jm-fluo

Anciens oculaires

Recommended Posts

d'accord avec lyl

d'autant plus qu'au début de Clavé qui produisait des instruments ouverts à f/5?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 3 heures, astrocg a dit :

d'autant plus qu'au début de Clavé qui produisait des instruments ouverts à f/5?

et donc ? Si le clavé fonctionne bien sur un télescope à f/5 il ne faut pas l'utiliser à f/5 ?
A l'époque des Clavé une bonne partie des instruments étaient fait maison, et à la maison on fait un Newton, ce n'est jamais f15.
Les Calvé servaient aussi dans les observatoires. Et là ok il y avait pas mal de Cassegrain mais quand même quelques Newton. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les clave avaient été désignés  avec jean texereau et pour des optiques dont le f/d descendraient à jusqu’à f6 si je comprend bien :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

image.thumb.png.1903b92f5cf2f786fcaebe84a57e7549.pngL'arrivée des newtons courts industriels grand public doit correspondre à l'arrivée des multilentilles grands champs, fin des années 70, début 80 (voir tableau). On faisait du 150 ou 200 F6/7/8 mais rarement du F4/5, trop difficile à faire pour l'observation planétaire. Je ne sais pas quand date les correcteurs de champ industriels sur le 200F4 Vixen mais cela doit dater de cette époque aussi. 

Un oculaire simple 4/5 lentilles sur un 200F4 de l'époque est une horreur pour ceux qui utilisait un réfracteur (mon expérience). Pas la peine d'épiloguer 107 ans. 

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il suffit de revenir à l'édition du Texereau (page 13 de mon édition originale)

Newton 200mm F8 à F6 selon l'encombrement que l'on dispose en monture azimutale. Donc pas de F5, encore moins du F4.  Période d'apprentissage pour passer à plus gros, 300mm.

Le F4 c'est pour du Cassegrain F4/F15, pas utilisable à F4.

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Adamckiewicz a dit :

Les clave avaient été désignés  avec jean texereau et pour des optiques dont le f/d descendraient à jusqu’à f6 si je comprend bien :) 

Pour être exacte : l'essai sur le télescope standard 200 f/D =7 ayant été très favorable, les prototypes issus de la première série conçue : à savoir les oculaires de 25 à 8mm et la barlow

Les recommandations sont : 

- grossissement faibles, pour les objets pâles et étendus, nébuleuses et comètes : f/D de 6 à 8

- planétaire et étoiles doubles : f/D de 12 à 16

 

SAF-oculaire10.JPG.14c6bdffe6960323d84e59622710baa7.JPG SAF-oculaire10c.JPG.1028aaf68f759fd421ac70c0e43b95fa.JPG

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui avec champ apparent limité à 48°

effectivement sur du newton à F/6 où la coma est limitée çà passe sur une bonne partie du champ

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/04/2022 à 17:51, astrocg a dit :

oui avec champ apparent limité à 48°

effectivement sur du newton à F/6 où la coma est limitée çà passe sur une bonne partie du champ

43° pour les petites focales. 3,4,5 & 6 + le 8mm si il est en format 1"1/4

Ce n'est pas la coma qui gêne à fort grossissement mais l'astigmatisme qui, à 15° hors d'axe est aussi important que pour l'orthoscopique à 19° hors d'axe pour le même f/D.

=> La barlow est indissociable de l'utilisation des plössls Clavé sur un newton.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah je n'ai pas remarqué de différence de champ apparent sur les 6mm et 8mm par rapport au 12mm et au 25mm!

petite question : d'où vient l'astigmatisme dont tu parles?

car je connais l'astigmatisme d'un miroir primaire de newton imparfait mais est ce çà?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui connait cet oculaire ?

Qui a acheté cet oculaire ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 18 heures, astrocg a dit :

d'où vient l'astigmatisme

 

La construction du télescope d'amateur chap 11

image.png.1d6210a681d70685ad6a52595f5993bd.png

Plössl + barlow

image.png.f05c864a94ca316fb93fed9af8fac1bd.png

Définition :

image.png.58c5cb01272de63c880be745ef159d30.png

Entre un objectif et un oculaire, il est clair que vu la différence d'angle utile, c'est l'oculaire qui en souffre le plus.

La coma peut être corrigée en respectant la condition d'aplanétisme (condition des sinus d'Abbe).

L'astigmatisme très difficilement sur les oculaires simples, il faut une construction en négatif-positif. (ex. barlow)

 

L'oculaire plössl asymétrique est moins bon que l'orthoscopique mais il est beaucoup plus facile à fabriquer, le contrôle d'alignement d'un doublet est un des fondamentaux, celui d'un triplet collé est une autre paire de manches. Le plössl est plus évolutif avec son champ supplémentaire impossible pour l'orthoscopique

La commission des instruments de la SAF (J.Texereau, M.Paul, Baudiffier etc) a été la première organisation a faire ce choix rationnel de complexifier la partie oculaire d'un instrument après 3 ans de galère à vouloir fabriquer des orthos de type Abbe.

Il fallait de toute façon réduire les f/D à l'intervalle entre 6 et 8 pour fabriquer des télescopes de 200 à 250mm aux dimensions raisonnables pour l'amateur. Entre f/D 6 et 8 l'ortho Abbe astronomique de l'époque n'était pas conçu pour être adapté à la qualité nécessaire°, mais plutôt à un intervalle entre f/D 10 et 15. (source UWE Laux, AstroOptik)

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, lyl a dit :

L'astigmatisme très difficilement sur les oculaires simples, il faut une construction en négatif-positif. (ex. barlow)

A F24 (Barlow3X), on a déjà de belles images sur les couples serrées avec du Huygens-Mittenzwey au bord du champ, ce qui permet finalement d'avoir un équivalent 2mm avec un HM6mm. Cela ne sert bien évidemment que pour la recherche de la duplicité des étoiles doubles sur les couples proches de la résolution optique de l'instrument. C'est très pur comme image. Un Ortho ou un Plossl ferait l'affaire aussi mais je trouve qu'il y a un certain charme à utiliser ces vieux oculaires.

62514915217cd_20220409_10481010875.thumb.jpg.8ace9a1fa7fb6e19dc037c6e4c9caff5.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

toujours pas bien saisi; est ce un astigmatisme comparable à celui de l'oeil c'est à dire résolution différente selon les axes?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pas tout à fait : perte générale de résolution avec un minima sur le meilleur focus (ou courbure de champ)

Astigmatisme de champ d'une lunette, variation suivant la meilleure position. Une lunette achromatique de haute qualité offre un champ corrigé (diffraction limited) d'environ 2° (1° hors d'axe).

Puis astigmatisme du plössl Clavé de 25mm de focale à f/14., diffraction limited sur 22° de champ (11° hors d'axe)

Critère planétaire : l’œil s'aperçoit de la baisse de la qualité de l'oculaire (il trouve son seuil diff limited) sur 25° de champ si on est à moins de 0.7mm de pupille (Arnulf, mesure des aberrations de l’œil)

On se sert des critères physiologiques pour étalonner la formule optique de façon à ce que se soit invisible.

 

Lunette / théorie suivant la map / Oculaire.

La lunette a une grosse variation suivant la couleur, l'oculaire moins. Car à f/D égal, le coefficient d'astigmatisme, comme le chromatisme dépend linéairement du diamètre de l'optique. L'astigmatisme dépend également du carré de l'angle d'incidence pas le chromatisme.

=> d’où l'intérêt de faire des oculaire minuscules ou d'allonger le f/D pour supporter un angle plus grand.

image.png.d032ddf09ea2c6aa68d57c137d455e32.pngimage.png.0d4d621c03f9f5b762cacce53063c92e.pngimage.png.2a5f18f3d1a1435704ebceaa97804745.png

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de recevoir mon deuxième oculaire Perl Royal 12,5 mm en 31,75 mm et je vais pouvoir les comparer aux BGO 12,5 mm en mode Bino :-)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà je viens de faire le comparatif comme convenu :  Perl Royal 12,5 mm vs BGO 12,5 mm au coulant 31,75 mm pour les deux oculaires.

Lunette Perl-Vixen 102/920 Fluorite + RC AP + BarCon AP + Denk II et mise au point motorisée. Un oculaire de chaque dans la Bino. Donc c'est un comparatif en mode mono :-).

"Toutes les lentilles des BGO sont traitées multicouches par un traitement très performant à sept couches, Phantom MC-coating, ce qui résulte en un contraste élevé et en l'absence de reflets." Donc comparer ces deux oculaires qui ne sont pas de la même génération me paraissait intéressant. Le sujet d'observation était la Lune et plus précisément Copernic.

Le grossissent était de 240x avec de la turbulence assez présente.

Très belle images dans les deux oculaires, cristallines, très contrastées, sans aucune diffusion. Les deux images sont identiques en terme de couleur. Mais il y a une quand même une différence entre les deux oculaires. Les BGO donnent des images avec un très bon piqué, avec les "Perl Royal" le piqué est excellent. L'image est plus définie, plus nette avec les Perl Royal, aussi bien dans le dessin des ombres qu'en observant les remparts en gradins. Les trois groupes de montagnes centrales sont visibles bien sûr dans les deux oculaires, le petit du milieu est mieux perçu, mieux défini, plus net, dans le Perl Royal.

Voilà, j'adore les BGO, mais ce soir les Perl Royal m'ont réellement surpris et je ne m'attendais pas à ce résultat !!

NB : je n'ai pas pu faire le comparatif en mode Bino car mes deux Perl Royal 12,5 mm ont des fût avec une longueur différente !!

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @jm-fluo très intéressant.

Effectivement ces vieux oculaires sont pratiquement imbattable, en précision dans l'axe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, jorris a dit :

Effectivement ces vieux oculaires sont pratiquement imbattable, en précision dans l'axe.

j'ai cru comprendre que les BGO étaient aussi adapté pour les instruments plus ouverts, alors que ortho classiques seraient  bons à partir de F7 et plus.  A l'heure actuelle, les BCO me semblent être un master choix pour le prix en neuf.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 24 minutes, Anton et Mila a dit :

A l'heure actuelle, les BCO me semblent être un master choix pour le prix en neuf.

 

Oui surtout en regard du rapport qualité/prix, en tout cas mon 10 mm excelle de f/7 5 à f/15 les performances de l'oculaire étant exponentielles en fonction de la focale utilisée.

 

@jorris des oculaires "quasi imbattables", même dans l'axe, ça n'existe pas.

Tout dépend de l'instrument utilisé et de ses caractéristiques...sans parler de l'observateur lui même.

 

 

 

 

Edited by zirkel 2
Correction
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Anton et Mila a dit :

A l'heure actuelle, les BCO me semblent être un master choix pour le prix en neuf.

sauf pour le revêtement interne du coulant. pas top, assez brillant je trouve. Peut-être à traiter avec la peinture magique noire de carbone. je ne me souviens plus du nom.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Anton et Mila a dit :

sauf pour le revêtement interne du coulant. pas top, assez brillant je trouve

Juste, j'ai corrigé en installant un autre coulant au revêtement mat.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jorris a dit :

Effectivement ces vieux oculaires sont pratiquement imbattable, en précision dans l'axe.

C'est cela qui est incroyable :-) Dans ma tête j'avais déjà le pronostique avant l'observation !! Maintenant il faut absolument que je compare le Perl-Royal 12,5 mm avec l'oculaires Takahashi MC Abbe 12,5 mm. Et si le taka ressort vainqueur, j'achète sur le le champs toutes la série en double exemplaire :-)

Il y a 3 heures, Anton et Mila a dit :

j'ai cru comprendre que les BGO étaient aussi adapté pour les instruments plus ouverts,

Tu as des sources à nous proposer ?

Mon expérience était avec un F/D= 30 :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jorris a dit :

Merci @jm-fluo très intéressant.

Merci jorris :-) et je ferai cet été des tests avec la TEC 180 FL :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, jm-fluo a dit :

Maintenant il faut absolument que je compare le Perl-Royal 12,5 mm avec l'oculaires Takahashi MC Abbe 12,5 mm. Et si le taka ressort vainqueur, j'achète sur le le champs toutes la série en double exemplaire :-)

 

Bonjour, 

 

Merci à toi @jm-fluo pour cet excellent retour 👏 Et la suite m'intéresse fortement.

 

D'ailleurs, pour ce qui est des tak, faut pas tarder, ça commence à se tarir sérieusement. 

 

http://www.kyoei-tokyo.jp/shopbrand/ct1301/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

il y a 10 minutes, Moonwalker a dit :

D'ailleurs, pour ce qui est des tak, faut pas tarder, ça commence à se tarir sérieusement. 

 

D'accord avec toi, mais que veut dire :xD

Capture d’écran 2022-05-13 à 12.14.10.png

Edited by PhVDB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now