jmr

Le temps astronomique, humain et quantique

Messages recommandés

Oh une question toute simple, mais une réponse qui doit être subtile :D : Qu'est-ce que le temps ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben, pas le temps de te répondre... C'est déjà une réponse ?9_9

  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, jmr a dit :

Qu'est-ce que le temps ?

 

De l'argent !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une blague ? (la question, j'entends ;))

Parce que sérieusement, tu crois qu'on sait ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

La vision linéaire du temps qui passe n’a pas de réalité en conscience, même si les scientifiques contemporains en appellent à un temps orienté, une flèche du temps où s’impose l’irréversibilité des phénomènes..

Tel un instant d'Éternité, le moment présent parvient à transcender le passage même du Temps.
Passé et Avenir, qui hantent l’esprit humain, ne sont alors que des constructions virtuelles face à l’instant présent.

Donc le présent EST l'éternité !

Bon.. ce qui précède ça n'a aucune valeur, c'est de la philo... c'est dire..

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un truc qui passe beaucoup trop vite, et dont on dit souvent qu'il faut l'auto-alimenter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Le Temps je le perçois comme un rythme, mais  il s'agit d'un temps humain...

Mais que vient faire le Temps dans  l'Espace-Temps, le Temps comme quatrième dimension etc... etc...

 

Il y a 2 heures, vaufrègesI3 a dit :

Donc le présent EST l'éternité !

existe-t-il une physique, une  cosmologie sans le Temps ?

A quel époque le Temps est-il intervenu dans les équations ?

Est-il pertinent d'associer une chronologie à l'univers ?

Modifié par jmr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De la lecture pour toi….. xD;)

 

 

rovelli_250_mega_640_ori_crop_master__0x

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, jmr a dit :

A quel époque le Temps est-il intervenu dans les équations ?

 

Désolé je n'ai pas le temps matériel* pour répondre .

 * Noter que dans cette expression le temps est un conglomérat macroscopique d'atomes  . D'ailleurs on dit bien que les temps sont durs .

Le temps est un truc qui file à très grande vitesse quand on le perd puisque le temps perdu ne se rattrape jamais .

Bon j'ai perdu assez de temps ... ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Il y a aussi le temps qu'il fait !...:P

 

Bon, ok, je sors......... :$

Modifié par Masmich

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ha Motta, c'est VaufrègesI3 qui va être content ! ;) J'ai connu M Rovelli dans le temps, si j'ose dire, bien que je doute fort qu'il ait gardé le moindre souvenir de moi ;)Un Monsieur très abordable, rempli d'une simplicité admirable... Je discutais souvent avec lui à la fin de ses cours quand j'étais un de ses nombreux étudiants à Marseille il y a... bientôt dix ans O.o Bon pas tout à fait quand même, mais presque... Le temps, c'est ce qui passe trop vite ! ;)

 

Ô temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices,

Suspendez votre cours !

Laissez nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours !

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le calcul du temps dépend du continent. Quand tu dis demain, il n'a pas la même "valeur" selon ou tu te trouves. Et dans l'espace c'est encore pire xD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

(ça dure 1 h 18' )

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En sciences physiques le temps se mesure avec la seconde qui vaut très exactement "une seconde par seconde"

 

Dans l'espace-temps de la lumière, la seconde vaut très précisément 299 792 458 mètres, pas un de plus. Sauf pour la première seconde du Big-bang où à cause de l'inflation elle vaut fichtrement plus. Mais si c'est la première, ce n'est donc pas la seconde. 

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très sympa ces 2 videos :D

Etienne Klein aborde sérieusement le sujet  qui est effectivement subtil.

Déjà je sais que le temps a été "mathématisé" la première fois par Galilée.
Qu'il existe par le principe de causalité 

Qu'on fait de nombreuses confusion  entre le temps et le phénomènes temporels,

Et a ma grande surprise que le temps quantique est en fait celui de Newton ...
Qu'il existe bien une physique sans le temps ...

Bref de la matière à réflexion ... car il y a plein de choses qui ne me sont pas très claires .;)

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'éternité c'est long... surtout vers la fin. 

  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi le temps est une construction de l'esprit.

Le présent seul existe.

Le passé n'existe plus et l'avenir non plus ou pas encore.

Donc relier tout ceci par l'esprit ou mathémathiquement, ce qui revient au même, ne peut en faire 'un objet' en soi.

Un concept en somme et bien pratique pour nous.

 

 

Lucien

  • J'aime 1
  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis assez d'accord avec ceci.

Ce qui semble donner au présent une certaine "réalité", c'est que nous lui conférons une "épaisseur" en lui assimilant le très proche passé comme le futur immédiat...

Un peu comme un film, formé d'une succession d'instantanés, mais que nos perceptions et nos intégrations interprètent comme une continuité.

Or le présent, au sens strict, n'a pas plus d'épaisseur qu'un point mathématique sur une ligne d'univers...

Le temps pourrait donc s'interpréter comme une succession ininterrompue d'instantanés trop fugitifs pour être saisissables, nous donnant ainsi l'illusion d'une durée, plus ou moins longue dans notre ressenti subjectif, selon que d'un instant à l'autre un changement perceptible - ou pas - est survenu.

Dans cette approche, on ne pourrait pas dissocier le temps de la conscience, et pour qu'il y ait changement, donc mesure et perception d'un temps, il faudrait qu'il soit discret à l'image du monde quantique. On ne pourrait pas le dissocier non plus du principe de causalité, lequel établit sinon le rythme des évènements, du moins leur chronologie : la "flèche" du temps.

Sur ce, il est temps pour moi de rejoindre Morphée : six heures vont passer qui sembleront pour moi ne durer qu'un instant ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu de ma fenêtre, le temps est une échelle continue de repères d'événements. Le temps est une grandeur repérable à ne pas confondre avec la durée qui est une grandeur mesurable. Lorsque l'univers sera figé, la suite d'événements cesse et le temps s'arrête : cela ressemble à la théorie de la mort thermique. Mais bon, je ne suis qu'un ouvrier et ma culture en la matière reste bien modeste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'étonne que personne n'aie encore évoqué la loi thermodynamique d'augmentation inéluctable de l'entropie. Elle oblige de facto à l'irréversibilité des phénomènes physiques, créant du même coup le temps et sa flèche du passé vers le futur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis de ton avis, Alain Moreau !

 

Il y a 3 heures, Alain MOREAU a dit :

 

Dans cette approche, on ne pourrait pas dissocier le temps de la conscience, et pour qu'il y ait changement, donc mesure et perception d'un temps, il faudrait qu'il soit discret à l'image du monde quantique

 

Je crois que la physique quantique propose déjà une telle approche du temps "discret" avec la notion de temps de planque Planck. https://www.futura-sciences.com/sciences/definitions/physique-temps-planck-2003/

 

Il est présenté comme la plus petite durée en-dessous de laquelle les lois de la physique cessent d'être valides de façon certaine. Il n'est pas dit par contre si c'est pour autant la plus petite durée qui existe, si en-dessous d'elle le temps lui-même n'existe plus (quel trip la physique quantique :D)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rrrahh j'te jure, z'êtes pas sérieux les amis de répondre sérieusement à tout ça…….

 

Juste une chose quand même : il faut distinguer radicalement le temps tel qu'il est perçu et mis en jeu dans la vie humaine, et le temps tel qu'il est pensé scientifiquement. Si on peut penser le temps par exemple comme propriété émergente (Rovelli, Connes), surgissant à partir d'une variabilité fondamentale qui ne le présuppose pas, ça ne concerne pas du tout notre inscription dans le temps, i.e. la manière dont nous vivons, toujours et nécessairement, dans le temps. Donc faut déjà commencer par savoir de quoi on parle, du temps tel qu'il est pour nous (phénoménologiquement) ou du temps comme propriété de ce qui est (ontologie). Déjà que c'est compliqué comme question, si on mélange les deux après bonjour, et atchoum oups………….

 

Après, sur la dimension du temps tel que nous le vivons, y a un dossier, et du costaud, y a quand même des gens assez intelligents qui ont pensé tout ça….. La différence entre temps et durée chez Bergson, la quatrième dimension du temps, qui est le lien entre passé présent et futur, chez Heigegger (oui, Alain, car la question est justement de comprendre comment le propre de l'humain est d'établir ce lien spécifique entre le présent et le passé d'un côté, le futur de l'autre…), Chronos et Aiôn chez Deleuze, etc. etc.

 

 

PS : sinon je note qu'à l'heure où j'écris ceci Alain si tu as dit vrai tu es déjà réveillé depuis 3 heures, tandis que moi je ne suis pas encore couché……….. xD

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Tout à fait exact, nos temps sont relatifs et non synchrones naturellement ;)

Mon aujourd'hui promet d'être superbe : 27°C à 4h00 du matin et ciel étoilé comme une douce nuit d'été (forcément :))

A présent soleil superbe B|

Le même que le vôtre, quoique pas tout à fait car pas en même temps, il aura maigri lorsqu'il se lèvera pour vous...

:D

 

Modifié par Alain MOREAU
Manque les 3/4 du message ! Stupéfiant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PS bis : Alain, je te soupçonne d'avoir sous-estimé ton temps de sommeil !!! xDxD

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant