gehelem

Un nouvel artisan en France - PIX Astro

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Le 02/04/2018 à 18:41, Maïcé a dit :

mais tu avais besoin de conseils pour la mise au point. S'intituler fabricant avec une expérience aussi courte me semble un peu prématuré.

 

Oui je comprends bien. Mais c'est à relativiser et l'expérience cela s'acquière. On a tous été débutant un jour. Et là effectivement s'entourer d'observateurs et observatrices "habitués" est nécessaire. Non seulement pour d'une part acquérir de l'expérience mais d'autre part faire appel à des observateurs "indépendant" peut faire partie du processus de fabrication lui-même. Certaines fabrications d'appareils high tech (pas forcément un télescope donc), un programme informatique, et même la recherche scientifique suivent ce chemin. Ainsi un aéronef qui sort de "grande visite" fera un vol d'essai et ce n'est pas forcément le mécano qui le fait ...  Pour en revenir au télescope l'essentiel est que la fabrication soit carrée (et donc là quand même il faut un peu d'expérience) et que donc la conception de l'instrument soit nickel et aussi je vois que l'utilisation d'une machine CNC est un gros plus même si ce n'est pas obligatoire pour le quidam qui veux réaliser un beau télescope.  En conclusion, je peux me tromper, mais avec une très bonne idée (et elle l'est) on peut se lancer sans avoir une expérience de malade en temps qu'observateur ;) ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, maire a dit :

En conclusion, je peux me tromper, mais avec une très bonne idée (et elle l'est) on peut se lancer sans avoir une expérience de malade en temps qu'observateur ;) ...

Je ne parlais pas d'expérience d'observateur, mais bien de conception d'instrument... et il ne suffit pas d'avoir fait quelques pièces de télescope, fut-ce à la CNC, pour en maitriser la conception de A à Z et en faire commerce.
C'est comme si dans ton exemple, le sous-traitant qui fait les sièges des A3XX se disait avionneur et vendait sa production sur la qualité des sièges qu'il a déjà réalisés... Maintenant, si C.Kris sort un instrument complet qui tient ses promesses, ce sera autre chose. Mais dans l'immédiat, wait and see.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ces pièces sont les principales d'un télescope à savoir le barillet et l'araignée et qu'elles tiennent la route, où est le problème pour se lancer et se qualifier de constructeur ou fabriquant?? Si on suit ton raisonnement seuls ceux qui ont construit ou bricolé plusieurs instruments ont le droit se lancer professionnellement dans ce créneau??

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yep !

Quelques remarques générales, et je précise qu'elles sont gratuites, ne connaissant pas l'intéressé ;)

Il faut bien se lancer un jour, on ne devrait être jugé que sur ses résultats, sans à priori.

Une bonne conception repose certes sur l'expérience, mais pas forcément exclusivement sur la sienne :)

(je dirais même que ce n'est jamais le cas, à moins d'être extrêmement prétentieux et inconscient de l'apport des autres...)

Ainsi que naturellement sur une bonne compréhension des principes optiques et mécaniques mis en jeu.

La conception réussie d'un télescope repose sur quelques dizaines de points allant du crucial au subtil (maximum, je n'ai pas compté ;)) qu'il faut traiter avec rigueur et application : ce n'est pas la mer à boire pour quelqu'un qui a l'esprit mécanique et de bonnes connaissances de base, ainsi qu'un sens pratique affûté apte à mettre en application efficacement les principes essentiels pour que cela fonctionne.

Avec une bonne capacité d'écoute et d'analyse et en sachant s'entourer des conseils de constructeurs expérimentés, on peut largement bénéficier de leur expérience et se l'approprier rapidement.

On voit des instruments construits dès la première fois par des amateurs quasi inconnus, qui sont des réussites incontestables à quelques détails près, car ils ont sérieusement potassé la question avant de se lancer !

Inversement on trouve aussi des vieux constructeurs-bricoleurs qui en sont à leur dixième réalisation et qui n'ont toujours pas capté certaines finesses du "métier" : ils ronronnent et campent sur leurs certitudes/erreurs malgré les remarques qu'on leur a fait cent fois...

Perso je souhaite bonne chance à PIX Astro et j'attends de voir concrètement ce qu'il nous sort pour émettre un avis ou des recommandations ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te souhaite une bonne réussite, et puis y'a la chance du débutant non!!! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Astroced69 a dit :

Si ces pièces sont les principales d'un télescope à savoir le barillet et l'araignée et qu'elles tiennent la route, où est le problème pour se lancer et se qualifier de constructeur ou fabriquant

Astroced, un artisan se doit d'avoir un minimum d'expérience. La plupart avant de monter leur boite, ont fait un apprentissage. Je sais que n'importe qui peut se mettre artisan mais je ne ferais confiance qu'à un qui connait son métier et pas seulement par l'expérience des autres. On sait qu'il y a moults artisans qui n'y connaissent pas grand chose, dans tous les corps de métiers, c'est bien pour cela qu'il est difficile de trouver un bon plombier, un bon maçon, ou un bon ébéniste.

Quand on engage une somme importante, on peut essayer de se lancer avec quelqu'un dont la réputation est bonne plutôt que quelqu'un qui n'a pas encore fait ses preuves.

il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

La conception réussie d'un télescope repose sur quelques dizaines de points allant du crucial au subtil (maximum, je n'ai pas compté ;)) qu'il faut traiter avec rigueur et application : ce n'est pas la mer à boire pour quelqu'un qui a l'esprit mécanique et de bonnes connaissances de base, ainsi qu'un sens pratique affûté apte à mettre en application efficacement les principes essentiels pour que cela fonctionne.

Avec une bonne capacité d'écoute et d'analyse et en sachant s'entourer des conseils de constructeurs expérimentés, on peut largement bénéficier de leur expérience et se l'approprier rapidement.

On voit des instruments construits dès la première fois par des amateurs quasi inconnus, qui sont des réussites incontestables à quelques détails près, car ils ont sérieusement potassé la question avant de se lancer !

Inversement on trouve aussi des vieux constructeurs-bricoleurs qui en sont à leur dixième réalisation et qui n'ont toujours pas capté certaines finesses du "métier" : ils ronronnent et campent sur leurs certitudes/erreurs malgré les remarques qu'on leur a fait cent fois...

Je suis globalement d'accord avec toi, mais en ce qui concerne un nouvel artisan, j'attendrais de voir un télescope de A à Z avant de me prononcer. Je ne dis qu'une chose, je trouve prématuré de se dire artisan quand aucun  instrument n'a été conçu, fabriqué  entièrement et testé sur le terrain.
Mes remarques ne concernent pas directement C-Kris dont je ne connais pas les réalisations, mais tous les amateurs qui pensent que puisqu'ils savent tenir une scie sauteuse peuvent sauter le pas de l'artisanat. C'est le travers d'une société qui fait croire qu'on peut monter une startup en claquant des doigts avec le statut d'autoentrepreneur.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Artisan est un statut, pas une compétence :D Ceci dit sans animosité aucune ni envers Maïcé ni envers mon voisin (que je souhaite rencontrer un jour). Après 14 lunettes (et le reste), je suis toujours un amateur (je le revendique), qui plus est un amateur qui bouge ses manivelles, qui sens le copeau (et qui sent l'huile aussi ...). J'en profite pour saluer ici les "fabricants", amateurs ou non :x.

Bien à vous tous.

Norma

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis bien d'accord, Norma. Artisan, c'est juste un dépôt de statut au registre des métiers (ou du commerce, je ne sais plus) et ça ne présume pas des compétences, mais ça sous entend professionnel et on attend d'un professionnel qu'il connaisse le domaine. Dans le cas contraire ça éveille de mauvais échos dans ma mémoire!

Après, moi, je m'en moque, je ne serai jamais cliente,  j'ai mon bricoleur de mari qui a fait un télescope hors norme, il n'est pas artisan, il est amateur et il aime être à l'atelier aussi. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Maïcé a dit :

mais tous les amateurs qui pensent que puisqu'ils savent tenir une scie sauteuse peuvent sauter le pas de l'artisanat. C'est le travers d'une société qui fait croire qu'on peut monter une startup en claquant des doigts avec le statut d'autoentrepreneur.

 

Oui. A contrario, tout comme certains artisans qui pensent qu'ils font des réalisations optimales forcément très largement supérieures à celles des amateurs... car n'oublions pas que beaucoup de réalisations d'artisans puisent leurs sources dans le monde amateur, sauf ceux effectivement qui avaient préalablement acquis eux même une bonne expérience d'une part de fabrication et d'autre part d'observation.

Après le concept de "startup" est une chose qui n'a rien à voir avec un artisan fabricant de télescope...  Une startup est un "machin" pour faire des sous avec un "miroitage" de coté moderne (le coté obscur? ) ... avec souvent des dirigeants tout droit sorti de Sup de Com... Je n'ai rien contre les "startups" mais peu servent réellement à quelques choses d'un point de vue sociétal... ce qui n'est pas le cas d'un ou une artisan qui à le gout du travail bien fait, pour résumer.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut à tous,

vous allez nous le dégouter, là !

 

longue vie à son entreprise, au propre comme au figuré. L'avenir nous dira qui a raison.

J'adore quand quelqu'un se jette à l'eau.

Et au risque de déplaire, il me semble qu'il y en ait qui "cause", et qui pourtant ont acheté sur / chez un constructeur connu (donc un vrai artisan si j'ai bien compris...o.O) et qui on hérité d'une belle bouse !

(j'en ai fait peut-être partie, allez savoir ?)

Bref, comme A. Moreau, dont je rejoins les propos, je ne connais pas cette personne.

On fait comment, on ne donne donc pas (plus) sa chance ?

 

Xavier (c'est le patron, qui parle...¬¬)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, heXa83 a dit :

Et au risque de déplaire, il me semble qu'il y en ait qui "cause", et qui pourtant ont acheté sur / chez un constructeur connu (donc un vrai artisan si j'ai bien compris...o.O) et qui on hérité d'une belle bouse !

(j'en ai fait peut-être partie, allez savoir ?)

 

Justement, pour le savoir il faudrait que l'on nous raconte ça... :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, heXa83 a dit :

J'adore quand quelqu'un se jette à l'eau.

 idem

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, zeubeu a dit :

Justement, pour le savoir il faudrait que l'on nous raconte ça... :-)

y a qu'a chercher les post sur orion uk, par ex...:ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, heXa83 a dit :

y a qu'a chercher les post sur orion uk, par ex...

 

Des fois on ne trouve pas tout sur les posts.

Certains payent tellement cher leur matos qu'ils n'osent pas le dire quand c'est finalement pas bon ou quand ça tombe en pane... :-(

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est bien dommage de ne plus pouvoir vraiment se former en France avec un artisan, ou un industriel digne de ce nom dans le domaine du matériel pour l'astronomie vu le peu/l'absence d'entreprises françaises. Donc se lancer sans trop de recul et d'expérience est un risque, le risque de déplaire aux premiers acheteurs. Personnellement, vu le costume qui a été taillé à Orion UK, je ne me risquerai pas à acheter chez eux, bien que le Maksutov 200 FD20 me plaisait bien. Avec les réseaux sociaux, on n'a plus droit à l'erreur car tout litige est vite amplifié. Alors, se lancer c'est bien, mais prudemment, en prenant le moins de risque technique. la qualité avant tout.

Donc, bonne chance, et je souhaite de bons retours positifs des premiers clients.

Personnellement, j'ai dans le pipe d'acheter un jour prochain un Maksutov/Cassegrain/Dall Kirkham à F/D 15 ou 20 en 250 mm, comme celui ci par exemple:

http://www.parallaxinstruments.com/cassegrain.html

quand j'aurai fait le tour de mon maksutov STF 200/2000.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, schuhmacherclaude a dit :

Personnellement, j'ai dans le pipe d'acheter un jour prochain un Maksutov/Cassegrain/Dall Kirkham à F/D 15 ou 20 en 250 mm

 

Dommage que tu te limites à FD20 et à 250 mm d'ouverture, autrement j'aurai pu te proposer un joli tube... :-)

 

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, zeubeu a dit :

Dommage que tu te limites à FD20 et à 250 mm d'ouverture, autrement j'aurai pu te proposer un joli tube... :-)

Fais attention! Je me suis fais reprendre car je proposais mes services (gratuit pour le coup) alors que le forum n'est pas un lieux pour faire des affaires... 😜

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais non t'inquiète, je vends rien du coup il ne veut qu'un 250 mm de toute façon :-)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Ça cause ici ! Super accueil, c'est cool. Merci !

On se lance peut-être trop tôt, c'est vrai. Mais on avait pas envie de construire durant 30 ans des Dobs en bois pour se faire une expérience. Expérience qui nous aurait conduit en maison de retraite. ^_^

 

Le ‎08‎/‎04‎/‎2018 à 11:54, Maïcé a dit :

Quand on engage une somme importante, on peut essayer de se lancer avec quelqu'un dont la réputation est bonne plutôt que quelqu'un qui n'a pas encore fait ses preuves.

 

Je pense exactement comme toi Maïcé ! Je compte beaucoup sur la vente de pièces complexes à réaliser pour me fabriquer une réputation. Quiconque à tenter de concevoir des pièces en carbone sait que ça sort jamais bon, beau, parfait du premier coup. Et les essais coutent cher !! Jusqu'ici, il m'a semblé difficile de trouver une boite capable de réaliser par exemple un barillet carbone, ou un tube. Pour le tube, j'avais trouvé, mais c'était une boite sans aucune idée de ce que pouvait être un Newton... C'est pas rassurant.

Quant aux sommes engagées, ...et si j'étais moins cher que SW. Ok, non, je serais plus cher. Les tarifs arrivent en Mai.

 

Le ‎08‎/‎04‎/‎2018 à 11:54, Maïcé a dit :

Je ne dis qu'une chose, je trouve prématuré de se dire artisan quand aucun  instrument n'a été conçu, fabriqué  entièrement et testé sur le terrain.

J'ai pas dis être artisan.;)

Un mec qui fabrique de ses mains, et qui donne 35% de ses gains à l'état, ça s'appelle comment ?

 

Le ‎07‎/‎04‎/‎2018 à 10:10, maire a dit :

En conclusion, je peux me tromper, mais avec une très bonne idée (et elle l'est) on peut se lancer sans avoir une expérience de malade en temps qu'observateur ;) ...

Merci merci !

 

Le ‎07‎/‎04‎/‎2018 à 10:20, Maïcé a dit :

Maintenant, si C.Kris sort un instrument complet qui tient ses promesses, ce sera autre chose. Mais dans l'immédiat, wait and see.

C'est ce qu'il faut faire, attendre des tests d'instruments. La patience est la plus grande qualité des astrams.

 

Le ‎08‎/‎04‎/‎2018 à 10:38, Alain MOREAU a dit :

Une bonne conception repose certes sur l'expérience, mais pas forcément exclusivement sur la sienne :)

(je dirais même que ce n'est jamais le cas, à moins d'être extrêmement prétentieux et inconscient de l'apport des autres...)

.......

Inversement on trouve aussi des vieux constructeurs-bricoleurs qui en sont à leur dixième réalisation et qui n'ont toujours pas capté certaines finesses du "métier" : ils ronronnent et campent sur leurs certitudes/erreurs malgré les remarques qu'on leur a fait cent fois...

Perso je souhaite bonne chance à PIX Astro et j'attends de voir concrètement ce qu'il nous sort pour émettre un avis ou des recommandations

L'expérience astro provient en partie de ces forums et de quelques potes des clubs alentours.

Nous avons passés la puberté et acquis un peu d'expérience ici et là, et si nos ateliers sont déjà équipés de machines CN, ce sont d'autres activités qui les rentabilisent encore aujourd'hui.

Nous travaillons sur de petites séries de pièces, devons sans arrêt nous adapter, ça créé du savoir faire.

Merci Alain de nous souhaiter bonne chance !

 

Le ‎08‎/‎04‎/‎2018 à 22:22, heXa83 a dit :

longue vie à son entreprise, au propre comme au figuré. L'avenir nous dira qui a raison.

J'adore quand quelqu'un se jette à l'eau.

Merci à toi !!!!!!!

 

Il y a 16 heures, schuhmacherclaude a dit :

Personnellement, j'ai dans le pipe d'acheter un jour prochain un Maksutov/Cassegrain/Dall Kirkham à F/D 15 ou 20 en 250 mm, comme celui ci par exemple:

http://www.parallaxinstruments.com/cassegrain.html

Ce sont des tubes aluminium ? C'est suffisant à f/d15 ou plus ?

6000$ un 10" c'est raisonnable je trouve.

J'en ferais un, ça me rappellera le C11.

Edited by

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne t'inquiète pas, les infos circulent assez vite avec les forums, dans le bon sens mais aussi comme dans le mauvais. Alors si ton matos est bon, ça se saura de toute façon :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

  Bonjour

 Pas sûre, dans l' ensemble les Astram sont sympas et n' osent pas toujours dire ce qu' ils ont sur le cœur.

 Pas facile des fois de dire des vérités de peur de se faire rentrer dedans.

  JM

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui c'est vrai, mais quand on lâche des milliers d'euros dans du matos, il faut oser ! :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que c'est même une nécessité d'en parler!
Pour se lancer dans ce domaine d'activité, il faut être passionné à la base.
Il me semble que tous les artisans/chefs d'entreprises qui fabriquent du matos astro sont inscrits sur les forums, nous lisons donc tous les messages, en bien ou en mal, et cela doit servir à s'améliorer, surtout si les critiques sont fondés.
L'instrument parfait du premier coup est illusoire, il y aura toujours des choses à améliorer et il faut tenir compte de l'avis de ses clients ou de personnes les ayant manipuler.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, zeubeu a dit :

oui c'est vrai, mais quand on lâche des milliers d'euros dans du matos, il faut oser ! :-)

 

C'est vrai, alors j'ose :)

Je cherche une compétence pour me faire fonctionner correctement une monture Géoptik GK300 achetée le prix d'une EQ8 neuve et dont il est impossible de calibrer le goto.

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now