Recommended Posts

bonjour a tous,

d 'aprés vos expériences,quel est le diamétre de dobson le plus intéréssant en tenant compte du poid,de la facilité de transport,du confort de l observateur.

merci d 'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour, je te ferai une réponse de normand... Ca dépend!

si c'est pour que je me débrouille toute seule, 250 c'est bon pour moi, je suis une frêle astramette. Si c'est pour observer avec mon mari, le 400 nous a paru un très bon ratio, on est deux pour le balader et le monter, il n'y pas besoin de système de roulage et je suis petite mais à f/d 4, pas besoin non plus de marche-pied... Si tu as un break,  les gros de "Stellarzac Instruments" sont super, car plus on a de diamètre, plus c'est beau... Par contre, il faut que l'instrument soit vraiment optimisé pour que le plaisir ne soit pas gâché... Ce qui est bien le cas dans sa production. Il conçoit tout pour que ce soit déplaçable et montable seul et sans concession sur la qualité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impossible de te répondre correctement, car tout dépend de ce que tu considères comme acceptable en terme de transport, poids, confort... :-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je dirais que jusqu'à 300mm, c'est manipulable et transportable. Au delà, il faut des solutions hyper affutées genre carbone pour arriver à faire un truc léger, genre celui de Serge Vieillard.

Un strock 300 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

C'est en effet difficile à dire, ça dépend aussi de la taille du coffre de la voiture et des muscles qu'on a ! Et aussi de la sortie qu'on veut faire (une simple soirée ou partir pour plusieurs jours/nuits font accepter différemment les contraintes)

Pour un tube plein non démontable, la limite doit être à 300 mm. Après, faut faire un tube démontable, et là, la limite est peut être à 450 (dans mon cas). C'est déjà pénible à charger (le caisson miroir fait près de 20 kg) et tout est gros (cage notamment) et les tubes longs ( plus d'1,5 m). 

 

Edited by crabe
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

en gros j'ai un c4 picasso(désolé pour la pub),je fait une heure de route,je m 'installe pour la nuit si les conditions sont bonnes et je reviens au petit matin mais je désire remballer vite si la météo se dégrade et ne pas étre perché a l oculaire(1m84),voila çest tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai un 400 que je transporte seul ou pas, ça depend....

seul ça commence à faire son poids ( cage du primaire) mais c'est gérable dans le coffre de la voiture. 
plus gros je prendrais aussi un stellarzac j'ai pu voir le montage d'un 560... c'est plus facile que mon 400 ! 
donc c'est variable suivant le modèle du dobson... 

 

en industriel un 400 c'est déjà gros ( flextube) et le 500 SW est plus facile niveau transportabilité .... donc la question est vraiment difficile a répondre simplement ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon moi c'est un XX14i Orion, un truss tube de 355mm de diamètre.

Ce n'est pas ce qui se fait de plus léger (télescope industriel) mais il est entièrement démontable, y compris la base (rocker).

C'est plutôt bien foutu et les vis (nombreuses) de fixation des divers éléments sont prisonnières (pas de risque de perte dans le noir), l'élément le plus lourd : le demi-tube qui contient le miroir primaire (genre grosse soupière!) et l'élément le plus encombrant : le plateau qui soutien le rocker.

Montage complet en 15 minutes environ (sans la collimation), démontage en 10 minutes.

C'est optimisé transport mais pas comme celui d'un artisan (différence en poids et nombre des éléments séparés en particulier), pour la voiture aucun souci et la mienne n'est pas grande du tout.

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les deux!!! plus souvent assis, je fais 1M81 et du coup cette hauteur me va bien,  j'utilise une chaise de repassage achetée chez Lidl, réglable en hauteur.

Tout dépend de la hauteur de ton scope en fonction de l'objet observé en fait... au zénith c'est debout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Christophe pierre a dit :

bonjour a tous,

d 'aprés vos expériences,quel est le diamétre de dobson le plus intéréssant en tenant compte du poid,de la facilité de transport,du confort de l observateur.

merci d 'avance.

 

Etant donné qu'un des critères de base n'est pas présent dans la liste, il faut se lâcher, et s'acheter le meilleur au monde. Et ça tombe bien il est français.

 

La réponse à la question est ainsi plus qu'évidente.

 

Le petit 560 de chez Stellarzac Instruments: avantage on peut le sortir du coffre d'une main. Mais personnellement je trouve que c'est dommage il reste de la place dans le coffre:

 

stellarzac560-325-5.jpg?w=593&h=445

 

Sinon le 711 ou 760, là ça commence à causer, et au moins le coffre est rempli, et avec la rampe c'est sorti et installé en 10 minutes maxi (mais bon il faut les deux mains):

 

t711-st.jpg?w=593&h=445

 

Tout est là: http://www.stellarzac.com/stellarzac_instruments.html

 

Sinon il y a les concurrents, mais c'est moins bien (enfin c'est mon avis et je le partage comme on dit).

 

Jean-Marc

 

EDIT: mince grillé par Maïcé je n'avais pas vu qu'elle avait déjà donné le nom !

 

Edited by JMBeraud
  • Like 1
  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voir le site ci-dessus, le numéro de téléphone doit y être. Mais bon le prix ne faisait pas partie de tes critères !

 

Là on est dans le (très) haut de gamme.

Edited by JMBeraud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon là on ne joue plus dans la même cour...

... Fred à quand le mien !!! xD

@Christophe pierre si ton budget est sans limite fonce chez Stellarzac c'est clair.

@JMBeraud quelle idée de te pointer avec un truc pareil ! comment tu veux que je lutte là :$

Edited by zirkel 2
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, zirkel 2 a dit :

@JMBeraud quelle idée de te pointer avec un truc pareil ! :$

:) Si pas de critère de prix, je prends le top. On ne vit qu'une fois (jusqu'à preuve du contraire).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et je n'ai pas mentionné le modèle du dessus ! Et entre nous étant donné le boulot et surtout ce qu'il reste entre les mains, c'est donné. Une machine à remonter le temps grand luxe, qui n'en voudrait pas?

Edited by JMBeraud
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, zirkel 2 a dit :

Bon là on ne joue plus dans la même cour...

... Fred à quand le mien !!! xD

  Bonjour

 Je pense que si tu veux que Fred t' en fasse un , il lui faudra d' abord une commande.:) Ya plus qu' a...:D

 Comme le dit Jean- Marc  , si le critère de base n' est pas présent , faut se lâcher, on a qu' une vie.

 Perso j' ai sauté le pas et ne regrette en rien ce que Fred m' a livré. Un bijou et une facilité d' emploi incroyable.

  JM

 

 

 

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Il y a en effet tout un tas de paramètres, notamment comme cela a été souligné aussi la différence entre des Dob du commerce et des Dob artisans.

 

Me concernant, le cahier des charges avait été défini au départ pour un 500 à F/D 4 qui devait absolument tenir dans une petite citadine. Après "maturation" pendant plusieurs mois, recherche sur les forums y compris US et discussion avec plusieurs astrams, peser les pour et les contre, cela s'est terminé par un 460 à F/D 3,7. Je peux le charger/décharger seul, la partie la plus lourde étant le miroir primaire qui pèse exactement 13,7 kg. Le court rapport F/D permet d'observer au zénith sans marchepied alors qu'il m'en aurait fallu un pour un 500 à F/D 4.

 

Bon ciel !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un tube plein jusqu'à 200mm ok pour transporter / manipuler seul, je pousserai à 250mm pour les costauds mais attention au dos fragiles ! Enfin en gros dobson, pour moi le bon compromis c'est 400mm f/4 comme ça on reste les pieds sur terre, plus gros et on a besoin d'un marche pied ... sinon Stellarzac c'est bien mais pas pour tous les budgets, les autres concurrents sont vraiment très bien, peut être des structures plus endurantes aussi et après il en reste encore pour les oculaires ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

  Bonjour

 JG,  l' auteur du post mesure 1M84 , avec un Dob bien pensé il pourrait observer debout avec un 460 F4 et un 560 F3.3 en passant

 par un 500F3.7 sans soucis.

 Par contre quand tu écris "des structures plus endurantes" faut expliquer , qui par rapport a quoi ? Je pige pas bien. Si tu parles

 de Stellarzac moins endurantes qu une autre faudrait nous dire laquelle tu as manipulé.

  J-M

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

a cette question,  le truc qui allie tout au mieux ou qui concile l'irréconciliable, c'est le T400 UC/UL à F/D4.5. Bon faut se le faire mais...

- on entre dans la cours des grands, un monde nouveau est désormais accessible dans tous les domaines, CP toutes cibles confondues et planétaire. un vieux proverbe chinois ne dit-il pas que "400, c'est pas 300, mais 460 et ces vicissitudes, ce n'est qu'un chouya mieux, plus gros le nirvana vient évidemment ..."

- c'est à ma connaissance l'"optimum maxi en engin de voyage tous continents/tous sites - ce dont les "plus gros" ne peuvent se targuer - et donc de l'accès aux meilleurs ciels de la planètes sous toutes les latitudes dans toutes les conditions sans contraintes logistiques majeures.

- si c'est bien foutu, à 4.5 on a TOUJOURS les pieds sur terre, sauf pour les gens de petite taille.

En le disant autrement, que j'aime mon engin !!!!!!!

Les fantastiques engins Vernet/Géa aux mensurations du mètre étalon provoquent le frisson garanti, la larme à l’œil à grosses louches, le vertige ou tout simplement la bandaison absolue, certes,

mais verront-il un jour la Tarentule ???????

Cela étant, même sans Tarentule, je prends ces sublimissimes engins hors du communs !!!! même si pour prendre l'avion avec, c'est pas forcément évident et qui donc ne répond que de façon imparfaite à ladite question posée en termes de transport (si aérien doit être pris en compte).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé oui, un T400 qui se balade comme ça sans difficulté, ça fait rêver. Bien de la chance tu as ;)

 

Pour ce qui est des télescopes de série non motorisés, j'ai pu constater que les 250 représentent un bon équilibre entre performance (surtout si l'optique est bonne !) et facilité de transport et montage. En campagne l'automne dernier, j'ai vu de très jolies choses du ciel profond (M82 bien contrastée...) avec le petit Dobson 250 d'un ami. Et il ne prenait pas tant de place que ça...

Edited by Cédric Perrouriefh

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lors de pérégrinations sur le forum, j’ai pu constater que ceux qui ci-dessus argumentent autour de leur 400mm ont généralement commencé par des diamètres plus modestes.

Il faut développer une belle expérience, pour découvrir, intégrer et accepter les avantages et les inconvénients d’un 400mm.

C’est une chose d’observer dans un club dans un gros diamètre, quand tout est déjà monté, accompagné des explications de son propriétaire, c’est autre chose lorsque l’on est seul à transporter, monter, colimater…Enfin tout ce qui fait sourire ces Astrams aguerris.

Mon expérience est qu’il vaut mieux commencer avec un 250mm, s’enthousiasmer au fur et à mesure, le maîtriser de mieux en mieux, puis… avec le temps sentir la frustration d’un diamètre qui se révèle trop juste, se mobiliser et enfin passer au diamètre supérieure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'as complètement raison,

mais c'était pas la question.

Cela étant je fais parti de ceux qui pensent que, outre les vicissitudes d'un 400, commencer avec un tel diamètre est gratifiant car "on voit" des trucs qui commencent à évoquer les clichés, ce qui n'est pas le cas en dessous. En ce sens, ça donne tout de suite envie car le spectacle garanti est présent ya pas de déception. Gravir les marches pour "mériter" plus gros n'est pas forcément une obligation.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Blink
      Bonjour à tous,
      Quelqu’un peut peut-être m’aider à comprendre la différence entre deux instruments proches, de même marque, mais avec un écart de prix de 1000€
       
      TS Optic 100 F5.8   2650€
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/lunettes-astronomiques/astrographes/lunette-ts-imaging-star-100mm-f-5-8_detail
       
      TS Optic 102 F 5.1   1635€
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/lunettes-astronomiques/astrographes/lunette-ts-imaging-star-102mm-f-5-1_detail
       
      Si j’ai bien compris, sur la première lunette, le correcteur est placé de façon optimale dès qu’on fait la mise au point. Pour la seconde (moins chère), il faut adapter le back focus, ce qui représente une bonne prise de tête quand on n’est pas habitué… Peut être la qualité de l’objectif et du porte-oculaire fait aussi la différence…?
       
      Merci pour vos avis !
      Bonnes nuits
    • By fljb67
       
      Bonjour ou bonsoir.
       
      - Optique concernée : Maksutov 127/1500 de chez Sky-Watcher.
       
       
      J'ai testé cette bestiole avec une caméra ZWO 294 MC ( 4144 x 2822 ; pixels de 4.63 micro mètres ) sur la Lune.
       
      Bref :  j'ai été - positivement - étonné  que la Lune "entre" aussi facilement ( car le champ théorique avec 1500 mm de focale était vraiment "limite" d'après les calculs avec f = 1500 mm ).
       
       
      Après une prise de vue "full frame", le diamètre de la Lune est de ~ 2600 pixels ) :
       

      (  Etant une burne niveau traitement "planétaire", c'est un "one shot" ... donc désolé pour la qualité de l'image ).
       
       
      Sachant qu'au moment de cette prise de vue ( 09/11/2019 ), la Lune avait un diamètre apparent de 1790,1 " :
       
      Cela donne un échantillonnage :  E = 1790,1/2600 ~ 0,6885 "/pixels.
       
       
      Du coup, avec la formule E ~ 206,3 x p/f   ( avec E en "/pixels ; p = largeur des pixels en micro mètres ; f = focale en mm ), cela donne :
       
      f ~ p / ( E/206,3 ) ~ 1387 mm ... au lieu des 1500 mm annoncés. ( donc ~ 7,5 % de moins ).
       
       
      Donc : si le miroir a bien 127 mm de diamètre, cela correspondrait à un rapport f/D de ~ 10,9 au lieu de ~ 11,8.  ( ce qui ferait une "luminosité" photographique ~ 17 % supérieure ).
       
       
      Voilà : c'était pour info. ^^
       
       
    • By AstroSylv1
      Salut tous, suite à une occasion, suis allé voir à deux reprises une vieille Manent de 1930-1935 près de chez moi... elle était hyper bien conservée, couverte de taches de gras, de crottes de mouche, d’huile (peut-être pour la protéger de corrosion éventuelle), de poussière, mais un fort potentiel de « belle lunette » une fois sa toilette faite. Pour faire court, voilà le résultat, une mécanique exceptionnelle. Nettoyage uniquement avec une microfibre humide, zéro produit, je le souligne parce que c’est bluffant de voir la peinture qui a toujours son vernis d’origine, le laiton si brillant après 90 ans, et sa mécanique toujours précise... Pour les optiques, idem. Mais elle a deux trois trucs à réparer : il manque 2 vis au chercheur, la base en bois est fendue, le réticule du chercheur est détendu, l’optique mérite d’être nettoyée en profondeur, et je dois me trouver un adaptateur coulant 27mm —> 31,75mm. Hélioscope en accessoire avec 2 oculaires et un filtre variable, tout est opérationnel !




















    • By Arnaud17
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      J'écris ce post pour vous donner mon retour d'expérience avec la monture iOptron CEM120. C'est une monture annoncée pour pouvoir emporter environ 50kg d'instrument (hors contre-poids). Elle est basée sur une variation du design standard de la monture équatoriale allemande qui permet d'avoir un soutien double de l'axe d'ascension droite. Elle offre aussi une compacité qui me paraissait intéressante. En outre, plusieurs versions sont disponibles avec ou sans encodeurs absolus sur les 2 axes. Étant à la recherche d'une monture pour un tube C14 (environ 25kg sans les accesssoires + 5kg de train optique et chercheur), et après consultation de forums d'utilisateurs, j'ai décidé d'acheter cette monture dans la version avec encodeurs sur les 2 axes. Dans cette configuration, le coût est d'environ 7 000 € en incluant un pied colonne et 30kg de contre-poids.
       
      J'ai reçu la monture en avril. A première vue, il s'agit d'une belle bête, compacte et avec un bon système de gestion des cables. Je l'ai donc installée sur le pied colonne et ai attendu patiemment la première nuit claire....
       
      Premier essai, première déconvenue : impossible de faire un alignement sur étoile, même en essayant les 2 méthodes proposés. Après consultation du service technique du distributeur, j'ai procédé à la mise à jour du firmware de la raquette et de la monture : il semblait en effet que les versions de ces 2 softs n'étaient d'entrée de jeu pas compatibles l'une avec l'autre ! La mise à jour est relativement simple mais nécessite l'achat de cables spécifiques.
       
      Deuxième essai, deuxième déconvenue : la mise à jour des firmware a permis de résoudre le problème d'alignement. J'ai donc décidé de regarder la qualité du suivi dont j'attendais de bon résultats au vu de la présence de l'encodeur en RA sensé éliminer l'erreur périodique. Première catastrophe !!!! La monture montre une oscillation permanente d'environ 5 secondes d'arc avec une fréquence de 2 à 3 Hz : autant dire qu'aucune observation n'est faisable dans ces conditions, même en visuel. J'ai testé des changements d'équilibrage de l'ensemble pour essayer de sortir d'une éventuelle résonance malencontreuse, rien n'y a fait.
       
      En accord avec le distributeur, nous avons donc décidé de renvoyer la monture chez iOptron et demander un échange standard. Pendant la préparation de ce retour, j'ai remplacé le tube du C14 par un tube de C11. J'ai pu constater que la monture se comportait normalement, sans oscillation et avec une qualité de suivi qui m'a permis de réaliser des poses de 250 secondes sans guidage avec une focale de 2,3m. On était bien dans les performances attendues ce qui m'a redonné un peu de confiance dans la CEM120. Je restait quand même perplexe quant à la raison de l'oscillation avec le C14.
       
      Le remplacement de la monture par iOptron a tardé 2 bons mois et une nouvelle monture est enfin arrivée en été. Entre temps, j'avais décidé de changer la queue d'aronde d'origine du C14 pour un modèle qui semble être plus rigide, juste pour enlever une source possible de faiblesse de l'ensemble.
       
      La seconde monture n'a pas eu de problème de firmware... dès la première nuit, j'ai pu commencer mes tests.... Catastrophe encore : le même problème d'oscillation est apparu immédiatement. Après d'autres tests, je me suis rendu compte que le problème vient sans doute de la conception même de la monture : un petite claque sur le tube provoque un mouvement du tube visible à l'oeil nu... je vous laisse imaginer ce que ça peut donner au travers d'un occulaire monté sur un tube de 4 m de focale !!! Il faut bien compter 4 ou 5 secondes pour que le mouvement d'une amplitude d'au moins 1 minute d'arc s'amortisse ! On jurerait que le C14 est monté sur une monture de lunette de grand magasin. Bref, ça plus l'oscillation de suivi font que la monture est complètement impropre à l'usage avec ce tube optique.
       
      A ce stade, inutile de vous dire que j'en avais plus qu'assez de la CEM120 et j'ai entrepris de la retourner définitivement. Je dois dire que le distributeur (astroshop) a été nickel : ils ont fait tout ce qu'on pouvait espérer d'un bon distributeur responsable dans un cas pareil. Exit donc la 2ème monture. J'ai cassé une seconde tirelire et je suis maintenant en attente d'une 10microns GM2000HPS... et je croise les doigts pour que cette fois soit la bonne.
       
      Si vous avez eu une expérience similaire ou différente de la mienne avec la CEM120, j'aimerais avoir votre témoignage.
       
      Bon ciel à toutes et à tous.
       
       
      Arnaud
       
       
       
    • By Hyphene
      Bonjour à tous,
       
      Tout est dans le titre ! Enfin presque... J'ai besoin d'un petit coup de main. Je souhaite faire construire un dobson de 508mm par un artisan à l'étranger. Je dois donc commander les miroirs au préalable et lui envoyer. Mais je suis une tache en calcul et je ne suis pas sur d'avoir bien compris l'effet du paracor sur la taille du miroir secondaire.
       
      En clair: Quelle taille de miroir secondaire choisir pour un primaire de 508mm à 3,7 avec un paracor type 2 ?
      Si vous avez des conseils diverses et variés n'hésitez pas !
      Merci d'avance!
  • Images