eroyer

Taille de miroirs plans

Recommended Posts

Il y a 21 heures, CPI-Z a dit :

Alors inexploitable ?

Il y a méprise : l'image que tu as utilisée a été faite avec 2 disques de verre. L'interférogramme avec de l'eau c'est l'image que j'ai posté un peu plus haut et sur laquelle on ne voit pas les franges si on ne fait aps bien attention. Je la remet ci-dessous :

A_water_web.JPG

et dans ces conditions, c'est vraiment inexploitable. Il doit y avoir moyen de faire mieux puisque sur les vidéos d'Ed Jones on voit très bien les franges. Il faudrait au minimum changer la source de lumière je pense.

 

Pour ce qui est du defocus, j'ai 'impression que si je ne le coche pas, j'ai une surface à laquelle on aurait soustrait la sphère qui approxime le mieux le front d'onde. Autrement dit on enlève le défaut de convexité ou de concavité. Je n'ai pas vu de mode "plan" dans DFTFringe, vous avez vu ça où ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Désolé si j'ai utilisé le mauvais Iram. Cependant cela change rien au principe:

- le mode plan est dans les paramètres de configuration voir post précédant, cocher "Elliptical flat or Nulled Optics". Le mode d'analyse de la DFT y est différent du mode d'analyse de surface concave. On peut aussi modifier le second axe pour l'analyse des secondaires de newton.

- le franges manquent de contraste parce que ta source semble bien trop étendue par rapport au F/D de la lentille (rien à voir avec l'intensité). Idem dans ton interférogramme entre tes verres plans, il manque aussi de contraste et détails.

- Lire le fichier Fizeau...pdf pour le calcul.  250mm F4 implique F= 1000mm. Sur les verres F/D = 1000/205 = 4.878.  La source (un trou percé au foyer devant l'ampoule) de 2mm à 3mm de diamètre devrait mieux fonctionner (ou plus petit encore). La parallaxe dans ton montage a aussi un impact.

- il y a aussi beaucoup de poussières et des traces de doigts sur la lentille.

- Des Igram en format.jpg manquent de dynamique, donc plusieurs images empilées augmenterait le signal  ou alors en RAW

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, première passe en émeri 5um, la première fois que j'ai un spot laser qui reste cohérent quand il traverse, ainsi que des multiples réflections visibles dans le verre quand on vise en biais.

spot-5u.jpg.a68d51c4d1b3bf5e15e2ebce673f95e6.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les verres sont en train de sécher (verre B 2 passes au 5um). Je dégainais le laser pour voir la diffusion. Interférence avec la couche d'eau probablement (face avant et arrière), c'est l'image sur l’enveloppe quand j'éteins la lumière de la cuisine. Note : le laser fait 5mW classe 3A, normalement il n'est plus autorisé. C'est motivant de voir un premier effet optique surtout quand c'est par hasard.

IMG_20180828_211534-frange-montage.jpg.df0f446aaf3c47c9a17a8704b1e5b0cc.jpgavant.jpg.7a43da6b1fc4fd28ce10d80d7a27e339.jpgarriere.jpg.b325e0d8ec8931b63858ef3795fb9abc.jpg

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

1ere séchée de la série à émeri 3um, ça y est le laser passe à travers maintenant. Après ça on pourra dire qu'on passe au polissage.

3U_20180906_175513.jpg.bae5f64d5c99a4c008bac47d2b5c73f2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

ça fait un petit moment que je n'ai pas donné de nouvelles mais je n'ai pas chômé pour autant. J'en suis à 69 retouches, autant dire que je tatonne pas mal pour arriver à ce que je veux mais ça progresse quand même. Voici l'état actuel des miroirs :

courbes.png.b93957f5bf5d70824466fa81e74dfc50.png

 

Le meilleur est aux alentours de 0.15 lambda et le plus mauvais à 0.3 environ. C'est un peu plus délicat que ce que j'espérais car je n'ai pas à gérer seulement la concavité/convexité mais aussi des défauts zonaux. C'est soit parce que le diamètre est déjà assez grand, soit parce que je m'y prend comme un manche. Certainement un peu des deux.

Il reste encore un peu de boulot, mais j'ai bon espoir.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est déjà pas mal du tout, je n'ai pas le même objectif, c'est moins critique pour un flat, mais c'est surtout le poli que je dois soigner pour l'interféro de Bath ou Ronchi double.

Je vois que tu as mis un indicateur à lambda/8, tu n'es plus très loin.

De mon côté j'ai fait deux séries longues au 3 um et l'interférence improvisée est sympa ainsi que la surface, heureusement que j'ai de la glycérine, ça a tendance à coller rapidement maintenant et ça sèche très vite. Je vais bientôt rentrer et je pourrais mesurer prochainement l'interférence entre deux verres avec du papier à cigarette comme espaceur.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moulé en Staturoc avec de la poix Gugolz et ... mes empreintes digitales

Je déteste cette odeur âcre même quand c'est durci.

J'ai utilisé le dos de l'ancien miroir de 150 et du ruban de scotch toilé pour couler le plâtre : un niveau est recommandé pour que ça soit plan.

J'ai fondu lentement la poix et carrément coulé dessus, entaillage à la scie que j'ajusterai plus profond.

Comme je sors d'un tour BA/CB/AC, c'est juste la fin du doucissage.

Je ne suis pas sûre de devoir utiliser ça de suite.

staturoc-gugolz_20180922_145931.jpg.1ec2c76bafe09e538918cfe23dc9242b.jpg

 

-------------------

J'ai retaillé : division des carreaux en deux. La recommandation est de mettre une dizaine dans la diagonale.

Cela s'avère bien plus facile à polir avec : sinon ça colle à tout bout de champ.

J'ai réduis le diamètre également. Trop de poix et on ne passe pas les bords ni ne peut faire de pression préparatoire

----------

Ça devient transparent

IMG_20180923_125754.thumb.jpg.f740301f04e4aa1dca39ddbe13a5805a.jpg

---------------------------------- Une salière avec du Cerium et un vaporisateur d'eau glycérinée (30/40%) serait une bonne idée

IMG_20180923_175114r.jpg.7196defc112b586b33386ac90cc0ed66.jpg

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

voila des nouvelles fraiches. J'ai dépassé la centaine de retouches (102 pour être précis) et j'arrive enfin à un résultat intéressant.

Pour les mesures, la méthode de Serge Bertorello qui consiste à résumer l'état d'un miroir à son rayon de courbure n'était pas suffisante dans mon car j'ai toujours eu des défauts zonaux et jamais une courbe bien régulière. D'un autre côté l'interprétation des fronts d'onde obtenus avec DFTFringe est trop complexe pour réellement guider les retouches à cause du bruit dans les mesures et de certains artefacts de reconstruction du front d'onde pas toujours reproductibles. J'ai du faire un compromis. J'ai donc supposé que chaque miroir était une forme de révolution. Ainsi à partir des interférogrammes traités avec DFTFringe, je ne garde que les coefficients de Zernike qui correspondent à de l'aberration sphérique. De cette façon, voici ce que j'obtiens au bout des 102 retouches :

profil.jpg.24f7a3c78a03ec80637f2191a781e2c8.jpg

Pour l'instant, je ne touche à rien. Le A semble vraiment bon. Le B est quasi à lambda/10. Vu son profil , je serais presque tenté de faire une retouche très courte miroir dessous mais j'ai peur de la rater. Je vais réfléchir un peu, la nuit porte conseil.

Ca n'a pas été simple d'en arriver jusque là. C'est quand même plus facile de faire un miroir parabolique plutôt qu'un plan, mais je crois que j'ai aussi appris pas mal de choses en optique, ce qui était aussi le but de l'opération.

 

 

profil.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli, je me suis mise en standby pour le moment, l'absence de blank pré-ébauchés pour le moment me démotive un peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

cent retouches ça pourrait démotiver aussi. il y a peut être un souci, soit dans la méthode mesure, soit dans la méthode de retouche?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Il y a 19 heures, lyl a dit :

l'absence de blank pré-ébauchés

je ne comprends pas. tu avais bien des blanks pour faire tes plans ?

 

Il y a 10 heures, asp06 a dit :

cent retouches ça pourrait démotiver aussi. il y a peut être un souci, soit dans la méthode mesure, soit dans la méthode de retouche?

Il faut s'accrocher. Il faut bien voir aussi qu'il y a 3 miroirs donc ça ne fait qu'une trentaine de retouches par miroir. Mais c'est clairement plus difficile qu'un miroir parabolique pour lequel on peut jouer sur la courbure pour choisir la retouche la plus facile. Le fait de n'avoir pas de plan de référence complique aussi les choses.

A la lecture de l'article de Serge Bertorello, je m'attendais à ce que le chemin soit plus direct. Je n'ai eu aucun mal à atteindre lambda/4 sur la totalité de la surface. Pas difficile non plus de faire lambda/10 sur la partie centrale (sur 150mm de diamètre), mais lambda/10 partout, ben j'en ai bavé :S Mais pas suffisamment pour me dissuader d'attaquer les primaires. Je vais quand même faire une petite pause avant.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

30 retouches par miroir c'est plus correct pour un tel diamètre, effectivement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, j'utilise actuellement un plössl pour le contrôle de surface en polissage.

12,5mm -> ça donne 20x. Ca n'est pas possible de voir des détails de l'ordre du micron avec. (4um à 20x)

Une idée pour savoir si c'est utile et quel outil plus adapté choisir ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

un pointeur laser vert quasi normal à la surface: tu ne dois pas le voir au franchissement du dioptre ou alors vraiment très peu. le soleil ou un filament nu d'ampoule sinon, en te protégeant du reflet direct.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah, je viens de chatter avec Tommy de Lacerta, peut-être un truc comme ça, mais le laser n'est pas normal à la surface. :$

L'hélicoïdal ça me plait assez pour aider et apparemment ça se transporte.

H-200-1.jpg

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

disons qu'il ne doit pas être trop latéral ... normal c'est très exagéré, je le reconnais.

le coup de la loupe ... oui, c'est plus confortable mais en étant un peu myope ça va aussi (et sur fond noir pour bien accentuer le contraste).

de toute façon ça dépend où tu places la barre pour l'optique en cours de polissage et la décision est assez binaire puisqu'elle ne s'appuie sur aucune mesure: soit tu décides que tu ne dois plus rien détecter en acceptant de polir vraiment longtemps, soit tu décides plus rapidement de vivre avec un résidu de diffusion.

 

Edited by asp06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je prenais ça en référence. Avec l'idée de faire du 60-40 minimum et de monter à 20-10 si ça sert.

Actuellement l'optique du FH90-1000 est mouchetée dans l'entrefer avec une bonne vingtaine de 7/20um visibles dans le champ du plössl x20. (à peu près 10mm de diamètre)

Ca fait 1: 81 de la surface. Total 20*81*20um=32mm => c'est trop. Je ne suis même pas à 60-40 avec la réduction des impacts. Digs : environ 6 impacts entre 0.2 et 0.4mm et Scratches : j'ai des rayures courtes mais nettes (80). Je pense descendre à x-20 et j'espère des rayures à 40 (moyen contraste) au final.

Pour évaluer la taille, je suis limite pour discriminer avec le plössl qui donne 7um minimum en détail pour un oeil normal.

A gauche : le standard de contraste des rayures. A droite : les tailles maxi des piqures

https://www.edmundoptics.fr/resources/application-notes/optics/understanding-surface-quality-specifications/

fig-1-usqs.gif

 

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

ton résidu de doucissage se voit à l'oeil en regardant autour du reflet d'un filament nu (et en bloquant le reflet direct): il faut continuer à polir pendant quelques heures et bien une heure à chaque séance au moins.

les rayures c'est plus curieux: est ce qu'elles y sont depuis le début?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, j'avais bien vu pour les faces extérieures parce que le traitement était bien rayé mais là, je doute que ce soit le Cérium qui ait fait ça (après une semaine de découverte)

J'ai besoin de mes lunettes pour voir les détails de près et ça m'avait échappé au début, alors dés que j'ai sorti un plössl 40 en guise de loupe, ça m'a agacée.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça doit partir en grande partie avec le polissage aussi. il faut continuer à polir ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une rayure devenue affleurante (doucissage : je suis remontée en taille d'abrasif). Smartphone + loupe x20. Résolution 3um environ (6-7mm/2560pix). (image retouchée avec GIMP pour plus de netteté/contraste)

Elle semble s'élargir : en fait la rayure devient quasiment 3 fois plus large que d'origine du aux impacts/au creusement provoqué par l'abrasif.

En même temps elle se "dilue", son contraste faiblit.

Le reste de la surface est impactée mais par des arrachages moins gros : les reliefs en prennent un coup violent en comparaison.

Des petits arrachages mouchettent autour du trait. Quand le fond semble impacté ou atteint : on passe à l'abrasif taille en-dessous.

IMG_20181201_223936.thumb.jpg.2a7b4174237076ecdd52a62921e08b4a.jpg

Je pense qu'au plus petit emeri, avant même le cérium, je vais avoir du mal à percevoir quoique ce soit à x20. Pour un peu de sérieux, une loupe plus grosse me semble nécessaire, comme je faisais au labo il y a 30 ans maintenant avec ces si comfortables stemi.

--------------------------------------

rayures & impacts en phase de doucissage : ça fait peur mais le rayon de courbure est conservé, toutes les traces disparaissent uniformément

rayures-aff_20181202_182031.jpg.06ffcfae47b3e222daeb0f29bbb1861d.jpg

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai reçu cette super loupe / microscope portable.

+ Optiquement c'est excellent, ça fait le boulot.

+ Mise au point facile et précise

- Champ de l'oculaire limité par net de bord à bord. (coulant 23.2mm et pas 18mm de field stop : donc n'est pas Wide Field) : du coup le réticule est précis mais envahissant.

- stylot LED ne fonctionne pas correctement : interrupteur mauvais contact récurrent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now