Carlos Burkhalter

La Rosette en HOO suite et fin

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

 

Quelle n’est pas ma joie de pouvoir écrire ces quelques lignes. Vous n’êtes pas sans savoir que la météo est vraiment mauvaise ces derniers temps, alors poster une image devient de plus en plus compliqué. 

 

Comme à mon habitude, je vais romancer un peu ma photo en vous expliquant les conditions d’acquisition. En fait, il s’agit de la suite et fin de ma photo de la Rosette commencée dans la douleur. J’avais malgré tout une couche Ha que je trouvais jolie et j’avais alors dans mes plans de rajouter une couche en OIII. 

 

C’est ainsi que dimanche passé une fenêtre s’est ouverte. J’ai longuement hésité avant de sortir, puisque le vent annoncé devant atteindre la vitesse de 67 km/h (finalement il n’a pas soufflé si fort). De plus, le courant d’air froid sibérien devait frapper durant cette nuit. Température annoncée - 15°c. 

 

Voulant tester ma configuration par condition venteuse (histoire de savoir si ça passe ou s’il faut abandonner la prochaine fois), je décide de m’armer de courage et de sortir l’ensemble du matériel. Après une heure d’installation, tout était fin prêt. Je ne commencerai les poses qu’à 21h pour bien laisser l’ensemble se mettre à température. 

 

Après une bonne mise en station grâce au Polemaster (engin qui va bien au-delà d’un simple gadget), je lance mes poses. Je tente une première pose de 600 secondes, et là c’est la catastrophe. Les étoiles ressemblent à des patates, et surtout, la mise au point semble avoir bougé énormément. Merci le vent. 

 

Il faut réaliser que la température frôlait les -8°c.  Je sors donc au froid pour poser mon bahtinov sur la lunette et refaire la mise au point. Elle était aux fraises. Je reprends tout cela et décide de faire des poses de 300 secondes afin de minimiser l’impact du vent sur mes poses. Il souffle effectivement assez fortement. Entre 40 et 50 km/h. Malgré la compacité de ma configuration et la focale assez faible, le vent se fait ressentir sur les brutes. Celui-ci entrainant turbulences et perturbations de guidage, les brutes affichent une déplorable FWHM entre 3.4 et 4. Autant vous dire qu’on est loin de la qualité de poses du Ha … 

 

Je laisse les poses tourner car de toute manière j’y suis. Je vais dormir une heure. Finalement à 1h30 du matin, les brutes deviennent vraiment nulles. Je décide de sortir pour ranger tout le matériel. 

 

Je vous avoue que là, j’en ai chié. La température avait violemment chuté et le vent s’était encore renforcé. Je n’ai jamais eu aussi froid que cette nuit. Pour vous dire, en rangeant ma lunette (sans gants pour garder ma dextérité), j’ai perdu toute sensibilité sur deux doigts ! 

 

A 2h du matin je me couche enfin. 

 

Le lendemain, je constate que la dernière heure de poses est à mettre à la poubelle. Il me restera finalement 3h30 de poses. Pas si mal, mais franchement je suis déçu … Les étoiles et les détails sont moyens et surtout le signal est très faible. Merci la lune… 

 

Découragé je décide à ce moment là de laisser tomber le traitement. Mais c’est sans compter sur une soudaine volonté sans faille sortie de je ne sais où. Je me décide finalement à compiler les brutes. Le résultat est mauvais mais je tiens le coup et termine le traitement. 

 

Le résultat ne me satisfera que plusieurs heures plus tard. Il m’a été très difficile de faire ressortir l’OIII dans l’image finale. À force d’obstination, je pense être arrivé à un résultat convenable mais qui pourrait être bien meilleur. 

 

Je crois que je vais arrêter de causer. Merci à ceux qui sont arrivé jusqu’ici ! 

 

Le matériel est toujours le même, une Fsq-85 sur ma vénérable AZEQ6 et un ICX 814 (9.2MP)à -30°c. 

 

Sur l’image finale on a donc 2h40 de Ha et 3h30 de OIII. 

 

V6_HOO_avec_cadre_JPG.thumb.jpg.297fc8d3c67ec05b989df0fae0a00a87.jpg

 

Si vous voulez regarder la photo en meilleure qualité, suivez ce lien: https://www.astrobin.com/full/335615/0/

 

Une V2 :

 

PxEc-AgGKzkL_1824x0_1KJ8YDfW.jpg

 

 

 

 

 

 

Je vous ajoute une petite photo d’ambiance 

IMG_0816.thumb.JPG.d39d8c983ed1f0fe2cb47602fec897b6.JPG

 

J’espère que la photo vous plaira. Si je devais faire mon autocritique, je dirais qu’il faut : 

 

⁃ Travailler dans de meilleures conditions (facile à dire…) 

⁃ Augmenter le temps de poses 

⁃ Bosser plus mon traitement 

⁃ Faire attention à la tronche des étoiles en ajoutant un peu de RVB 

 

Au final je me suis donné beaucoup de mal pour la sortir celle-là ... J'espère qu'elle vous plaira :)

 

À dans 6 mois pour la prochaine photo :D

 

 

Edited by Carlos Burkhalter
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Belle image au vu des conditions sibériennes. Je pense que réduire le temps de pose pour limiter l'effet du vent n'est pas utile. La fréquence des oscillations est forte par rapport au temps de pose.

Par contre éviter les câbles qui pendent pourrait être utile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle image et belle palette de couleurs !

Avec les températures actuelles, le refroidissement de la CCD est presque superflu  :)

 

Daniel 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bravo pour cette belle rosette prise dans des conditions difficiles : )

polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas très fan des couleurs, mais l'image a du potentiel.

Et je salue le courage et la ténacité qui ont permis de la finaliser :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous, j'apprécie votre passage. Pour les couleurs, la palette HOO est une question de goût en effet. Perso j'aime bien mais je comprends qu'on puisse ne pas aimer :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By JMBeraud
      Bonsoir/bonjour à tous,
       
      Pour la seconde véritable image depuis que le matériel est fonctionnel et après Jones Emberson, j’ai voulu tenter un objet faible. Comme vous le verrez je n’ai pas été déçu de ce côté-là.
       
      Il s’agit donc de PuWe1, diminutif de Purgathofer-Weinberger 1, autrement nommée PNG 158.9 + 17.8.
       
      Pour ceux qui ne la connaissent pas, c’est une nébuleuse planétaire de la constellation du Lynx, distante d’à peine 1200AL, de 4AL de diamètre, soit d’une taille de 20’ vue de notre petite boule bleue pour la partie Ha. Elle est même plus grosse que la pleine Lune si on compte le halo OIII qui l’entoure et qui n’est que très rarement attrapé…
       
      Elle n’a été découverte par Purgathofer et Weinberger qu’en 1980 sur des clichés du Palomar Deep Sky Survey. Le papier de la découverte : http://articles.adsabs.harvard.edu//full/1980A%26A....87L...5P/L000005.000.html
       
      L’objet est donc faiblard, en Ha sa magnitude surfacique est estimée à 23.7mag/arcsec², et en OIII à 26.3 mag/arcsec².
       
      Une brute de 30 sec monochrome des trois couches pour vous en rendre compte :

       
      En tirant un peu les curseurs on arrive à distinguer fébrilement quelque chose…

       
      Pour arriver à la voir un minimum, j’ai cumulé 10 heures de pose, avec le matériel et conditions suivantes :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré par Richard, refiltré Astrodon, Filtre Duo Narrowband (STC)  OIII Ha
      - Echantillonnage 1.18"/pix
       - ciel urbain (le filtre est top pour ça)
      - 3200ISO – DOF – acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril.
      - 1205x30" = 10h2'30" – les soirs des 15, 17, 18, 19, 20, 21, 22 et 26 mars (gêné par un arbre pour poser plus… et elle devenait basse, donc 1h30 par soir environ – elle serait idéalement à attaquer plus tôt dans l’année, et sous un ciel plus noir voire avec un meilleur filtre pour mieux choper le 0III).
       
      Version avec photométrie (VizieR) de Siril et courbes de base - on devine des trucs rougeâtres autour mais il faudrait traiter ça correctement pour les faire ressortir. J'ai enlevé environ une centaine de pose pour selectionner les meilleures FWHM/rondeurs mais les étoiles sont encore bien améliorables.
       

       
       
      Tentative de version PS sans expérience ni talent particulier en traitement:
       

       
       
      La couche rouge :

       
      La couche verte :

       
      La couche bleue (centre de la nébuleuse et autour), sans commentaire après 10h de pose...:

       
      Je dois régler un petit souci avec mon ftp sur ma page Astrosurf et je mets la fit pour que ceux qui maitrisent le traitement (pas mon cas) puissent faire parler la poudre si ça leur chante, je n'attends que ça. Au moins pour qu’Alain puisse la retravailler à son goût 😊. Je dois avouer qu'après 10h je m'attendais à en voir un peu plus, mais à 20m du premier lampadaire c'est déjà satisfaisant, incroyable ces filtres... J'étais prévenu de la faiblesse de l'objet, et je ne doute pas qu'un meilleur traitement la fera mieux ressortir...
       
      J'ai pris beaucoup de plaisir à la voir à l'écran… en espérant qu'elle vous plaira.
      Jean-Marc
       
       
       
       
    • By AstronoSeb
      Bonjour les astro.
       
      Si vous jetez un oeil sur mon mur astrobin, vous veriez que tous mes clichés ont une couleur de fond du ciel différente. Je me demandais comment proceder pour homogeniser ceci sous pixinsight.
       
      https://www.astrobin.com/users/AstronoSeb/
    • By AstronoSeb
      Bonjour les Astro,
       
      Je suis heureux propriétaire d'une CMOS Altair 294 C (avec C8 Edge) et je m’interrogeais sur la manière d'optimiser la capture des couleurs des galaxies. En effet, habituellement, je prends des poses de 30s (entre 400 et 800) que j'empile. Or, je m'aperçois que sur certaines galaxies comme NGC 4725 par exemple, les couleurs ne ressortent pas bien apres pretraitement. Je l'interrogeais donc sur la possibilité d'ajouter à mes shoots de 30s des prises plus longues, mais en nombre plus faible, pour servir de couche couleur à la première session de pose de 30sec que j’utiliserai en luminance.
       
      Est ce que c'est quelque chose qui se fait ?
       
      Merci de votre aide.
       
      AstronoSeb
       
    • By stéphane
      bonjour à tous,
       
      le soleil du jour qui est de moins en moins actif !
      Il a fallu tiré sur la couenne du film des protus pour faire apparaitre quelque chose (en visuel, c'était quasi invisible).
       
      toujours à la fs60, sm40 double stack, glasspath x1.25, BF10 et zwo178mm sur staradventurer vers 15h HL
       

       

       
      a+
      stéphane
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Suite donc d'hier de ce duo qui va encore se prolonger ce soir,  mon matériel attends déjà....Les conditions étant très favorables avec un effet de prisme très amoindrie par rapport à de coutume et une turbulence quasi faible (même entre 20 et 15°). En visionnant  Sélène j'ai découvert, qu'elle était un peu cendré, j'ai poussé directement à la barlow x2 et c'est pas mal pour des prises de vue au 1/10s.
      Et pus Vénus en lumière blanche.
      Traitements ASTROSURFACE.

       
      Bon ciel planétaires & lunaire
       
       
  • Images