Astro52

Première lumière pour la 414EX, et problème PHD2

Recommended Posts

Bonsoir,

 

Enfin il a fait beau un soir, pour la première fois depuis l'arrivée de mon nouveau setup avant Noel !

En toute logique, j'aurais donc dû sortir loin des lumières de la ville pour faire de la photo de galaxie... c'était sans compter sur un mal de dos, ce qui ne m'étais plus arrivé depuis quelques années, mais quand on mesure deux mètres on connaît. Mais faut que ça tombe aujourd'hui.

Donc plan B, au lieu de galaxies à la campagne, des nébuleuses dans mon jardin en ville, l'expédition est moins risquée. Comme je passe de la couleur au monochrome, j'ai aussi l'occasion de découvrir le H-alpha 6nm.

 

Au moment de commencer, Artemis ne trouve plus la caméra, l'installation ayant été corrompue par une vérole éliminée pendant les fêtes. Heureusement que je suis dans mon jardin, je peux remonter cherche le CD et réparer l'installation. Mais toutes les nébuleuses sont presque déjà sur le méridien, pas facile avec une monture allemande, et pas la peine de faire le basculement, après ça passe derrière la maison...

 

Entre les problèmes d'autoguidage (voir plus bas), le voisin qui allume la lumière, et ma bonne idée de rentrer manger pendant que ça travaille tout seul en oubliant de cocher la case "autosave", j'ai dû abandonner tout projet équestre, et il ne resta du crabe que 4 poses de 7 minutes.

J'avais préparé 78 darks de 7 minutes (ça a tourné une nuit à la cave, c'est l'avantage de la thermorégulation avec consigne), et des darkflats aussi. J'ai donc fait ce soir mes premiers flats en vrai...

Mais Deep Sky Stacker n'a jamais voulu fonctionner. J'ai donc dû me rabattre sur Iris, sans être embêté par l'histoire des 15 et 16 bits, vu que le Ha 6nm limite beaucoup de choses. Mais en ne pouvant utiliser finalement que dark et offset, le flat étant très proche de la limite des 15 bits.

 

Voilà donc la première image de la 414 EX :

M1-12-fev-2018.bmp

4 x 7 minutes et... 78 darks.

C8 EdgeHD + réducteur 0.7 spécifique

CGEM

Atik 414 EX + filtre Astronomik Ha 6nm

 

Ensuite j'avais pensé à M3, mais il aurait fallu trop longtemps pour qu'il passe au-dessus de l'arbre. Je me suis donc rabattu sur la nébuleuse de l'eskimo NGC2392 :

 

NGC2392-12-fev-2018.bmp

22 x 1 minutes + 15 darks

sans enlever le réducteur de focale

zoom 150%

 

Je suis assez satisfait du résultat, pour du Ha en moins d'une demi-heure à chaque fois. Ca tient ses promesses même s'il reste pas mal de problèmes à régler.

 

En premier lieu, j'ai un gros soucis avec PHD2. La calibration a échoué à de nombreuses reprises. Ouest-Est OK, puis il doit clean le backlash, ce qui peut durer de quelques secondes à... 3 minutes. Puis il tente de calibrer vers le nord, et là ça ne bouge pas ou très peu... donc échec car l'étoile n'a pas assez bougé. Avec la fenêtre guidage manuel, j'arrive pourtant à faire bouger la monture Nord et Sud, donc ça communique. Je remonte à 30 puis 40 l'antibacklash de la monture, je passe le pas de 350ms à 500ms. Enfin ça remarche ! Est-ce grâce à ces changements ? Mystère. Cal s'affiche jaune, mais ça avait été le cas déjà lors des tests d'autoguidage avant de changer la CCD.

Mais ça marche enfin, et même bien malgré tout ça puisqu'il est rare, court et limité qu'une courbe sorte de l'intervalle +/- 1". Donc je le laisse tourner tout seul, mais quand je reviens, je constate à nouveau un problème que j'avais déjà rencontré lors des tests et mis sur le compte de mon inexpérience, sans pouvoir l'interpréter : la déclinaison en guidage nord uniquement applique constamment la correction maximum sans parvenir à remonter la courbe de déclinaison qui s'en va 1 à 3" sous la référence. Pas très loin mais déjà trop loin pour faire des bonnes photos, et sans que la correction ne fasse effet. Pourtant tous les paramètres sont réglés pour autoriser le système à appliquer une correction énorme en déc, il est impossible que ça parte plus vite que la correction maxi sans interruption pendant plusieurs minutes. Je ne peux pas dire qu'il n'y a aucun guidage en déc, ça dériverait sûrement plus que ça, mais on n'en est pas loin. Si je laisse comme ça, le problème ne se résout jamais. D'énormes corrections fantômes seraient appliquées en continu d'après PHD2, et la courbe reste bloquée 2 à 3" sous la cible.

Mais le plus troublant est la solution au problème. Sans toucher aucun câble, il suffit de cliquer sur Stop-Loop-Guidage pour qu'instantanément PHD2 ramène la courbe de déc dans la cible. Et on résout en 3 secondes un problème qui aurait perduré une heure. Donc ça marche : ça communique, et c'est largement assez fort pour gommer l'écart en une seule correction...

Mais alors pourquoi la correction qui s'affiche n'est pas suivie d'effet ? Et ce seulement après un certain temps aléatoire, alors que ça avait marché parfaitement plusieurs minutes après la mise en route.

Je précise que pendant que l'autoguidage en déclinaison n'intervient que virtuellement, l'autoguidage en AD fonctionne normalement.

 

Quelqu'un comprend-il ce problème ?

Merci

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Joli résultat malgré tous ces déboires :)

Egalement, il m'arrive souvent ce genre de problème depuis que j'aie dû passer à PHD2 avec la Lodestar :(

Alors que j'avais un guidage nickel avec Guidemaster et ma PL1M !

Bonne journée,

AG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

 

Alaing,

Est-ce que tu as des pistes pour ce problème d'autoguidage que tu rencontres aussi ? Mon autoguideur est une ZWO ASI 120 MM.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Astro52 a dit :

Est-ce que tu as des pistes pour ce problème d'autoguidage que tu rencontres aussi ? Mon autoguideur est une ZWO ASI 120 MM.

 

Hélas non ! Je constate, c'est tout :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je préfère quand M1 a ce coté vaporeux :

m1_den_1.png.58ea7774b75eb6c502f4e94312dae8e2.png

 

et même en exagérant :

m1_den.png.3eb2ad544547a491b988dbafc9e56c03.png

Edited by ms
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour. J'ai également constaté ce problème sans jamais trouver de solution définitive...je ne sais pas si l'équilibrage en déclinaison n'y est pas pour quelque chose. Très belles photos en tout cas!:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belles images ! J'ai eu le même problème avec exactement le même matos (ASI 120mm pour le guidage, monture CGEM avec dessus un C8 edge HD et une ... atik 414ex ! On est jumeaux de matos...). Dans mon cas je pense que le problème venait d'un gros problème de jeu dans le mécanisme en Dec. Ça fait un bail que je dois réparer ça, toujours pas fait. Ceci dit, il me semble que c'est déjà arrivé aussi avec ma AVX (la petite sœur de la CGEM) et c'était à cause d'un problème d'équilibrage en Dec je pense.

Voilà, désolé de ne pas pouvoir aider plus que ça.

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belles images !

Pas de bol pour tes soucis de guidage,

j'utilise aussi une ASi 120 montée derrière un chercheur 9x50 et PH2,et ça roule assez bien,

pour l'équilibrage, c'est un bon début de piste...

Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites

ms,

J'aime bien aussi, comment tu as fait pour enlever le bruit ?

 

En fait je ne suis plus aussi sûr du problème.

Cette nuit la calibration s'est faite du premier coup, et ça a très bien guidé pendant de longues périodes.

Quand la correction en dec donne des signes de faiblesse, je ne suis pas sûr qu'elle n'ait aucun effet pour autant, elle limite les écarts même si c'est trop. Et un petit coup de pouce avec la fenêtre de guidage manuel permet de rétablir la situation.

En fin de séance, le guidage à sens unique de la dec n'allait plus, il a fallu repasser en auto. Ca a bien guidé dans les deux sens en dec, sans énorme pic comme quand l'antibacklash déconne. Il y a bien eu des plateaux et des vallées qui ont nécessité plusieurs corrections, mais ça finissait par se régler tout seul, et c'était dans des proportions compatibles pour que ça s'explique par le backlash.

Je ne suis pas sûr finalement qu'il y ait quelque chose de défectueux, c'est peut-être moi qui ne m'en sers pas bien par manque d'expérience.

 

Photo à voir sur l'autre fil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour enlever le bruit j'estime d'abord la nature du bruit puis j'utilise un algorithme de débruitage (NL means, NL-Bayes, BM3D, EPLL, K-SVD, ...) pour enlever le bruit.

Dans ton cas il faudrait tout faire par logiciel à partir des 4 poses de 7 minutes.
A l'ère du numérique, on n'a pas besoin de cette cuisine de darks, d'offsets et de flats, contrairement à ce que pensent certains tout peut se gérer par logiciel à partir des images brutes uniquement.

As-tu encore tes 4 poses de 7 minutes ?

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ms,

 

Tu peux les récupérer ici :

https://www.partage-fichiers.com/upload/56yxlxge

 

Les crab bruts sont en 16 bits non signés. Le 2 doit être à supprimer (problème d'autoguidage)

Les flats sont en 16 bits non signés.

Les darks, dark de flat et offset sont des masters en 15 bits signés (déjà convertis avec convertsx sous Iris)

 

Edited by Astro52

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après, j'aurais tendance à dire que si ça marche sans calibration, ça marchera encore mieux par dessus une image calibrée. Donc l'un n'empêche pas l'autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Uniquement avec les 4 images brutes : crab1.fit, crab3.fit, crab4.fit et crab5.fit

 

crabe1_den.png.4ce79d8166caf0f81944f85a3f8047fe.png

crabe3_den.png.342ea98fb496bbc8c7f126713ca0068a.png

crabe4_den.png.36739466a80932c772eed5e313dd2e08.png

crabe5_den.png.9bb8d259e16fdc54ddb9c24b65e413e5.png

 

La fusion des 4 images ci-dessus (on ne perd plus d'étoiles dans l'arrière plan) :

crabe.png.b657567bc94e9e6643d5a5689c2db3fc.png

 

crabe_den.png.48eb5681636c2d1c5f3cf746eae81fe8.png

 

Il faut enlever bien sûr les pixels cosmétiques mais ceux là ne posent pas de problème.
Dans la pratique avec EVA, je n'ai jamais des poses unitaires de 7 minutes mais au maximum de 10s avec un dé-bruitage par image, le résultat est donc meilleur et puis le système peut tourner pendant des heures. 

 

Edited by ms
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci !

 

Donc si j'ai bien compris, l'image finale serait l'équivalent de l'empilement prétraité, sur lequel on pourrait ajouter les niveaux et faire un léger masque flou ?

 

Mais comment tu fais ça et avec quoi alors ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu de cosmétique et une réduction pour comparer avec les premières images :

crabe_1_den.png.ab8a877ff7765665f9fed613ed6ce96f.png

 

Citation

Mais comment tu fais ça et avec quoi alors ?

Pratiquement c'est un système embarqué (EVA) qui récupère en entrée des images brutes (1/100s à 10s suivant l'objet) et qui les traite en temps réel  (planétaire et ciel profond) pour en faire une  vidéo assistée.
Pas besoin de se préoccuper des offsets, darks, flats, ADC, turbulence, rotation de champs, ... le système s'occupe de cela.

Edited by ms

Share this post


Link to post
Share on other sites

En vente dans toutes les bonnes librairies fin 2018 ;)9_9

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

En vente dans toutes les bonnes librairies fin 2018

Avant de parler de vendre, il faudra déjà voir ce que ce produit peut apporter en planétaire et en ciel profond.
Sous les conditions d'utilisation d'EVA (cadence de prise de vues, caméra, ...), je peux effectivement gérer plein de choses par logiciel et en temps réel.

Coté matériel, EVA va suivre l'évolution des processeurs Ryzen 2000G d'AMD et s'installer dans un boîtier de moins de 2 litres.

Le premier processeur de la série (Ryzen 5 2400G) est sorti le 12 février 2018 et son coût est raisonnable (160€ chez LDLC)  compte tenu du fait qu'il intègre la carte graphique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais concrètement c'est basé sur quoi ?

 

Si j'ai bien compris ce que j'ai lu sur l'autre fil, ça s'appuie sur des bibliothèques d'images de qualité supérieure, pour construire comme le fait heuristiquement le cerveau humain du plausible à partir de l'expérience, plutôt que du vrai.

Je suis expert en sécurité routière, donc dans mon domaine on sait comment le cerveau du conducteur s'appuie sur l'expérience pour l'amener à voir ce qu'il a sous le nez... ou pas. Tout dépend si le vrai est plausible ou pas dans cette situation au regard de l'expérience de toutes les autres situations...

Au final, même si on n'intègre pas une image dans une autre, c'est quand même un peu tricher, puisqu'il ne s'agit pas de renforcer une vraie information, mais d'en fabriquer une vraisemblable qui est absente, l'utilisateur humain se contentant volontiers du vraisemblable.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc par exemple si une tempête sur Saturne se fond légèrement dans le bruit et que la bibliothèque de référence ne contient que des images de Saturne avec des lignes bien parallèles, le traitement heuristique va supprimer les minces traces de la tempête en considérant que c'est du bruit, puisque sur Saturne il n'y a jamais de tempête d'après son expérience.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un bémol, c'est la quantité. Sur un grand nombre de poses indépendantes, la médiane du vraisemblable ne peut mathématiquement quasiment plus être fausse. Les probabilités viennent à la rescousse...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now