• 0
Romain-D

Débutant - Hésitation entre plusieurs modèles transportables

Question

Bonjour à tous,

Je participe d'ici quelques mois à un stage d'initiation en astronomie et je souhaiterai donc m'équiper d'ici la avec du matériel afin d'apprendre à maitriser mon instrument durant cette occasion.

Mon objectif est d'avoir un appareil polyvalent me permettant d'observer ET les planètes et la lune dans un premier temps ET les objets du ciel profond (sans grande prétention évidemment) pour lesquels j'ai grand intérêt.
J'habite néanmoins aujourd'hui à Paris et ne me fais pas d'illusion sur les capacités d'observations depuis le centre ville. Je serai donc amener à me déplacer (sans voiture) avec mon matériel ce qui réduit considérablement le champ des possibles... Mais il faut bien commencer quelque part et si l'activité me plaît j'investirai plus tard lorsque je serai dans une configuration de vie plus propice dans du matériel de plus gros diamètre.

Ainsi voici mes critères de sélection :
 

Diamètre assez large pour pouvoir commencer à identifier des objets du ciel profond

Bonne qualité pour les planètes (mais pas axe principal)

Portabilité (10 kg environ maximum monture comprise)

Budget entre 300 et 400-450 euros incluant de potentiels objets type barlow



Après plusieurs jours de recherche j'ai quelques pistes que je voudrai vous soumettre afin d'obtenir vos avis éclairés :
 

Sky watcher 102 - 500 AZ3 : https://www.astroshop.de/fr/telescope-skywatcher-ac-102-500-startravel-bd-az-3/p,5005

Critères : poids et portabilité, réglage avec commandes flexibles, le prix 100 euros moins cher que les autres



 

Celestron Inspire 100 - 660 AZ 3 : https://www.astroshop.de/fr/telescope-celestron-ac-100-660-az-inspire/p,51922

Critères : poids et portabilité, focale plus longue, pas mal de gadgets intéressants par contre réglages type photographie qui pourrait poser problème pour la précision



 

Sky Watcher 120 - 600 AZ3 : https://www.astroshop.de/fr/telescope-skywatcher-ac-120-600-startravel-bd-az-3/p,16710https://www.astroshop.de/fr/telescope-skywatcher-ac-120-600-startravel-bd-az-3/p,16710

Critères : plus gros diamètre que les deux précédents pour tenter de voir plus de choses en ciel profond, réglage avec commandes flexibles. Légèrement inquiet sur la différence de poids et portabilité. Ma grande question porte surtout le chromatisme sur ce modèle et ce que je peux ajouter comme options pour améliorer le rendu



Parmi ces 3 modèles l'un d'eux vous semble-t-il sortir du lot ? Si oui lequel, si non avez-vous d'autres suggestions compte tenu de mes critères de sélection ? Je vous remercie pour votre aide !

 

Romain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

19 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Bonjour,

 

Pourquoi ne regardes-tu que des lunettes achromatiques ? Un Maksutov 127 c'est très transportable, polyvalent, plus lumineux qu'une lunette de 100mm et il ne produit quasiment aucun chromatisme en planétaire/lunaire, contrairement aux 3 modèles de lunette. Réfléchis-y ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

+10 avec Cédric! 
un mak c'est reoutable en planétaire, 127mm c'est pas mal pour le ciel profond , ça se transporte sans soucis, la collimation ne bouge que très peu ( voir pas du tout avec un peu de précaution) aucun chromatisme 

bref le mak 127 est un bon choix! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je suis d'accord avec les amis. Une toute petite réserve sur la question du prix ; est-ce vraiment ton budget max max ?? Parce qu'avec un Mak 127 (bien meilleur choix en effet…), il te faudra un oculaire 30mm, voire 40, pour vraiment bien profiter de certains objets du CP (type amas ouverts : exemple en ce moment M41). Du moins moi c'est ce qu'il me faut sur Mak et SC (de plus gros diamètre).

 

Pour ma part je suis contre (mais beaucoup ne seraient pas d'accord avec moi…) les achats progressifs, pour voir… C'est dommage d'avoir un instrument qu'on va vouloir trop vite remplacer par mieux… Mais bon, après, il y a des limites absolues de budget, on en est tous là, à lorgner sur encore mieux que ce qu'on a, mais que mince de mince c'est trop cher xD !!! Donc à voir… Si tu peux un peu dépasser ton budget (compte tenu des accessoires), le Mak 127 c'est clairement mieux.

 

SINON, virage à 180 : puisque tu dis (c'est bien ça ?) que le planétaire n'est pas ta priorité, pourquoi pas un Dobson, par exemple Skywatcher ??? Tu pourras faire quand même du planétaire avec ceci dit. C'est là que tu auras le meilleur rapport prix / diamètre.

 

Ça commence avec du 130, déjà au-dessus des diamètres que tu envisages :

https://www.promo-optique.com/telescopes-dobson-sky-watcher-flextube-130-650-retractable-heritage-p-4024.html?utm_source=google_shopping&utm_medium=cpc&utm_campaign=comparateur&source=4&gclid=EAIaIQobChMIppuxgsvV2QIVC7cbCh37bQ2dEAYYByABEgL9S_D_BwE

Je ne connais pas ce modèle, mais un des copains du forum (Amaury - pseudo FiatLux), dit qu'il en est très content, et justement il l'utilise pour le côté pratique et transportable (il a par ailleurs un 300 je crois).

 

Sinon tu as ça aussi, avec un peu plus de diamètre, mais légèrement au-dessus des 10kg :

https://www.promo-optique.com/telescope-dobson-skywatcher-150-1200-p-425221.html

 

Tout ça, très transportable dans un train pour fuir Paris (je connais… ;))

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

 

un petit Dobson serait en effet un bon choix, en voici un autre modèle, c'est déjà un bon diamètre pour le ciel profond et les planètes et son F/D le met à l'aise en planétaire sans que sa focale ne soit trop longue pour du ciel profond, un bon compromis je trouve :

 

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-dobson-skywatcher-n-150-1200-skyliner-classic-dob/p,15559#tab_bar_1_select

 

Pour observer le ciel profond en ville il te faudra un filtre d’atténuation de la pollution lumineuse, indispensable ! (même si tu choisis une petite lunette), mais ne l'utilises pas sur la Lune ou les planètes, il sera y inutile, voire gênant pour les couleurs.

Un filtre d'entrée de gamme suffit : https://www.astroshop.de/fr/filtres-pour-nebuleuses/omegon-filtre-anti-pollution-lumineuse-31-75-mm/p,15629

 

MM

 

 

Edited by Masmich

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Comme les copains : un petit mak 127 avec une petite monture azimutale AZ Pronto et tu auras de quoi t'amuser un bon moment. 7,5 kgs le tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

salut !

tu es bricoleur ?

si oui, le top, c'est le Strock 250 : Hyper transportable, leger, et 250mm de diamètre :)

cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Hello ! Déjà merci à tous pour vos conseils :)

 

J'ai regardé le Mak 127 qui a de très bonnes reviews et semble un bon instrument mais si on inclus la monture avec le tube on dépasse bien mon budget... 350 € + la monture on tourne autour des 530 €.

Je regarde du côté de la version en 90 ou 102 (https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-maksutov-skywatcher-mc-102-1300-skymax-eq-2/p,5032) du coup, et je me demande si on a toujours l'équivalence avec la lunette, notamment en 120 et le fait d'avoir un champ de vision assez réduit si j'ai bien compris ?

 

Côté Dobson le 130 héritage m'avait été déconseillé par un vendeur, j'aimerai bien l'essayer histoire de voir par moi même ! C'est surtout le socle non démontable qui me bloque avec cet instrument, qui bien que léger s'avère encombrant dans un sac non ?

 

Cricri j'adorerai pouvoir me servir de mes mains pour faire ce genre de téléscope !! Malheureusement il va falloir se lever très très tôt pour moi ... ;)

 

Edited by Romain-D

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 52 minutes, Romain-D a dit :

le socle non démontable

 

Pour les Flextubes plus grands on peut démonter le socle, il n'y a pas de raison qu'on ne puisse pas le faire avec le 130. Il faut juste être précautionneux, bon, mais de toute façon, avec un télescope il faut faire un peu attention, donc… Si tu veux tenir ton budget, à mon sens tu auras là la meilleure solution prix / diamètre. Même remarque pour le 150 d'ailleurs...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Les jumelles sont bien pour observer maniable, pas lourde et ne prennent pas beaucoup de place

Mais a tenir en conte avant ton achat ; selon la jumelle le zoom change par exemple : 

Des jumelles 7x10 

Le premier nombre (7) indique le grossissement optique donc là dans cette jumelle elle grossit de 7 fois plus grands qu'a l'oeil nu

Le deuxième nombre est le diamètre des lentilles qui collectent la lumière (les grands lentilles) des jumelles, plus le deuxième nombre est gros plus les jumelles collecteront de lumière et permettent de voir les astres a plus faible lumière

Je te conseille les jumelles pour éviter d'être surchargé avant de partir de Paris...

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

C'est tout à fait vrai, on peut aussi s'orienter vers les jumelles, là du coup c'est très léger et transportable. Ceci étant, avec des jumelles, un certain nombre d'objets, et même un nombre certain, sont inaccessibles…. Personnellement, j'ai des jumelles et je m'en sers à certains moments, pour certains objets (pour prendre simple, les Pléiades, ou Orion que j'aime bien voir en grand champ, c'est un plaisir différent par rapport à la vue d'Orion au télescope), mais bon, tout de même, la plupart du temps et pour la plupart des objets, je sors le télescope….

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

J'ai RDV demain avec un club, ils pourront m'éclairer dans mon choix et j'espère seront aussi attentifs que vous l'êtes :) Encore merci

 

J'ai fais quelques recherches et il s'avère qu'un MAK a apparement un champ de vision très très faible par rapport à une lunette, le planétaire n'étant pas ce qui m'intéresse le plus à mon sens.

Aussi je pense que deux solutions se valent :

- Un meade infinity 102 (refracteur)

- Un SW Heritage 130 sur une AZ5 : portabilité, plus gros diamètre et pas de chromatisme. Si on enlève le socle du dobson la notion d'emcombrement devient beaucoup plus intéressante qu'en dites vous ?

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-dobson-skywatcher-n-130-650-heritage-flextube-dob/p,14966
https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/montures/montures-alt-azimutales/monture-sky-watcher-az5_detail

Il semblerait que le SW Heritage 130 dispose d'une queue d'aronde et serait donc compatible avec beaucoup de montures :)

Edited by Romain-D

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 22/03/2018 à 14:15, Cédric Perrouriefh a dit :

@FiatLux pourra te parler d'un petit dobson 130 particulièrement transportable, le rêve ;)

 

Je confirme que le SW Heritage 130 est idéal pour un débutant! :)

Hyper transportable, bon diamètre pour commencer à faire du Ciel Profond, bonne qualité optique (c'est le même miroir parabolique qui équipe le 130/900 de la marque), simplicité de la monture Dobson et du viseur point rouge: TOP!

 

Et le tout pour moins de 190€.

 

A+

Amaury

Edited by FiatLux

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Hello !

Après moultes recherches et grâce à vos conseils (que je n'ai pas tout à fait suivi à la lettre d'ailleurs... ) j'ai enfin un set-up un astronome nomade débutant !

Merci pour tout et le temps que vous avez consacré à m'aider, j'apprécie énormément.

 


Le matériel :

- Heritage 130P/650

- Monture AZ5 deluxe (occasion 100 €)

- Sac photo reflex

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 22/03/2018 à 13:36, Romain-D a dit :

sur une AZ5 [...] Si on enlève le socle du dobson la notion d'emcombrement devient beaucoup plus intéressante qu'en dites vous ?

C'est quoi l'intérêt de remplacer le socle par une AZ5 en terme de transportabilité et d'utilisation ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 7 heures, FroggySeven a dit :

C'est  quoi l'intérêt de remplacer le socle par une AZ5 en terme de transportabilité et d'utilisation

Le socle du dobson ne rentrera pas dans un sac à dos alors qu'une monture oui ;)

 

20180404_201713.jpg

20180404_204230.jpg

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci !

Attention, après 1h de marche cela devient un peu lourd quand même ;)

Pour l'optimiser j'ai ajouté :

- Un ES 24mm 68°

- Un Zoom 8-24 Celestron

_ Un 6mm (Vixen LV)

- Une barlow

- Un chesire

Tout ce petit monde rajoute un peu de poids !

 

A noter que cette config peut aussi bien fonctionner avec Mak ou un SCT par exemple.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Achaim
      bon alors j ai mis suggestion puisque pas de catégories qui puisse correspondre ,une simple ouverture aux paysages célestes de jours comme de nuit mettant en valeur nos astres préférés serait pas mal  c est un clin d œil aux administrateurs de ce site
      le paysage , de jour comme de nuit à pour moi sa place dans le fait d étre sensible au ciel , l environnement céleste peut se satisfaire d observations très au delà de notre sphère ou tres en deça de la dite ...l observation de notre soleil en direct ou à travers les nuages a autant d importance que celle a travers un télescope , tout est question de sensibilité ....et d interrogations ...
      de fait , une petite propo de paysages solaire ...et neigeux
       
      interrogation ?   je suis surpris sur l aspect de la première ..?  aucune idée de quoi vient les rayons
       



    • By Michel Deconinck
      Bonjour à tous
       
      Rien n’est encore certain mais on prédit une pluie de météores les alpha Monocérotides.  Ce serait dans la nuit du 21 au 22 novembre 2019.  Cet essaim est actif chaque année et produit quelques jolis météores vers le 22 novembre. Ils sont surtout connus pour quatre pluies survenues en 1925 (THZ* 1000 à 2000), 1935 (THZ 1000), 1985 (THZ 700) et 1995 (THZ 400). L’activité de 1925, 1935 et 1985 fut une surprise complète, par contre les observateurs étaient prêts pour l’événement de 1995 qui avait été prédit bien à l’avance comme pour celui de cette année 2019.
      N’oublions pas qu'il ne s'agit que d'une prédiction.  Les observateurs peuvent ne rien observer du tout, mais leurs observations même négatives contribueront à notre compréhension de l'activité de ces météores et nous aideront à vous informer avec plus de précision.
      Contrairement à la plupart des pluies de météores qui durent plusieurs heures, la forte activité des alpha Monocérotides est bouclée en une heure et parfois moins.  Cette année la pluie devrait se produire vers 04h50, temps universel soit 5h50 TL (temps local en métropole).  La France, toute l’Europe de l’Ouest et le nord-ouest de l’Afrique sont donc les meilleurs endroits pour visualiser cet événement.  N’étant éclairée qu’à 20% La lune ne sera pas un problème et elle se trouvera suffisamment loin dans la constellation de la Vierge.
      Si le chiffre d’un THZ de 400 devait être atteint à nouveau en 2019, cela donnerait autour de 7 météores par minute au moment du maximum.  Les instants à seulement 5 minutes du maximum pourraient montrer considérablement moins d'activité.  Ces météores ne sont jamais espacés régulièrement mais apparaissent par groupe, de sorte que 2 à 3 météores peuvent être vus à quelques secondes d'intervalle, puis une minute entière peut passer sans aucune activité.  Cela reste encore de loin une activité extraordinaire qui devrait être surveillé.
      Le radiant de l’essaim se trouve près de l'étoile brillante Procyon dans les limites de la constellation de Canis Minor.

      Courtesy Southern Star Systems
       

      Pour bien observer ce phénomène je vous propose :
      d’espérer un beau temps, dans le Sud ce n’est pas gagné, de vous éloigner des lumières gênantes (comme celles des tomates bretonnes : ), de centrer votre champ de vision sur Procyon, si la lune se trouve dans votre champ de vision, déplacez votre vue vers l’ouest pour la garder hors champ. de commencer l’observation dès 4h50 TL, car une petite erreur dans la prédiction est toujours possible.   Lors de ce type d’observation, il est important que l'observateur enregistre l'heure et le type de météore observé (magnitude, couleur, trainée persistante).  Cela nous permettra de déterminer l'heure exacte de l'activité maximale.  Les observateurs sont invités à fournir vos données à l’IMO en remplissant le formulaire d’observation en ligne : IMO Observing form,  et rapidement après votre observation.
      (*) THZ Taux Horaire Zénithal, le ZHR en anglais
       
      Information extraite de l'article de Robert Lunsford de l'AMS en anglais ici (https://www.amsmeteors.org/2019/11/alpha-monocerotid-outburst-in-2019/)
       
      Bon ciel à vous tous !
      Michel
    • By Onhenriquanne
      Bonjour,
      En quête d'un télescope pour de l'observation et un peu d'astrophoto je m'en remet à vous : 
      J'ai un budget serré de 550euros max, je vais droit au but :
      J'ai vu pleins d'endroits où se trouvaient des 150/750 de SW sur EQ3-2 à 400euros sans motorisation, avec une double motorisation on tombe pile sur mon budget. Problème il manque encore le viseur polaire et l'occulaire de collimation (obligatoires pour la photo), donc est-ce que la double motorisation est obligatoire ou une simple est suffisante car elle permet juste de contrôler le 2e axe avec une mannette au lieu d'une télécommande...
      Merci d'avance,
      Onhenriquanne.
    • By CPI-Z
      Après une installation pour le moins chaotique voici mon premier essai AIDA.
       
      Je suis partie d’une image de saturne trouvée via Icy, autre logiciel complet de traitement d’images
      lui aussi avec des outils de déconvolution. Je n’ai pas trouvé MitivDeconvolution et il serait remplacé par le pluging SimpleDEMIC.
      http://icy.bioimageanalysis.org/
      https://mitiv.univ-lyon1.fr/software/tutorial.html
       
      Bref voici l’image de Saturne et la psf d’origine. Je pense que c’est un one-shot fait avec un grand télescope pour un amateur.
      saturn.fit
      psf-0.fit

       
       
      Résultat AIDA avec les paramètres par défaut faute de comprendre les paramètres (Advanced ...)

      et la psf calculée psf-1.fit
       
      J’aime pas cette image je pense que cela vient de paramètres à modifier dans la déconvolution inverse d'AIDA.
      Constat, la psf d’origine psf-0 est bien « épurée » en psf-1
      Autre constat : la psf sortie d’AIDA à des niveaux entre 0 et 1 donc il faut la multipliée (virgule flottante) pour l’importer dans nos soft.
      psf-0               psf-1
      images modifiées pour voir les basses lumières. Les modifs sont mineur la psf d'origine était déjà "bonne"
       
      Il existe plusieurs logiciel pour faire de la déconvolution pseudo -inverse dont ImageJ avec son pluging Parallel_Spectral_Deconvolution-1.12 que je trouve particulièrement efficace et conviviale (déjà plusieurs fois évoqué dans Astrosurf)
       
      Déconvolution de saturn par psf-1 avec ImageJ
      paramètres sur l’image suivante :

       
      Résulat :

      PS: on devine même le disque de la planète au travers de l'anneau extérieur en partie inférieure et des irrégularités dans les anneaux.
       
      Résumé du setup :
      - optimisation psf avec AIDA
      - déconvolution Pseudo-inverse avec ImageJ (par manque de maitrise des paramètres AIDA)
      - filtres bruit … AstroSurface et Iris
       
      Pour la comparaison avec nos traitements usuels (ondelettes … ), je vous laisse présenter vos images issues de vos outils favoris à partir de la même image d'origine saturn.fit
       
      Cordialement
      CPI-Z
    • By Michel Deconinck
      Bonjour
       
      Une nova est apparue dans l’Écu de Sobieski, le 29 Octobre à 1h23 TU. 
      Elle a été découverte par le système automatique : All-Sky Automated Survey for Supernovæ (ASAS-SN) 
      Son premier petit nom : ASASSN-19aad ou encore TCP J18395972-1025415
      Coordonnées :
      R.A. 18h39m59.70s, Decl. -10°25'41.5"
      2019 October 29.0578 UT, gmag. 11.56 (ASAS-SN)
       
      Il existe tout près de cette position quelques étoiles candidates.
      Sa particularité est qu'elle est bien rouge.
       
      J’ai réalisé l’estimation de sa magnitude (+9.3)  ainsi que ce croquis, le soir même de sa découverte :

       
      Le premier spectre réalisé indique (ATel 13241) qu'il s'agit d'une nova classique au début de sa phase d'explosion.
      La séquence vient d'être éditée, attention pour un FOV de 120' et un nombre impair de miroirs:

       
      Bon ciel à vous tous
      Michel
       
  • Images