jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Dommage :(

L’usine expérimentale ouverte par BFS en Espagne, à Alicante, a fermé en 2014, à la suite d’une décision de la justice espagnole (une procédure pour fraude a été ouverte, et l’entreprise est débitrice du fisc espagnol) ; les salariés n’étaient plus payés depuis un an ; les autres usines planifiées n’ont jamais été mises en service.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir aux véhicules sans chauffeur, une expérimentation va être lancée en zone rurale (dans l'Indre si je me souviens bien) de minibus électriques  à usage des gosses et des personnes âgées. Un maire de patelin était enthousiaste, ne voyait aucun problème pour personne (il avait initié ses administrés au numérique!). Pour étendre, on parle de réaffecter une voie ferrée désaffectée, en supprimant les rails...

J'étais encore sous le choc quand je suis tombé sur votre discussion.

Je pense qu'on arrivera bientôt à mettre des passagers robots dans ces voitures, non?

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

En réalité le problème, à la base, est qu'il y a trop de monde et des perspectives qui sont un peu préoccupantes.

La moitié de la population de l'Inde à - de 25 ans. Juste un exemple qui parle.

Tout le reste, tout, en découle.

Mais le dire, comme je l'ai déjà vu, c'est s'exposer à moult critiques alors que ce n'est qu'un constat.

 

Ce n'est pas très grave, je le rappellerai quand même, et comme je ne suis pas le seul, heureusement, l'évidence s'imposera.

Et alors, et alors? Ben je ne sais pas quel scénario (il y en a pas mal) s'imposera.

Dans tous les cas c'est trés bien de faire déjà autant d'efforts que possibles, cela ne peut qu'aider, et comme on n'est pas à l'abri d'une bonne surprise peut-être qu'une solution scientifique nous aidera à survivre.

 

Comme cela a été dit, je confirme absolument que l'urgence première c'est réchauffement donc CO2 surtout et CH4 en priorité.

 

Cheers

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 16 heures, Bingocrepuscule a dit :

"La fontaine de Jouvence" on l’espère tous mais en attendant l’électrique, même s'il est encore mal produit et stocké me donne plus d'espoir que le fossile qui te propulse tous les matins avec ton "bâton de pèlerin pour sensibiliser des foules aussi cosmopolites qu'ignares" (là aussi c'est méprisant).

Quel espoir ?

Celui de croire en un écran de fumée ?

Sur mon île, il se trouve que l'électricité est produite essentiellement par une centrale thermique qui tourne au fuel lourd, + marginalement par 6 éoliennes de puissance modeste (spéciales cyclones : elles se couchent quand il y a trop de vent - oui : toute l'éolienne se couche au sol ! :D).

En cela, Rodrigues ne fait que refléter la situation globale, quand 75% de l'énergie primaire produite sur Terre en 2018 provient de combustibles non renouvelables (fossile et nuclaire), contre seulement 25% de renouvelables ; quid alors de la logique selon laquelle je devrais abandonner une moto thermique déjà fabriquée et toujours fonctionnelle, au profit d'une électrique qui consommerait en amont encore plus de ressources précieuses pour sa fabrication, puis d'énergies non renouvelables - hyper polluantes pour la plupart - durant son utilisation ?

La production française constituant au contraire l'unique exception planétaire, je peux concevoir que ceci fausse énormément la perspective qu'on a depuis ce petit pays tout à fait singulier, des réalités énergétiques mondiales et des arbitrages cornéliens qui doivent être opérés à cette échelle avant qu'il ne soit trop tard.

Est-ce plus clair, ainsi ?

Si encore la source primaire était photovoltaïque ou éolienne, ça pourrait à la rigueur se discuter, dans le cadre d'un total isolement et d'une  indépendance énergétique complète ; mais là - outre que cette putative indépendance restera chimérique en l'absence d'industrie et de ressources locales - le remède s'avèrerait bien pire que le mal !

Donc : exit.

Et on peut généraliser ce raisonnement sur les bases jetées ci-dessus : le temps qu'on transforme en profondeur l'appareil mondial de production pour l'extraire du fossile, le développement d'un parc automobile électrique se révèle globalement contre-productif, extrêmement polluant, inadapté aux sources primaires disponibles et opérables, même à moyen terme.

Ce sera possiblement une solution pertinente pour le futur, dans l'hypothèse d'une production primaire devenue au préalable non fossile ; mais vouloir la déployer massivement dès aujourd'hui ne fait qu'accélérer encore la consommation d'énergies fossiles et de matières premières critiques pour d'autres usages autrement plus vitaux dans l'urgence à laquelle nous sommes confrontés - ce qui est l'exact opposé du but affiché !

De la même façon, et pour ne parler cette fois que du territoire national : contre-intuitivement, par le jeu des interconnexions transfrontalières de réseaux de distribution, l'origine essentiellement nucléaire de l'électricité française ne peut être considérée indépendamment des autres sources assurant la production énergétique primaire du reste de l'Europe continentale. Ces sources sont essentiellement thermiques d'origines fossiles : raison pour laquelle j'ai réfuté l'argument de Super, qui sinon aurait illustré ce vers quoi on pourrait effectivement tendre si on s'y était pris plus tôt.

(le temps, seulement, d'épuiser très rapidement là aussi les combustibles nucléaires si on les consommait à grande échelle sur toute la planète)

Recharger sa bagnole au nucléaire et à l'hydraulique, pour faire simple, ce serait somme-toute moins pire que ce qui nous attend à présent.

Enfin sauf accidents majeurs et en faisant abstraction des déchets radio-actifs un peu embarrassants... passons.

Seulement voilà : l'exception française ne connaît plus de frontières sur le plan énergétique, ce qui en dilue la particularité dans la masse européenne :

https://www.cre.fr/Electricite/Reseaux-d-electricite/Interconnexions

Maintenant, si l'on applique cette logique superénergétique à la planète entière, il est facile de résumer et saisir les enjeux potentiels : aujourd'hui lorsqu'on fait le plein de sa bagnole électrique au réseau n'importe où sur Terre, on roule en moyenne à 64% aux énergies fossiles (charbon, gaz naturel, pétrole), à 10% au nucléaire, à 26% aux énergies renouvelables (dont 16% d'hydro-électricité).

Ces pourcentages ne concernent que la production purement électrique - une fraction seulement des besoins énergétiques globaux, soyons clairs.

Ça, c'est la moyenne planétaire pour satisfaire la demande actuelle, qui intègre la variété des situations régionales.

Si on regarde plus particulièrement à présent ce qui se passe dans les principales économies "émergentes" (on ne va prendre pour simplifier que l'Inde et la Chine - qui représentent à elles seules 40% de la population mondiale - sachant que pour les autres pays en voie de développement, voire d'explosion démographique, c'est encore pire !) la situation devient la suivante : les taux de croissance de leur demande en électricité ont été respectivement de 5,4% et 8,5% entre 2017 et 2018, tandis que leur production d'énergie primaire dépendait encore l'an dernier respectivement à 90% et 70% de combustibles non renouvelables !

Il n'est pas difficile de comprendre ce qui va se passer, à ce rythme-là (que rien ne laisse augurer décroître) quand les pékins moyens de ces pays-là vont accéder progressivement à un niveau de vie comparable au nôtre : vont-ils en moyenne, à la louche, faire le plein de leur bagnole électrique avec 80% d'énergies non renouvelables ?

Après avoir pulvérisé leur coût énergétique de production, à la fabrication, comparativement à une bagnole thermique ?

Est-ce donc là, la fumeuse solution à préconiser d'urgence pour sauver la planète du méchant réchauffement climatique, versant anthropique ?

Les chiffres officiels 2018 émanant de l'International Energy Agency, comprennent les dynamiques à court terme, histoire d'étayer (pas égayer) mes propos :

https://www.iea.org/geco/electricity/

Il faut éplucher l'ensemble des données pour prendre toute la mesure de l'ampleur du problème.

Et pour finir Bingo, de quel mépris parles-tu ?

Celui qui consiste à vouloir ébranler le caractère irrationnel des convictions que tu défends ?

Le mot est un peu fort je trouve, car il en va de mon privilège "Cervantesque", mon cher ! xD

Et j'en explique les raisons.

Oserai-je faire remarquer qu'on ne tente pas d'éduquer une population qu'on méprise : éduquer est tout le contraire de mépriser, justement.

C'est se donner en vérité beaucoup de mal pour élever ses semblables - au sens étymologique du mot - même ceux qui résistent farouchement à la remise en question de leurs certitudes aux fondations pourtant si fragiles ;)

Je te renvoie donc à la définition exacte d'ignare - terme auquel tu attribues à tort une dimension méprisante :

http://www.cnrtl.fr/definition/ignare

Le "pékin moyen" quant à lui, n'a pas non plus dans mon esprit la connotation péjorative que tu lui prêtes (si j'avais voulu être péjoratif, j'aurais employé à dessein une version plus virile : "péquenaud", "gonze", "trouduc", etc xD).

Le pékin désigne simplement aujourd'hui une personne ordinaire, banale, l'homme de la rue, le vulgum pecus, le quidam de base, le commun des mortels, le citoyen lambda, monsieur ou madame tout-le-monde, etc...

Il est juste le spécimen basique, le consommateur-type, statistiquement représentatif de la majorité du troupeau...

Le pékin moyen : ce pilier essentiel du temple consumériste !

https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/un-pekin-moyen

(par contre, "troupeau" c'est pas bien, j'en conviens ; mais le premier qui ose prétendre ne pas voir de quel troupeau il s'agit là, je lui lâche mes chiens au cul pour lui apprendre à filer droit et à brouter sans faire chier ! :D)

Ceci dit, j'assume parfaitement être parfois irrité par le dit pékin moyen, abruti d'inepties en tous genres et trop fainéant intellectuellement pour faire preuve du moindre sens critique ni (ré)agir en individu responsable face aux manipulations diverses dont il est l'objet.

On voit où ça nous mène...

Alors la question reste posée : jusqu'où doit-on le respecter et même le ménager, ce pékin moyen ?

Jusqu'où est-il raisonnable de supporter sans broncher sa coupable apathie, sa benoîte incurie, sa placide irresponsabilité, tandis que les dégâts collatéraux qu'il engendre jonchent nos jours de cadavres, hantent nos nuits de cauchemars ?

N'est-on pas en droit, et surtout en devoir, de lui secouer vigoureusement les plumes ?

(tiens : endormi mouton, il se réveillerait donc coq ?)

J'ai ainsi le plus grand respect pour l'idiot du village, pas gâté par la nature, mais manque singulièrement d'indulgence et de patience envers qui, doté à priori par chance et par naissance de neurones pleinement fonctionnels, n'en fait strictement aucun usage intelligent.

Cet individu standard suscite peu mon enthousiasme, quand il ne m'insupporte quelque peu, j'avoue : je n'ai guère envie de me battre pour lui.

Il le faut cependant - mon côté Cervantesque sans doute - on ne se refait pas à mon âge ! 9_9

Edited by Alain MOREAU
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique et grandiose réponse. Je pense que je t'ai piqué au vif et que ta verve s'en est trouvée stimulée au point d’être un peu décevante. Au moins sur certains points. Pas tous.

 

Sur tes propos que je perçois comme un peu méprisant, avoir recours à la sémantique et l'étymologie des termes utilisés démontre une certaine condescendance, piège de certains intellectuels qui entendent faire entre leur Raison.

Je pense que si tu interpelles quelqu'un dans la rue en lui disant qu'il est un "pékin moyen" faisant partie "d'une population ignare", il se sentira insulté et méprisé même après que tu lui ai dis que tu as le "plus grand respect pour l'idiot du village" et que tout ça n'est que sémantique puisque c'est le centre national de ressource textuelles et lexicales qui le dit.

 

J'aurais préféré qu'avec un peu d'empathie tu admettes un certaine maladresse dans ton propos, plutôt que de recourir au propos originel de Talleyrand (merci pour le lien je ne connaissais pas l'origine, je me sens un peu plus éduqué).

Intellectuellement parlant cela aurait été plus honnête.

Mais à lire entre tes lignes, je veux bien mettre tout ça sur le compte de la ferveur d'un sujet qui te tiens à cœur visiblement,  car je connais tes interventions sur ce forum qui sont plutôt appréciables et enclines au désamorçage de polémiques.

Je crois qu'avec "ton bâton de pèlerin" si tu veux "convaincre" et "éduquer", le choix des mots doit se faire avec prudence.

 

 

Pour le probleme de fond qui nous discute: Tu t'opposes à moi plutôt de manière générale en me prêtant des propos que je n'ai pas, alors que j'ai déjà dit deux fois en quatre posts que ton avis avait du sens et que j'y trouve une certaine raison. Intellectuellement, ça n'est pas très honnête, et personnellement c'est un peu agaçant.

On n'est juste pas d'accord sur l'utilisation de la voiture électrique non pas pour ce quelle est maintenant mais pour la promesse qu'elle représente technologiquement. Je pense qu'à terme elle est un moyen rationnel de mobilité parce que le moteur électrique est technologiquement déjà prêt et disponible. Ce qui ne l'est pas c'est la production et le stockage de l’énergie qu'il utilise, mais au rythme des recherches actuelles et du marché que cela représente, sans avoir de certitudes, j'ai une relative confiance.

 

Aujourd'hui, je pense mettre des panneaux solaires sur le toit de ma maison, acheter une voiture électrique et la recharger de cette manière. Sans être dupe sur la promesse du zéro CO2, je pense que c'est un progrès pour l'environnement par rapport au thermique.

 

Voila. Toi tu rouleras avec ta pétrolette en espérant que ton bâton et ta verve maladroite suffise à changer le monde des moyens et des ignares.

Et moi je roulerais avec mon lithium et mes terres rares qui polluent sans que je ne le voie. Deux opinions, deux choix différents (et aussi deux conceptions différentes du respect d'autrui).

 

Je respecte ton point de vue, mais bon courage...

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Bingocrepuscule a dit :

Et moi je roulerais avec mon lithium et mes terres rares qui polluent sans que je ne le voie. Deux opinions, deux choix différents (et aussi deux conceptions différentes du respect d'autrui).

 

Certes, mais le respect d'autrui s'applique aussi en Chine non ?

 

110213-CHINE-terres-rares-921.JPG.37d61a9a2dd92df58a38d7218c39381d.JPG

 

213160-terrerares_1289988061.jpg.7310a1d8e949597c2832f6a807c390c7.jpg

 

1725376_6_208b_arrivee-des-eaux-de-traitement-polluees_4b99f52feaecf59e086be7b209b38917.jpg.106db91cf0b0ea70629dbf6cebc27ed3.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pour cela que par honnêteté, j'ai rajouté "sans que je ne le vois". C'est exactement en référence à cela mais, tu ne l'as pas compris.

 

Maintenant, Alain, si tu n'as jamais consommé d'une manière ou d'une autre de terres rares et que tu ne le feras pas dans le futur, je veux bien recevoir ta pierre.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ho je ne jette de pierre à personne tu sais :)

Bien sûr que je dois consommer une légère quantité de terres rares, mais je n'ai pas d'iphone, pas d'écrans plats, un PC sous xp qui date de Mathusalem et c'est certain que j'en consommerai le moins possible sauf obligation.

 

Par contre, si, j'ai parfaitement lu et compris ta remarque "sans que je le voie", et c'est là où on ne sera jamais d'accord :)

Car le problème est mondial !

Je ne comprends pas et ne comprendrais jamais que l'on se dise écolo parce qu'on roule propre chez soi, que l'on fasse sa petite électricité perso avec des panneaux solaires et des batteries alors que l'on sait pertinemment que ça pollue un max ailleurs ! ! !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

En ajoutant par ailleurs que les panneaux solaires, s'ils sont fabriqués en Chine, éviteront moins de production de CO2 sur leur durée d'utilisation que ce qu'il n'en aura fallu pour les fabriquer.

Edited by Nostra

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben tu n'as pas bien compris. Car ce "sans que je ne le vois", c'est une auto critique, je ne suis pas dupe non plus sur le fait que les terres rares sont produites ailleurs.

 

Si j’étais bête et cynique j'aurais effectivement écris cela dans le sens que tu lui donnes en m'allumant inutilement.

 

Mais je fais un choix qui me semble le moins pire. Faire le choix du thermique, je crois pas que cela soit moins polluant pour les chinois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Bingocrepuscule a dit :

Je pense que si tu interpelles quelqu'un dans la rue en lui disant qu'il est un "pékin moyen" faisant partie "d'une population ignare", il se sentira insulté et méprisé même après que tu lui ai dis que tu as le "plus grand respect pour l'idiot du village"

Eh bien stratégiquement j'aurai généralement la délicatesse de ne pas le lui dire, mais le constatant néanmoins, je m'efforcerais de l'instruire pour le rendre moins ignare, avec l'espoir de faire oeuvre utile pour lui-même, pour moi, et surtout pour notre mutuelle descendance...

La prétention de la démarche ne m'échappe pas ; toutefois y renoncer m'apparaîtrait comme une démission insupportable.

Prendre ici les mêmes précautions de langage avec un interlocuteur parfaitement à même de saisir ce que je lui raconte sans prendre autant de gants, ce serait cela précisément, faire véritablement insulte à son intelligence : cessons de manier la langue de bois et appelons un chat un chat ! Ça nous changera agréablement des politiciens (qui, soit n'entendent que dalle au sujet eux non plus, soit le traitent avec un absolu cynisme, sont de parfaits ignares de ces questions pour la plupart, sans avoir l'excuse de l'être en tant que décideurs, tout encravatés et manipulés qu'ils sont par leurs propres "conseillers" à la solde des lobbies surpuissants !)

Explique-moi en quoi il n'est pas permis de mépriser la bêtise humaine ordinaire qui s'ignore et prétend décider de la bonne gouvernance du monde, en votant par mandats interposés les décisions déterminantes de notre existence ?

Nous y sommes confrontés chaque jour !

Pas toi ?

En quoi devrais-je l'accepter sans broncher, ne pas me rebiffer avec la dernière des énergies ? (fossiles, je l'admets :D)

En quoi devrais-je laisser sans réagir mon destin entre les mains d'abrutis irréfléchis capables de prendre les décisions les plus aberrantes engageant ma survie et celle de mes enfants, petits-enfants, de toute ma descendance, sans avoir pris la peine d'étudier la question de façon approfondie, sans états d'âme, obsédés exclusivement par leurs ambitions personnelles, leur soif de pouvoir et d'argent ?

Cette charge ne te vise aucunement, que nous soyons d'accord ou pas : quittons le raz des pâquerettes (pourtant de saison ;)) et élevons le débat en posant les vrais termes d'une approche sur le fond, plutôt que discutailler stérilement sur la forme : nous ne sommes plus des gamins.

Je comprends parfaitement ton point de vue (du moins le crois-je), simplement les faits sont têtus et moi aussi : fabriquer une Tesla aujourd'hui coûte globalement, sur toute sa durée de vie potentielle, considérablement plus de ressources vitales et d'énergie précieuse, qu'elle n'en fait réellement économiser, quand on prend en compte la totalité du cycle de vie du produit.

La propagande commerciale qui l'entoure ne doit pas nous leurrer : elle ne résiste pas à l'analyse méticuleuse de l'énergie grise nécessaire pour la produire, ni à l'appauvrissement des ressources impliqué par sa fabrication massive.

C'est un produit de luxe qui ne peut en rien résoudre à grande échelle la problématique énergétique fondamentale de l'humanité en expansion.

Or les problèmes posés, le sont à une échelle encore jamais atteinte auparavant, proprement inimaginable pour la plupart d'entre nous !

S'attaquer à la question de l'énergie secondaire sans apporter de réponse à la production primaire - la seule véritablement vitale, urgente, critique pour notre pérennité en tant qu'espèce - voilà le challenge authentique !

Le reste, ce sont des rêves de gosses immatures, dont Musk est l'archétype, qui ne font que précipiter notre fin sous couvert de vendre le contraire.

Alors oui : ça me met en colère, sur le fond !

Ma colère est-elle illégitime face à ces caprices d'enfants gâtés, prêts à échafauder les prétextes les plus abracadabrantesques pour satisfaire leur appétit insatiable de gadgets technologiques, quel qu'en soit le coût pour l'humanité ?

Je ne le crois pas !

C'est même pire que cela en fait : le véritable scandale, c'est de faire croire au pékin moyen qu'on va régler notre problème énergétique avec un truc pareil, une logique de ce genre.

C'est juste du foutage de gueule criminel, en ce sens qu'il lobotomise la majorité prête à tout pour se donner inconsciemment bonne conscience, pendant que les vrais problèmes - ceux qui nous condamnent à brève échéance - restent sans réponse, faute d'accomplir l'effort de recherche nécessaire avec la dernière des énergies ! Littéralement ! Je pèse mes mots !

C'est exactement cela, l'écran de fumée que je dénonçais précédemment.

Face à de tels enjeux, on nous sort juste un traîne-couillon ordinaire - électrique ou pas - qui n'a même pas la décence d'être réellement économique, à la portée de tous ?

On balance une Tesla dans l'espace en guise de joujou promotionnel ?

C'est de cette manière que les humains comptent faire face à la réelle menace de leur extinction ?

Comment ne pas se sentir pris pour un crétin des Alpes, ma parole ?

Qui fait véritablement insulte à l'intelligence de l'autre, dans ce contexte ?

  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aparté

 

La Norvège est pratiquement autonome en énergie verte !

Bravo ! mais grâce à quoi ? eh bien le pétrole et gaz !

Ils sont producteurs et exportateurs de pétrole et gaz !

ils vendent leur pétrole dont les subsides servent à investir dans la production énergétique verte.

Permis de polluer pour avoir la bonne conscience de produire vert .:(

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Les panneaux photovoltaïques.

Que ce soit en couche mince ou non les panneaux ont fait de gros progrès dans le rendement.

 

En théorie, un carré de panneaux solaires de 344 km de côté (120 000 km2) pourrait couvrir la totalité des besoins mondiaux en électricité : le rendement d'une installation photovoltaïque étant estimé entre 15 et 17 % (en 2007 en Europe) soit 160 kWh/an/m2 (ou 160 GWh/an/km) avec des besoins mondiaux estimés à 19 000 TWh (chiffre 2006; 16 000 TWh en 2004 ;27 000 TWh en 2019). Dans le cas de l'Europe des 27 (3 000 TWh), une surface de 137 km de côté (19 000 km2) suffirait, tandis que dans le cas de la France (500 TWh), il faudrait qu'elle ait 56 km de côté (3 100 km2).  

D'une manière générale, on considère que la totalité de la surface des toitures existantes, correctement exposées et couvertes de panneaux, pourrait suffire à satisfaire la totalité des besoins mondiaux en électricité. En effet, l'Île-de-France à elle seule a une superficie de 12 011 km2 dont 20 % d'espaces construits, soit 2 400 km2 ou 75 % de la surface nécessaire pour couvrir les besoins de la France.

Seulement voila pour un panneau photovoltaïque  pouvant durer 25 ans ,il faudra recycler 2 à 6 fois les batteries actuelles qui servent au stockage de l'électricité produite et au lissage de la consommation !

La fabrication (plus l'assemblage, le transport et la pose) nécessitent en outre de l'énergie. En 2004, le Département américain de l'énergie estimait que le panneau mettait quatre ans à produire une quantité d'énergie équivalente.

 

Différentes technologies photovoltaïques existent :

 

    le silicium polycristallin (pc-Si) représentant environ 57,0 % du marché mondial ;

    le silicium monocristallin (sc-Si) représentant environ 30,9 % du marché mondial ;

    le tellurure de cadmium (CdTe) représentant environ 5,5 % du marché mondial ;

    le silicium amorphe (a-Si) représentant environ 3,4 % du marché mondial ;

    le CIS (cuivre, indium, sélénium), CIGS (cuivre, indium, gallium, sélénium), le CIGSS (cuivre, indium, gallium, disélénide, disulphide) et l'arséniure de gallium (Ga-As) représentant moins de 5 % du marché mondial.

 

"Les Terres rares"

Ces métaux sont, contrairement à ce que suggère leur appellation, assez répandus dans la croûte terrestre, à l'égal de certains métaux usuels. L'abondance du cérium est ainsi d'environ 48 ppm, alors que celle du thulium et du lutécium n'est que de 0,5 ppm

dont Voici la liste :

lutécium , lanthane, cérium, Praséodyme , néodyme, Prométhium, samarium, europium, gadolinium, terbium, dysprosium, holmium, erbium, thulium, ytterbium

 

Donc dans les panneaux photovoltaïques point de lanthanides .

 

Ce qui n'empêche pas que leurs  extractions et leurs séparations restent  très  polluantes.

(propriétés chimiques très semblable, ce qui rends leurs séparations par cristallisation très difficile )

 

L'or qui est contenu dans les alliances provient en partie infime des orpailleurs clandestins qui utilisent le mercure pour l'extraire qui pollue et tue la nature !

On se sens moins seul d'un seul coup !

 

Cordialement !

Edited by STARBIRD
Stats supplémentaires
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

A propos d'une énergie abondante nouvelle et propre  le rêve !9_9

 

Redescendons sur terre pour l'instant et pour le futur proche !

Point de possibilité pour  cette énergie si belle entrevoir mais si difficile à réaliser .

Il  faudrait créer un EPZ (extracteur de potentiel du point zéro ) ou extraire l'énergie du vide !

Ce n'est pas pour demain !

 

L'énergie nucléaire présente un mur à l'horizon plus lointain que le mur proprement dit

du réchauffement climatique .

 

Mais  il faut  gérer le problème de la fiabilité et du retraitement des déchets

nucléaire et pouvoir passer le cap des énergies fossiles  .

 

Mais la réduction de débit et l'augmentation de température des cours d'eau qui servent à refroidir ces centrales vont poser un problème sur leurs refroidissement et donc leurs fonctionnements .

 

sauf si ils construisent des aéroréfrigérants pour celles qui en sont dépourvues .

 

Mais le problème du panache de vapeur d'eau qui occulte le soleil suivant la direction du vent impactent l'ensoleillement  sur les habitations ou cultures .

Car si une centrale réchauffe peu un cours d'eau (0.1 °c par tranche environ) par contre elle doit respecter les arrêtés qui stipule que si la température du cours d'eau  dépasse 30 °C environ  elle doit arrêter son prélèvement .:(

 

Pourquoi ? la solubilité de l'oxygène diminue avec l'augmentation de la température de l'eau et c'est nuisible pour les  poissons et favorise l'eutrophisation .

Donc le problème n'est pas si simple  !:(

 

On pourrait dire mais il y a les énergies vertes !

l'hydroélectricité a atteint sa capacité d'expansion maximale dans notre pays et laisse peu de place pour de nouveaux  sites de production majeurs .

 

Avec le réchauffement climatique la quantité d'eau contenu dans les glaciers et dans les neiges éternelles ne cessent de diminuer  donc le problème pour remplir les barrages hydroélectriques devient prégnant .:(

 

Éole pourrait y mettre son grain de sel en plantant partout des éoliennes ou le vent souffle de façon constante .

 

"Mais j'en veut bien mais pas chez moi chez le voisin et puis cela perturbe ma réception TNT" .:(

Ou alors en mer oui  mais les pécheurs disent que cela perturbe les poissons et les écologistes

nous  disent que cela détruit le fonds marin par leurs constructions.:(

 

Cruel dilemme .

 

Cordialement !

Edited by STARBIRD
correction

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Alain MOREAU a dit :

S'attaquer à la question de l'énergie secondaire sans apporter de réponse à la production primaire - la seule véritablement vitale, urgente, critique pour notre pérennité en tant qu'espèce - voilà le challenge authentique !

Le reste, ce sont des rêves de gosses immatures, dont Musk est l'archétype, qui ne font que précipiter notre fin sous couvert de vendre le contraire

 

Absolument, totalement et définitivement d'accord !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, STARBIRD a dit :

... avec des besoins mondiaux estimés à 19 000 TWh...

Actualise tes références, faut suivre les liens que j'ai indiqué plus haut : on en est à 27 000 TWh 15 ans plus tard, et le besoin est en croissance exponentielle... ;)

https://www.iea.org/geco/electricity/

(source : Agence Internationale de l'Énergie, in english, navred !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Alain MOREAU a dit :

Actualise tes références,

merci !;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

Le reste, ce sont des rêves de gosses immatures

 

Yéééééééééééééééé !!!!!!!!!!!!!!!!!...….

ug2v0dczqbhxu8ptiecj.jpg.e3c8e381b6e5f741b115f3a4273d2869.jpg

 

 59386_tesla-aime-bien-produire-des-goodies-originaux-chargeur-planche-de-surf-lance-flamme.jpg.c39ed02ee7731c61498a713c7e3ba0d1.jpg 

 

 

Vous aussi, faites un geste pour la planète :

 

rBVaSlvFs9KAf5-sAAE3-RBL1cI764.jpg.8ef84b58644e85e92da113a71a02f76a.jpg

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, STARBIRD a dit :

L'énergie nucléaire présente un mur à l'horizon plus lointain que le mur proprement dit

du réchauffement climatique .

 

Mais  il faut  gérer le problème de la fiabilité et du retraitement des déchets

nucléaire et pouvoir passer le cap des énergies fossiles  .

 

Faux problème avec le thorium. 30 fois moins de déchets en masse. Si demain, la totalité de l'énergie consommée par l'humanité était d'origine nucléaire (y compris pour remplacer le pétrole), il faudrait pour atteindre cet objectif, multiplier le nombre de centrales dans le monde par 15. Paradoxalement, si toutes les centrales étaient au thorium, on produirait 2 fois moins de déchets que ce que l'on produit aujourd'hui à l'échelle globale !

 

il y a une heure, STARBIRD a dit :

Donc dans les panneaux photovoltaïques point de lanthanides .

 

Non, mais le silicium, il faut le doper au phosphore et au bore ! Les cellules ne sont pas faites de Si pur, sinon, ça ne marcherait pas !

Quant à la fabrication du silicium de qualité électronique... question pollution... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Tournesol a dit :

Faux problème avec le thorium. 30 fois moins de déchets en masse. Si demain, la totalité de l'énergie consommée par l'humanité était d'origine nucléaire (y compris pour remplacer le pétrole), il faudrait pour atteindre cet objectif, multiplier le nombre de centrales dans le monde par 15. Paradoxalement, si toutes les centrales étaient au thorium, on produirait 2 fois moins de déchets que ce que l'on produit aujourd'hui à l'échelle globale !

Merci ! tu remplis le verre que je suis en train de boire ! ;),

 

Dans le mot nucléaire il y a le mot nucléaire Donc le thorium why not  ? ( mais sels fondus!!.. )

 

Mais je parlais de l’existant et des adaptations éventuelles !

 

Car mème si tu fonctionnes au thorium , tu ne pourras pas éluder le problème du rendement de Carnot et du refroidissement  !

 

il y a 10 minutes, Tournesol a dit :

Non, mais le silicium, il faut le doper au phosphore et au bore

Dans tous les C.I. actuels cela fonctionne au silicium dope aussi il me semble ! (N.P.N. et P.N.P)

et on ne parle pas de la pollution induite avant et après son utilisation !

et de  tète il me semble qu"ils y a plus de C.I. dans le monde que de panneaux photovoltaïques !

mais je peux me tromper ! 9_9

 

Merci de m'avoir lu !

 

Cordialement  !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, STARBIRD a dit :

Dans tous les C.I. actuels cela fonctionne au silicium dope aussi il me semble ! (N.P.N. et P.N.P)

et on ne parle pas de la pollution induite avant et après son utilisation !

 

Et pour cause, nos déchets électroniques finissent dans des décharges à ciel ouvert en Afrique, où des gamins brûlent sans protections ces déchets pour récupérer des "matières premières" à revendre ! :( En l’occurrence, ça pollue à crever !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si vous en avez assez de prendre des Quaalud en attendant la fin du monde, voici mon ordonnance. A lire sans modération, mais bien sûr, ça a pas été traduit en français, la nation la plus dépressive de la Galaxie. :/

 

58543609_2179312562175686_2399664654239399936_n.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, on a pas le même docteur :)

 

Question : Docteur, j'ai entendu dire que les exercices cardiovasculaires pouvaient prolonger la vie, est-ce vrai ?
Réponse : Votre cœur est bon pour un nombre donné de battements, c'est tout .... ne les gaspillez pas en exercices !
Faire battre votre cœur plus vite n'allongera pas votre vie;

c'est comme dire que l'on pourrait allonger la vie d'une auto en la conduisant plus vite!

Vous voulez vivre plus longtemps ? Faites une sieste! 

 

Q: Doit-on restreindre la viande et manger plus de fruits et de légumes? 

R: Vous devez vous en tenir à la logique ! Que mange une vache ? Du foin et du maïs ! Que sont-ils ? Des végétaux !
Donc, un steak, n'est rien de plus qu'un mécanisme efficace de transfert de végétaux à votre organisme !
Vous voulez des grains de céréales ? Mangez du poulet !
Une côtelette de porc vous donnera l'équivalent de 100% de la dose quotidienne recommandée de légumes ! 

 

Q: Devrais-je réduire ma consommation d'alcool ? 

R: Non, pas du tout. Les vins et la plupart des alcools sont faits à partir de fruits. Le brandy est du vin distillé, ce sont des fruits dont on a retiré l'eau, donc vous en retirerez encore plus de bienfait.
La bière est également fabriquée à partie de grains. Ne vous en privez pas ! 

 

Q: Quels sont les avantages à participer à un programme régulier d'exercices physiques ?
R: Je n'en vois aucun, désolé... Ma philosophie est : Pas de douleur .... Quel bonheur ! 

 

Q: Les fritures ne sont-elles pas mauvaises pour nous ?

R: vous n’écoutez pas !!! ... Aujourd'hui, les aliments sont frits dans l'huile végétale. Ils en sont donc imprégnés, alors comment voulez-vous qu'absorber plus de végétaux soit dommageable pour vous ? 

 

Q: Est-ce que les exercices abdominaux peuvent aider à prévenir contre un éventuel épaississement du tour de taille ?
R: Définitivement pas ! Quand vous exercer un muscle, il devient plus gros. Vous ne devriez donc faire des abdominaux que si vous voulez avoir un plus gros tour de taille ! 

 

Q: Est-ce que le chocolat est mauvais pour moi ?
R: Êtes-vous fou ? Les fèves de cacao sont un autre végétal !!! De plus, c'est l'aliment anti-déprime par excellence ! 

 

Q: Est-ce que la natation est bonne pour la silhouette?
R: Si la natation était bonne pour la silhouette, expliquez-moi la taille des baleines ? 

 

Q: Est-ce qu'être en forme est important pour ma santé ?
R: Bien sur ! Et 'Rond' est une forme comme une autre !
Pour tous ceux qui surveillent ce qu'ils mangent, voici le mot de la fin sur la nutrition et la santé !
Quel soulagement de connaître enfin la vérité après toutes ces études contradictoires :
1. Les Japonais mangent peu de gras, boivent du saké et souffrent moins d'attaques cardiaques que les Américains !
2. Les Mexicains mangent beaucoup de gras, boivent de la Tequila et souffrent moins d'attaques cardiaques que les Américains !
3. Les Chinois boivent très peu de vin rouge (on ne sait pas ce qu'ils mangent) et souffrent moins d'attaques cardiaques que les Américains !
4. Les Italiens boivent beaucoup de vin rouge, mangent des pâtes aux œufs et souffrent moins d'attaques cardiaques que les Américains !
5. Les Allemands boivent beaucoup de bière, mangent beaucoup de saucisses et de gras et souffrent moins d'attaques cardiaques que les Américains !
6. Les Hollandais mangent beaucoup de beurre et de fromage gras et souffrent moins d'attaques cardiaques que les Américains
7. Les Belges mangent plein de frites à la mayonnaise en buvant du Moselle-cassis et souffrent moins d'attaques cardiaques que les Américains.
8. Les Espagnols mangent beaucoup de mouton bien gras et des tapas à l'huile et souffrent moins d'attaques cardiaques que les Américains.
9. Les Polonais boivent beaucoup plus, mangent beaucoup moins et souffrent moins d'attaques cardiaques que les Américains.
10. Les Français mangent et boivent un cumul de tout ce qui précède et souffrent moins d'attaques cardiaques que les Américains. 
 

CONCLUSION :
Mangez et buvez tout ce que vous avez envie.
Apparemment, ce qui risque de vous tuer, .... c'est de parler anglais ! 

 

ET SOUVENEZ-VOUS:

 " La vie ne devrait pas être un long voyage vers la tombe avec l'intention d'y arriver en toute sécurité dans un corps beau et préservé. La vie devrait plutôt constamment déraper - 

un Chardonnay dans une main - du chocolat dans l'autre
On devrait toujours en profiter pleinement et finalement arriver au bout du voyage, le corps usé jusqu'à la corde, et pouvoir s'écrier dans un dernier souffle:
''WOO – HOO’ c’était une belle aventure et un beau voyage!"
Le vin d'ici est meilleur que l'eau-delà.

  • Like 4
  • Thanks 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now