rguinamard

Modification d'un T915 : les roues

Messages recommandés

Bonsoir Astron,

Ton lien ne fonctionne pas.

Comment  peut-on  voir s’il y a le système d’amortisseur interne à l’ess  que tu mentionnes ?

merci d’avance

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Le document joint à mon premier message est une copie d'écran sous forme d'une page word : l'URL n'est donc pas active et il faut la recopier dans ton navigateur. En cherchant "suspension caoutchouc" sur internet, on trouve essentiellement deux technologies en usage aujourd'hui : celle des petites remorques à bagages, c'est à dire des anneaux caoutchouc qui s'allongent sous charge, et celle qui utilise la torsion de barreaux en caoutchouc à l'intérieur du moyeu. C'est à mon avis cette dernière qui te concerne. Il y a plusieurs fabricants avec des nuances de mise en œuvre technologique (l'un d'eux, AL-KO, est très connu).

Pour en être sûr, tu devrais trouver un marquage sur l'essieu lui-même (homologation oblige) permettant de trouver le constructeur et le modèle et donc ses caractéristiques (la remorque étant très récente, les marquages ne devraient pas encore être tartinés de boue  ;=))  ).

Autre solution, obtenir ces informations directement du fabricant de la remorque.

Ceci dit, comme dit plus haut dans le fil, la tenue de route satisfaisante pendant ton trajet de retour parle en quelque sorte d'elle même !  Sans amortissement efficace, je crains que ton trajet ne se serait pas fini sans casse, que ce soit pour le télescope ou surtout pour la tenue de route de l'ensemble roulant !

Enfin, il me semble que c'est judicieux que la remorque soit utilisée plutôt proche de sa pleine charge qu'à vide, car l'inertie limite ses rebonds sur les irrégularités de la route. Et le poids à vide élevé, en lien avec la construction massive visible sur les photos, est aussi un gage de robustesse de cette remorque pour ton usage (même si en usage général on aime bien avoir une charge utile plus élevée et un poids à vide plus faible, mais c'est sans objet pour ton cas précis, bien au contraire)

Bonne suite dans tes investigations (et bien sûr garder aussi du temps pour te régaler  la rétine avec ce superbe télescope !!!)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Bien heureux de voir que la remorque est homolguée et donc pas complètement déconnante au niveau suspension.

C'est tout de même très rassurant.

 

Une bêtise peut-être, mais...

Sans modifier la remorque, si on glisse en matelas gonflable entre le rocker et la caisse primaire.

On gonfle et ça donne un amortisseur de plus sous la masse de la caisse primaire.

 

On trouve des matelas de toute taille et épaisseur et des gonfleurs sur allume cigare...

C'est juste une idée.

Pierre

Modifié par Strock Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Astron, super intéressant !!!

J’ignorais  totalement qu’il pouvait y avoir des systèmes de suspension à l’intérieur de l’essieu...!

Je regarderai mon essieu (car je ne suis pas chez moi là) et te dirai ce qu’il y a d’indiqué.  

En tout cas, cela réconcilierait bien avec les observations de conduite rassurantes effectivement !

 

Mes respect maître Pierre !

 Je n’ai pas trop compris où tu veux placer le coussin gonflable.

Tu veux dire sous le rocker (entre le rockeur et la remorque) ?

Ce serait alors  l’idee  du pneu de camion ou autre à disposer en complément de mon système de roues relevables amorties par suspension de quad ou autre

Sinon entre le rocker et la boîte à miroir, Cela me semble moins facile (il y a les vis de collimations, l’électronique de l’Argo navis/servocat et soulever  L’ensemble optique pourrait me faire dérailler le câble de guidage du servocat  )

Raphaël 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Voilà quelques photo de la barre qui supporte la roue.  En fait pas d'essieu : chaque roue est indépendante.

Il n'y a pas de référence sur le bras lui même. Par contre en faisant des acrobaties avec mon téléphone, j'ai photographié une référence sur le support de roue lui même, puis recherché sur internet et  j'ai effectivement trouvé que c'est une référence al-ko : référence 361-060 86 : cf page 168 de http://www.al-ko.com/sites/all/modules/handmade_reddot_intergration/reddot_files/catalogue-english.pdf

Je n'ai pas la preuve formelle, (car pas de référence sur le bras lui même), mais je pense qu'astron a raison => je pense que les suspensions sont à l'intérieur de chaque essieu indépendant comme indiqué page 96 du document.

Donc merci beaucoup astron !

Je vais maintenant me consacrer à la suspension du télescope lui même...

référence Al-Ko.JPG

IMG_8550.JPG

IMG_8547.JPG

IMG_8554.JPG

Modifié par rguinamard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis demandé ce qu'étais le graisseur qu'on voit sur 1 photo, et j'ai finalement trouvé dans ...le manuel d'utilisation de la remorque...

Il s'agit juste d'un bras d'articulation dont le plan ci dessous ne semble pas montrer de dispositif d'mortissement...

Zut... !

IMG_8555.JPG

IMG_8556.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu devrais demander au constructeur de la remorque comment est réalisé l'amortissement car tu dois également amortir ton télescope et tu ne voudrais pas que l'ensemble soit inefficace ou rentre en résonance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Il me semble que la référence trouvée est celle du tambour de frein. Par contre, je pense que je me suis fourvoyé en ne visualisant pas bien le système d'articulation (un peu plus visible sur la PJ qui concerne une autre de leurs remorques, avec le bloc caoutchouc agencé autrement semble t'il) : ce serait bien le gros bloc caoutchouc qui assurerait la suspension : en position roulage, il est toujours en compression, que ce soit remorque à vide ou à pleine charge. Avec ce type de configuration, il est important de respecter la préco du fabricant de la remorque sur la pression maximum de gonflage des pneus, car ils assurent une partie du filtrage des vibrations (pour simplifier, les hautes fréquences de faible ou moyenne amplitude), les blocs caoutchouc prenant en charge a priori des fréquences plus basses. Quelqu'un avait cité plus haut dans le fil la suspension des Austin mini d'avant 2000 basée sur le même principe. A noter que le bloc en caoutchouc est en principe une pièce d'usure (perte de caractéristiques d'amortissement à long terme) ... mais ça réserve quand même un bon nombre de déplacements sûrs et de nuits d'observation à venir.

 

r_4000_remorque_plateau_siprel_rassol.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, joli projet et hâte de le voir aux RAP.... J apporte ma modeste contribution mais je pense que toute modification sur la remorque nécessitera  un passage aux mines... En espérant ne pas avoir dit de bêtises bonnes continuation

Modifié par huguesmaillet
faute orthographe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yo !

tes graisseurs ne concernent QUE les paliers d'articulation du système de relevage.

Donc au regard des divers échanges et images, le système est conforme à ce que je disais dans mon dernier post du jeudi 19h18.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu déplaces ton score en drone et plus de problème de suspension:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Astron, tu écris :

"Avec ce type de configuration, il est important de respecter la préco du fabricant de la remorque sur la pression maximum de gonflage des pneus, car ils assurent une partie du filtrage des vibrations "

OK pour la pression maxi, mais tu es OK avec les réflexions plus haut qui préconisaient de dégonfler les pneus ?

 

Serge : oui pour les graisseurs. Tu avais raison dans ton mail de jeudi dernier.

 

HuguesMaillet : oui et c'est pour cela que je ne veux pas modifier la remorque finalement,

Astrocg : oui !!!! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Un léger sous-gonflage peut s'essayer, avec les précautions d'usage (court trajet, pas à la fois à pleine charge et à vitesse élevée), pour voir si il y a une amélioration. Le risque court terme pourrait être une instabilité latérale de la remorque dans les courbes, donc prudence, c'est une remorque lourde, elle peut déstabiliser la voiture.

Ceci dit, dés lors que le comportement de la remorque t'a paru satisfaisant "en l'état" , il n'est pas forcément judicieux de t'éloigner des préconisations du constructeur qui connait son matériel (Il se poserait de plus la question de l'évaluation du résultat, pas si évidente -et bien sûr sans embarquer quelqu'un dans la remorque ...  !).

Bref  "it is now time for observation"   ;=))

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Re salut Raphaël, au hasard de mes recherches, je suis tombé sur ce lien assez bien illustré que tu connais peut-être, on y voit des grosses roues à suspension, une remorque, le tout pour déplacer un gros 42 pouces de diamètre...

http://www.cruxis.com/scope/scope1070.htm

Fabrice M.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut 

  tres beau canon a photon , moi je fixerais les quatre roues sur les quatre angles que l'on vois sur ta premiere photo   avec des tiges filetées en inox et   avec une manivelle  cela ferai comme un crique de voiture  ,il faudrait

 que les roues AR soient  fixe  et les roues AV orientables comme un cady  de super marché   !!!!:x  mais je n'ai pas d'idée pour,les amortisseurs

 

  A + MICA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut 

  tres beau canon a photon , moi je fixerais les quatre roues sur les quatre angles que l'on vois sur ta premiere photo   avec des tiges filetées en inox et   avec une manivelle  cela ferai comme un crique de voiture  ,il faudrait

 que les roues AR soient  fixe  et les roues AV orientables comme un cady  de super marché   !!!!:x  mais je n'ai pas d'idée pour,les amortisseurs

 

  A + MICA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Fabrice, oui, j'ai vu ce type de roulettes, par ex http://catalogue.blickle.fr/?startpage=405 

Mais pour tout dire je ne suis pas très confiant sur la course très (trop) limitée de ce type d'amotissement, car c'est fait pour des poids importants. Pas trouvé pour des poids  autour de 50 kg (ce qu'il me faudrait avec 4 roulettes)

Je crois qu'au final je vais opter pour :

* Des béquilles (peut être amovibles ou pivotantes), du style de  ce qu'il y a en page 24 à 26 de http://www.alko-tech.com/sites/default/files/uploaded_files/FR/VT/499633_al-ko_winterhoff_2017_fr.pdf

* sous les béquilles, souder des amortisseurs de petit quad (fait pour suspendre  des poids similaires)

* sous les amortisseurs, des roues pivotantes  gonflables qui permettront plus facilement de rouler sur de l'herbe : du style de http://catalogue.blickle.fr/?startpage=194

Le tout sera assez haut => je fixerai sans doute cela sur les tourillons eux même, en empêchant ceux ci de bouger en les solidarisant avec le ground board avec un genre de cavalier. amovible

Je vais commencer à faire des plans pour conforter tout cela avant de me lancer dans la modification

Micalef, il faut que les 4 roues soient pivotantes : actuellement je n'en ai que 2 pivotantes, et ce n'est pas assez maniable. Les 4 coins (rouges) ne sont pas assez hauts pour permettre de mettre l'ensemble...

 

Nota : j'ai appelé le fournisseur de la remorque qui m'a confirmé que le système d'amortisseur était uniquement le boudin en caoutchouc. Pas possible d'avoir un essieu avec le système interne d'amortissement qu'on pensait il y a quelques jours

Encore une fois merci à tous pour vos conseils

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant