jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Merci @brizhell pour ce premier élément de réponse. Et dans l'espace, d'après toi, qu'est-ce que ça ferait de plus (ou de façon différente... ?) que les sondes qui se trouvent actuellement sur Mars par exemple ? Ça analyserait immédiatement les résultats, évitant des années de travaux sur Terre ?

 

Ou qu'est-ce que ça ferait, sur le terrain cette fois, qu'un astronaute ne ferait pas ? (Un exemple d'activité concrète, si tu as des idées - je sais pas hein, parce que moi je n'en ai aucune xD Mais on sait jamais, je ne me suis jamais renseigné là dessus donc j'ai du mal à voir à quel niveau d'avancement on est des projections sur ce que l'IA pourrait vraiment faire là haut...)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 32 minutes, Superfulgur a dit :

Et une sonde pour Europa ? Ben ce serait 10 centimes, donc……………...

 

Ah ! Bien crevé après une longue journée de travail, je me suis mis quelques secondes à scruter mélancoliquement une pièce de dix centimes qui traîne sur mon bureau xD…. Mais je peux la donner la pièce moi, pas de problème, tout de suite, voilà xD !!! Si seulement….

 

 

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au hasard, réparer la percussion de la foreuse de roches (Curiosity), changer ou réparer la roue du rover Spirit, dépoussierer et changer les batteries d'Opportunity.

 

Aie @vaufrègesI3, pas la tête :P

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, brizhell a dit :

Aie @vaufrègesI3, pas la tête

 

Pas sûr que Daniel soit complètement insensible à ce discours en ce moment…. xD;):)

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens une question de gros sous :

image.png.1bbd3fc678882e950b65337bf7f89e0e.png

 

Ça fait pas un peu plus que l'ISS ?

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Tiens, à propos d'IA, en fait ça fait très longtemps que ce sujet, qui paraît ultramoderne, traine dans les cartons. J'en veux pour preuve de vieilles revues de vulgarisation scientifique des années 70 ou 80 sur lesquelles je suis retombé dernièrement. C'était même un marronnier à l'époque apparemment. Aujourd'hui ça décolle... La conquête spatiale c'est pareil. Ça fait des décennies qu'elle fait couler de l'encre, sauf qu'à l'inverse de sa rivale potentielle, elle ne décolle pas

 

 

Non, l'IA, c'est pareil. Ça décolle sans décoller. C'est un peu comme en théorie des cordes, de temps en temps, tu as une percée, et tout le monde s'enflamme !

Dans les années 70-80, tout le monde s'est enflammé sur la "logique floue", puis on s'est calmé pendant 10 ans, après on s'est enflammé avec les réseaux de neurones artificiels... avant de revenir sur nos prétentions, et après les années 2000, on a eu la frénésie du deep learning. Sans nier tous ces apports, les périodes d'emballement sont rapidement rappelées à la raison ! Non, l'humain artificiel n'est pas prêt d'arriver !

 

Les spécialistes, les vrais, du sujet vous diront que le terme d'Intelligence Artificielle est totalement galvaudé et inapproprié. Il n'y a aucune intelligence là-dedans. Au pire, le terme d'IA renvoie à l'imaginaire de la SF et ne fait que nourrir des fantasmes sans fondements quant à l'avenir.

 

Il y a 8 heures, brizhell a dit :

Un élément de réponse (suis pas spécialiste en IA) et ça a l'air vachement optimiste, mais certains facteurs n'ont pas été pris en compte genre la loi de Moore, ou l'énergie disponible pour effectuer un calcul

 

D'autant que la loi de Moore est une prophétie autoréalisatrice, pas une loi physique. On arrive au taquet de la loi de Moore et de toutes les grandes promesses de révolution en électronique qui permettraient d'aller au-delà. Aujourd'hui, on ne raisonne plus en puissance de calcul, mais effectivement, en énergie consommée.

 

Justement, pour moi, l'IA est tout à fait dans la même lignée que le fantasme du Système Solaire colonisé par l'humain.

  • Like 5
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Absolument d'accord, Tryphon. En attendant, on aurait mieux fait de hâter le remplacement de Hubble, qui vient encore de perdre un de ses gyroscopes... Tiens, Hubble, ça c'est de la bonne et intelligente conquête de l'espace !

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Kaptain a dit :

Tiens, Hubble, ça c'est de la bonne et intelligente conquête de l'espace !

 

C'est le parfait contre-exemple au contraire.

Pour moins cher, beaucoup moins cher, tu envoyais Superbaltringue avec son Nikon, un bon caillou dessus, dans un scaphandre avec distributeur de cahuètes, une citerne de seize, et un changeur automatique de pampers, et tu avais les mêmes images.

En plus, en limitant la bande passante, on aurait pu éviter 12000 messages ineptes sur Astrosurf.

  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi l'IA ça ne sera jamais que de l'automatisme programmé très évolué .

Sinon ça voudrait dire qu'on est en mesure de faire penser la matière par elle même .. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, jackbauer 2 a dit :

Hubble va mal ; il est pour l'instant en "safe-mode"

Va falloir un jour penser à le réparer. Avec des humains...

 

Je ne crois pas que ce soit prévu. Il faudrait un véhicule pour aller sur place, il n'y en a pas. Et comme Hubble (navette oblige) est trop bas, il va probablement retomber avant que quelqu'un se demande si ça vaudrait le coup de le réparer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Tournesol said:

Justement, pour moi, l'IA est tout à fait dans la même lignée que le fantasme du Système Solaire colonisé par l'humain.

 

Entièrement d'accord, ce qui montre que les taches potentielles réalisées par des humains, sont d'une importance capitale dans le maintien et la réparation de certaines missions spatiale, sans IA pertinente, la présence humaine dans l'espace est parfaitement justifiable.

 

2 hours ago, Kaptain said:

Tiens, Hubble, ça c'est de la bonne et intelligente conquête de l'espace !

 

Ben ça tombe bien que tu en parle, parce que sans astronautes pour en faire la réparation, la mission d'Hubble se serait arrêtée en 1993.......

https://fr.wikipedia.org/wiki/STS-61

 

 

Edited by brizhell
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

SF :

ça m'étonnerait que personne ne pense à aller le réparer/upgrader une énième fois !

. Le JWST sera lancé en 2035 voir 2040 à l'allure où ça va

. On peut très bien mettre sur pied une mission avec les véhicules de SpaceX ou Boeing qui vont bientôt entrer en service

. Hubble est une icône absolue

. C'est toujours le télescope le plus demandé au monde par les chercheurs...

Edited by jackbauer 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Alain 31 a dit :

Pour moi l'IA ça ne sera jamais que de l'automatisme programmé très évolué .

Sinon ça voudrait dire qu'on est en mesure de faire penser la matière par elle même

 

C'est un peu la définition d'un être humain !

Certes on est pas prêt de voir l'IA écrire une pièce de Molière, mais un article de presse écrite c'est sur les rails...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Alain 31 a dit :

Sinon ça voudrait dire qu'on est en mesure de faire penser la matière par elle même .. 

 

Ne va pas t'y méprendre, tu es fait de matière. Et "On" ne t'a pas privé de penser.  :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Ne va pas t'y méprendre, tu es fait de matière. Et "On" ne t'a pas privé de penser.  :) 

 

En effet . C'est pourquoi je réponds : ne pas confondre matière inerte et matière vivante .

Share this post


Link to post
Share on other sites
13 minutes ago, Alain 31 said:

En effet . C'est pourquoi je réponds : ne pas confondre matière inerte et matière vivante .

 

Explique la différence stp.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, brizhell a dit :

Explique la différence stp.

 

Ben la vie !

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, Alain 31 said:

Ben la vie !

Définis donc la vie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, jackbauer 2 a dit :

C'est toujours le télescope le plus demandé au monde par les chercheurs...

 

Dans la mesure où Hubble est surtout utilisé pour des champs ultra profonds, désormais, extrêmement dépensiers en temps de télescope, je ne crois pas non… A ma connaissance, à vérifier, le télescope le plus prolifique du monde, en terme de publis, c'est le VLT...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, chonum a dit :

Définis donc la vie.

 

Voir Larousse, le Petit Robert, Wikipedia, etc .

 

il y a 4 minutes, brizhell a dit :

Donc tout ce qui est vivant est en mesure de penser ?

 

Je pense ;) 

 

Donc pour vous il n'y a pas de différence entre un caillou et un arbre par exemple ?

Ils sont tous deux constitués d'atomes mais l'un est inerte l'autre pas . L'un a une croissance, un métabolisme, une reproduction, l'autre pas .

L'organisation de la matière donne la vie . Mais son émergence c'est quoi ?

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hop hop hop, c'est une réponse bien lapidaire, et invoquer Wikipédia c'est de la paresse. Je te demande ta définition personnelle, puisque tu sembles faire une distinction très forte de la vie.

Alors est ce une définition systémique (un organisme échange, consomme, respire, se reproduit…), est ce lié à la structure du vivant (présence d'un génotique, d'un codage ADN) ?  Et qui est l'oganisme, la fourmi ouvrière, incapable de se reproduire, ou la colonie ?

Quid de l'ARN d'un retrovirus. Ou pire, quid d'un prion, sans enveloppe ni matériel génétique, simple protéine qui pourtant se reproduit ?

Peut on vraiment penser qu'un rétrovirus pense, alors qu'il paraît pourtant difficile de lui ôter l'attribut de vivant ?

La présence d'ADN est elle prépondérante, alors qu'il paraît évident qu'il y existe une infinité de forme de vie non basées sur l'ADN qui est probablement spécifique à notre planète/système planétaire ?

Un virus informatique est plus complexe qu'un rétrovirus, il se reproduit et a un but, est il vivant ?

Si non, car création artificielle, un virus artificiellement créé est il vivant ?

 

Bref, la réponse est un peu courte.

 

Edited by chonum
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
56 minutes ago, Alain 31 said:

Donc pour vous il n'y a pas de différence entre un caillou et un arbre par exemple ?

Ils sont tous deux constitués d'atomes mais l'un est inerte l'autre pas . L'un a une croissance, un métabolisme, une reproduction, l'autre pas .

L'organisation de la matière donne la vie . Mais son émergence c'est quoi ?

 

Je ne comprend pas ta question. Nous parlions de la possibilité pour une IA d'avoir des comportements cognitif dont la performance dépasse celle des capacités de l'être humain.

De là tu en infère que la pensée est le processus cognitif auquel la matière inerte n'aura jamais accès. Mais dans sa définition, la pensée est d'abord un processus cognitif parmi d'autre comme la perception, le langage, la mémoire et l'apprentissage. Si tu étend les capacités d'une IA au delà de la simple réduction à la pensée (capacité d'un être à se faire une représentation du réel et à organiser les relations entre ces représentations), ben il y a bien des domaines ou les IA sont plus efficaces que le cerveau humain (perception, apprentissage ciblé, etc...).

 

Ensuite tu associe la vie (je ne parlerai pas de son émergence, on va s'engager sur un terrain glissant) à la pensée. Donc ce qui est vivant est en mesure de penser, et ce qui est inerte ne l'est pas. C'est marrant, mais il me semble pourtant que le comportement de certaines IA (donc implantés dans de simples cailloux en silicium), soit en mesure de dépasser les capacités de penser d'organismes aussi complexe qu'un mollusque ou une bactérie....

Quand on parle de la capacité de penser, je fait référence au sens créer des représentations des objets du réel et leur associer des relations permettant de définir l'efficacité d'une action. Ben avec cette définition, les IA sont en mesure de penser le monde dans lequel elles évoluent.

Si on prend le jeu de Go, ben alphagoZero, l'évolution de l'IA AlphaGo qui a battu le champion du monde, interagi avec l'espace des données du jeu et se fait des représentation de l'univers dans lequel il évolue. Son efficacité cognitive est telle qu'elle a écrasé son aînée AlphaGo (celle qui a battu l'être humain), et ce sans apprentissage avec des parties humaines.

source : https://usbeketrica.com/article/l-intelligence-artificielle-de-google-apprend-le-jeu-de-go-sans-donnees-humaines

Bref circoncire la pensée (en tant que capacité cognitive) uniquement aux être vivants, ça me semble drôlement réducteur.....

 

Edited by brizhell
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now