Question

Les planètes ne seront pas bien hautes dans le ciel en 2018.J'observe uniquement en visuel et me demande si l'achat d'un ADC (atmospheric dispersion corrector) est utile.Dans l'affirmative que penser des deux modèles proposés par astroshop : Omegon et ZWO ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

32 answers to this question

Recommended Posts

  • 1

Salut,

 

Je ne suis pas un boss dans l'utilisation de l'ADC ( je n'ai pas encore utilisé le mien :$) mais j'ai lu qu'il est préférable de l'utiliser avec un rapport F/D supérieur ou égal à 10. Si ton Dob de 500 est ouvert à 5, il te faudra sans doute l'utiliser avec une Barlow x2.

 

Cricri

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 1

Alain, l'ADC est effectivement nécessaire en planétaire.

Il faut savoir qu'il faut avoir un F/D égal ou supérieur à 10, ce qui est rarement le cas en ciel profond.

Par contre, et je te rejoins, il m'arrive en CP lorsque je tire assez bas de recaler les couches R et B dans Iris ou autre.

Mais c'est vrai que la dispersion est nettement moins pénalisante en CP.

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 1

Ben à priori, Polo a fait remonter ma réponse !

Je sais pas vous, mais perso, je trouve ça un peu nul de faire remonter ou descendre certains message car ensuite, il est difficile de retrouver les réponses à certaines questions quand tous les messages sont dans le désordre :(

Et j'ai pas trouvé le bouton qui permette de les reclasser dans le bon ordre !

Bon dimanche,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

bonjour ! :)

oui, c'est très utile ! ça a été confirmé dans la rubrique observation visuelle !

pour ma part je me sers d'un adc zwo  et j'en suis content !*

polo

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci de l'info.Je ne veux pas non plus me ruiner en achetant un truc à 300 /400 € aussi l'article de A.Renou me semble fort utile pour mon choix.Meilleurs voeux...étoilés. ;-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

L'achat d'un ADC pour observer les planètes n'est pas utile, il est indispensable ;) à une hauteur de 20° voire moins dans certains cas, l'aberration atteint une taille de plusieurs secondes d'arc, très au-delà du pouvoir séparateur de nos télescopes même les plus petits.

Le Pierro-Astro est le meilleur (le moins encombrant aussi) mais si le budget ne le permet pas, les modèles moins chers feront parfaitement le job.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

J ai un zwo et ça marche du "feu de dieu" c est impressionnant !!

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

tout à fait d'accord avec Christophe, un ADC est indispensable, tant en visuel qu'en imagerie, la différence entre avec et sans est sans appel !

J'utilise le ZWO, que j'ai un poil bricolé pour réduire ses jeux, il est très bon.

 

MM

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

salut,

 

je me suis aussi équipé mais il faudrait qu'un jour il refasse beau :D

 

Cricri

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour à tous, 

 

J’ai fait récemment l’achat de la fameuse caméra ZWO 224MC.

 

À propos de l’Atmospheric Dispersion Corrector. J’aimerais comprendre le principe de fonctionnement. Comment obtient-on le meilleur réglage ? Sans ADC on ne voit pas forcément à l’écran le chromatisme. Du coup, comment réaliser la correction ?

 

Il semble que le logiciel Firecapture ait une option pour ça. Est-ce que SharpCap en est-il également équipé ?

 

J’imagine également que l’utilisation d’une barlow devient impossible. C’est un peu dommage dans le cadre du planétaire. 

 

Cette année, Mars sera de retour. Jupiter et Saturne seront présentes également. Elles devraient même être assez proches et donc nous offrir une belle surface apparente. Oui mais voilà, elles seront basses dans le ciel. D’où mon intérêt pour l’ADC. C’est cohérent, qu’en pensez-vous ?

 

Enfin, y a t’il une grande différence entre l’ADC de ZWO, de Pierro, d’OMEGON et autres ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Oui pareil... mais pour le visuel lequel vous paraît le meilleur ?  car je suis plus intéressé par le dessin

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Il semble que j’ai dit une bêtise sur l’utilisation d’une barlow. L’ADC est bien compatible avec une barlow en amont et c’est tant mieux. 

 

Il y a forcément une différence entre les différents modèles. Mais, je pense que la différence est plus importante sans ADC qu’avec l’ADC ZWO. Donc pour le prix, il fait le boulot et je n’en demande pas plus.

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que je m’équipe en tube (pour remplacer mon bon vieux PERL JPM), monture, oculaires, caméras, laptop, réducteur de coma, etc...

 

 

Et l’addition commence à être salée. Donc l’ADC ZWO ira très bien. 

Finalement, c’est quoi? Un réglage de plus. Eh bien l’astro amateur et plus précisément l’astrophotographie, c’est une bonne école de patience. Alors, je me lance et peut-être qu’un jour, je pourrais sortir quelque chose qui m’attirera les félicitations enthousiastes des membres de la communauté amateur. 

Merci à tous.

Edited by Larbucen

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Omegon  ADC (129€) et ZWO ADC (149€).Quelqu'un a-t-il un avis sur l'Omegon ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 19 heures, Larbucen a dit :

Bonjour à tous, 

 

J’ai fait récemment l’achat de la fameuse caméra ZWO 224MC.

 

À propos de l’Atmospheric Dispersion Corrector. J’aimerais comprendre le principe de fonctionnement. Comment obtient-on le meilleur réglage ? Sans ADC on ne voit pas forcément à l’écran le chromatisme. Du coup, comment réaliser la correction ?

 

Il semble que le logiciel Firecapture ait une option pour ça. Est-ce que SharpCap en est-il également équipé ?

 

 

 bonjour !

avec la zwo j224c j'utilise fire capture  ! il permet le réglage de l'adc sans difficultés !

avec la version 2.5 x64

il faut cocher la case débayerisation puis la case en dessous avec le rond rouge vert et bleu !

le but est de faire coïncider le rouge et le bleu et de ne faire plus qu'un rond blanc !

mettre l'adc les deux molettes à droite au milieu au départ ! la molette du fond s"abaisse vers le bas et la plus près remonte vers le haut pour obtenir le réglage !

pour saturne ,il faut reculer la caméra un poil de plus de l'adc pour pouvoir faire la correction complète ,car saturne est très basse 

ceci avec l'adc zwo !

polo

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Super, merci. Voilà exactement la réponse que j'attendais à la question: "comment on fait?"

 

Il me reste donc à progresser sur l'utilisation de Firecapture que je trouve moins convivial que SharpCap.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

 

vous conseillez son utilisation quelque soit le tube utilisé? que ce soit pour une lulu 70/700 ou un dobson 500mm?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir,

On parle d'utilisation de l'ADC pour le planétaire mais est-ce qu'il est aussi intéressant en ciel profond ? 

Autrement dit est-ce que par exemple pour observer ou photographier M31 il aurait un effet de mieux indéniable ?

Et quid de l'affaiblissement du signal ?

Merci .

Edited by Alain 31

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By HAlfie
      Hello tout le monde,
       
      en pleine réflexion pour revenir sur un bon vieux gros newton pour du visuel et HR planétaire/lunaire, je m'interroge sur divers éléments dont celui du primaire/barillet :
      -pour un miroir de 350mm, quelle épaisseur idéale pour éviter les contraintes optiques (astig etc.) quand le télescope point vers 20° de hauteur seulement?
      -Quel type de barillet pour éviter ceci (9 ou 18 points à triangles flottants ok super) mais surtout si on vise bas sur l'horizon, on sera plus sur les 2 pâtes qui viennent caler le primaire en translation.
      -Quel compromis idéal de l'épaisseur pour éviter l'astig (plus c'est épais et plus on limite ce risque mais du coup on augmente la durée de mise en température, est-ce exact?)
      -Quel matérieux idéal pour une mise en température rapide (Pyrex, SUPRAMAX, autre?).
       
      Comment mixer matériaux (mise en T°), épaisseur du primaire (éviter les probs optiques quand bas sur l'horizon) et type de barillet?
      Quel meilleur compromis entre ces critères dont 2 sont antagonistes?
       
      MErci pour vos retours éclairés 
       
    • By ZeMrHyde
      Bonjour,
       
      Bien qu'il y ait moults topics sur les forums US/UK, est ce qu'il y aurait des utilisateurs FR qui auraient tenté l'aventure, notamment en imagerie planétaire "HR", avec ces tubes Cassegrain en 6" ou 8" ? 
      J'ai joué de la fonction recherche mais je n'ai rien trouvé de probant ici  
      J'ai compris qu'ils étaient fabriqués par GSO et redistribués sous diverses marques comme Kepler, TS-Optics, Orion, Omegon, etc...
      Pourquoi on en voit pas tant que ça ? tubes trop récents encore ? la mécanique perfectible et la collimation ardue ? l'optique bof bof ? 
      Ils se placent comment face à la concurrence ? Je pense pour le 6", les mak150, C6, et pour le 8", les C8, Vixen VMC, voire mak180
      Oui un mewlon180 (ou +) fera toujours mieux, mais c'est pas le même budget  
       
      Je vous avouerai que dans un coin de ma tête, ils me semblent être une option intéressante d'upgrade pour remplacer mon petit mak127 en ayant un budget "serré"  
       
      Des avis et/ou retours sur ces Cassegrains ? 
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je fais encore appels à vos retours d'expérience sur le terrain.
       
      Pour un Newton à F/4 (200 mm ou peut-être 250 mm), quel correcteur de coma est le meilleur :
      Correcteur de coma GPU pour Newton F/4 coulant 50,80mm (M48) - Sky-Watcher ? ou Correcteur de coma 0,95x MaxField pour Newton - TS ? autre ?  
      Merci
    • By Chris20
      salut à tous,
       
      je commence par ma session du 22 entre deux orages,j'ai profité d'une éclaircie en croisant les doigts pur le matériel,heureusement le ciel est resté clair juste au dessus d'AFA,il y avait des éclairs tout autour pendant que je shootais.
       
      donc le C9 tente de se défendre,il gonfle le torse,me montre des étoiles parfaites(la veille je vérifiais la collim et je voyais parfaitement le 1er anneaux autour de l’étoile focalisée .....en filmant ) mais la concurrence est vachement rude ces derniers jours,c'est une avalanche de magnifiques images que nous voyons en ce moments.
       
      j'ai gardé deux versions,toutes deux présentées en taille réelle et resize plus petit pour un rendu plus joli,et oui les gros diamètres je les laisse au 300 et 350 .
       
      voici une version suivie de son resize 


       
      puis l'autre 
       
       
       
       
       

       
      petite précision sur le voile polaire,il devient bleu dès qu'on touche légèrement à la saturation donc ce n'est pas volontaire.
       
       
      Pour en revenir au titre regardez ce que j'ai reçu hier 

      oups désolé elle est grosse la photo!
       
       
      en fait l'autre jour Sauveur au détour d'une discussion me dit "tu as vu Damian Peach vend son mewlon ?dommage il est un peu cher."
       
      il m'a envoyé l'annonce ,j'ai réfléchis une petit heure et me suis dit que même à ce prix ça restait moins cher que d'acheter un autre téléscope et la monture qui va avec  et j'ai envoyé un message à Damian.
      très sympa d'ailleurs.
      on a essayé de noyer le poisson avec Sauveur pour faire la surprise mais j'avoue que c’était tentant de le dire avant.
       
      prochaine étape collimation du nouveau tube (j'ai vérifié hier soir ,pas bon).
       
      on a encore de belles soirées astro en perspective avec Sauveur 
       
      Bonne journée.
       
      bon ciel!
       
      Christophe 
       
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je sais que ce sujet a déjà été abordé et j'ai bien sûr auparavant  fouiné sur le forum et au-delà.
      J'ai eu un Newton comme premier instrument (76/700) il y a fort longtemps à une époque où je ne savais même pas ce qu'était une collimation.
      Puis je suis passé sur des Schmidt-Cassegrain et j'ai fini par franchir le pas, non  sans appréhension et au bout de longues années. Pas si compliqué finalement sur ce type d'instrument, où on intervient juste sur les 3 vis du secondaire et une simple clef Allen suffit !
       
      Si je pense avoir compris les principes de la collimation des Newton, la mise en pratique me semble nettement plus complexe.
      Désolé de mes questions qui paraîtront sans doute naîves pour ceux qui maîtrisent le sujet, mais en matière de collimation de Newton je suis donc un débutant complet...
       
      J'ai du mal à comprendre deux choses :
       
      1/ Dans quel ordre on doit faire les règlages :
      d'abord le primaire ? d'abord le secondaire ? un va-et-vient entre les deux ?  
      2/ Et je suis complètement perdu dans le choix des outils de collimation, il y en a tellement...
      Est_ce juste une affaire de goût personnel, ou bien sont-ils vraiment complémentaires et il les faut tous ?
      Je pense en pratique à ces accesoires :
      collimateur concentrique (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-concentrique-coulant-50,80mm_detail) collimateur laser (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-laser-hotech-1,25-sca-avec-centrage-parfait-faisceau-en-croix_detail) collimateur Chesshire (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-cheshire-pour-télescope-newton-sky-watcher_detail) et je ne vais  pas jusqu'aux des étoiles artificielles plus dédiées je suppose à la collimation pour la HR planétaire (?)
       
      S'équiper de tous ces accessoires représente un budget conséquent, je cherche donc à comprendre l'intérêt de chacun, mais j'ai du mal.
       
      Un grand merci d'avance à ceux qui maîtrisent le sujet s'ils peuvent m'aider en termes simples à éclaircir tout çà.
      Bon ciel à tous,
  • Upcoming Events