Superfulgur

Une Honte scandaleuse

Recommended Posts

Serendipity, c'est aussi les Bogdanoff qui t'on fait découvrir l'astronomie? :D:D:D

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 8 minutes, michelR a dit :

Serendipity, c'est aussi les Bogdanoff qui t'on fait découvrir l'astronomie?

 

Tu dérailles ? Je ne vois pas ce que la recette du bœuf Stroganoff a à voir avec l'astronomie !? -_-

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais quand même, si l'Homme est apparu sur Terre, et pas sur Mars ou Titan, c'est parce qu'il est adapté à vivre sur Terre, et pas ailleurs. Si on était conçu pour vivre ailleurs, c'est là que se serait passée notre histoire depuis l'apparition de la vie, et pas ici. Donc, vouloir habiter ailleurs, c'est vouloir aller contre la nature, c'est très à la mode en ce moment, comme le transhumanisme par exemple ;)

 

L'Homme du XXIe siècle ne se sent plus appartenir à la Nature, ni à la Terre. Pourtant il leur appartient bel et bien, il n'est rien de plus qu'un animal doté de la conscience, il n'est pas un robot ni un extraterrestre et s'il veut le devenir, tant pis pour lui ;)

 

L'avenir devrait renouer avec le naturel au lieu de s'en éloigner toujours plus de façon quasi obsessionnelle. C'est paradoxal (ou pas ? :() qu'on saccage la planète sans pitié et qu'en même temps on pense à se barrer ailleurs. Je ne sais pas si c'est paradoxal ou plutôt irresponsable. De toute façon au train où vont les choses on peut se demander si on aura pas purement et simplement disparu de l'Univers avant d'avoir posé le premier orteil sur Mars ou Titan.

 

Je soutiens totalement Serge, heureusement qu'il y a des gens qui osent aller à contre courant de la post modernité qui est un grand saut dans le vide. ;)

  • Like 3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Évidemment qu'il vaudrait bien mieux mettre tout l'argent de cette gabegie dans l'exploration robotisée du système solaire, une façon vraiment utile de faire avancer la science ! 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Bodganoff c'est  ceux qui observaient la Grande Ourse au télescope depuis un hélicoptère en vol stationnaire? il voyaient aussi l'anneau de Vénus ? c'est bien eux ? O.o:P...

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question de son utilité (iss) se posait déjà avant sa construction...

La construction d'un point de vu industriel a surement permis à de grosses entreprises de garder de l'expertise et du savoir faire ( atv, colombus, module japonais...) mais on est forcé de reconnaître son inutilité sur de nombreux plans.

En ce qui concerne TP, formidable vrp de l'ESA, de mon point de vu terrien, j'ai apprécié ses images et leurs côté accessibles, pour moi, pour les enfants... Car elles ont dépassé le cadre strictement scientifique et je n'ai pas souvenir d'avoir vu beaucoup d'images d'anciens spationautes. les autres étaient militaires, anciens pilotes de chasse, médecins... Et Pesquet, simple ingénieur et pilote d A320... 

mais Normand:P bandes de jaloux...:)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Arno C a dit :

mais Normand:P bandes de jaloux...

 

... je ne vois pas l'intérêt qu'il y a à savoir cuisiner la turgoule pour aller dans l'espace !?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Serendipity a dit :

... je ne vois pas l'intérêt qu'il y a à savoir cuisiner la turgoule pour aller dans l'espace !?

 

TP ne cuisine pas ! Il mange du lyophilisé de chez Ducasse :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certains ont de drôles de réflexions !

Lorsque Tony Parker  cuisine , c'est les défenses adverses qui mangent.

M'enfin, je n' suis pas sûr d'être compris et j'm'en moques. :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est sur que lorsqu’on lance (exprès) un sujet comme les Bogdanoff, on voit tous les « 1er degré » tomber dans le panneau.

 

A l’époque, pour moi, serge brunier me faisait penser à un bouquin réédité chaque année et qu’on trouvait dans les club d’astro.. j’aimais mieux Pierre Bourge ! vive les normands !

Edited by Yann75

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Yann75 a dit :

A l’époque, pour moi, serge brunier me faisait penser à un bouquin réédité chaque année et qu’on trouvait dans les club d’astro.. j’aimais mieux Pierre Bourge ! vive les normands !

 Verge de Prunier et Pierre Bougre, deux quidams de renommée départementale, tout au plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

À ce stade de débat riche et argumenté, ce serait bien notre rôle de ramasser une bonne petite verveine B|....

 

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faisons le point sur l'ISS (Institut des Sciences Superfétatoires) 

Coût : 150 milliards de dollars  

 

 

On nous dit que pour aller sur Mars l'homme doit passer par l'étape obligatoire du séjour de 6 mois dans un vaisseau spatial . OK ..

On a appris depuis 16 ans que le vol prolongé en apesanteur dégradait entre autre le système osseux des astronautes mais comme nous sommes malins on va y remédier OK ..

 

On a appris que l'homme sur la Lune n'a servi à rien (à part le défi que se sont lancé Américains et Russes pour savoir lesquels avaient la plus grosse)

Il a accéléré le progrès technologique ? Oui, bof, et alors on s'en portera mieux ? ;)

 

Ils ont dû se résigner à stopper un programme ruineux qui interdisait d'envoyer plus qu'une poignée de clampins sur l'astre de la proche banlieue  terrestre malgré un voyage aller retour express .

A la suite de quoi les Russes ont judicieusement décidé d' arrêter ce cirque  ...

Quand aux Chinois ils y songeraient pour parachever leur élévation au niveau des autres grandes puissances, rien de plus .. 

 

Alors que va-t-il se passer dans 5, 10 ou plutôt 20 ou 30 ans ?

Peut-être qu'un équipage partira pour fouler le sol martien avec ou sans retour avec un coût et une durée décuplés en étant très optimistes .

Ils vont enfin admirer les paysages que l'on connait déjà (merci au passage à ceux qui nous les font découvrir jour après jour sur Astrouf)  peut-être ramener quelques échantillons de roches déjà analysées par les robots, planter fièrement un drapeau avec ces mots  :

<< Un petit pas pour l'Homme, un grand pas pour l'inanité ! >>   ressassés à satiété par des médias survoltés qui assènent la souveraine sentence .. ;)

 

Peut-être y aura-t-il d'autres missions pour justifier la première (d'une criante inutilité) ... et puis plus rien, parce que coloniser une autre planète du système solaire relève d'une débilité extrême .

 

Reprenons en choeur les paroles de Cédric :

 

Il y a 4 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

L'Homme du XXIe siècle ne se sent plus appartenir à la Nature, ni à la Terre. Pourtant il leur appartient bel et bien, il n'est rien de plus qu'un animal doté de la conscience, il n'est pas un robot ni un extraterrestre et s'il veut le devenir, tant pis pour lui ;)

 

L'avenir devrait renouer avec le naturel au lieu de s'en éloigner toujours plus de façon quasi obsessionnelle. C'est paradoxal (ou pas ? :() qu'on saccage la planète sans pitié et qu'en même temps on pense à se barrer ailleurs. Je ne sais pas si c'est paradoxal ou plutôt irresponsable. De toute façon au train où vont les choses on peut se demander si on aura pas purement et simplement disparu de l'Univers avant d'avoir posé le premier orteil sur Mars ou Titan.

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut,

 trop fatigué je ne peux répondre sans dire de conneries, ce soir il y avait un truc sur mars à la télé, justement sur la colonisation de mars.......;)

SI L HOMME  espère établir sous mars, dans ces tunnels   glacés,; sous les ouvertures de surface, entrée de lumière, pour y construire des dômes anti radiation, et pourvoir coloniser l planète, dans l espris de sauver l humanité, c est bizarre.

 

Sauver l humanité en cas de Boum!!!!! terrestre ,dans quel état pourrions nous revenir sur terre,  après plusieurs siècles, il faudrait tout reconstruire, nous serions des mutants, notre adn aurait changé

 

bon, je vais au lit!!!!!:ph34r:

Edited by vindematrix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ben dites donc, y'en a beaucoup qui sont doués pour refaire le monde ici ! xDxD

Il me semble qu'on n'en a pas fait un fromage de la reprise de Space Oddity par l'astronaute Chris Hardfield ? Je n'ai pas fait de recherche pour voir les réactions ici à cette époque, mais il pourrait bien y avoir quelques surprises...Hi, hi :P

Et bien moi j'aime ces conneries.

http://www.numerama.com/magazine/31215-space-oddity-chris-hadfield-youtube.html

Allez, je vous laisse débattre sur l'utilité de Thomas Pesquet pour notre avenir, toute façon si c'était pas lui se serait un américain ou un russe ou un chinois ( ça va venir ) qui aurait tout autant fait le "guignol" pendant ses quelques rares moment de loisir, je voudrais bien vous y voir à sa place bande de ronchons.

Je vous invite à reregarder cette belle reprise, ça vous fera réfléchir un peu ou pas...

Serge, je déconnais bien sûr, je ne suis pas une balance !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

 

Non mais quand même, si l'Homme est apparu sur Terre, et pas sur Mars ou Titan, c'est parce qu'il est adapté à vivre sur Terre, et pas ailleurs. Si on était conçu pour vivre ailleurs, c'est là que se serait passée notre histoire depuis l'apparition de la vie, et pas ici. Donc, vouloir habiter ailleurs, c'est vouloir aller contre la nature, c'est très à la mode en ce moment, comme le transhumanisme par exemple ;)

 

L'Homme du XXIe siècle ne se sent plus appartenir à la Nature, ni à la Terre. Pourtant il leur appartient bel et bien, il n'est rien de plus qu'un animal doté de la conscience, il n'est pas un robot ni un extraterrestre et s'il veut le devenir, tant pis pour lui ;)

 

L'avenir devrait renouer avec le naturel au lieu de s'en éloigner toujours plus de façon quasi obsessionnelle. C'est paradoxal (ou pas ? :() qu'on saccage la planète sans pitié et qu'en même temps on pense à se barrer ailleurs. Je ne sais pas si c'est paradoxal ou plutôt irresponsable. De toute façon au train où vont les choses on peut se demander si on aura pas purement et simplement disparu de l'Univers avant d'avoir posé le premier orteil sur Mars ou Titan.

 

Je soutiens totalement Serge, heureusement qu'il y a des gens qui osent aller à contre courant de la post modernité qui est un grand saut dans le vide. ;)

 

 

 

Cher Cédric, je ne suis pas certain de suivre ton raisonnement, et pourtant sur le point central nous sommes d’accord : l’idée que l’urgence première, aujourd’hui, est celle de notre rapport à la Terre (comme lieu habité / habitable), urgence qui passe, d’ailleurs, même devant toute idée d’exploration spatiale, humaine ou robotique.

Parce qu’au train où va notre rapport à la Terre, c’est même la survie de l’humanité, à moyen ou long terme, qui n’est plus assurée, du tout.

 

Il y a deux choses ceci dit que je ne suis pas trop.

 

La première, sur le rapport à la nature. On ne peut pas faire comme si le rapport de l’humanité à la nature était statique. Il est fait de migrations, depuis très longtemps (migrations au néolithique et déjà bien avant, etc.), et d’explorations (la navigation, même bien avant Colomb, etc.). En un sens, depuis les premiers humains, ou hominidés même, le mouvement va vers une découverte provoquée du « monde ». Donc la découverte du système solaire, de la Voie Lactée, de l’univers, etc., va dans le même sens : à partir d’un environnement étroit, aller plus loin, découvrir. La Terre nous est donnée, oui, mais l’univers aussi. La Terre a été explorée, que l’univers le soit maintenant me semble aller dans le même mouvement dynamique, et non pas statique…

 

Ensuite je ne te suis pas bien sur le rapport à la technologie. On ne va pas arrêter sa progression. D’ailleurs ici même, c’est un forum d’astro, où ça n’arrête pas de parler  nouveaux capteurs, etc. etc., c’est du pro technologie à fond. Même un Ethos c’est de la technologie…

Donc le retour au rapport à la Terre ne se fera pas en arrière, mais en avant. Il faut trouver des moyens de nous réconcilier avec un mode de vie durable, mais dans une époque des technologies, et pour longtemps. Question complexe. Mais c’est notre question. On ne peut pas juste envoyer promener le monde dans lequel nous vivons.

D’ailleurs l’exploration robotisée, ça suppose beaucoup de technologie. Et de pointe.

Donc un discours anti monde moderne, anti technologie, etc., ça fait du bien, mais ça ne fait pas avancer réellement le schmilblick à mon avis.

 

Il faut penser et les progrès inévitables de la technologie et notre rapport à la Terre. C’est compliqué. Mais c’est la seule voie possible. Il faut penser comment ça peut aller ensemble.

 

Accessoirement au fait, je ne te rejoins pas sur l’idée du « conçu pour », qui me semble religieuse (mais pourquoi pas, si tu l’assumes comme telle). On est là et c’est bien plutôt le fait du hasard à mon sens. Ça ne nous dispense pas, et tout à fait au contraire, de notre responsabilité par rapport à ce hasard.

 

… Bon, je dis des trucs sérieux dans une discussion plutôt légère et d’humeur. C’est pesqué ça me semble important ces questions quand même.

 

Bien à toi,

 

L

Edited by Motta
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Motta a dit :

La première, sur le rapport à la nature. On ne peut pas faire comme si le rapport de l’humanité à la nature était statique. Il est fait de migrations, depuis très longtemps (migrations au néolithique et déjà bien avant, etc.), et d’explorations (la navigation, même bien avant Colomb, etc.). En un sens, depuis les premiers humains, ou hominidés même, le mouvement va vers une découverte provoquée du « monde ». Donc la découverte du système solaire, de la Voie Lactée, de l’univers, etc., va dans le même sens : à partir d’un environnement étroit, aller plus loin, découvrir. La Terre nous est donnée, oui, mais l’univers aussi. La Terre a été explorée, que l’univers le soit maintenant me semble aller dans le même mouvement dynamique, et non pas statique…

 

Il faut arrêter de délirer sur Christophe Colomb découvrant l'Amérique quand on pense à la Lune, Mars ou Europe ! Il y a sur Terre des régions infiniment plus clémentes que Mars en comparaison, et pourtant, qui restent des déserts humains (Antarctique, Sahara, terres intérieures en Australie,...).

Colomb est parti d'un monde fertile pour un autre monde fertile. Là on voudrait partir d'un monde fertile pour des mondes stériles. Et je ne parle même pas de l'espace.

Il est parfaitement délirant, comme le font certains, d'agiter le drapeau de notre monde qui serait mourant pour justifier d'aller se réfugier sur des mondes morts depuis longtemps ! 

 

Certains me rétorqueront qu'on pourrait très bien terraformer Mars pour la coloniser. Ce n'est pas faux. Mais si nous sommes forts au point de modifier le climat de Mars, pourquoi ne pas commencer par sauvegarder le notre ?

Devant un monde qui serait mourant, plutôt que de prendre soin de notre monde, tâche au combien plus facile qui n'y parait, certains se réfugient derrière des fantasmes axés sur des technologies et des moyens économiques totalement hors de notre portée pour des siècles encore.

 

L'exploration est une chose, la colonisation en est une autre. L'acte d'exploration peut se passer de l'humain en tant qu'entité voyageuse.

 

De tout temps, la colonisation repose sur la perspectives de nouvelles richesses (terres cultivables, ressources énergétiques et minières,...). C'est d'ailleurs cette perspective qui a permis à Colomb de faire financer son exploration. Sinon, il ne serait resté qu'un marin rêveur !

Von Braun n'avait pas compris cela ! La colonisation du Système Solaire est morte-née dans les années 1970 faute de retour industriel et économique pérenne !!! Et j'insiste sur le pérenne ! Je ne parle pas des épi-retombées économiques liées au développement des missions Apollo.

Ariane Espace tourne parce qu'il y a un business économique derrière ! Et c'est ce business qui indirectement contribue à permettre la continuité de l'exploration.

 

L'argent est le nerf de la guerre ! Les rêves sont une chose, mais sans business, pas de fric, et sans fric pas de rêves réalisés ! Demandez à Musk ou à Branson.

D'ailleurs, aujourd'hui c'est une problématique que connaissent bien les scientifiques qui travaillent dans la conception d'expériences coûteuses ! 

On peut brandir tant que l'on veut l'ineffable besoin de rêve et d'exploration des humains, mais sans fric on va nul part, à moins d'avoir la certitude qu'il y a moyen de se faire du fric là où on va ! Ça peut ne pas plaire, ce que je dis ne vend pas du rêve, mais explorer ça demande du pognon ! Énormément de pognon ! Alors il faut qu'il vienne de quelque part, qu'il y ait au moins un retour sur investissement.

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Serendipity a dit :

Il faut arrêter de délirer sur Christophe Colomb découvrant l'Amérique

 

Colomb, c'est pas le mec qui cherchait une nouvelle route pour aller aux Indes ?

Et qui s'est retrouvé en Amérique ?

 

Si les ingénieurs de la NASA avaient été aussi bons 9_9 , on serait passé largement à côté de la Lune -_-xDxD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Motta, Cédric te répondra sans doute .

 

En attendant voila mes réponses :

 

Il y a 6 heures, Motta a dit :

La première, sur le rapport à la nature. On ne peut pas faire comme si le rapport de l’humanité à la nature était statique. Il est fait de migrations, depuis très longtemps (migrations au néolithique et déjà bien avant, etc.), et d’explorations (la navigation, même bien avant Colomb, etc.).

 

Le rapport à la nature a certes évolué mais toujours dans un contexte viable, je dirais même avec tout ce qu'il faut pour que la vie s'épanouisse . Colomb a exploré, oui mais en restant dans les conditions nécessaires à la vie (je découvre que Serendipity dit la même chose)

Sur une quelconque autre planète il n'y a rien de tout ça ; Et même s'il y avait de l'eau le rêve se transformerait en cauchemar ..

Certains n'ont pas l'air de s'imaginer l'usine à gaz qu'il faudrait pour survivre  .

 

Il y a 7 heures, Motta a dit :

Ensuite je ne te suis pas bien sur le rapport à la technologie. On ne va pas arrêter sa progression.

 

Bien sûr, à moins que ce soit elle qui nous détruise et là faudra peut-être penser un peu plus à ce que l'on fait .

Mais  progression inéluctable de la technologie et colonisation de planètes sont deux choses différentes même si la 2ème a besoin de la 1ère .

 

Il y a 7 heures, Motta a dit :

Accessoirement au fait, je ne te rejoins pas sur l’idée du « conçu pour », qui me semble religieuse (mais pourquoi pas, si tu l’assumes comme telle). On est là et c’est bien plutôt le fait du hasard à mon sens. Ça ne nous dispense pas, et tout à fait au contraire, de notre responsabilité par rapport à ce hasard.

 

Hasard ou pas nous sommes là parce que nous ne pouvons être ailleurs, de là la stupidité de vouloir un truc impossible au nom de la progression . 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Serendipity a dit :

Il est parfaitement délirant, comme le font certains, d'agiter le drapeau de notre monde qui serait mourant pour justifier d'aller se réfugier sur des mondes morts depuis longtemps ! 

 

Tout à fait d'accord. À mon avis il est infiniment plus facile de terraformer la Terre, même ultra polluée, que de terraformer Mars.

 

il y a 49 minutes, Serendipity a dit :

Certains me rétorqueront qu'on pourrait très bien terraformer Mars pour la coloniser. Ce n'est pas faux. Mais si nous sommes forts au point de modifier le climat de Mars, pourquoi ne pas commencer par sauvegarder le notre ?

 

Ah, ben voilà !

 

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Motta a dit :

En un sens, depuis les premiers humains, ou hominidés même, le mouvement va vers une découverte provoquée du « monde ».

 

Oui, c'est vrai ! ;)

 

Il y a 8 heures, Motta a dit :

Donc la découverte du système solaire, de la Voie Lactée, de l’univers, etc., va dans le même sens : à partir d’un environnement étroit, aller plus loin, découvrir.

 

Là je suis à moitié d'accord pour le coup... Il y a "découvrir" en envoyant des robots, et "découvrir" en se rendant physiquement sur place. L'Homme est allé partout sur la Terre, même dans les coins les plus extrêmes (traversée des océans, déserts, régions polaires...), et aussi dans des lieux plus viables... la différence avec l'espace, c'est que ça reste toujours la Terre, seul environnement naturel de l'espèce humaine. Depuis toujours, il y a des peuples qui ont su s'adapter et qui ont survécu, et même vécu en parfaite harmonie avec la mer, l'altitude, le grand froid ou au contraire les chaleurs excessives (Bédouins, Esquimaux,...). L'Homme est fait pour s'adapter aux limites de son environnement terrestre. Même en Antarctique, qui est un des cas les plus extrêmes, on reste sur Terre.

 

L'espace est une rupture totale, là haut ça n'a plus rien à voir, y aller ce n'est pas comme aller au pôle nord ou dans le Sahara. Dans l'espace, tout change, à commencer par la gravité, et on ne peut pas se balader sans son scaphandre. Notre destin est-il de porter obligatoirement une combinaison aussi contraignante sous peine de mourir, faire des bonds de 15 mètres à chaque pas, ne plus jamais voir ou être obligé de recréer artificiellement la beauté des paysages que la Terre met naturellement à notre disposition ?

 

Il y a 8 heures, Motta a dit :

 

Ensuite je ne te suis pas bien sur le rapport à la technologie

 

La technologie, c'est un peu le bien est le mal en même temps, comme beaucoup de choses d'ailleurs ;) Je n'ai rien contre de façon fondamentale, je ne critique là que le courant de pensée transhumaniste qui va souvent de pair avec l'idée de conquête spatiale, selon lequel il n'y a pas d'avenir à long terme pour l'Homme en dehors de Robocop. C'est la technologie contre la nature, cette idée m'est profondément insupportable et elle provoquerait de facto la fin de l'humanité car l'Homme est Homme et pas robot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du reste, j'ai plus de sympathie et d'intérêt pour les modes de vie des peuples d'agriculteurs et d'éleveurs traditionnels de Mongolie que pour ceux de nos contemporains occidentaux qui ne peuvent se passer de leurs IPhone et autres, et se croient supérieurs. Ce sont d'ailleurs les seconds plus que les premiers qui portent la responsabilité du désastre écologique... Mais ils préfèrent guérir que prévenir, en développant les biotechnologies ou géo je sais plus quoi. 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

et dire que sur terre, il existe encore des civilisations qui sont à des années lumière de notre connaissance technologique.Je pense à des tribus sur des îles perdues  dans le pacifique sud,  même en France !!!:(

c est pour dire, ......j ai tellement entendu de conneries même chez nous!!!!!!! demandez donc à des personnes, de votre entourage, de lever la tête, et d expliquer un peu ce qu ils voient la haut,  c est ahurissant !!!

Notre terre est sur la voie de l extinction, le cycle humain ne fera que passer, lui, aura pas mal détruit la planète, et après?  notre planète reprendra peut être ses droits.

 

En attendant, nous pouvons rêver......

bruno  

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.