jm-fluo

Anciens oculaires

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 2 minutes, lyl a dit :

Ce ne sont pas des "anciens oculaires" pour deux raisons : barlow ou lentille de champ présente, postérieur à 2000.

 

Je me faisais justement la même réflexion. Que doit-on considérer être un "oculaire ancien"? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 26/02/2018 à 20:17, jm-fluo a dit :

"Il faudrait lancer un post sur les anciens oculaires afin que l'on s'y retrouve entre cicle T circle M circle V double circle V...avant que cela ne se perde car à l'epoque il n'y avait pas d'internet....et peu d'info disponibles maintenant"

Voilà je reprends une idée de Claude...

Hop, c'est le premier post du sujet, il s'agissait d'identifier les origines principalement japonaises

----------------------------

J'ai relu quelques pages, il semble que l'ancienneté soit le critère principal, ce n'est pas trop défini. Probablement pour pouvoir mettre un prix sur les oculaires d'occasion de cette époque.

Ils sont en général très peu couteux face aux nouveautés, ce qui n'est pas toujours justifié.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Une approximation d'un masuyama 10mm d'après courbure, j'ai du mal à le croire moi-même, mais le schéma ne laisse pas beaucoup de place à beaucoup d'autres combinaisons : il y a du verre lourd, plus lourd que les plössls divers.

Juste au niveau du Clavé pour le piqué "planétaire", avec une décroissance bien contrôlée vers le bord. Un peu plus d'une dioptrie de courbure de champ à f/D 10. C'est mieux mais avec deux surfaces air-verre en plus. Le 7.5 sans sa barlow vaut le détour si le polissage est à la hauteur.

masuyama2.jpg.ec69e475290eb97ef390796a3d72c555.jpg

 

Première approche : pour les courbures uniquement EP-MASU2-7-5d.len

c'est la modélisation du schéma : on peut jouer à remplacer les verres et essayer de faire correspondre les 7.5mm de focale annoncée, la maitrise du piqué, la maitrise de la courbure de champ, la distorsion limitée : je n'ai pas encore réussi.

Un seul constat : ortho HD compris. La barlow est nécessaire sous f/9 pour de la résolution planétaire.

Filiation : Vixen LV, NLV

SPLER Classique et haut de gamme : WO SPL sont un peu plus élargi et le relief d'oeil est monté à 110% au lieu de 70% sur la formule masuyama. C'est la seconde génération. Probablement que la conception ne peut aller plus loin à cause de l'épaisseur de la pile de verre -> limitation du champ si on monte le relief d’œil, il faut rendre concave ensuite côté œil.

 

Note : c'est une des rares formules avec la dernière lentille qui soit convexe : diminue le reflet externe en cas de forte luminosité, ainsi que le rebond sur l’œil par transmission (typique lune ça)

Ce modèle est mort à cause de l'augmentation du prix des verres au lanthane, typique de la prise de contrôle sur certaines ressources mondiales...

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le Zeiss astroplan original, formule gracieusement fournie et optimisée par Rick Blakley avec le logiciel ATMOS de Massimo Riccardi  https://spie.org/profile/Rick.Blakley-15751?SSO=1

Rick a contribué aux tests opérationnels d'ATMOS utilisé par des professionnels dans ce domaine. (Roland Christen, Fred Blechinger, Cor Berrevoets, Ivan Krastev)

Cela faisait un moment que je cherchais à expliquer la qualité de cette formule un peu plus large que le plössl et qui a fait le succès de la gamme "Masuyama" et pseudo-masuyama. (ultima/eudiascopique...) et les évolutions avec barlow dont le Vixen LV/NLV ensuite le TAK-LE et les SPLER.

image.png.712ea102a109cd5a4c07bf44f6dc792d.png

Mr Blakley donne des conseils à la réalisation d'oculaire. Il se base sur les caractéristiques humaines qui sont publiés dans quelques livres connus.

image.png.8bb3825862513e6e5ee4563f60d68173.png

/.../

image.png.8b4501f997cb5bb27d70103143afed02.png

Pour traduction :

1' de résolution au centre du champ de l’œil,

5' d'arc à 22° et plus de son axe.

Conformément à ses commentaires voici les caractéristiques d'un 25,4mm à f/15.

astroplan1955.jpg

Au centre : violet 422nm encercle le cercle noir 455nm, le petit spot contient les couleurs du spectre utile. Moins de contraste à 12,5° mais la résolution est encore utilisable en  pivotant l’œil.

astroplan1955-centre.jpg.76267ed9f2d7e6e546995bd7f538b5f0.jpgastroplan1955-125.jpg.77c5baf60eca97354a86cb068df13fa4.jpg

Un SPLER moderne de 12,5mm (ex. WO SPL) possède à peu près ce rendu à f/6 car il a une barlow devant et une meilleure combinaison de verres.

J'ai mis la taille des carrés à 2' d'arc. Cette oculaire donne bien une sensation d'étoile ponctuelle dans le jaune à 2mm de pupille. En général on ne "pointe" pas le regard à moins de 10° du bord.

Avec l'astroplan sur un réfracteur à f/15, on a une sensation de piqué sur tout le champ.

AcuityHumanEye.jpg.95db607a2103d180acc8b04ca910581f.jpgCIEphotopicNew.JPG.8338ab45236feb3d8f2ebeea086f9dc4.JPG

La même chose à f/6 pour le 10mm en version SPLER qui contient une barlow.

En observation planétaire, l'astroplan de 10mm de focale à f/15 tient bien le critère de piqué maximal sur les 12,5° de référence. Grossissement x1.5D.

Idem pour un 4mm SPLER à f/6.

La qualité principale de cet oculaire : la correction chromatique grâce au 5eme verre. La couleur latérale est invisible sauf une étoile très brillante en bord de champ qui peut amener du violet, mais rien à voir avec un explore scientific 62° < 10mm qui a tendance à iriser les étoiles brillantes au bord.

Il tient aussi un piqué irréprochable des formules à 6 surfaces d'air sur les 50° de champ, mais il ne peut dépasser géométriquement ce champ apparent : la correction et le relief d’œil élevé sont liés.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir,

 

On va faire dans l'ancien et le rustique, dans la série "trou de serrure" mais qui ne me procure aucune gène...

3 Huygens Mittenzwey 10, 9 et 6mm en 24.5mm, un SR 4mm (Spécial Ramsden achromatique) et un Huygens  8mm Vixen

Ici ma dernière commande sur ebay pour moins de 100€ FDP inclus pour ce lot en provenance de Croatie. Je les destine aux étoiles doubles avec mes barlow TV 2X, 3X et Meade teleXtender 2X en 2" , et éventuellement au visuel lunaire et solaire. Il y aurait du Tani Circle T et du Vixen. Ils doivent être assez anciens car je n'ai pas souvenance d'avoir vu des Huygens Mittenzwey sur le site de Kokusai Kohki lors de mes achats d'orthoscopiques Vulcano Top en 31.75mm. Les séries en ortho en 24.5mm étaient encore disponibles à cette époque, avec la série des Kellners.

image.png.ca4f5d4ae279141725c0628ccf0ee3a6.png

 

Ajout:

Petit retour d'expérience sur une observation visuelle ce jour sur Vénus avec le TAL SIBERIA 50mm 50° de champ: 

image.png.0a176eb083666c52a8109799c744100c.png

La combinaison avec la barlow Meade teleXtender 2X est EXCEPTIONNELLE. Vénus est nette du centre au bord du champ sans aucune déformation ni irisation, et le relief d'oeil est parfait avec la lunette apo LZOS 152F8 à 48X. Le champ est parfaitement plat à F16.

Comme l'a soulignée @lyl, le TAL serait une sorte d'étrangeté de l'optique Russe de type Kellner avec une lentille biconvexe mince en lentille de champ, et un doublet symétrique type Plossl en lentille d'oeil, ce qui lui donne le relief d'oeil particulièrement intéressant et très confortable.

  

J'ai ensuite observé avec un vieux de la vieille, un oculaire livré par Celestron avec les schmidt-Cassegrains il y a quelques dizaines d'années. Je crois même qu'il était livré avec les C14 (A confirmer). Un Kellner 12mm en 24.5mm. L'image est excellente au centre du champ et donne une image de Vénus parfaitement blanche avec un aspect cristallin à couper au cordeau à 100X, au moins équivalente à un excellent ortho de focale équivalente et qui reste très propre avec une transmission excellente avec la barlow citée ci-dessus soit 200X.

Par contre, la correction des couleurs laisse à désirer au bord du champ. Donc, il faut bien centrer sa cible.

image.png.986aeceaca5defb6fd6ae19619c6e710.png

 

En cadeau, des image de Vénus faites ce jour avec la lunette LZOS 152/1200, la barlow Meade teleXtender 2X coulant 50mm, et la camera ZWO ASI 290MM, sans filtre.

600 images retenues sur 3000, film traité avec AS!3 et R6, puis un recadrage à 50%. La turbulence était assez forte.

AS_stack_check_settings.jpg.3a029218c719aeb63d0a03707f885120.jpg

 

300 images retenues sur 1500, film traité avec Astrosurface H64 et R6, puis un recadrage à 50%. Turbulence toujours assez forte.

5eb32999769ce_2020-05-06-1620_1Vnus.jpg.91bc29c60282bf106c1ac8d67edb7670.jpg

 

Bonne soirée.

ClaudeS

 

Edited by Anton et Mila
  • Like 1
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Les spécifications des oculaires RKE sont devenues publiques, l'oculaire ne sera probablement plus produit

http://www.astrosurf.com/topic/62020-déterrage-oculaire-rke-edmund/

7813.jpg?w=225&quality=100&ver=637247327RKE28.png.f082b30f5c30b01909391bfcfdd5bf7a.pngimage.png.31c3f235996fef7b0d36652f1412bba5.png

C'est un oculaire qui vaut son nombre de lentilles. Optimisé pour le champ, certes réduit.

Sur un achromat "longue focale" il est intéressant (en occasion) car la correction couleur + astigmatisme est équilibrée.

Déjà évoqué par d'autre rédacteur, (ci-dessus), Le RKE contient une combinaison simple entre un verre dense et à faible dispersion avec un flint super lourd bien appairé.

Bill Paolini le considère meilleur que le TV plössl, c'est peu dire ...

https://www.cloudynights.com/topic/706453-orthos-and-kellners-still-rock/?p=10178248

Le résultat est comme certains oculaires modernes tel que le Nikon HW qui utilisent des verres similaires à la hauteur des bons oculaires. Une conception magique du Dr David Rank.

Image au dessus, le 28mm est bluffant sur ma lunette 80/1000 dont je connais avec une précision suffisante les spécifications. En rapprochant les deux : sur tout le champ les étoiles sont ponctuelles et avec de la marge.

Bien entendu, c'est facile à f/D long mais la correction CVD en marche (ici sur-correction légère) laisse présager que ça passe sur les instruments qui collent juste au critère de Sidgwick comme une 80/800.

En planétaire, x1.25D passe haut la main avec le 8mm, avec un peu de courbure de champ de 2,25 dpt (le maximum tolérable est de 3 dpt/ dioptries)

 

Ci-dessous les bests focii à 0, -90um, -180um pour expliquer la courbure de champ centre, 70%, 100% des 45° de champ. Ca reste très bon dans les couleurs vert-jaune-orange-rouge, avec un bonus en Oiii au centre (bleu cyan) au centre. On rate un peu les 0.95 de strehl au bord sur toute la plage simultanée dans les couleurs importantes (jaune-orange) mais un réglage de map permet de gérer.

Avec surprise donc, la correction CVD s'applique un peu, rendant la lunette plus proche de l'apochromatisme avec cet oculaire, mieux qu'en photographie avec caméra au foyer.

image.png.913cab7dd16778bac735e501b2396e21.png  image.png.28b3806d23b0551ee8ae5f61fb36c89d.png  image.png.6e51e3304aac037a2fac15bba6dfe8a2.png

Adieu RKE.

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir Lyl,

 

En premier lieu, merci de m'avoir fait découvert les RKE il y a un peu plus de deux ans !

 

Après 2 ans d'utilisation de ces oculaires en planétaire sur des longues focales (Mak ou lulus vixen Achro  et ED de F7 à F16) mais aussi d'observations de variables et un peu de DSO, je trouve cette série d'oculaires ( les RKE Edmund Scientific dont j'ai pu acquérir toutes les focales dans la boite d'origine Edmund Scientific - voir photo), j"ai revendu mes TV Plossl et mes Celestron/Vixen Silver Top Circle V car j'utlise plus les RKE ES !

 

Question :

 

pourquoi dis-tu adieu RKE ? alors que Edmund Optics a relancé la production des RKE i y a un peu plus d'un an , EO savait alors que les spécifications des RKE allaient devenir publiques, non ?

 

Bref, je suis content de pouvoir les avoir tous ! et de les utiliser  avec plaisir !

 

5eb8580494fb9_MaletteRKEV1.thumb.jpg.d6075c3e1088362ee74f706f74e054f7.jpg 5eb858305e229_MaletteRKE.thumb.jpg.809786a6d97c1dcd4f4421a9e2de8110.jpg

 

Merci à toi de ces infos et news !

 

Bon ciel !

 

Frank

 

 

Edited by FRANKASTRO64

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intrigué par l'effet flottant du 28mm dont on parle beaucoup sur les fofos , j'en ai trouvé un d'occase sur eBay l'année dernière (d'après le vendeur , un vintage des années 70 , un peu de poussières à l'intérieur , acheté en connaissance de cause je n'y vois pas de gêne)

 

Le placement de l'oeil est un peu dur avec son grand dégagement oculaire (c'est limite fatiguant à la longue) et le champ part assez vite en sucette à f/6 (dob 200) mais l'effet flottant est bien là , j'ai trouvé ça assez génial sur les globulaires ou les nébuleuses bien lumineuses de l'été

 

Mais la claque ça été sur M42 , une nuit exceptionnelle de transparence , tout plein de couleurs (nuances de verts , rouge , brun) , du volume , de la profondeur (mieux qu'en photo ! ) , barlowté x2 (meade 140 B| ) il en montrait bien plus de couleurs qu'un ES 14/82 (elles étaient bien présentes mais beaucoup moins marquées) .... j'avoue que je n'ai pas fait de comparaisons avec d'autres oculaires tant j'étais envouté par la vision qu'il m'offrait ... un des grand moment de ma courte vie d'astram

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 23 minutes, FRANKASTRO64 a dit :

Question : pourquoi dis-tu adieu RKE ? alors que Edmund Optics a relancé la production des RKE i y a un peu plus d'un an , EO savait alors que les spécifications des RKE allaient devenir publiques, non

Pour les données publiques, c'est un peu ma faute, j'ai passé, il y a 2-3 ans, les specs reconstituées (meilleures que l'original d'ailleurs) à Starman1 sur CN et elles ont circulées chez TeleVue car j'ai eu un retour via Don à ce que j'ai compris. Elles étaient déjà estimées dans OSLO v6.5 pour le 28mm donc bon.

Ca aurait fini par filer en Chine de toute façon. La sortie des RKE chez Skywatcher puis chez TS Optics (l'ai testé : le 10mm) m'a fait froid dans le dos.

https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p62_TS-Optics-Super-10-mm-1-25--Reversed-Kellner-Okular.html

 

Je ne vois plus le 15mm en vente et il y a deux interprétations : soit des personnes les ont achetées pour de la bino, et le stock est vide pour une bonne raison soit c'est fini tout court.

Ce n'est plus EO qui les fabrique et ils ont mis un message d'avertissement sur la qualité.

Citation

Remarque : Toutes les spécifications présentées furent calculéees en utilisant des données de prescription uniquement. La réelle performance variera en accord avec les tolérances du fournisseur. Taille de spot à 0,7 du champ calculé pour une meilleure focalisation.

https://www.edmundoptics.fr/f/edmund-optics-rke-precision-eyepieces/12484/

 

Heureusement, j'ai fini par comprendre qu'il y a un dépot de marque sur le terme RKE et Edmund, ça empêche la concurrence de faire ce qu'elle veut, genre un 8mm 12 15 21 et 28.

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 13 minutes, Hoth a dit :

Mais la claque ça été sur M42 , une nuit exceptionnelle de transparence , tout plein de couleurs (nuances de verts , rouge , brun) , du volume , de la profondeur (mieux qu'en photo ! ) , barlowté x2 (meade 140 B| ) il en montrait bien plus de couleurs qu'un ES 14/82 (elles étaient bien présentes mais beaucoup moins marquées) .... j'avoue que je n'ai pas fait de comparaisons avec d'autres oculaires tant j'étais envouté par la vision qu'il m'offrait ... un des grand moment de ma courte vie d'astram

Comme moi sur le dobson Perl 203 avec le RKE 15mm d'il y a 3 ans.

Cet espèce d'ovni a bluffé tout le monde sur le dobson ES 406 du club quand on a regardé M57, M13 et M15 (top couleurs)

Les gens sont allés dans la camionette ensuite regarder ce que c'était ce machin rouge et noir

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, lyl a dit :

un dépot de marque sur le terme RKE et Edmund,

 

d'ailleurs, ce qui est étrange c'est que EO ne fournit plus le 21,5mm (que j'ai sous la marque Edmund Scientific) mais le 21mm !

 

alors que je crois me souvenir que les calculs de conception des RKE faits par le Dr Rank étaient basés sur cette focale de 21,5mm !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, FRANKASTRO64 a dit :

je crois me souvenir que les calculs de conception des RKE faits par le Dr Rank étaient basés sur cette focale de 21,5mm !

Effectivement, voici mes sources il y a quelques années.

post-17464-1407412688336.jpgpost-23942-14074126938626.pngpost-17464-14074126884394.jpg

et le tout premier bricolage de 2016

RKE21-mod.jpg

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Bonjour à tous,

 

J'ai commandé deux autres lots d'oculaires anciens à un allemand pour restauration. Je suis à la recherche d'un fournisseur de bagues inox en 24.5mm car le lot précédemment reçu à un oculaire Vixen H8 très maladexDxD.

Il me semble avoir vu une fois un site internet en vendre mais je ne le retrouve plus. Si vous avez un lien, cela m'arrangerait. Je dois avoir une ou deux bagues inox qui trainent  en Vendée, mais je n'ai pas le droit d'y allez pour le moment.

je vous en remercie par avance.

 

PS: Voilà les deux lots d'atrocités que j'ai commandés cette semaine, mais je pars sans à priori pour faire des tests avec la fusée russe….avec et sans Barlow en HR sur les binaires et la lune pour le moment.

Tout premier test fait avec le Tani HM 6mm. C'est du sport pour centrer son œil….ils avaient la foi les anciens.xD

 

ClaudeS

image.png.7177d6f565fd4581eac2159195049b3b.png

image.png.aff25b99e80146ea94873e4a10b82fc8.png

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Oculaire Brandon orthoscopic de Vernonscope

 

Un essai d'après mesure de mon 12mm et littérature : j'ai juste tenté des combinaisons de verres (en espérant qu'ils étaient présent en 1942), je trouve, sous toute réserve, œil SF10+LAK21, ciel LAK21+SF15.

 

Histoire

le Brandon met en œuvre les dernières innovations de la décennie précédent sa création en terme de verre optique : l'utilisation des verres denses au lanthane. Avant la guerre de 1939-1945, c'est le verre SK5, de la famille des verres barytés, qu'Albert Koenig utilise pour son plössl asymétrique grand champ qu'il voulait associer à son objectif apochromatique : le Zeiss B.

Le SK5 est d'indice 1.59 contre 1.64 pour le "modeste" LAK21, le plus léger des "lanthane".

Le LAK21, récemment mis au point possède une dispersion un peu inférieure 60.2 contre 61.3 mais le saut d'index est significatif comme l'est le saut du BK7 vers SK5 (~1.52 -> 1.59) (borosilicate -> baryté). Le saut d'index précédent a principalement permis la réalisation d'optiques plus "rapide" par diminution des courbures nécessaires, encore fallait-il trouver l'association de verre lourd et plus dispersif qui fonctionne.

Sources : The Properties of Optical Glass publié par Hans Bach, Norbert Neuroth, Springer

Brewster & Kreidl -> Bausch & Lomb

5eccc271cb2f9_Screenshot_2020-05-26ThePropertiesofOpticalGlass(1).png.11405bae4bcf9663d76ddb1acf903834.png

Schott ne développe les verres au lanthane que 10 ans plus tard. 

Schott-glasses.JPG.3719d25c8ed1b49796ec9a8194f8e6fa.JPG

 

Constatation sur la conception.

- Le bord de champ° n'est pas terrible, angle limité en champ profond : moins bien que le Clavé, malgré les verres lourds mais va plus loin que l'orthoscopique Abbe.

- chromatisme résiduel dans le violet°° : plus important que le Clavé sur le champ total. (non représenté, spot à 422nm, mais sensible à 405nm en lumière du jour, le violet s'envole, facile à corriger avec filtre très léger) pour la plage standard (hors violet) : même niveau que le Clavé.

++ courbure de champ positive légère (c'est rare) : compense la courbure de champ des réfracteurs et catadioptres.

++ aberration sphérique très faible : le piqué central est excellent.

+ distorsion faible (orthoscopie), coma presque nulle.

+ pas d'images fantôme significative, par conception : le traitement anti-reflet peut être minimaliste.

+ verres de haute qualité, polissage et peu de complexité de traitement AR : diffusion très faible.

+ relief d’œil intéressant

 

De mon avis : calculé initialement comme oculaire de périscope, très favorable pour achromat à long f/D (10+)

Il privilégie le contraste/piqué central. Le champ est du même niveau que les orthoscopiques et la dégradation s'envole moins qu'un ortho mais il ne peut dépasser 48°. A utiliser sur la moitié - 3/4 champ max.

Le restant étant pour du repérage.

Pour optique de mesure/tir initialement, sur le ras des vagues où le contraste est difficile.

 

C'est le pendant du Clavé (créé pour réflecteur newton après cette date, le Brandon était connu). Il a un peu plus de relief d’œil  (0.8f au lieu de 0.73f) Le Clavé lui gratte 8° de plus (~+/-21.5°) et fait plus facilement champ étendu par une autre correction dans les focales plus grandes. (en 50mm/2").

 

La qualité en planétaire du champ central est dans le maximum de ce qui est possible. Initialement prévu pour f/15, l'association avec la barlow Dakin x2.4 permet de descendre à f/6 environ en limitant au maximum la diffusion ou de pousser un peu plus le grossissement d'un équipement initialement à f/D plus élevé : typiquement en lunaire pour exploiter plus de son champ.La dégradation file plus lentement que l'ortho Abbe.

 

Note : l'épaisseur des verres du doublet de champ a de l'importance : le SF15 est un peu plus épais.

Par rapport à d'autres combinaisons, le fait de positionner un flint plus léger dans le verre de champ cause des courbures plus fortes sur ce dernier. (courbure enterrée)

brandon10.JPG.56ab9b1f4b2882e84791460ae0db795b.JPG

 

brandon-design.JPG.947531452293ddf1b2ac947f2a9a674f.JPGbrandon.JPG.ea7c20b3d997208f5df763d05f541964.JPG

 

°Champ du Clavé en comparaison, le portion très centrale devient favorable au Brandon à cause des verres plus denses. Il faut bien mettre l'objet au centre du champ pour profiter du meilleur piqué potentiel.

 

°°A droite, la non-gestion du violet terrestre 405nm dans le Brandon, Clavé à gauche. (limite de 5° hors d'axe). C'est ce qui cause le voile violacé (en terrestre ou rayonnement riche seulement) dans les oculaires à verres lourds (comme le TV radian par exemple) ou la teinte jaunie de certaines zones ponctuelles initialement blanc brillant, par soustraction.

 

image.png.bcc2df31498577294c8e06e63488ff4f.pngimage.png.9220863ec64b0043f47cb1be53fe99f5.png

 

Conclusion 

d'après les retours historiques, le champ planétaire effectivement utilisé est bien moindre que ce que les observateurs inexpérimentés désirent de nos jours.

35° pour le Brandon, 38° pour les orthos historiques, 43° pour les Clavé°°°.

Le supplément de champ ne sert que pour le repérage.

On rejoint l'utilisation en microscopie : le grand champ "wide field" c'est 50-52°, maximum 56°.Les oculaires supérieurs non que deux groupes de lentilles. (ex. Zeiss OPMI asphérique)

Même avec du traitement optique ultra-performant, les ajouts de lentilles supplémentaires est anti-efficace pour le contraste.

 

°°° : le Clavé, très linéaire, atteint ce supplément de champ réellement utile aussi étendu à f/D long (f/14) et dans les petites focales, sinon c'est plutôt 30°. Les autres formules sont plus efficaces à f/D plus bas mais leur construction de champ est fermée plus tôt.

Edited by lyl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/05/2020 à 22:28, Anton et Mila a dit :

Diamond (z) en oculaire 24.5mm, vous en connaissez l'origine. Je n'ai lu pas grand chose sur cloudy nights….

https://www.cloudynights.com/topic/429506-diamond-z/

 

Cela fait référence à Tanzutsu au Japon mais personne ne sait vraiment si c'était un fabricant japonais,un sous-traitant OEM ou le nom commercial d'un télescope :

 

https://www.cloudynights.com/topic/277396-the-comprehensive-list-of-japanese-symbols/page-2

(5ème message à lire)

 

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour tous,

J’ai 3 petits oculaires Clavé chromés (Vieux) en 27mm qui ont vraisemblablement des soucis de baume de Canada dans leurs doublets. Après un nettoyage en surface, ce que je pensais être simplement de la poussière s’avère être probablement un décollement des doublets ou un souci de colle des doublets de ces Plössl.. Quelqu’un aurait un tuyau sur « Qui peut réparer ça ? Ou quelle entreprise ? » . On parle de lentilles ridiculement minuscules, donc travail minutieux et de précision optique... Clavé n’existant plus, je me demande...
merci !

Sylv1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

En toute honnêteté tous ces oculaires H, HM, SR.... sont des oculaires début de gamme fournit avec des lunettes longues focales donc minimisant leurs défauts. Jai ai tout un stock (suite à mes trouvailles de lulus vintages) et ils sont tous de très moyens à médiocres. Le seul H de bonne facture que j'ai est le H 25mm de  Zeiss.

Donc payer 100 euros pour un lot est énorme (pour moi) car cela ne vaut rien.

Si tu passes chez moi à Bruxelles je te les donne (non je ne fais pas d'expédition même payée par le destinataire) ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 17 minutes, babar001 a dit :

Salut,

 

En toute honnêteté tous ces oculaires H, HM, SR.... sont des oculaires début de gamme fournit avec des lunettes longues focales donc minimisant leurs défauts. Jai ai tout un stock (suite à mes trouvailles de lulus vintages) et ils sont tous de très moyens à médiocres. Le seul H de bonne facture que j'ai est le H 25mm de  Zeiss.

Donc payer 100 euros pour un lot est énorme (pour moi) car cela ne vaut rien.

Si tu passes chez moi à Bruxelles je te les donne (non je ne fais pas d'expédition même payée par le destinataire) ;)

On verra bien mon cher babar001....

Je ne pense pas qu'avant l'époque des orthos/Kellners chez Tani ils polissaient comme des manches. A voir avec les 3 HM TANI que j'ai mis à neuf. Je te l'accorde, il faut beaucoup de focale que je n'ai pas avec la LZOS 152F8 sans Barlow, et je suis pratiquement sûr qu'au centre du champ ils doivent être à la hauteur des monocentriques…..

Les deux lots que j'ai reçus sont encore plus anciens. On ne devait pas avoir des orthoscopiques facilement à l'époque. A voir aussi mais ils sont très sales. Pour les achats, je vais m'arrêter là car je ne suis pas collectionneur,  mais utilisateur accessoirement….et j'ai ce qu'il me faut pour le moment.

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK mon cher Anton et Mila, bon amusement avec tes anciens oculaires.

Je trouve également que les SYM et K (voir même les OR) fournit avec les lulus Polarex/Unitron de ne sont pas des foudres de guerre loin de là et justement sauf pour compléter une collection, à coté de plossl/orthos modernes ils ne tiennent pas la route.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, AstroSylv1 a dit :

On parle de lentilles ridiculement minuscules, donc travail minutieux et de précision optique... Clavé n’existant plus, je me demande...

Salut Sylvain, en non serti on peut les décoller facilement, mais le recollage et réalignement est une histoire complexe et coûteuse ... en France. Les Clavé ont ceci-dit l'avantage d'avoir bénéficié de technique moderne dans leur fabrication : les lentilles ont été débordées (edging) soigneusement après collage et le fût/cellule dans lequel elles sont insérées est à tolérance serrée. On peut donc le faire soi-même mais les premiers essais risques d'être brouillon. Le soucis de ne pas faire de bulles sur l'interface et bavure sur les autres faces ou poussière dans l'interface au recollage avec une colle moderne est à considérer. Ensuite un bon coup de durcissement avec lampe UV et on en reprend pour 30 ans. Pas besoin d'appareillage laser pour le centrage à mon avis : on enfile le doublet "propre" en séchage dans sa position, maintenu par ses surfaces/espaceurs/anneaux usuels en espérant que la colle ne bave pas et on attend 24h, sans serrer fort. Ensuite un coup d'UV.

 

Il y a 1 heure, babar001 a dit :

En toute honnêteté tous ces oculaires H, HM, SR.... sont des oculaires début de gamme fournit avec des lunettes longues focales donc minimisant leurs défauts. Jai ai tout un stock (suite à mes trouvailles de lulus vintages) et ils sont tous de très moyens à médiocres. Le seul H de bonne facture que j'ai est le H 25mm de  Zeiss

Oui et non, ce sont des oculaires spécialisés destinés à fonctionner à long f/D.

H et SR :

On ne peut juger de leur qualité qu'en dédoublement des étoiles binaires. En général non traités, ils ont très peu de diffusion. L'apparence des disques d'Airy dans cette pratique est bluffante. La réduction des aigrettes de diffusion laisse songeur les gens qui n'en ont pas l'habitude.

 

Les HMs, moins simples, présentent un intérêt certain en solaire/coronographie du fait de leur haut contraste à f/D long en hors d'axe.

Egalement en lunaire, mais il faut grimper à f/30 et que la barlow soit elle-même non diffusante (ex : Dakin/Zeiss)

 

Mais ta réflexion est tout à fait normale, on ne les utilise plus de nos jours. Des instruments à f/15 ou f/30 n’intéressent plus personne sauf ceux qui en ont l'utilité et qui savent les exploiter.

 

Je ne vais pas parler des observateurs qui utilisent vainement des grands champs pour de l'observation de précision, je comprends parfaitement l'envie de confort du spectateur qui est malheureusement antinomique avec le besoin d'observation. Si cela était productif, on aurait des microscopes à 124° depuis très longtemps...

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, lyl a dit :

L'apparence des disques d'Airy dans cette pratique est bluffante

Oui Myriam, premier constat sur le HM6mm avec Barlow et le SR4 (deux TANI) avant nettoyage par rapport au BCO6mm et TV8mm avec Barlow sur epsilon 1 et 2 Lyre….mais il me faut une nuit stable pour confirmer. J'attends d'avoir Lambda Cygne au zénith et du beau temps.

 

PS: j'ai pommé la lentille frontale de mon premier démontage de SR4, envolée ou absente de l'oculaire. Je n'en reviens pas….mais en 40 à 60ans de vie, peut-être plus,  je ne saurai dire si l'oculaire n'a pas été démonté avant. Je vais être attentif aux deux prochains que je vais démonter pour nettoyage car les lentilles sont minuscules. Bizarrement, les deux autres SR4mm n'ont pas le même diamètre en lentille de champ, mais ils sont la même origine. Se taper le polissage de lentilles de ce diamètre, ce devait-être du sport. Par contre, je confirme qu'il existe de belles merdes anciennes et nouvelles. Le HM 25 mm Chinois en plastique que l'on trouve sur eBay pour trop fois rien est atroce et plein de reflets. Le H8mm Vixen très ancien est une grosse merde...il y a à boire et à manger dans l'ancien comme dans le récent….

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 06/06/2020 à 10:54, AstroSylv1 a dit :

Bonjour tous,

J’ai 3 petits oculaires Clavé chromés (Vieux) en 27mm qui ont vraisemblablement des soucis de baume de Canada dans leurs doublets. Après un nettoyage en surface, ce que je pensais être simplement de la poussière s’avère être probablement un décollement des doublets ou un souci de colle des doublets de ces Plössl.. Quelqu’un aurait un tuyau sur « Qui peut réparer ça ? Ou quelle entreprise ? » . On parle de lentilles ridiculement minuscules, donc travail minutieux et de précision optique... Clavé n’existant plus, je me demande...
merci !

Sylv1

 

Il y a Lichtenknecker Optics à Hasselt en Belgique et Adriano Lolli en Italie mais pas sûr que cela les intéresse.

Sinon je tenterais ma chance chez Optical Repairs en Angleterre.Ils ont une solide expérience et du matériel adapté pour réparer et entretenir les instruments et accessoires optiques.

 

https://www.opticalrepairs.com/index.html

 

Il y a aussi un restaurateur d'optiques bien connu aux Pays-Bas mais je ne retrouve plus son nom.Ils font dans l'optique vintage.

Quelqu'un ici connaît peut-être?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now