Larbucen

Le JPM 115/900 la "PERL" des années 70.

Recommended Posts

Cher JM.. moi aussi j'utilise le 31,75mm ainsi que le 24,5mm sur les lulus anciennes.. c'est facile avec le raccord vissant en 36,4mm..

C'est autre chose sur un petit newton comme le dit si justement Olivier 55..

HP

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 23 heures, hercule poirot a dit :

 Je viens de visionner la vidéo de Larbucen...

Merci mais ce n'est pas MA vidéo. On la doit à Alexandra. Je n'ai ajouté qu'un lien puisque cette vidéo parle du JPM 115/900.

 

Oui, j'ai noté quelques petites erreurs dans cette vidéo. Alexandra nous parle de coulant "Européen" or 24,5 mm ou 0.965 pouce correspond plutôt au coulant "Japonais".

 

Bien sûr, qu'en plaçant le tube à l'horizontal pour démonter le PO on aura moins de risque pour le primaire.

 

Et oui, il est plus simple de dévisser les vis tirantes pour retirer le primaire.

 

Enfin, avant remontage, coller un oeillet sur le primaire aurait été une bonne idée pour les futurs collimation au laser.

 

Ceci-dit, c'est sympa de revoir un JPM en cure de rajeunissement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui cher Larbucen...Je l' entendais comme ça.. Ce n'est pas Ta vidéo... L'intention est louable de toute manière.

A propos de remise à niveau du 115/900 Perl..

Celui que j'ai récupéré le mois dernier n'avait plus  de coffret... Je lui en fabriqué un en bois.

C 'est assez long à faire mais cela le protègera longtemps j'espère.

HP

DSC04233.JPG

DSC04234.JPG

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/11/2020 à 21:19, Larbucen a dit :

Oui, j'ai noté quelques petites erreurs dans cette vidéo. Alexandra nous parle de coulant "Européen" or 24,5 mm ou 0.965 pouce correspond plutôt au coulant "Japonais".

 

Non elle ne se trompe pas en parlant de coulant européen en 24,5 mm car ce sont les allemands de Zeiss qui ont défini ce coulant pour leurs instruments de microscopie et autres. Les japonais n'ont fait que reprendre ce coulant par la suite des choses et y apposer leur nom dessus.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @oliver55 pour cette remarque. Je pense que cette dérive vient du fait que la prestigieuse firme Takahashi a longtemps fabriqué des oculaires orthoscopiques au coulant 24,5 mm.

 

Notre bon vieux PERL JPM, lui aussi japonais, était également équipé d'un PO en 24,5mm.

 

Je pense qu’il serait également judicieux de mettre à jour la page Wikipedia qui affirme, de même, que 24,5 mm correspond au coulant « japonais ». 
 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oculaire

 

Dans mon idée, les coulants des oculaires « européens » allaient de 27 à 30 mm. C’était, me semble-t-il, le cas des prototypes d'oculaires Clavé qui étaient systématiquement fabriqués avec un de coulant 27 mm. Ce coulant 27 ou « standard français » est un héritage de Manent et consorts.

N’oublions pas nos voisins et amis avec le coulant de 31 mm, dit coulant « belge » de chez Lichtenknecker Optics.

Ces coulants sont passés de mode et réservés aux collectionneurs, bien qu’ils peuvent être d’une grande qualité. 
 

Astronomicalement. 

Edited by Larbucen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

je suis nouveau sur ce forum et vous partage mon perl 115/900 acheté d’occasion  pour mes 10 ans il y’a maintenant 27 ans ma femme m’a fait la surprise de retirer les bandes verte et orange pour raison esthétique rapport à son exposition dans le salon 😢

il a bien sûr subi le poids des années mais la partie optique est toujours parfaite colimation 👍

Bon ciel à tous 

AFA9A582-8A3B-4CE4-8CA7-03BFE0389236.jpeg

4F49C322-D9D9-4848-96CB-64F0DF7F1D14.jpeg

067A22C8-BCB2-4163-8CBD-33DB3277A6D2.jpeg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Star kiss a dit :

ma femme m’a fait la surprise de retirer les bandes verte et orange pour raison esthétique rapport à son exposition dans le salon

Arg!!!

c’est une cause de divorce ça !! 
bon en même temps elle l’accepte dans le salon alors ça se réfléchit.....

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle n'a pas que retiré les bandes orange et vertes... Elle a aussi fait sauter la peinture par endroit...

On en aurait soumis à la question pour moins que ça..

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Adamckiewicz a dit :

elle l’accepte dans le salon alors ça se réfléchit.....

 euh non, elle peut s'estimer heureuse de n'avoir pas eu un Dob1000 d'artisan de ce genre dans le salon : image.png.8e083d42552ea02ed607cb167d2ea47b.png 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Là c'est plutôt le salon dans le télescope!

(j'ai droit à ma monture équatoriale à demeure dans le salon trop cool! ca fait gagner du temps)

 

 

Ils étaient classe ces perl vine, en allant au lycée je passait tous les jours devant un opticien qui en vendait un et un celestron c8 ultima , ca faisait rêver !

Edited by Adamckiewicz
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/1/2021 à 01:36, Adamckiewicz a dit :

je passait tous les jours devant un opticien qui en vendait un et un celestron c8 ultima

La même chose pour moi, mais c'était un C8 "Orange" qui était en vitrine à mon époque :-) Prix 13000 francs en 1983. Tu coup j'ai acheté la Perl-Vixen 83/910 à 5500 franc ! J'avais 17 ans ;-) Lunette que je possède toujours ;-)

Edited by jm-fluo
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai commencé l'astro avec un Perl vixen 114/900 acheté pour mes 60 ans en 2002. Monture Vixen GP.

Mes premières Photos avec une Cam LPI Meade.

venus19bis.jpg

venus28.jpg

  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais ça commence à déconner >:( Sur Santé.Fr ou doctolib  "Prise de rendez vous indisponible" encore un démarrage qui foire...

Edited by fayolle
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon JPM, installé devant mon abri à toit roulant... Dans son jus. Porte oculaire et oculaires d'origine c'est plus rigolo. Motorisation un axe. Trois ressorts remplacent les vis poussantes du barillet du primaire. Œillet pour la collimation. De même un ressort permet de rendre beaucoup plus fluide le réglage du secondaire. Changement du trépied par un trépied alu sorti de ma boite à rebuts  beaucoup plus stable... mais je n'ai pas eu le cœur de jeter les jambes en bois que je conserve dans la boite d'origine. De jolies jambes en fait :P

 

20210117_235245.thumb.jpg.933207c5abaff0448db54a854a799a69.jpg

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

punaise, ce sont des posts "séquence nostalgie" qui fleurissent à tout va (ou rebourgeonnent), votre premier bidule, vos premiers pas, votre première image, votre premier amouuuuuuurrrrr !!!!  xDxDxD

Edited by serge vieillard
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, serge vieillard a dit :

punaise, ce sont des posts "séquence nostalgie" qui fleurissent à tout va (ou rebourgeonnent), votre premier bidule, vos premiers pas, votre première image, votre premier amouuuuuuurrrrr !!!!  xDxDxD

t'as raison Serge, il manque le post  "mon premier dessin"

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Cher Bernard

 Je vois que ton 115/900 est équipé d'un moteur qui a l'air bien plus moderne que celui d'origine.. Donc un moteur Skywatcher pour eq2 est-il compatible avec nos vieux 115 Perl ??

HP

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci cher Larbucen

 Finalement..C'est facile de trouver un moteur compatible.. et pas cher en plus

Génial tout ça.

HP

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, hercule poirot a dit :

Finalement..C'est facile de trouver un moteur compatible..

Le top c'est le moteur original :-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By FroggySeven
      Je n'arrive pas à comprendre le schéma. Comment peut-on séparer l'image en deux en utilisant un prisme comme deux miroirs très rapprochés, alors que le faisceau ne semble pas collimaté à l'infini à ce niveau.
      Ou alors, si, il est bien collimaté à l'infini ?
      C'est moi qui comprend mal le schéma ?
       
      Question subsidiaire : ça fonctionne toujours comme cela les binos;
      avec un prisme qui "coupe" le faisceau image ?
       
      D'avance merci pour votre aide
       
       

    • By Arnaud T60
      Bonjour à tous
       
      je souhaite remplacer mon miroir secondaire sur mon tube Geoptik Formula 25. A première vue celui en place est collé . Quelle type de colle pour le nouveau serait il judicieux d'utiliser pour fixer le nouveau ??
       
      D'avance merci
      Arnaud
    • By CPI-Z
      Convertir une image front-d'onde en PSF est peut-être un sujet qui peut intéresser certains.
      WinRoddier, DFTFringe, Aberrator ... donne directement la PSF en fonction d'un front-d'onde donné. Mais comment cette PSF est construite ?
       
      Vous avez certainement déjà vu ce post où l'on voit l'influence de l'obstruction sur la tache de diffraction (PSF)
      http://www.astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/sensitivity/spider-diffraction.htm
       
      En fin de page de ce lien vous trouverez la phrase :
      "The previous images were calculated with Iris software using the formula" : PSF = [ Module FFT (Aperture) ]^2
      Autrement dit, le module au carré de la transformée de Fourier de l'image de la pupille donne la PSF, c'est utiliser pour retrouver l'impact des obstructions des miroirs secondaires, araignée ...
       
      Alors j'ai fais le test avec IRIS (<fftd) et effectivement cela fonctionne

       
      J'ai voulu utiliser la même méthode pour un front déformé et comme WinRoddier permet de faire des simulations je suis parti d'une coma pure car la PSF est bien déformée (voir la capture d'écran WinRoddier plus loin).
      En utilisant la transformation de Fourier d'IRIS en appliquant directement la commande  <fftd sur l'image front-d'onde ci-dessous, voici ce que j'obtiens

      On est très loin du résultat escompté produit par WinRoddier et l'image ne ressemble pas à celle d'une coma.
      Je peux donc dire que dans ces conditions avec IRIS la formule PSF = [ Module FFT (Aperture) ]^2   ne fonctionne pas pour un front-d'onde déformé , sait à dire lorsque tous les points de la surface d'onde ne sont pas en phase, comme au travers d'une optique imparfaite ou via les turbulences atmosphériques ...
      La notion de phase ou de différence de marche optique manque dans cette application FFT directe de l'image.
       
      Dans la littérature j'ai trouvé des formules comme celles-ci

       
      ainsi que des tableaux comme cela qui résume les transformation

       
      Ayant fait plusieurs essais sans résultat et ne sortant pas de sup-optique pour interpréter ces formules j'étais bloqué.
      J'ai alors contacté plusieurs personnes dont l'observatoire de Nice et celui de Paris.
      Nice m'a renvoyé vers 2 astro-amateurs réputés, mais au final le résultat n'était pas au RDV.
      L'observatoire de Paris m'a répondu en la personne de Monsieur Anthony Boccaletti qui avec patience et courtoisie m'a bien aidé. Je ne peux donc que le remercié une nouvelle fois ici.
       
      En fait quand on sait c'est relativement simple.
      Voici l'exemple, j'ai choisie un front déformé de coma pure car la PSF résultat est bien dissymétrique comme dans le cas général des tavelures mais en plus simple.
      WinRoddier permet de faire des simulations

      L'image du front d'une coma pure sera toujours la même, ce qui change sera l'amplitude de la déformée, son PTV, ici il est de 848 nm pour la longueur d'onde de 490nm et le terme Z8(3,-1) est de 150nm
      848 / 490 = 1.73 donc le PTV exprimé en rapport d'onde est de 1.73
      La différence de marche optique (ddm) entre le point le plus en avance et le point le plus en retard est de 1.73 onde
      Voici l'image front-d'onde :  
      Avec IRIS on peut soustraire la constante correspondant au fond de l'image, le fond devient 0 (zéro), ainsi les pixels positifs on une ddm en avance de marche et les pixels négatifs sont en retard de marche.
      donc le ddm d'un pixel de l'image par la règle de trois est :  
      ddm = valeur pixel * 1.73 / 251
      La phase s'écrit    phi = valeur pixel * 2 * pi * 1.73 / 251
      L'image phi est alors proportionnelle à l'image ddm et celle de départ.
       
      L'image pupille est simplement remplie de 1 dans la pupille et de 0 hors de la pupille :  
       
      Iris permet de transformer une image en tableau avec la commande < export_asc [nom] qui produit le fichier nom.asc
      Il s'ouvre avec l'éditeur de texte et se rentre facilement dans un outil type tableur excel
      Il y a 3 colonnes, les 2 coordonnées des pixels et sa valeur,  (x , y, valeur), on peut ainsi faire les calculs nécessaires et recréer l'image résultat. La commande < import_asc [nom] dans IRIS
      Ainsi l'image phi est la même que l'image d'entrée (proportionnelle), sauf qu'au lieu d'avoir un PTV en pixel de 251, le nouveau PTV en pixel va de -5.43 à +5.43 pour cet exemple
       
      La formule de la littérature peut s'écrire    PSF = | FFT ( A*exp( i phi)) |²   ou A est la fonction pupille. Le | |² correspond au module de la FFT au carré ce qui confirme la formule de départ lorsque le front est plan (phi = 0), sans ddm
      Mais qu'en est-il du exp( i phi)
      i c'est le nombre complexe imaginaire tel que i² = -1
      et exp( i phi) = cos(phi) + i*sin(phi)
      Dans le tableur il suffit de calculer en fonction de la valeur de la colonne phi, une colonne cos(phi) et une autre sin(phi). toutes les valeurs seront alors comprises entre -1 et 1
      Et comme les valeurs pixels ne peuvent être que des nombre entier il faut les multiplier par une constante par exemple 30000 pour remplir la plage d'IRIS 16 bits (32767 max)
      On peut ainsi créer les images cos(phi) et sin(phi)
      cos(phi)              et sin(phi)
      cos(phi)_30000.fit   et   sin(phi)_30000.fit
       
      Détail qui a son importante :
      sin(0) = 0 donc le fond reste à zéro
      cos(0) = 1 donc tous les points du fond qui étaient à zéro passent à 1. Et  multiplier par 30000 ils passent à 30000. Il faut alors multiplier cette image cos par l’image pupille (constituée de pixels 0 et 1), multiplier par 0 pour retrouver le fond à zéro, le reste est multiplier par 1 pour que l’image cos reste inchangées dans la zone pupille.
       
      Je fait simplement remarquer ici qu’une FFT est indépendante de l’intensité des pixels dans la mesure où les 2 images de même format sont proportionnelle en intensité.
      Mais que faire de ces 2 images ? On en cherche qu'une la PSF !
      De plus le module d'une FFT donne toujours une image symétrique alors qu'une PSF dans le cas général pour un front non plan est dissymétrique (exemple la PSF de la coma pure)
      Il reste que la solution de faire une FFT-1 la fonction inverse de la FFT qui à partir de 2 images l'une réel ou de fréquence, l'autre imaginaire ou de phase, donne une image résultat unique.
      Il est précisé également que le fond à zéro doit être agrandi au minimum à un format couvrant 2 fois le diamètre de la pupille (< padding dans IRIS)
      Et il faut que les images soit centrer pour une FFT-1   (fonction ffti dans IRIS)
       
      Au final voici ce que l'on obtient avec les 2 images au 2048 x 2048 :
       
      Capture d'écran dans ImageJ :

       
      On retrouve donc bien la PSF recherchée .
       
      En fait la formule de départ dans la littérature pour des novices comme moi aurait pu s'écrire
      L'image PSF est la transformée de Fourier inverse mise au carré, du couple d'images ( A*cos(phi) , sin(phi)) où phi est la phase en chaque point de l'image front-d'onde et A l'image pupille (0,1)         PSF = [ FFT-1[ A*cos(phi) , sin(phi)] ]²
       
      CPI-Z
       
       
    • By LE ROUX
      bonjour à tous,
      je suis en cours d'acquisition d'une monture eq6r -pro goto sky watcher dernière génération pour y monter mon tube lx200 1et 0" de f=2500mm (provient de ma  monture meade lx200acf maintenant trop lourde pour moi) ,et en vue de me mettre a l' astrophoto, j 'ai besoin d'avis pour choisir le type de guidage adapté a cette focale, lunette guide(mais poids et champ?...ou diviseur optique celestron( mais difficulté à trouver une étoile guide..) ou autres solutions.
      merci
    • By Daniel Malaise
      Bonne nouvelle ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, nous avons retrouvé « notre » photomètre !
       
      Il y a quelques semaines, mon fils avait pris contact avec l’Observatoire d’Ondřejov pour leur demander s’ils pouvaient par hasard remettre la main sur le spectrophotomètre quelque part dans leur grenier ou leur cave…
       
      Et ils l’ont retrouvé ! Nous avons d’ailleurs reçu une réponse fort aimable et sommes très reconnaissants! Nous nous rendrons en Tchéquie dès que la situation sanitaire le permettra, pour ramener cette « relique » dans nos archives
       
      Vous pouvez suivre cette aventure et d'autres sujets sur mon blog d'astronomie.
       
      Profitez de la vie et restez en contact !
       
      Daniel Malaise, Dr Sc
      Science lovers blog

  • Upcoming Events