XavS

Ma première Astrophoto

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 16 heures, xmouse a dit :

j'ai laissé à 1600 ISO d'où la surexposition

la prochaine fois ce sera mieux on a tous fais des bourdes une fois ou l'autre, moi un jour j'ai shooter avec le masque de bathinov sur un objet du cp  :P

Edited by Sauveur

Share this post


Link to post
Share on other sites

mdr, Il m'est même arrivé d'oublier la batterie et la carte mémoire xD

Edited by xmouse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh oui, on est tous passé par là..., les erreurs sont d'excellentes leçons si on sait les analyser et en tirer parti... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et tous,
       
      Pendant que ma lulu de 130 "refait" sans moi la galaxie NGC2403, j'ose poster une vue de la nébuleuse de la Tête de Singe, NGC2175, captée hier soir, avant que la lune ne soit trop haute dans le ciel.
       
      J'ai eu du mal avec l'autoguidage; je n'ai gardé que 45 images sur les 60 initialement prévues. J'ai commencé avec un OAG et ma caméra ASI224MC. Les 27 premières photos viennent de cette solution de guidage (je suis un peu {trop} têtu ) avant que je décide de basculer vers une petite lunette de guidage pour les 18 dernières, vus les modestes résultats obtenus.
      J'ai refais la mise au point du couple OAG/ASI224MC ce matin. Elle reste un peu approximative, mais elle semble aussi un peu meilleure. La solution d'appel de ZWO est assez limitante avec ses vis, mais le problème est que le vernier en option imposerait a priori d'acquérir une caméra Mini... Sont forts...
      A noter que mon guidage est bien meilleur ce soir. Conclusion : soit ma map était vraiment perfectible, soit mon couple OAG/ASI224MC ne s'appliquait pas bien à la Tête de Singe...
       
      Config : lunette APO 130 f/7 (réduite à f/5.5), caméra ZWO ASI533MC Pro, filtre Optolong L-eXtreme, guidage ZWO ASI224MC.
      Acquisition : ZWO ASIAIR Pro, 45 x 240s, 20 darks, 30 offsets, 30 flats.
      Traitement : SIRIL (tif 16 bit en pré-taitement) et Lightroon Classic (Jpeg en traitement final).
       

      Le traitement, notamment le bruit, reste à améliorer, mais je crois qu'elle est présentable.
       
      Bon. Je vais retourner voir les étoiles, moi 
      Bien cordialement,
      Stef.
       
    • By sebseacteam
      Bonsoir la compagnie des astrams  
       
      Voici la suite de cette soirée du 17/01/2022.
       
      Un petit tour avec la 80ED/Asi462mc:
       

       

       

       
       
       
      80ED + ASI290mm + filtre IR 630nm
       

       
       
      Puis place enfin au Meade 254mm au foyer, version survol:
       

       

       

       

       

       

       
       

       
       
       
       
    • By leonardcauvra
      Bonjour,
       
      Je me suis levé ce matin vers 4H30 par une nuit froide et belle, mais finalement agitée du point de vue du seeing (confirmant les indices MeteoBlue: 1 et 3). Pas de nuages ni de brouillard, par contre. J'ai imagé avec la caméra ASI 290 mm munie d'un filtre R au foyer du C14. Vidéos de 4000 images, 10% retenues au traitement avec AS!3. Puis Registax pour les ondelettes et un coup de Photoshop. Pas mal de vidéos sont parties à la poubelle, mais j'ai gardé 4 choses à vous montrer.
       
      1. le bassin (supposé) de Werner-Airy.
      Plusieurs auteurs estiment, par relevé d'indices topographiques, qu'il existe un grand bassin enfoui sous une foultitude de cratères, juste à l'ouest des Monts Altaï. On a pris l'habitude de l'appeler "Bassin de Werner-Airy", du nom de deux cratères que les bordures de ce bassin côtoient sur son flanc occidental. Moi j'ai imagé - sans l'avoir planifié, en fait - sa bordure orientale. Je vous mets deux GIF (en petit format). L'un montre le bassin dans son intégralité à partir d'une vue LROC sur laquelle j'ai inscrit un cercle représentant sa (supposée) bordure intégrale; l'autre est mon image annotée avec en pointillé une partie de la bordure orientale. J'y ai inscrit les noms de cratères pour vous repérer et indiqué la position d'un cratère concentrique - un de plus dans ma collec ! Notez également la superbe balabre dans le cratère Wikins composée en fait de deux impacts de taille diiférente, ainsi que la double chaîne de craterlets qui longent Pontanus.

       

       
      2. Une vue de la région de Platon.
      Pour info, en fin de traitement j'ai utilisé dans Photoshop la fonction "Réduction automatique du tremblement" car au final  mon image manquait de punch. Il y a du bon (netteté, donc) et du moins bon avec cette fonction (impression de petis coups de pinceaux sur certaines zones). J'ai hésité à vous la montrer, mais comme ça vous jugerez de l'impression visuelle qu'elle donne.

       
      3. Les Monts Apennins.
      C'est une mosaïque de trois images. Petit coup également de "réduction automatique du tremblement".

       
      4. Et enfin, la Mer Orientale.
      ... mais moins bien que celle du 1er octobre dernier. Vous y avez droit quand même !

       
      Voilà, je pense que ce sera tout. A la prochaine !
      Claude N.
    • By Easy
      Slt a tous
       
      1ere sortie pour la nouvelle camera QY268 couleur 
      Traitement rapide avec Siril 20 brutes + 20 x DOF 
       
      Setup :
      AP 155 f7
      AP March2
      NINA
       
       



    • By Kristen
      Parfois, on se demande si le matériel n'a pas une âme.
      Je suis jeune, donc sans revenu, et très passionné. Pour ces raisons Jean-Pierre de l'association Copernic (une superbe personne), m'a graçieusement donné sa SBIG ST-7-XME-S et les logiciels qui vont avec. Je me retrouve alors avec une superbe caméra monochrome, performante, et en même temps étant assez difficile à manier pour entraîner ma rigueur.
      Sauf que voilà, elle est vieille (2005 !), et les problèmes de compatibilités commencent ! Je me plonge dans une bataille de 3 mois pour la faire fonctionner. J'ai cherché partout, testé à peu près tout, et ai fini par trouver une astuce. Je m'empresse de faire deux trois images avec pour voir un peu son fonctionnement. Et je trouve un nouveau problème. L'obturateur mécanique frotte contre quelque chose... Et la caméra n'aime pas, n'étant plus syncronisé. "Comment ce truc a pu bouger !!" me dis-je. Donc c'est parti pour la démonter et remonter la caméra pour essayer de plier correctement l'obturateur. Après quelques essais, j'y arrives. Tout refonctionne. (ouf !)
       
      Mes images test : andro et la Lune

      Cette dynamique !

      remarquez le flou dû au frottement de l'obturateur
       
      Quelques jours plus tard je trouve par hasard dans un placard de l'asso une roue à filtre avec 3 filtres RVB astronomik. Je me dis que la chance va tourner, que je vais enfin faire de jolies images. Mais c'était sans compter sur la capacité du destin à nous embêter. Il me manque un adaptateur M42 mâle-mâle....
      J'ai tout de même essayé un montage, mais bien entendu, je suis hors mise au point. Je vous présente donc ma "mitrailleuse"

       
      Les semaines, les mois, avances, et je ne trouve pas de solution.
      Jusqu'à une révélation. La bague permettant de mettre un objectif de webcam à la ASI n'ai rien d'autre qu'un pas de vis mâle M42 à l'extérieur et un pas de vis femelle M38 à l'intérieur... J'ai donc ma solution !
      Il ne suffit plus que je trouve une nuit où je ne fais pas de multiples tests en pose rapide
      C'est donc la nuit du vendredi 21 Janvier que j'essaye pour la premiére fois une image avec ma caméra sur la grande nébuleuse d'orion.
      Je commence à installer les logiciels sur un autre ordi pour laisser le plus puissant pour l'ASI en pose rapide. Rien ne marche, tant pis... Je reprends mon autre ordi, sauf que voilà ! Je suis maudit ! Les logiciels ne fonctionnent plus.... Les drivers non plus. Je dis peu d'injures, mais je ne pouvais plus me retenir. 6 mois d'attentes et de résolutions de problèmes pour ça...
      Je réinstalle tout, refais les manips, prend mon mal en patience... Et y arrive enfin ! 1h plus tard...
      J'installes la lunette dehors avec la caméra, et là tout plante. Plus d'accès à certains documents, etc. Je trouve vite le problème. Il fait -5°C, les disques ont froids. Je chauffe comme je peux mon disque et lance dans la foulé un jeu vidéo un peu gourmand en ressource. Le processeur chauffant, je récupère le flux d'air chaud du ventilateur avec un bonnet et à l'intérieur mes disques dures. J'ai été un peu surpris par l'efficacité du processus, et du temps que j'ai perdu... 2h... Je lance enfin mes poses. Tout semble aller pour le mieux. 10*1min sur chaque couleur. Mais, j'ai oublié de cocher une case. Celle qui enregistre les images dans le dossier. J'ai donc pris des images pour rien durant 40min....
      Je coche la case, et recommence tout. Sauf qu'avec la fatigue, je ne fais plus aussi bien la mise au point à chaque changement de filtre. Ma couche verte et bleu est un peu flou.
      Après je fais un passage sur le cheval. J'ai un projet d'image sur cette nébuleuse. Mais je suis tellement fatigué que je m'endors. Et n'ai pu faire que la couche rouge car Orion commençait à se coucher. ( Vous imaginez le temps que m'ont pris les emmerdes maintenant ! )
      Ensuite je n'ai rien pu faire, la caméra étant trop lourde pour faire la mise au point à une certaine hauteur et moi complètement dans les choux car j'aurais tout simplement pu faire la Lune avec l'ASI.
       
      Voici donc les deux images de cette éprouvante nuit d'hiver dans les Alpes !
       
      william optic 110/770 apo
      ST7
      Filtres RVB Astronomik, 10*1min chacun pour Orion et 5*2min sur le cheval en couche rouge.
       

       

       
      Merci à ceux qui ont prit la peine de me lire. C'est un peu long.
      Maintenant "il n'y a plus qu'à" comme on dit.
      Bon ciel,
      Kristen
  • Upcoming Events