frédogoto

test de Roddier sur un mak Orion :)

Recommended Posts

coucou les amis

Au club, on a fait un test de Roddier sur le mak que j'ai acheté à ma Copine

les résultats sont étonnamment bon 

je vous met la capture d'écran ci dessous

λ/8 PTV et λ/39 RMS ?!?!?!

Capture.PNG

si vous voulez jouer avec les images d'origines :

132455_20180120_AS_p100_g2_ap1.fit

132952_20180120_AS_p100_g2_ap1.fit

taille pixel : 3.75

mak : 150/1800 f12

etoile artificielles placée a 15.5m

 

Edited by frédogoto
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

C'est possible, mon petit Mak 90 acheté à vil prix chez TS il y a quelques années :)

 

mak.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre l'astig de 5eme ordre de ta mesure me parait louche...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas vilain tout ça, voir avec les habitués des tests pour la fiabilité

Je vois un paramètre qui a été soustrait. (inclinaison / tilt ?)

Vérifier aussi la sphéricité, mais c'est peut-être du à la distance avec l'étoile.

-------------

lol, doublée par Fred.

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je vois l'aberration de sphéricité sur les images intra/extra, le L/8 me parait optimiste....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci

la soft permet de soustraire l'aberration de sphéricité due à la proximité de l'etoile (il demande d'ailleur a quel distance se trouve l'étoile artificielle)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, frédogoto a dit :

la soft permet de soustraire l'aberration de sphéricité due à la proximité de l'etoile

Ah, j'avais oublié, faut dire que la dernière fois au garage, j'ai essayé à 70m (là je mérite des baffes).

Merci pour cette très utile info, j'essayerai dans mon couloir à l'étage, je suis douée pour ne pas déclencher le capteur d'éclairage. :D

Je me demande comment est la formule pour ces mak (histoire d'expliquer la courbure de champ) : primaire à f/D=3 et 4 pour la magnification du secondaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, frédogoto a dit :

la soft

Bsr Fred,

 

alors cette installation dans la ville des Lumières ?

 

Quel soft utilises-tu ? et avec quel montage sur le tube ?

 

Bon ciel et bonne Crue

Edited by FRANKASTRO64

Share this post


Link to post
Share on other sites

Frédogoto, en utilisant tes images.fit j'obtiens un résultat semblable.

Cependant en regardant les niveaux des images j'ai plus que des doutes sur la validité de ce résultat.

132952_20180120_AS_p100_g2_ap1a_fit.jpg.da6d15bc1bdfac2bb94cf5b2df05eb7d.jpg132455_20180120_AS_p100_g2_ap1a_fit.jpg.jpg.f08047a426e6e3998860ff989ac1af65.jpg

On constate que les images manquent sensiblement de signal (à peine un facteur x2 par rapport au fond de la caméra) générant ainsi une obstruction ou des bords très mal définis.

De plus la défocalisation n'est pas suffisante, il faudrait un nombre d'onde d'environ 25 soit un défocus de 15.8mm pour ce F/D et donc des disques d'environ 350 pixels de diamètre

Il est recommander d'obtenir des images à environ 50% de la dynamique totale de la caméra, faire une bonne série pour chaque intra et extra, par,exemple 10 à 20images au minimum pour chaque série de manière à ce que les images résultantes soient significatives (un peu comme des images en planétaire)

Entre l'intra et l'extra, les disques ne devrait pas changer de coordonnées sur le capteur pour que la cible soit au plus prés de l'axe optique (et donc pas forcément au centre de la caméra), donc pas un décalage aussi important entre l'intra et l'extra de ton exemple

Les diamètres de l'intra et de l'extra doivent être très proches, donc utiliser un outil de mesure sur l'écran, pour le réglage du défocus et du pointage (par exemple DiamEater totalement paramétrable).

En fin, la source était à 15m. Avec WR dans Saisie/Paramètres du test/source on trouve la valeur de correction à distance finie. Éloignée la source à 30m serait déjà un plus ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

On constate que les images manquent sensiblement de signal (à peine un facteur x2 par rapport au fond de la caméra) générant ainsi une obstruction ou des bords très mal définis.

en effet cela à été fait de jour

Citation

De plus la défocalisation n'est pas suffisante, il faudrait un nombre d'onde d'environ 25 soit un défocus de 15.8mm pour ce F/D et donc des disques d'environ 350 pixels de diamètre

ok j'enregistre pour la prochaine fois

 

Citation

Il est recommandé d'obtenir des images à environ 50% de la dynamique totale de la caméra, faire une bonne série pour chaque intra et extra, par,exemple 10 à 20images au minimum pour chaque série de manière à ce que les images résultantes soient significatives (un peu comme des images en planétaire)

ben en avait 1000 images empilée par série ?!?!!!


 

Citation

 

Entre l'intra et l'extra, les disques ne devrait pas changer de coordonnées sur le capteur pour que la cible soit au plus prés de l'axe optique (et donc pas forcément au centre de la caméra), donc pas un décalage aussi important entre l'intra et l'extra de ton exemple

 

 

 

presque impossible d'avoir un alignement parfait avec la monture + shifting de la MAP (voir le post avex  : il s'agit d'une bete monture altaz, le champs du capteur est minuscule, le grossissement du mak est monstrueux) : c'est hyper chaud. on essayera de faire mieu la prochaine fois

 

Citation

Les diamètres de l'intra et de l'extra doivent être très proches, donc utiliser un outil de mesure sur l'écran, pour le réglage du défocus et du pointage (par exemple DiamEater totalement paramétrable).

c'est ce qu'on a fait

 

Citation

En fin, la source était à 15m. Avec WR dans Saisie/Paramètres du test/source on trouve la valeur de correction à distance finie. Éloigner la source à 30m serait déjà un plus ...

les conditions du test ne permettait pas de reculer plus

Edited by frédogoto
orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fredo si effectivement il y avait 1000 images pour chaque série et le rapport signal bruit correct pour chaque image, alors le problème vient de la lumière parasite du jour. Les intra et extra résultantes auraient du être bien plus contrastées, avec beaucoup plus de détails et des contours bien plus francs  en particulier la zone centrale correspondant à l'obstruction. Il n'y aurait pas non plus cette énorme différence de diamètre d'obstruction entre l'intra et l'extra.

Si vous êtes obligatoirement astreint à faire cela le jour, mettre la cible au fond d'une boite noire visée par un trou ou au fond d'un tube, pour que l'entourage soit le plus sombre possible.

Comme source un simple pointeur laser (environ 5€ sur le net) de faible puissance réglé à une intensité relativement faible  et sans sa lentille de focalisation devant, constitue une bonne source ponctuelle, et de plus relativement monochromatique idéale pour paramétrer la longueur d'onde dans WR. Les temps de pose sont relativement longs à F/D=15

15m c'est utilisable puisqu'on sait corriger l'aberration de sphéricité.

Sur l'étoile polaire ça fonctionne bien aussi avec des temps de pose de l'ordre de 10s

 

Pour le pointage j'insiste, entre l'intra et l'extra il y avait un demi disque de défaut. La bonne visée était le milieu des 2 centres, évidement sans changer la direction de pointage entre les MAP intra et extra.

Pour un Mak c'est pas trop grave, mais pour un newton à forte variation des comas en fonction du pointage, les répercutions sont notables.

 

La position des défocations semble bien maîtrisée puisque la valeur de défocalisation était de 53.84

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/01/2018 à 11:15, frédogoto a dit :

la soft permet de soustraire l'aberration de sphéricité due à la proximité de l'etoile (il demande d'ailleur a quel distance se trouve l'étoile artificielle)

Vu que le test n'est pas super fiable à la base, ça me parait super hasardeux de procéder ainsi pour plein de raisons.

Pour moi ton test ne permet pas de conclure. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention quand tu "traite" la série d'images (ici 1000) à ne PAS faire de sélection. Dans le cadre d'une mesure tu ne veux pas prendre les meilleures images mais toutes celles que tu a capturé pour ne pas introduire un biais "qualitatif" dans chaque série (intra/extra).

Bien sur tu devra avoir le même nombre d'images pour les deux séries, mais à mon sens, 1000 images c'est certainement inutilement trop. Le plus gros des défauts est obtenu avec quelques dizaines d'images seulement.

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now