humains et écologiques considérables.

Et parce que le fait qu'un pourcentage considérable de la richesse mondiale soit détenu par un pourcentage ridicule d'êtres humains est un problème grave.

 

Motta, je pense que tu mélanges un peu tout.

En soi l'enrichissement n'a pas de lien direct avec des dégâts écologiques. Si je devenais richissime en brevetant une machine à piéger le CO2, je ne vois pas en quoi mon enrichissement serait mauvais pour l'environnement.

Ensuite, les inégalités, c'est un problème, certes, mais plus social qu'écologique. En provoquant un brin, je dirais même que les inégalités sont bonnes pour l'environnement, car si tout le monde sur Terre percevait le revenu médian français, l'environnement serait bien plus maltraité qu'il ne l'est aujourd'hui: Imagine 1 milliard d'indiens avec une bagnole.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now