jeffbax

Astrobin et discussion intéressante.

Recommended Posts

Merci les gars d'éclairer ma lanterne.

 

Car les astrophotographes que j'ai rencontrés étaient plutôt du genre écran d'ordinateur à donf et les yeux rivés sur l'autoguidage. Quand ils n'allaient pas pieuter.

 

Donc je suis ravi que beaucoup observent aussi avec leurs yeux.

 

En fait, ma grande peur, c'est qu'à cause d'une pollution lumineuse grandissante, plus personne ne puisse regarder le ciel ne serait ce qu'a l'oeil nu et que la photo soit le seul moyen de voir une étoile.

 

Et justement, la tristesse est que beaucoup de personnes font du remote ou louent le télescope probablement à cause d'un ciel pourri chez eux.

 

Bravo en tous cas à ceux qui mènent les deux, (photo et visuel).

Quand je dessine, à la fin je suis épuisé alors je vous imagine.....

 

Serge : moi j'écoute la musique de VL. Ca me permet de me mettre dans ma bulle...

 

Dernière anecdote : même quelques fois le visueleux sont pénibles.

Le gars (pas un débutant, il avait un T600), il vient me voir avec sa frontale blanche qui crache et me dit «viens voir la np à 18000 fois de grossissement».

Ouais, bah maintenant, je ne vais plus rien voir pendant 30 mn.

Qu'est ce que vous voulez que je lui dise?

J'ai pris mon marteau et je lui ai pété son miroir primaire !!!! Nan, j'deconne...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Ce qui était bien "avant " c'était de chercher à l'oculaire , centrer l'objet( invisible),puis  de brancher l'APN, de poser et ....de voir qu'on ne s'était pas gouré

mais ça c'était avant le goto,carrément jubilatoire.

Gérard

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai connu un temps où je faisais ma mise en station à la bigourdan l'oeil rivé à l'oculaire. Retro éclairé à l'époque, un luxe.

Je cherchais l'objet aux coordonnées de la monture. 

Mais il fallait atteindre plusieurs jours pour savoir si la photo était bonne car c'était de l'argentique.

 

Merde, je parle comme un vieux 😱

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est encore beaucoup à avoir connu ça !

En fin de nuit, je développais tout de suite mon bout de pelloche, je mettais à sécher, et j'allais pieuter pour reprendre les tirages en journée, et pouvoir éventuellement corriger le tir le soir suivant :D

 

Je me suis endormi tellement de fois sur l'oculaire-guide... Parfois ce qui me réveillait c'est le choc de mon front contre l'oculaire.... 1 heure de pose de foutue :/

 

Tout est tellement plus simple maintenant...

Aide à la mise en station, aide à la mise au point (fini le couteau de foucault qu'on posait sur le rail de la pellicule dans le boîtier photo), aide au pointage, autoguidage, etc...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et les fois où l'oeil pleurait....

La peloche dans le frigo...

 

Une époque mais avec un ciel de bien meilleure qualité, pas trop loin de chez moi.

 

Aujourd'hui, encore plus loin, c'est juste passable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben tu vois Jc que la photo ça te parle ? TP2415, D19b, cocote minute, j'ai connu tout ça...

 

J'essaye de revenir avec mon temps :):):)

 

JF

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

D'abord encore merci à jeffbax pour m'avoir cédé ta ZWO 1600 (ça c'est pour que tu me reconnaîsses sous mon pseudo AS).

 

Ces 3 pages que je viens de parcourir me mettent mal à l'aise: vais-je désormais regarder d'un oeil méfiant les astrophotographes purs qui hantent mes sites d'observation ?

Pour certains, il n'y a donc plus guère d'astronomie dans leur démarche, plus aucune joie de découvrir le ciel, mais juste la mise en oeuvre d'une technique de traitement informatique sur une image quelconque ?

La démarche n'est certes pas condamnable, chacun trouve bien son plaisir où il le souhaite, mais ces passions extrêmes qui se manifestent sont vraiment en complète opposition avec le calme et la sérénité qui m'ont amené à la pratique de l'astronomie amateur.

 

Michel

Edited by michel06330
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

JF : oui bien sûr que ça me parle. C'est pour cette raison que je ne veux pas opposer celui qui fait du visuel et celui qui fait de l'astrophoto.

Michel : il faut peut être se poser les questions à l'envers : ceux qui font cela maintenant ou pire qui n'ont connu que cela ont peut être un ciel misérable !!!!

 

Encore une fois, je le répète : l'avenir me fait peur quand je vois comment notre ciel devient pourri à cause de la PL

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@michel06330 : oui, je te reconnais :)

 

Tu as raison, ceci dit la pratique est encore peu répandue. Il serait dommage qu'elle se généralise, mais je ne pense pas, la beauté du ciel est quand même ce qui fait qu'on se met à l'astro je pense.

 

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après les gars on peut aussi prendre completement le pb à l'envers : supposons que vous ayiez les moyens de vous offrir du matos de dingue genre 50K euros... est-ce que vous allez réellement mettre ce matos dans un  ciel de merde - qui est tout de même le  ciel de la majorité des Français qui travaillent (ie en milieu urbain) ? Or tout le monde gagne à ce que des gens payent/achètent ce genre de matériel... les constructeurs sont contents et peuvent développer des outils, nous sommes contents car ces outils se démocratisent etc etc. Je ne pense pas que l'on puisse réellement opposer plusieurs communautés d'astronomes amateurs mais juste des pratiques. Il est vrai liées à la dégradation de notre ciel mais pas que...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By XavS
      Bonsoir,
       
      Depuis mon balcon en plein centre ville, au Mak 127 Sky-Watcher et Canon 450D non défiltré, 800 Iso à 1/400s. Elle rentre juste dans le capteur. Demain je traiterai la mosaïque et une au Canon 450D défiltré.
       

       
      Bon ciel
       
      XavS
    • By LassyFilice
      Bonjour à tous,
       
      Je m'appelle Mathieu, bientôt 30 ans et j'ai toujours été curieux de lever les yeux au ciel. J’aime l’astronomie et tout ce qui touche à l’espace et l’astronautique.
      Je souhaiterais me lancer dans l’aventure de l’astropho avec un APN.
      Voilà le matériel que j’ai à disposition :
       
      1-Reflex APS-C Nikon D5000 (non défiltré) avec un Objo Nikkor DX 55-200mm 1:4-5,6G ED système VR
      1-Bridge Panasonic FZ200, capteur CMOS 1/2,3" focal équivalente 25-600 mm avec ouverture f/2.8 constante sur toute la focale
      1-Trepieds fixe
       
      J’ai dans l’idée d’acquérir une Star Adventurer motorisée (classique ou mini je ne sais pas encore). Mais avant de faire un tel achat, j’aimerais vos avis concernant mon matériel photo et notamment l’objo du Nikon. Que pensez-vous que je puisse photographier avec ça ?
      Du côté du bridge, j’ai fait des essais durant le confinement pour photographier M42 mais le résultat n’est pas ouf … petit capteur avec beaucoup de bruit et sans monture motorisée impossible de réaliser des poses de plus de 5 secondes … Par contre la focale équivalente en 600 mm me permet d’avoir le cœur de M42 prenant une large partie du champ (cf. lien plus bas pour voir la photo). Malheureusement je n’ai pas pu essayer avec le reflex que j’ai pu récupérer post confinement ..
       
      Brefs amis astrophotographe j’attends vos retours !
      P1090191.RW2
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      j'ai bien fait de faire des image avant que le soleil ne se couche car à 22h30 c'était bien bouché ! Tous de suite à la prise de vue , j'ai poursuivi à l'oculaire et oui.
      Toujours des artéfacts qui viennent gâché mon image les aplats sont pas bien gérés , mais pas l'essentiel.
       
       
       
      Mise à jour : Et puis j'ai oublié celle-là faite  en disgicopie derrière l’oculaire de 26mm, bien plus sympathique aussi.
       

       
       

       
      bon ciel lunaire
    • By Jean-Marc_M
      Bonjour à tous
      Je viens de voir l’animation de l'ISS du jeune et prometteur @Thierry Legault et j'aimerai bien juste effleurer ce résultat, même de loin...
       
      Le mode snipper ne va pas être suffisant pour ça et en farfouillant, je suis tombé sur le site de Cedric Thomas : https://www.cedric-thomas.com/bricolage/tracker-liss-et-les-satellites/ et donc sur le logiciel SkyTrack (9 USD après 30 jours d'essai) : https://www.heavenscape.com/index.html
       
      Après avoir suivi les recommandations de Cédric, c'est opérationnel sur mon PC/monture et ça a l'air de fonctionner correctement à vide. Mais tout ça m'a l'air bien trop simple pour une séquence de capture de l'ISS avec la précision suffisante pour le résultat attendu avec un C9 (sans barlow pour commencer) et une ASI178 ou une ASI183.
       
      Est-ce que quelqu'un connait le sujet ?
      Quels sont les trucs et astuces pour éviter une déception totale au premier coup...?
       
      Merci d'avance !
    • By biver
      Voilà, juste une vue pour résumer les images de Vénus capturées derrière mon Dobson en courant après Vénus tout en restant au bord de l'ombre de l'immeuble d'en face...
      Nicolas

      Et le setup après le dernière observation (les roulettes du télescope sont bien utiles pour suivre l'ombre...)

  • Images