Sign in to follow this  
BobSaintClar

Le premier CROA de l'année

Recommended Posts

Je vous écris de l'avenir : je suis déjà demain ! Je suis en 2018 !

 

J'aurais pu rester couché, mais je me suis réveillé tranquillement, sans aide, à 5 heures du matin. Comme prévu !

L'idée d'observer un ou deux amas globulaires, Jupiter et Mars au 1er Janvier me titillait depuis quelques jours, la météo s'annonçant clémente. J'ai donc pris mon courage à une main, ma lunette de l'autre, et je suis sorti m'installer dans le jardin.

Passons au présent de narration, plus apte à décrire les scènes d'action :

 

Oh putain ça caille ! La pelouse blanche de givre croustille sous mes pas, mes mains nues et mon nez sont instantanément saisis, piqués de mille aiguilles glacées. J'ai un thermomètre à laser dans l'atelier, mais j'ai la flemme d'aller le chercher : j'ai autre chose à faire.

Je mets des gants avant que mes doigts ne meurent, j’arrête de respirer et je monte l'instrument. Ca va vite, j'ai acquis les petits automatismes qui vont bien.

 

Première cible : M13

Les lueurs de l'aube taquinent l'horizon Est, il est 5h20, le trapèze herculéen commence à pâlir, pas de temps à perdre. M13 sera ma seule observation en "ciel profond", je me suis levé un peu tard...

Je le repère au Nagler 31, qui me sert de chercheur : c'est une boule de coton sur fond clair, sans étoiles (pas le Nagler, l'amas). Inutile de tergiverser, je passe directement à l'ES 6,7 : ahhh, mon dieu... c'est plein d'étoiles !

Il y a un bon paquet d'année, j'ai eu l'occasion d'observer M13 avec une lunette Syntha 120/600 sous un excellent ciel ardéchois : le résultat m'avait vraiment déçu. L'amas était vaguement grumeleux et encore, sur les marges, en vision indirecte...

Là, il est entièrement résolu, en vision directe ou non. Je suis très agréablement surpris ! Ce sont les 7mm de plus qui font la différence ? L'apochromatisme ? Le grossissement supérieur ? Sans doute un peu des trois, parce que ma vue ne s'est certainement pas améliorée.

 

Deuxième cible : Mars

J'ai passé beaucoup de temps sur M13, jusqu'à ce que la baisse progressive de contraste ne devienne flagrante : le jour se lève ! La lunette est en température, je l'oriente vers la planète rouge.

Voyons voir... oui, c'est rouge. A 100x, la petite boule dansante - bordel, ça tressaute dans tous les sens ! La turbulence 2018 est en pleine forme - ne présente aucun détail, si ce n'est un résidu de chromatisme atmosphérique dont je me passerais bien.

Je passe à 200x, histoire de... non, c'est brouillon, je n'en vois ni plus ni moins, et les corps flottants de mon œil directeur s'invitent à la fête.

 

Troisième et dernière cible : Jupiter

C'est plus sympa, forcément ! Les deux bandes équatoriales sont bien là. Elles présentent des nuances marquées, trop fugaces à mon goût, turbulence oblige. Les satellites galiléens ressemblent à des étincelles de chandelle fantaisie, c'est pas cette nuit que je verrai les volcans de Io...

Comme le ciel est de plus en plus clair, le contraste diminue mais mon œil travaille mieux : plus j'observe, plus j'en vois.

Je reste longtemps scotché à l'oculaire, les mains gantées dans les poches, les orteils de plus en plus douloureuses (les bonnes chaussettes dans des chaussures de sport ? Mauvaise idée).

 

A 6h30, je me redresse et commence à remballer. Tripoter les parties métalliques de l'ensemble (trépied alu, tube, visserie) est un vrai bonheur, par ce froid ! Je rentre vite fait, dis bonjour aux deux chats étalés devant le poêle du salon, passe à l'atelier puis ressort avec le thermomètre laser, par curiosité.

La pelouse, léchée par les premiers rayons solaires, annonce -6,8. Le muret du jardin, -8. Le garage, qui a sans doute piégé le froid mordant de la nuit, est à -9,9. Ben voilà, j'avais froid... c'est pour ça !

 

Je rentre, cette fois pour de bon. La plaque sommitale du poêle est à 330 degrés. Je réfrène l'envie de m'asseoir dessus, je me fais un café, et j'allume l'ordi.

Vous connaissez la suite :)

 

Bonus souvenir : Jupiter et ses satellites à l'Iphone, au-dessus de l'oculaire ES. J'ai pris de très hautes résolutions pour 2018, et ça se voit !

jupiter.jpg.323bd1623699a4ce51564eaaa1e1d3b1.jpg

  • Like 3
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Tu triches, "Ô Homme du Soleil Levant debout dès potron-minet" !

Forcément que tu vas produire le premier CROA du nouvel an, profitant abusivement de ta situation géographique la plus à l'est du monde civilisé !

(pas comme ces demeurés de trumpettistes, complètement à l'ouest depuis un moment !)

Je me lève donc un peu barbouillé - moi aussi plus tôt que ces fainéants de français - gronde la chienne qui se fait une joie de me débarbouiller d'une langue étrangère que je refuse toujours de parler car elle a encore traîné cette nuit sur quelque charogne inconnue, puis avise d'un oeil encore aviné notre étoile qui darde déjà violemment ses rayons plein est du côté de l'Australie...

Il est 5h10 précisément et depuis deux minutes que le Soleil est levé ma sonde extérieure affiche déjà 29,6°C à l'ombre pour 37,2°C de température corporelle comme il se doit de bon matin...

Bigre ! la journée s'annonce torride : crème solaire obligatoire, j'en aurais presque une érection s'il ne me fallait désormais l'aide de petites pilules bleues !

Devant un café fumant je découvre avec joie que BobSaintClar s'est fendu d'un premier CROA de l'année :

"Chouette !" - me dis-je - "voilà qui va sûrement prolonger les effets euphorisants d'une bonne cuite ! :PxD"

La suite, vous la connaissez déjà ;)

L'Homme du Soleil Levant, en effet, n'a point failli à son style inimitable : merci pour ce savoureux début d'année ! :D

Et meilleurs premiers voeux naturellement !

Alain

 

Edited by Alain MOREAU
.
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, quelque part c'est pas du jeu :)

Donc bien matinaux les hommes de l'est et emplis de poésie à cette heure matinale.

Alors bonne année à vous,  meilleurs voeux et merci pour ce CROA ;)

Amicalement,

AG

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"ma sonde extérieure affiche déjà 29,6°C à l'ombre pour 37,2°C de température corporelle "

tu utilise la sonde exterieure pour ça ?O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By PETIT OURS
      Bonjour
      oui, c'est ma première de l'année, un peu tôt, mais ça promet  
      bon ciel aussi  
       
       
       

    • By Sauveur
      Salut
       
      Voila deux session planetaire ou la seconde prise avec un voile de nuage assez important
       
      Taka b 1.8x asi 462 Mc
       

       

       
      pis un Amas NGC 457 sous mes lampadaire et lune au Taka et le Sony A7s dans les coin ca vrille 
       
      A refaire sans lampadaire et une petite cible
       
       

       
       
      Bonne journée et bon ciel
       
       
      Sauveur
       
       
    • By polo0258
      bonjour à toutes et à tous !
       
      une éclaircie ce soir , on en profite !  turbulence acceptable vu la hauteur de la planète !
      le télescope commence à être masqué par les montants de l'abri , mais moins que vénus pour l' instant !
       
       CFF 300 f/d de 20 asi 462c ser de 90s as3 + astrosurface
       
       deux spots bien visibles sur la NEB
       
      à 16h58tu :
       

       
      bon ciel et merci !
      polo
    • By RIGEL33
      Nocturnes hivernales pour les scolaires en 2022
       
      Le mardi 11 janvier et le vendredi 14 janvier 2022, deux écoles primaires de Gironde ont fait appel aux animateurs d’ASTRONOMIE GIRONDE 33 dans le cadre d’un projet scolaire commun.
      Le mardi, c’est à Saint-Macaire que quatre bénévoles d’AG33 ont retrouvés deux classes de CM1-CM2 et le vendredi, c’est à Saint-Selve que trois bénévoles d’AG33 ont retrouvés une classe de CM1-CM2. A chaque fois, les parents étaient aussi présents, comptant les petits et grands frères et sœurs des élèves. Les deux animations se tinrent de 17h30 à 20h.
       
      Le brouillard qui s’invite régulièrement en journée en cette période, avait miraculeusement épargné ces deux soirées où la Lune et Jupiter furent les cibles principales pour le plus grand bonheur des enfants. Un télescope équipé d’une caméra transmettait l’image de la Lune sur un écran d’ordinateur. Les participants pouvaient alors, en manipulant la télécommande de la monture, voyager sur la surface lunaire, s’attardant sur les formations les plus intrigantes. Deux dobsons et une lunette pointaient aussi l’astre sélène et la géante gazeuse mais purent montrer des amas d’étoiles et des étoiles double. Grâce à un laser vert, un planétarium sur ciel ouvert fit découvrir les constellations circumpolaires aux enfants en y associant les histoires mythologiques qui leur étaient associées. Un final sur l’observation de la grande nébuleuse d’Orion clôtura la soirée.
      Si à Saint-Macaire l’environnement dans l’enceinte de l’école était plutôt sombre, il n’en était pas de même à Saint-Selve. La commune n’avait pas coupé les lampadaires les plus proches comme promis à l’enseignante. Les cours de tennis à proximité resplendissait de lumière, ainsi que les enseignes de la pharmacie placée de l’autre côté du stade. Ceci ne permit pas de faire du planétarium car on voyait à peine les constellations… même l’astérisme de la Grande Casserole était en partie effacer. Seul le repérage de la polaire pu se réaliser. Le cimetière à proximité du site d’observation était le seul endroit sombre mais qui permettait juste de détailler un peu les étoiles des constellations d’Orion et des Gémeaux. La soirée s’acheva plus tôt que celle à Saint-Macaire car la gelée avait fait son apparition assez tôt, refroidissant l’enthousiasme des plus curieux.
       
      Mais au final, les enfants et leurs parents étaient ravis de leur petite sortie astronomique. Gageons que certains pourront nous rejoindre sur notre site d’observation habituel à Saucats où nous pourrons poursuivre cette découverte du ciel nocturne.
       
      Retour en images à Saint-Macaire
       

       

       

       

       

       

       

       

       
       
      Retour en images à Saint-Selve
       

       

       

       

       

       

       
  • Upcoming Events