BobSaintClar

mode Astrotracer du Pentax K1

Recommended Posts

Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup d'utilisateurs de boîtiers Pentax parmi nous, mais qui sait ?

Voici un bref premier aperçu du mode "astrotracer" du K1, testé ce soir pour la première fois :

 

J'ai choisi deux cibles, plus en fonction de l'orientation de mon jardin (plein sud) qu'autre chose : Orion et le Lion. Histoire de ne pas faciliter le travail de l'APN, j'ai monté un téléobjectif (Samyang 135). Selon Pentax, le mode "astrotracer" a pour vocation de compenser la rotation apparente du ciel - donc de faire le boulot d'une monture équatoriale - pendant quelques dizaines de secondes (?) lorsque le boîtier est équipé d'un objectif de focale standard.

 

Résultat ? Ca marche plutôt bien. En visant l'équateur céleste, j'ai pu réaliser des poses sans suivi jusqu'à une minute avant d'observer un début de dérive.

Un premier exemple avec le Lion :

 

Pose de 40 secondes à 800 ASA - champs complet

lion_40_mini.jpg.66b2e0c87adb1dbfa2615a35233f0644.jpg

 

Crop à 100% du centre de l'image ci-dessus (40 secondes) et d'une autre excédant la minute (80 secondes)

pose_135.jpg.4faacf3d15199e706450af22eae7cde6.jpg

 

Vous constatez qu'au-delà de la minute, pour une focale de 135, le mouvement du capteur atteint ses limites. C'est quand même bien meilleur qu'en l'absence de suivi...

 

Exemple d'une pose de 30" sans suivi (même objectif, crop 100%)

30.jpg.d173624507b291a3272040f7f84e8749.jpg

 

Moi qui recherchait une monture légère pour faire des images grand champs, je suis servi : elle est intégrée au boîtier ! En multipliant les poses de quelques secondes, on peut photographier les constellations ou de grandes nébuleuses avec un simple trépied...

 

Le baudrier d'Orion, 48x 10", Pentax k1 + Samyang 135 (précision utile : j'ai additionné les images au petit bonheur, d'où ce résultat faiblard... je ne sais pas encore me servir de DSS)

orion_mini.jpg.17c9776725af359bdfe2fce0e67eda77.jpg

 

Alors, l'astrotracer, c'est l'arme absolue ??

Non, quand même pas :

 

Déjà, il faut régulièrement rectifier la visée de l'appareil, sous peine de voir la zone de recouvrement des images successives se réduire comme peau de chagrin.

Ensuite, lorsqu'on passe d'un endroit du ciel à un autre assez éloigné, mieux vaut recalibrer l'astrotracer sous peine d'avoir un suivi dégradé.

Enfin, ce mode consomme beaucoup d'énergie, d'autant qu'il exige d'allumer le GPS : à mon avis, au-delà de la demi-heure de pose, mieux vaut prévoir une batterie bis...

 

Voilà ! Je ferai d'autres essais prochainement (autres focales, format APS-C), quand j'aurai appris à compiler mes images correctement ^_^

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Plus que ce gadget c’est le capteur du K1 qui est intéressant. Que vaut-il en astro?o.O

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah je trouve le résultat assez remarquable tout de même à 40" !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, ALAING a dit :

Et pis tu vas pouvoir refourguer ta monture

J'en ai pas (ceci explique cela) ! :D

 

Encore plus étonnant : ce soir, j'ai testé l'astrotracer au cul de la NP127 (même pas peur). Ben ça marche toujours !

Evidemment les poses sont plus courtes, mais c'est quand même assez bluffant de faire du suivi en ciel profond à 660mm de focale sans monture équatoriale...

Je vous mets quelques exemples, vite faits sur le gaz :

 

D'abord les Pléiades, pose de 10s sans suivi, Pentax K1 à 1600 ASA + NP127 : ah vi, ça file...

pleiades_off_10s.jpg.552aa960fff3eebe829ba7866bb72f53.jpg

 

Et maintenant la même chose, 10s de pose avec l'Astrotracer calibré et activé :

pleiades_10s.jpg.54a5984d98345576c72f3ee72cc3e2a8.jpg

 

Du coup, je peux enquiller des séries de 10s au foyer de la lunette sans problème. Cool, je n'y croyais pas vraiment !

J'ai tenté cinq poses de 10s sur Orion, pour voir...

 

Et voilà, après traitement Photoshop :

Orion_finale_web.jpg.465e910fe2e9a69e4e6f3b0113299ebb.jpg

 

Ca casse pas trois pattes à un canard - 50s de pose, au final - mais c'est très prometteur parce qu'encore une fois, je peux additionner autant de poses qu'il me plaît : il faut simplement veiller à recadrer la cible de temps en temps.

 

Je sens que je n'ai pas fini de m'amuser... B|

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, BobSaintClar a dit :

Ca casse pas trois pattes à un canard

 

Non, mais c'est assez bluffant :)

D'autant plus que je me souviens d'un ancien post quand ce truc est sorti, beaucoup n'y croyaient pas !

Tu devrais tenter encore plus de poses ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu peux poser 60 secondes avec un 135mm, tu pourras poser 6 fois moins avec 6 fois plus de focale : pour le même filé !

Etc.

 

Attention, le filé maximal sera âl'équateur céleste et le minimal au pôle.

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai acquis ce boitier l'année dernière justement pour ces fonctions astro des plus intéressantes.

Effectivement, l'astro tracer, ça marche plutot bien.

Couplé au 35mm f1,4 sigma "art", ça envoi du lourd  pour faire du grand champ sur la voie lactée...

Avec un fish-eye de 12mm Samyang, c'est pas mal aussi pour des paysages nocturnes très larges (180°).

Par contre, le full frame ne passe pas avec une bague T2 ; il faudrait du M48 mais pas encore trouvé de bague en monture K >:(.

Sur une 80ED, il y a du vignetage forcément !

Sinon, magnifique boitier ; je l'adore.

 

Pierre

 

 

IMGP0019.JPG

M8-M20.JPG

Edited by cosmopepito
K1 + 35mm pose unique de 30' et K1 + 80ED / VIXEN GP
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, j'avais ce calcul en tête avant de tenter l'expérience mais j'ignorais si le suivi du capteur était assez fin pour une longue focale. Il l'est, du coup mon budget prévisionnel monture se mue tranquillement en budget prévisionnel optiques... B|

Et en effet, la bague T2 vignette (ça se voit grave, il faut recadrer. Mais comme l'usage de l'astrotracer sans monture équatoriale génère une superposition un peu réduite, ce n'est pas si dramatique).

L'image à la 80Ed n'est pas réalisée à l'astrotracer, c'est ça ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce partage d'expérience.

Qui sait, ça préfigure peut-être l'avenir, en complément avec une monture motorisée  classique pas trop chère pour compenser ses erreurs...

Le gros soucis estant l'imposibilité de refroidir le capteur.

 

Il faut renseigner la focale, l'endroit visé, etc...  ou bien tout ça se fait automatiquement lors de la phase de calibrage ?

(je suppose que c'est la deuxième option...mais du coup je ne comprends pas à quoi sert le gps)

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites

Froggy7> Le calibrage - qu'on fait pour un endroit donné - consiste en une rotation sur trois axes du boitier : je pense qu'il définit ainsi son orientation dans l'espace, de sorte à savoir ensuite ce qu'il vise sur la voûte céleste, puisqu'il n'a pas de gyroscope. Associée à l'information de sa localisation - d'où le GPS - et de la focale employée, cela lui permet de calculer le mouvement de son capteur.

Si j'utilise une optique reconnue par le boîtier, je n'ai pas à spécifier sa focale. Sinon, je l'entre manuellement (il me la demande, de toute façon). Donc en usage astrotracer classique, on ne renseigne rien : on calibre (une fois), on allume le GPS et c'est bon. Au pire, avec une optique ancienne ou une lunette, on renseigne la longueur focale.

Par chance, je n'ai pas besoin d'utiliser le renvoi coudé quand je suis au foyer de la NP : la lunette est perpendiculaire au capteur, comme un objectif. Tant mieux, sans quoi j'imagine que l'astrotracer aurait des problèmes (avec des étoiles qui filent dans la mauvaise direction)...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bizarre qu'il n'y ait pas un mode tout bête  "je prends une photo de 60 sec, j'analyse le filé des étoile, je reprends la m^me photo en corrigeant".

On n'aurait pas besoin de gps, de calibrage, de renseigner la focale...

 

C'est quoi la focale maxi quand on la renseigne manuellement (on est limité à 1000mm chez Sony) ?

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, FroggySeven a dit :

C'est bizarre qu'il n'y ait pas un mode tout bête  "je prends une photo de 60 sec, j'analyse le filé des étoile, je reprends la m^me photo en corrigeant".

 

Sans doute parce que ça ne marcherait pas ? La zone visée va se décaler, d'une image à l'autre. Et si tu recadres pour recentrer ta cible, c'est l'orientation du capteur qui va changer et ta correction sera ruinée. J'imagine que les ingénieurs de chez Pentax ont bien réfléchi avant de proposer leur système (qui est franchement très bon).

La focale maximale acceptée, manuellement, est de 2000 mm. Y'a de quoi faire :)

 

Je voulais faire un autre essai au foyer de la NP cette nuit mais la météo en a décidé autrement...

Edited by BobSaintClar
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui ça ne marcherait que pour des courtes focales :( , merci d'avoir pointé mon erreur de raisonnement :$

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les images de la rosette et trifide, c'est sur un boîtier non défiltré?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

5a7dee9575de6_Andromde.thumb.jpg.2779a6d79632960ca39abc3f1911c9e6.jpgoui, juste du brut un peu "trop" poussé avec windows viewer....

Je ne maitrise pas non plus le compilage et le traitement....bonne résolutions 2018 !

 

M81-M82.JPG

Sculpteur.JPG

Pléïades.JPG

Edited by cosmopepito
autres essais à 30" avec la 80ED/GP
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Sony A7x mark II et III possèdent un capteur stabilisé comme le Pentax, ça serait pas mal si Sony prenait la peine de faire la même chose, surtout avec ces boîtiers très sensibles.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sont bien les gars pas foutus de rajouter 3 lignes de codes pour rendre le star eater facultatif xD ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ma connaissance, le Pentax K1 est le boitier le plus pensé - je n'ai pas dit le meilleur - pour les astronomes amateurs : relevage du miroir, intervalle-o-mètre intégré, focale maxi  2m, astrotracer, pose T, réduction du bruit réglable et débrayable... si son filtre IR-cut interne pouvait se retirer et se remettre sans passer par la case atelier, comme c'est le cas des Sigma SD Quattro (par ailleurs pas du tout faits pour nous...), ce serait l'APN parfait :)

 

Dès que ma météo repasse au beau et au transparent - la moindre brume amplifie monstrueusement la pollution lumineuse, dans mon coin - je m'y remets, avec des poses plus longues. On va voir ce que ce boîtier a dans les tripes !!

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, FroggySeven a dit :

Ce sont bien les gars pas foutus de rajouter 3 lignes de codes pour rendre le star eater facultatif xD ?

 

sans parler des gars pas foutus de faire la différence entre Sony et Pentax...9_9

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca à l'air de marcher pas mal, mais une monture équatoriale c'est quand même bien pratique, surtout si tu prévois par exemple de  faire un time-lapse de 6 heures sur la Lune... Enfin, moi j'dis ça, j'dis rien....

 

jf

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Thierry Legault a dit :

sans parler des gars pas foutus de faire la différence entre Sony et Pentax...

 

Il y a 10 heures, Colmic a dit :

ça serait pas mal si Sony prenait la peine de faire la même chose, surtout avec ces boîtiers très sensibles

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bob, ben, Bob, finalement, nous ne sommes que 2 à vanter les mérites du K1...

Le merchandising SONY est donc efficace pour leurs boitiers à la traine derrière  PENTAX !

Perso, j'ai choisi et ne regrette rien !

Reste à exploiter le potentiel...

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      Je retente ma chance sur ce sujet qui me titille toujours : existe-t-il un lien entre le rapport f/d et la fwhm des étoiles?
      Depuis quelques années, je transforme mon newton 10" à f/d4 (asa 0.73x), à f/d6 (paracorr2) et à f/d12 (powermate 2" x2 + paracorr2). Je suis quasiment sûr (images à l'appui) que plus le rapport f/d augmente, plus la fwhm diminue. C'est évidemment lié aussi à l'échantillonnage, mais dans mon cas, on est à chaque fois en-deçà du critère du seeing mesuré/3. Avec l'asi 183 je suis respectivement à 0.5"/p, 0.33"/p et 0.17"/p pour une fwhm théorique de 1" (mesurée entre 1.6" et 3" ou plus suivant le seeing).
      Hier soir par exemple, à f/d12, j'avais une fwhm moyenne de 1.3"(!) à la map sur 3s ce qui n'arrive jamais à f/d6 et encore moins à f/d4. J'ai pu faire des brutes avec une finesse de 1.6" sur 5mn (ci-dessous, bin3 sans traitement).
      Bien sûr, ce n'est pas le f/d qui fait le seeing qui est plus ou moins bon. Une excellente nuit à f/d 4 pourra peut-être rivaliser avec une bonne nuit à f/d12. Mais il me semble qu'en général (et je me base sur de nombreuses images, voir ici), les étoiles sont plus fines à f/d12 qu'à f/d6 qu'à f/d 4. D'autre part, les images bien résolues sur le net semblent toutes provenir de rapport f/d assez grands.
      Je n'ai pas d'explication. Peut-être une piste, la turbulence. La tolérance de mise ou point augmentant avec le f/d, est-il possible que à fort f/d, on "absorbe" une partie de la turbulence?
      Nathanaël
       
       

    • By Mehdi
      Bonjour 
       
      depuis la dernière nouvelle lune , une grande partie du territoire Français  a pu bénéficier d'un nombre de nuits claires fort convenables . Cependant je constate sur trois sites au moins ( Drome / Ardèche nord / Alsace ) des cieux certes sans nuages ou très peu mais surtout d'une qualité catastrophique , seeing elevé et transparence toute relative pour le moins . Je regarde sur l'appli cleartoutside et 7timer et ceci est confirmé . Du coup je m'interroge y a t il un phénomène particulier qui chasserai les nuages et la remplacerai par un fort niveau de frustation ? j'ai remarqué que le vent venait essentiellement du nord , un lien possible ?  
       
      le truc qui m'interroge c''est qu'en journée le seeing s'ameliore . Est ce normal comme phenomene ? ou particulier à la periode ? 
    • By masgus
      Bonjour à tous, 
       
      J'ai une question technique qui a peut-être été déjà traitée mais je n'ai pas retrouvé de trace.
      Pour faire le pre-traitement des images faites sur plusieurs nuits avec SIRIL, je crois avoir compris qu'il fallait traiter chaque nuit indépendamment et ensuite empiler les fichiers .FIT résultants avec SIRIL également.
       
      Pouvez vous me dire si j'ai bon ou s'il faut faire autrement ?
      Merci
       
      Augustin
    • By Syntel
      Bonjour,
      Je viens vers vous car j'aimerais savoir si il existe des logiciels pour détecter un défaut de collimation à partir d'une ou plusieurs photos grand champ ? En effet, j'ai un télescope avec rapport focal de 3.2. Par conséquent, je ne peux pas faire de photo d'une étoile délocalisé comme je l'ai déjà vu sur internet pour repérer le défaut de collimation.
       
      Merci beaucoup de votre aide,
      Antoine
    • By Jeanfi
      Bonjour,
      Un nouveau champ large à la petite FS78 de l'une des galaxie "classique" de cette saison. J'ai imagé lors de deux nuits exclusivement consacrées à ce champ.
      Il y'a au total environ 8h d'intégration, pour moitié L et moitié RVB. J'ai volontairement favorisé des poses assez courtes 60s pour les luminance et 90 pour les RVB en raison de mon ciel qui est loin d'être parfait.
      Conditions :
      - Lunette Takahashi FS78 Réducteur 0.7
      - Camera Zwo ASI1600MM Pro
      - Filtres Baader LRGB
      - Monture AZEQ6
      Dark Flats, Dark, Lights
      Acquisition :
      L : 247x60s 76g
      R : 63x90s 76g
      G : 49x90s 76g
      B : 43x90s 76g
       
       

       
       

  • Upcoming Events