Pierre Legeay

Filé d'étoiles "couleur rouille"

Recommended Posts

En ce moment, je profite de chaque éclaircie pour ne pas être au régime sec d'étoiles... :S
Voici donc un filé d'étoiles lors d'une belle petite trouée nuageuse. Il restait une bande nuageuse qui bouchait plus ou moins l'horizon Sud-Est et réfléchissait la lumière de Retiers, une petite ville bretonne d'un peu plus de 4000 habitants, à 7 km. D'où une couleur rouille qui, je trouve, se marie bien avec celle du vieux rouleau.

large.2018_01_06_file_rouleau_web.jpg.5a0d95b9fb6af020004056004b1778a4.jpg

Par contre, dommage, mais la zone sans branches est aussi celle où il y a le moins d'étoiles visibles... ^_^

 

Et au-dessus de l'Equateur céleste, quelques satellites géostationnaire apparaissent, dont un ou deux pour lesquels je ne m'explique pas trop leur orbite... Ca fait quelques fois que j'en remarque sur mes filés d'étoiles. Voici un cadrage en plein format :

large.2018_01_06_file_geostationnaires_web.jpg.84047babe33986ab06e3b45d5fef56e9.jpg

 

Pour la technique :
> Acquisition : Addition de 224 poses de 30 sec (1h52) à 400 ISO sur mon Canon EOS 500D avec un zoom à 18 mm et ouvert à 4,5.
> Traitement : Startrail et Photoshop Element

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut Pierre , le fait d'avoir un peu de passage de nuages ajoute un coté bien plaisant aux traditionnelles filet d'etoile!

tres jolie cadrage

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Pierre Legeay a dit :

Et au-dessus de l'Equateur céleste, quelques satellites géostationnaire apparaissent, dont un ou deux pour lesquels je ne m'explique pas trop leur orbite... Ca fait quelques fois que j'en remarque sur mes filés d'étoiles. Voici un cadrage en plein format :

 

 

C'est bizarre, parce qu'un satellite géostationnaire est par définition fixe sur une photo sans suivi.

Un petit flash iridium?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Kirth a dit :

C'est bizarre, parce qu'un satellite géostationnaire est par définition fixe sur une photo sans suivi

Non, pas forcément. Sur un certain laps de temps, les géostationnaires dérivent toujours. Ils ne sont jamais parfaitement fixes, en fait.

Voici une image du Gegenshein que j'ai faite au pic du Midi en septembre, avec un suivi sur Astrotrack. Les géostationnaires apparaissent, et les traits ne sont pas forcément dans le sens de la rotation du ciel:

gegenshein_geost.jpg.ef857cb605cad1f010479e431af05f51.jpg

Si on regarde bien, on doit voir 9 satellites, qui bougent un peu partout...

Matt

 

Edited by Matthieu Conjat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les objets placés aux points de Lagrange instables sont effectivement placés sur des orbites de Lissajous, mais l'orbite géostationnaire n'a rien à voir avec les points de Lagrange.

 

Quelqu'un sait si les satellites géostationnaires oscillent autour de leur position, et si oui avec quelle amplitude?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On s'est croisé xD

Mais bon, on reste coincés, il va bien falloir qu'on explique cette histoire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah je suppose que comme pour les points de Lagrange, la position d'un géostationnaire est instable, à cause entre autres de la présence de la Lune, et qu'un satellite doit tourner autour d'un point fixe pour éviter l'emballement...

Mais la question est intéressante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exaxe17, Polo, Baroche, merci pour vos sympathiques commentaires ;)

 

Kirth, Matthieu, un très grand merci de m'aider à cogiter :).

Il y a 1 heure, Matthieu Conjat a dit :

Bah je suppose que comme pour les points de Lagrange, la position d'un géostationnaire est instable, à cause entre autres de la présence de la Lune, et qu'un satellite doit tourner autour d'un point fixe pour éviter l'emballement...

Je pensais un peu comme toi Matthieu, mais...

Il y a 5 heures, Kirth a dit :

Un petit flash iridium?

Merci pour ta question ; j'ai eu envie de vérifier. Avec des poses de 30 sec, il devait être facile de voir si le mouvement du satellite était visible sur toutes les photos ou bien seulement sur quelques unes si c'était un flash.

Pour ce satellite, Kirth a eu le nez fin ! Le satellite n'est visible que sur 14 images (soit 7 min), sous la forme d'un flash. J'ai fais une petite animation ci-dessous :

large.flash_satellite.gif.423c16d8b01b8b3754a93e2a3d84a370.gif

 

Bon, mais ça ne répond pas à la question d'une éventuelle oscillation des satellites géostationnaires...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les géostationnaires oscillent effectivement, voir quelques exemples sur cette page de Vincent "vjac" :  http://vjac.free.fr/skyshows/satellites/geostat.html

Il y a aussi pas mal de satellites sur des orbites poubelles voisines qui peuvent certainement aussi  bouger pas mal en déclinaison

Et une réponse sur WA sur des observations de géostationnaires :
 

Citation

 

Une orbite ne peut jamais être parfaite à cause des perturbations de toutes sortes qui sont présentes : attraction de la lune et du soleil, vent solaire, pression de radiation solaire, etc.
Les satellites géostationnaires ont du carburant à bord leur permettant de corriger les imperfections mais la quantité en est limitée. C'est pourquoi il arrive qu'un satellite atteigne la fin de sa vie utile pas parce qu'il a subi une panne mais plutôt parce qu'il arrive à la fin de sa réserve en carburant. Il est alors placé sur une orbite à une altitude supérieure pour ne pas qu'il nuise à d'autres satellites qui prendront éventuellement sa place.
L'inclinaison de l'orbite d'un satellite opérationnel par rapport à l'équateur terrestre est inférieure à 0,1 degré. Sa période de révolution est d'environ 1436 minutes. Donc si l'orbite n'est pas inclinée à 0 degré, le satellite oscillera entre le nord et le sud de sa position théorique dans le ciel sur une période de 24 heures. L'amplitude totale de ce mouvement n'excédera généralement pas 0,15 degré. L'altitude d'un tel satellite se situe généralement entre 35 775 et 35 800 km. Plus un satellite est haut, plus sa vitesse apparente sera lente. Comme les orbites des satellites ne sont pas parfaitement circulaires, on peut s'attendre à une très légère variation de vitesse orbitale, ce qui provoquera un déplacement de la position réelle du satellite par rapport à sa position théorique dans le sens est-ouest.
Si on combine les oscillations nord-sud dûes à l'inclinaison de l'orbite et les oscillations est-ouest dûes à la vitesse orbitale, on peut déduire que le satellite effectuera une trajectoire elliptique plus ou moins allongée et plus ou moins inclinée autour d'un point représentant sa position théorique. Ce phénomène a d'ailleurs déjà été photographié par Stefano Sposetti avec une prise de vue d'un groupe de satellites Astra s'échelonnant sur une douzaine d'heures.
Daniel Deak
Webmestre, site Obsat


 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Den b pour ta réponse complète ! Ca m'éclaire bien :) L'explication correspond à certaines traces lumineuses que j'ai observé sur d'autres de mes filés d'étoiles.

il y a 30 minutes, den b a dit :

si l'orbite n'est pas inclinée à 0 degré, le satellite oscillera entre le nord et le sud de sa position théorique dans le ciel sur une période de 24 heures.

Cette fois par contre, le mouvement se fait en seulement 7 min. Donc, si je comprends bien, cela serait donc bien un petit flash qui aurait lieu près de l'Equateur céleste sur une orbite Nord-Sud, plutôt que l'oscillation d'une satellite géostationnaire. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, après il y a des multitudes de satellites qui circulent autour de l'orbite géostationnaire sur des orbites poubelles ou d'autres parfois sur des orbites très elliptiques qui peuvent être confondus à leur apogée avec des géostationnaires mais qui gardent une petite inclinaison qui va donner ce mouvement vertical et tout ce petit monde peut s'allumer, s'éteindre et produire flares et flash en fonction de l'éclairage du moment.

On voit aussi que les traces sur ta photo sont au niveau de Bellatrix bien plus haute que l'orbite géostationnaire donc pas grand rapport.

 Une pose d'une heure sur Rigel si on pouvait  enregistrer tout ce qui passe donnerait ceci  : 

rigelsat.jpg

 

 

Et on voit que tout le monde ne navigue pas à l'horizontale comme les géostationnaires, ce qui sur un filé donnerait  pas mal de tirets plus ou moins  verticaux et plus ou moins long en fonction des inclinaisons des orbites

Heureusement que pas mal passent inaperçus sinon la photo deviendrait une discipline pas facile   :D

Edited by den b

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toujours pas de belles nuits dans mon coin de Bretagne, mais une belle éclaircie en début de soirée. J'en ai profité pour faire un petit filé "sans me prendre la tête" : seulement 4 poses ^_^.

Forcément, vu le temps d'exposition (40 min), le si peu de pollution lumineuse ambiante apparaît nettement. Et dans la région de la constellation Eridan, il n'y a pas d'étoiles très lumineuses pour rivaliser...

 

Un avion a allumé ses phares d'atterrissage en vue de son approche de l'aéroport de Rennes. Habituellement, je n'aime pas ce genre de trace, mais cette fois-ci, je la trouve esthétique :). Et un satellite a fait un p'tit flash :)

 

large.2018_01_11_file_ragosse_web.jpg.7405428d01808a9794f898a3c8672056.jpg

 

Pour la technique :
> Acquisition : Addition de 4 poses de 40 min (2h40) à 100 ISO sur un Canon EOS 500D avec un zoom à 18 mm et ouvert à 3,5.
> Traitement : Startrail et Photoshop Element

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now