jeffbax

Astrobin et discussion intéressante.

Recommended Posts

Merci les gars d'éclairer ma lanterne.

 

Car les astrophotographes que j'ai rencontrés étaient plutôt du genre écran d'ordinateur à donf et les yeux rivés sur l'autoguidage. Quand ils n'allaient pas pieuter.

 

Donc je suis ravi que beaucoup observent aussi avec leurs yeux.

 

En fait, ma grande peur, c'est qu'à cause d'une pollution lumineuse grandissante, plus personne ne puisse regarder le ciel ne serait ce qu'a l'oeil nu et que la photo soit le seul moyen de voir une étoile.

 

Et justement, la tristesse est que beaucoup de personnes font du remote ou louent le télescope probablement à cause d'un ciel pourri chez eux.

 

Bravo en tous cas à ceux qui mènent les deux, (photo et visuel).

Quand je dessine, à la fin je suis épuisé alors je vous imagine.....

 

Serge : moi j'écoute la musique de VL. Ca me permet de me mettre dans ma bulle...

 

Dernière anecdote : même quelques fois le visueleux sont pénibles.

Le gars (pas un débutant, il avait un T600), il vient me voir avec sa frontale blanche qui crache et me dit «viens voir la np à 18000 fois de grossissement».

Ouais, bah maintenant, je ne vais plus rien voir pendant 30 mn.

Qu'est ce que vous voulez que je lui dise?

J'ai pris mon marteau et je lui ai pété son miroir primaire !!!! Nan, j'deconne...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui était bien "avant " c'était de chercher à l'oculaire , centrer l'objet( invisible),puis  de brancher l'APN, de poser et ....de voir qu'on ne s'était pas gouré

mais ça c'était avant le goto,carrément jubilatoire.

Gérard

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai connu un temps où je faisais ma mise en station à la bigourdan l'oeil rivé à l'oculaire. Retro éclairé à l'époque, un luxe.

Je cherchais l'objet aux coordonnées de la monture. 

Mais il fallait atteindre plusieurs jours pour savoir si la photo était bonne car c'était de l'argentique.

 

Merde, je parle comme un vieux 😱

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est encore beaucoup à avoir connu ça !

En fin de nuit, je développais tout de suite mon bout de pelloche, je mettais à sécher, et j'allais pieuter pour reprendre les tirages en journée, et pouvoir éventuellement corriger le tir le soir suivant :D

 

Je me suis endormi tellement de fois sur l'oculaire-guide... Parfois ce qui me réveillait c'est le choc de mon front contre l'oculaire.... 1 heure de pose de foutue :/

 

Tout est tellement plus simple maintenant...

Aide à la mise en station, aide à la mise au point (fini le couteau de foucault qu'on posait sur le rail de la pellicule dans le boîtier photo), aide au pointage, autoguidage, etc...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et les fois où l'oeil pleurait....

La peloche dans le frigo...

 

Une époque mais avec un ciel de bien meilleure qualité, pas trop loin de chez moi.

 

Aujourd'hui, encore plus loin, c'est juste passable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben tu vois Jc que la photo ça te parle ? TP2415, D19b, cocote minute, j'ai connu tout ça...

 

J'essaye de revenir avec mon temps :):):)

 

JF

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

D'abord encore merci à jeffbax pour m'avoir cédé ta ZWO 1600 (ça c'est pour que tu me reconnaîsses sous mon pseudo AS).

 

Ces 3 pages que je viens de parcourir me mettent mal à l'aise: vais-je désormais regarder d'un oeil méfiant les astrophotographes purs qui hantent mes sites d'observation ?

Pour certains, il n'y a donc plus guère d'astronomie dans leur démarche, plus aucune joie de découvrir le ciel, mais juste la mise en oeuvre d'une technique de traitement informatique sur une image quelconque ?

La démarche n'est certes pas condamnable, chacun trouve bien son plaisir où il le souhaite, mais ces passions extrêmes qui se manifestent sont vraiment en complète opposition avec le calme et la sérénité qui m'ont amené à la pratique de l'astronomie amateur.

 

Michel

Edited by michel06330
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

JF : oui bien sûr que ça me parle. C'est pour cette raison que je ne veux pas opposer celui qui fait du visuel et celui qui fait de l'astrophoto.

Michel : il faut peut être se poser les questions à l'envers : ceux qui font cela maintenant ou pire qui n'ont connu que cela ont peut être un ciel misérable !!!!

 

Encore une fois, je le répète : l'avenir me fait peur quand je vois comment notre ciel devient pourri à cause de la PL

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@michel06330 : oui, je te reconnais :)

 

Tu as raison, ceci dit la pratique est encore peu répandue. Il serait dommage qu'elle se généralise, mais je ne pense pas, la beauté du ciel est quand même ce qui fait qu'on se met à l'astro je pense.

 

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après les gars on peut aussi prendre completement le pb à l'envers : supposons que vous ayiez les moyens de vous offrir du matos de dingue genre 50K euros... est-ce que vous allez réellement mettre ce matos dans un  ciel de merde - qui est tout de même le  ciel de la majorité des Français qui travaillent (ie en milieu urbain) ? Or tout le monde gagne à ce que des gens payent/achètent ce genre de matériel... les constructeurs sont contents et peuvent développer des outils, nous sommes contents car ces outils se démocratisent etc etc. Je ne pense pas que l'on puisse réellement opposer plusieurs communautés d'astronomes amateurs mais juste des pratiques. Il est vrai liées à la dégradation de notre ciel mais pas que...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By banjo
      bonjour ,
      il m'ai arrivé un gros problème avec mon ssd interne.
      je fais principalement des animations solaires qui durent plusieurs heures et je n'avais jamais été confronté à çà.
      Au bout 3/4h de prises de .Ser  (1 .Ser toutes les 30s de 500images) mon disque dur n'est plus reconnu par Firecapture et Win11 , alors qu'il me restait 250Go libres quelques minutes plus tôt.
      Je démontes le SSD , brulant , porqué  !!! fait juste 30° dans l'abri .
      Analyse de la situation >>>>>> j'abuse  un peu du micro PC en traitant les .SER par paquet de 50 ou 100en même temps que je fais les prises de vue ( il ne fait que 480Go Cruxial Mx500) , le processeur mouline bien (I5 11340H) , mais le ssd 
      lui fonctionne à 100% tout le temps .
      Je démonte le disque (les boules tout ces films perdus et images stackées )  je me résout à mettre une interface usb >>sata et brancher sur ma tour , ouf !!!après une bonne 1/2heure de refroidissement Win10 le reconnait
      Depuis j'ai mis un ventilateur qui souffle sur le "couvercle en ferraille " coté ssd et ça semble revenir à la normale plus de pertes
      Donc si votre ssd baisse de régime au fonctionnement ou s'arrête >>> refroidissez avant de le mettre à la poubelle.
      Paul
       
       
       
    • By loulou13
      Bonjour à tous,
       
      Juste pour avoir un petit état des lieux à aujourd'hui, en préparation de la saison planétaire 2024/25 !
      Post qui de facto aura une durée de vie réduite, car ds 6 mois, ça aura certainement changé...!
       
      En mode rapide (planétaire ou ciel profond poses courtes) plutôt IMX664 ou 585 ? (au delà de la taille des capteurs =  pour une sensibilité en visuel, et IR aussi).
      Je pense que 662 n'a pas vraiment de sens maintenant que 664 est sorti (mieux en IR) ?
       
      Ou est-ce que tout ce petit monde est désormais tellement proche que le choix est finalement sans grande importance ?
       
      Merci pour vos avis éclairés !
       
      François
       
    • By lpalbou
      Bonjour à tous, je n'ai eu littéralement que quelques minutes de percés entre les nuages, mais ça m'a permis de prendre quelques shots rapidement:
       
      AR3712 BW:

       
      Et une version négatif + couleur:
       
       
       
      AR3716 BW:
       
      Et une version juste colorisée:

       
       
      Et juste 2 prises sur des protubérances:


    • By Chris277
      Bonsoir les amis,
       
      Petite reprise du traitement d'images avec les derniers progrès logiciels.
      Il s'agit d'un panorama de 7 tuiles qui ne voulait pas s'assembler en 2019. Les images datent du 30 mai 2019, depuis le Parc Natural de Cap de Creus sur la commune de Port de la Selva.
      De gauche à droite au sol :
      D'abord au NNE la pollution lumineuse de la côte française, qui s'étend jusqu'à Marseille presque au milieu. On voit l'eau du Golfet avec la pointe des Farallones. Puis, la lumière du phare du Cap de Creus. Puis le halo de Cadaqués, puis la lumière de la base militaire de Puig el Peni et enfin le halo de Rosas, que j'ai fortement atténué.
      Dans le ciel :
      De l'amas double de Persée jusqu'à Rho Ophiuchi, Antares et M4 à droite avec juste avant Jupiter et tous les Messiers de la voie Lactée.
      Sous l'arche de la Voie Lactée, on devine le vert de l'airglow dans la zone sans PL.
      Le sol est bougé, suite au suivi stellaire.
      7 tuiles avec le Canon eos 6D et zoom 24-105L@24mm et f4@f4
      Sur Axis f20a (j'ai jeté les RAW, mais environ 20 ou 40 poses / tuiles entre 30s et 1 min)
      PI- Stack des tuiles --Tiff
      PS- photomerge
      PI- BXT, qui fortement arrangé les étoiles en hirondelles des bords
      PS-courbes, correction de la PL aux extrémités droite et gauche, saturation.
       
      Bonne promenade dans les 71,6 Mpixels.
       
      Christophe

       
      Et la version 2 un peu plus lumineuse, l'autre étant faite de nuit... Je pense c'est mieux, dites moi ce que vous en penser
       

    • By Chrishapha2019
      Bonjour,
       
      Je dois être un peu idiot et ignorant sans doute mais je ne comprends pas trop ce qu'est la fonction offset de ma caméra ASI 178MM.  Jusque là je n'avais jamais prêté attention a ce réglage et je ne jouais qu'avec le gain , l'exposition et le gamma pour tenter d'éviter de saturer mes images des protubérances très faibles ou trop brillantes pour avoir la dynamique la meilleure et limiter le bruit.
      Quelqu'un peut il m'éclairer à ce sujet car je ne trouve que des question de gain/offset sur des forums (même en anglais) mais rien de très précis (même en video youtube) et de savoir si cela est utile en astrosolaire H alpha ..
       
      Merci beaucoup....
       
      Chris
       
  • Upcoming Events