jeffbax

Astrobin et discussion intéressante.

Recommended Posts

Merci les gars d'éclairer ma lanterne.

 

Car les astrophotographes que j'ai rencontrés étaient plutôt du genre écran d'ordinateur à donf et les yeux rivés sur l'autoguidage. Quand ils n'allaient pas pieuter.

 

Donc je suis ravi que beaucoup observent aussi avec leurs yeux.

 

En fait, ma grande peur, c'est qu'à cause d'une pollution lumineuse grandissante, plus personne ne puisse regarder le ciel ne serait ce qu'a l'oeil nu et que la photo soit le seul moyen de voir une étoile.

 

Et justement, la tristesse est que beaucoup de personnes font du remote ou louent le télescope probablement à cause d'un ciel pourri chez eux.

 

Bravo en tous cas à ceux qui mènent les deux, (photo et visuel).

Quand je dessine, à la fin je suis épuisé alors je vous imagine.....

 

Serge : moi j'écoute la musique de VL. Ca me permet de me mettre dans ma bulle...

 

Dernière anecdote : même quelques fois le visueleux sont pénibles.

Le gars (pas un débutant, il avait un T600), il vient me voir avec sa frontale blanche qui crache et me dit «viens voir la np à 18000 fois de grossissement».

Ouais, bah maintenant, je ne vais plus rien voir pendant 30 mn.

Qu'est ce que vous voulez que je lui dise?

J'ai pris mon marteau et je lui ai pété son miroir primaire !!!! Nan, j'deconne...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Ce qui était bien "avant " c'était de chercher à l'oculaire , centrer l'objet( invisible),puis  de brancher l'APN, de poser et ....de voir qu'on ne s'était pas gouré

mais ça c'était avant le goto,carrément jubilatoire.

Gérard

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai connu un temps où je faisais ma mise en station à la bigourdan l'oeil rivé à l'oculaire. Retro éclairé à l'époque, un luxe.

Je cherchais l'objet aux coordonnées de la monture. 

Mais il fallait atteindre plusieurs jours pour savoir si la photo était bonne car c'était de l'argentique.

 

Merde, je parle comme un vieux 😱

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est encore beaucoup à avoir connu ça !

En fin de nuit, je développais tout de suite mon bout de pelloche, je mettais à sécher, et j'allais pieuter pour reprendre les tirages en journée, et pouvoir éventuellement corriger le tir le soir suivant :D

 

Je me suis endormi tellement de fois sur l'oculaire-guide... Parfois ce qui me réveillait c'est le choc de mon front contre l'oculaire.... 1 heure de pose de foutue :/

 

Tout est tellement plus simple maintenant...

Aide à la mise en station, aide à la mise au point (fini le couteau de foucault qu'on posait sur le rail de la pellicule dans le boîtier photo), aide au pointage, autoguidage, etc...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et les fois où l'oeil pleurait....

La peloche dans le frigo...

 

Une époque mais avec un ciel de bien meilleure qualité, pas trop loin de chez moi.

 

Aujourd'hui, encore plus loin, c'est juste passable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben tu vois Jc que la photo ça te parle ? TP2415, D19b, cocote minute, j'ai connu tout ça...

 

J'essaye de revenir avec mon temps :):):)

 

JF

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

D'abord encore merci à jeffbax pour m'avoir cédé ta ZWO 1600 (ça c'est pour que tu me reconnaîsses sous mon pseudo AS).

 

Ces 3 pages que je viens de parcourir me mettent mal à l'aise: vais-je désormais regarder d'un oeil méfiant les astrophotographes purs qui hantent mes sites d'observation ?

Pour certains, il n'y a donc plus guère d'astronomie dans leur démarche, plus aucune joie de découvrir le ciel, mais juste la mise en oeuvre d'une technique de traitement informatique sur une image quelconque ?

La démarche n'est certes pas condamnable, chacun trouve bien son plaisir où il le souhaite, mais ces passions extrêmes qui se manifestent sont vraiment en complète opposition avec le calme et la sérénité qui m'ont amené à la pratique de l'astronomie amateur.

 

Michel

Edited by michel06330
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

JF : oui bien sûr que ça me parle. C'est pour cette raison que je ne veux pas opposer celui qui fait du visuel et celui qui fait de l'astrophoto.

Michel : il faut peut être se poser les questions à l'envers : ceux qui font cela maintenant ou pire qui n'ont connu que cela ont peut être un ciel misérable !!!!

 

Encore une fois, je le répète : l'avenir me fait peur quand je vois comment notre ciel devient pourri à cause de la PL

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@michel06330 : oui, je te reconnais :)

 

Tu as raison, ceci dit la pratique est encore peu répandue. Il serait dommage qu'elle se généralise, mais je ne pense pas, la beauté du ciel est quand même ce qui fait qu'on se met à l'astro je pense.

 

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après les gars on peut aussi prendre completement le pb à l'envers : supposons que vous ayiez les moyens de vous offrir du matos de dingue genre 50K euros... est-ce que vous allez réellement mettre ce matos dans un  ciel de merde - qui est tout de même le  ciel de la majorité des Français qui travaillent (ie en milieu urbain) ? Or tout le monde gagne à ce que des gens payent/achètent ce genre de matériel... les constructeurs sont contents et peuvent développer des outils, nous sommes contents car ces outils se démocratisent etc etc. Je ne pense pas que l'on puisse réellement opposer plusieurs communautés d'astronomes amateurs mais juste des pratiques. Il est vrai liées à la dégradation de notre ciel mais pas que...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By dfremond
      Bonjour
       
      A pres avoir capturé un peu de ciel profond hier soir (post a venir..) je me suis levé aux aurores pour essayer Jupiter et Saturne, version 2020.   Comme le seeing etait bon au soir, j'avais bon espoir, et effectivement, il y a eu de bons passages.
       
      D'abord Jupiter,  que j'ai capturé (en alternance avec Saturne, leur rapprochement rendant cela facile: quatres captures de  30000 images environ chacune, 10% de gardées:
      La meilleure au lever du jour,  3h19 TU
       

       
      Les trois autres n'etant pas toutes completement ratées, j'ai fait une petite"animation " un peu saccadée  (l'image manquante correspond a une capture de Saturne..)
       
      -
       
      Pas de détails sur les satellites. (désolé, je n'ai pas de balcon chez moi....)
       
      Tout le traitement est réalisé avec Astrosurface. 
       
      Ensuite Saturne, capturé en meme temps.. Deux captures, à 3h03 et 3h07 TU,  d'environ 30000 images, 10% de gardée environ.
      La meilleure a  3h08 (TU)
       

       
      Comme d'habitude, une petite animation, ou on a l'impression de voir une rotation du limbe.
       
       

       
      Bref, une nuit tres sympa, mais..... des petits yeux aujourd'hui... La sieste guète.. Bonne nuit donc!
       
       
       
    • By frank-astro
      Bonjour,
      Comme beaucoup d'entre-vous, j'ai profité de ce magnifique spectacle hier soir. Voici trois images prises dans des lieux différents.
      Lune_Venus_mercure_bord_de_sevre by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Lune_Venus_mercure by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Lune_Venus_mercure_arbres by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Et enfin un pano de Voie Lactée (Canon EOS 760d et Samyang 16mm) :
      Lever de Voie lactée -2 by Frank TYRLIK, sur Flickr
      Bonne journée,
      Frank
    • By Loulou62630
      Bonsoir tout le monde,
       
      Suite à l'achat d'un MAK SW 150/1800, je souhaiterez faire de l'astrophoto avec mon vieux Canon EOS 20D, je suis sur un PO en 50,8. Que me conseillez vous comme Barlow pour du planétaire et de la photo sur Amas s'il vous plaît ?
       
      Est ce que je pars sur une barlow X2 en 31,75 genre Taka https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/barlow/lentille-de-barlow-2x-takahashi-coulant-31-75mm_detail à 120 € avec adaptateur ou je reste quand même en 50,8 avec une skywatcher https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/barlow/lentille-de-barlow-deluxe-ed-2x_detail
       
      Quel est l'impact sur l'astrophoto avec une barlow ED ?
       
      Budget max : 120/150€
       
      Merci de vos retours.
       
      Louis
    • By KLAAS
      Bonjour,
       
      J’ai décidé d’évaluer la pose rapide. Habitant en centre ville, j’essaie de voir si cette technique pourrait apporter un plus dans ce contexte.
       
      Je suis un débutant dans la technique, peut-être des erreurs crasses ont été commises... 
       
      J’ai fait un premier test hier soir en luminance sur la galaxie NGC2146, avec 926 poses de 2sec vs 10 poses de 180sec. A peu près le même temps d’intégration.
       
      Matériel : Newton TS UNC 6’’, Monture Avalon M-Zero en « autoguidage » de 30sec pour garder la cible, ASI183mm pro à -15deg. Sous échantillonage à 2.20 Arcsec/pixel. Mon seeing habituel est autour de 4.3’’ FWHM. 
      - Les longues avec gain de 111 (unitaire) et offset de 10, darks, flats et bias (binning 2x mais resampled à 3x), autoguidage traditionnel
      - Les courtes avec gain de 250 et offset de 50, darks et flats refaits et compatibles, pas de bias (binning 3)
       
      Voici 3 images, toutes traitées avec Siril :
      - 10 images au hasard de 180sec, sélection par siril des 30% au meilleur FWHM ont été conservées = 3 images de 180sec
      - 926 images de 2 sec sans darks ni flats, sélection par siril 30% des meilleures en FWHM
      - 926 images de 2 sec avec darks et flats, sélection par siril 30% des meilleures en FWHM
       
      Et les statistiques de chacune d’entre elles avec sub-frame selector sur PI.
       
      Observations :
      - Les longues, au premier abord se montrent plus léchées, avec des nuances plus délicates de gris, une impression de formes qui se dessinent mieux etc...
      - Les courtes montrent des écart plus abrupts entre pixels clairs et noirs, carrément désagréable à l’oeuil, mais peut-être trompeur.
      - L’effet est accentué en utilisant les darks et les flats
      - Le fonds de ciel des courtes est très très rugueux et montre des motifs horizontaux descendants très marqués
      - Par contre, les étoiles semblent se répartir sur le même nombre de pixels
      - En termes statistiques le FWHM ne montre pas de gain majeur, quoique moins d’eccentricité, faible de toute façon
       
      A ce stade les courtes sont bien plus moches, les statistiques ne tranchent pas la question, mais ce n’est que 10min d’intégration en ciel pollué.
       
      J’ai également mis une image avec un traitement toutes vs 30% meilleures sélectionnées par siril, ainsi que le log du « pseudo-guidage » et une brute 180sec vs 2sec.
       
      Vaut-il la peine d’aller jusqu’au bout de l’exercice, ou encore un fois à ciel mauvais, la seule solution c’est le temps d’intégration, les turbulences étant un facteur bien moins important en magnitude que la pollution lumineuse dans l’expression des détails ?
       
      Merci,
      Stevan
       
       

       



    • By phenix
      slt tt le monde
      retour sur la semaine écoulée  , je vide les cartes  mémoires  
       ja i enfin réussi , après plusieurs essais ratés depuis le 11/05 , a capturer swan mercredi matin vers 4h30 - 5h a mougins
      en arrivant a 4h c était pas gagné a cause des nuages , photos 1 et 4 , mais ça se dégageait par l est donc suis resté , et jai eu raison
      photos 2 en grand champ eos 7d a 50mm 1000 iso 15sec 4h38
      photos 3 eos 7d 84 mm 1000 iso 15 sec 4h40
      suis content de l avoir eue la bougre
       
      ensuite  rendez vous le  lendemain  pour le rappro  venus mercure  
      one shot de  1/4 sec  a 2000 iso   eos7d  + tele mto   100/1000mm   , pour les  planètes 
      et après  j ai compose la conjonction  , avec  ice .
      ensuite  jai suivi venus  , lors de sa descente sur l horizon jusqu  a  son coucher derrière  les montagnes  
      la  j ai du  forcer  les  iso  6400   poses   de  2 sec  
       
      voilou  me reste  t2  panstarr  avec son rendez vous  avec m81  et 82   a  traiter  
      ceci est une  autre  histoire  
       
      bon weekend









  • Images