xavierc

Seine et Marne matin du 24 février 2018

Recommended Posts

10 dessins : 8069 à 8078

 

Dobson Strock 254/1200.

 

Je suis venu tard, à minuit et demie car j'ai dû faire une sieste après cette semaine de boulot, suite à un lever trop matinal le vendredi.

Conséquence, je suis venu en mode léger avec le Strock, le temps de logistique du Dobson 508 aurait trop consommé du restant de la nuit.

Jcb encore grippé est resté au chaud à la maison.

 

Trop de vent glacé au niveau du terrain des ballots enfin sec me chasse sur le site de la ferme, abrité du vent par un hangar. Je l'oublierai une partie de la nuit jusqu'à ce qu'il se fasse entendre car se renforçant.

Le premier quartier lunaire dans le Taureau, près d'Aldébaran, éclairera le fond de ciel jusqu'à son coucher vers 2h45.

 

Je commence avec un objet d'actualité, une galaxie et sa supernova dans la Grande Ourse.

 

Observation 8069 : NGC3941 et la supernova AT2018pu.

218x, 480x, 109x. La galaxie est facile, faible et diffuse, mais je ne décèle pas de trace de la supernova à 218x.

Néanmoins, à 109x, le noyau de la galaxie ressort fortement, est-ce à cause de l'éclat additionnel de la supernova?

Finalement, cette dernière ressort très faible à VI1 à 480x très près du noyau de la galaxie.

Elle est mieux vue en vision indirecte, cette étoile mourante, avec une magnitude visuelle estimée vers 13,5.

NGC3941_AT2018puobs8069.jpg

 

Les constellations de printemps riches en galaxies sont idéalement placées.

Je rends visite à une galaxie de la Chevelure de Bérénice.

 

Observation 8070 : M98.

150x. Elle est très faible, la Lune gêne. Je l'ai bien mieux vue dans un ciel sans Sélène.

M98obs8070.jpg

 

Il fait froid et ce n'est que le début.

Il est 2h, j'entame un petit tour parmi les galaxies de la Vierge.

 

Observation 8071 : NGC4206.

150x. Très faible à VI1, elle se montre allongée et diffuse.

NGC4206obs8071.jpg

 

Observation 8072 : NGC4216.

150x, 109x. Je vois son centre considérablement faible, le reste est faible à perceptible. Elle est très allongée mais assez diffuse en dehors de la barre centrale et dévoile quelques nodosités en vision indirecte. Cet objet doit être pour le moins intéressant avec double de diamètre, une prochaine cible au 508 j'espère.

NGC4216obs8072.jpg

 

Les vaches remuent dans l'étable.

 

Observation 8073 : NGC4222.

150x. Elle est très très faible à VI1.

NGC4222obs8073.jpg

 

Une pause chauffage et bouffe dans la voiture est nécessaire.

Elle est suivie d'un footing réchauffant me permettant d'admirer le coucher rougeoyant de la Lune à 2h45 loin des bâtiments occulteurs de la ferme.

 

J'entend des roucoulements danss l'étable, les vaches doivent être ravies d'être réveillées par les palombes.

 

Profitant de l'assombrissement du fond de ciel suite au coucher lunaire, je regarde quelques galaxies du Lion, du classique : M96 spiralée et le trio de M105.

 

Observation 8074 : M96.

109x et 150x. Elle n'est pas vue au chercheur 9x50.

Au Strock je vois bien son centre asssez faible, le reste est faible à perceptible. Des soupçons de spires VI4-5 sont à la limite, je les note.

L'analyse de photos le lendemain les confirmera au bon endroit. Une première à ce diamètre!

M96obs8074.jpg

 

Observation 8075 : le petit trio du Lion de M105.

150x. A côté de M96 et M95, ce trio moins brillant mais plus resserré que celui de M65-M66-NGC3628 reste bien intéressant.

Il est dominé par M105 assez faible et diffuse, accompagnée de NGC3384 assez faible à considérablement faible et de NGC3389 très très faible à VI1, allongée facile.

M105_NGC3384_NGC3389obs8075.jpg

 

Je ressens un désagréable froid aux pieds à 4h30.

 

Jupiter trône dans la Balance.

Sous Spica, je tente M83 de l'Hydre Femelle mais c'est un échec, elle est trop basse dans la brume de pollution.

 

Un peu plus haut sur la même ascension droite, je découvre des galaxies de la Vierge jamais vues au télescope 254 mais observées du temps du 115/900.

 

Observation 8076 : NGC4808obs8076.jpg

109x. Très faible, elle est allongée, assez contrastée.

NGC4808obs8076.jpg

 

Observation 8077 : NGC4643.

109x. Elle a des limites floues mais est condensée et considérablement faible.

NGC4643obs8077.jpg

 

Qu'il fait froid! J'ai les pieds gelés à 5h30. Je me force à un énergique footing pour les raviver.

Le vent se relève du nord, je l'avais oublié grâce au hangar, là c'est juste son murmure pas impactant qui accompagne son accroissement de force.

 

Observation 8078 : NGC4632obs8078.jpg

150x. Mal définie, elle est vue 25% à 50% du temps (VI3-4) en vision décalée.

Or l'aube arrive à 6h15 ce qui n'aide pas, accompagnée aussi d'un gros coup de barre.

NGC4632obs8078.jpg

 

Je dois me reposer 15 minutes dans l'auto car mes yeux se ferment tout seuls.

 

Un peu revigoré, je tente Mars dans Ophiucus mais elle est trop turbulente.

 

Cette nuit fut sèche, glaciale et moyennement transparente, pas du tout vers les horizons.

 

Je déplace la voiture sur le terrain des ballots et y dors avant de repartir à 8h30.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Prems ! ;) 

 

Bravo, belle nuit et belle production !

 

Tu as eu bien de la chance de pouvoir observer cette supernova. De mémoire en Provence il a toujours fait un temps pourri (et ça continue ! :(), ou alors quand il faisait beau, la Lune était gênante, bref ça nous est passé sous le nez !

 

Merci pour le partage ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo encore pour ce croa bien détaillé.

Dommage que je ne sois pas venu sur ce coup là.

Les palombes dans le cul des vaches, quel programme !!!!

Jc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Strock 254/1200
      A Charce Saint Ellier lors du roadtrip Pays de la Loire

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC4689
      Observation numéro 7067


      NGC4710
      Observation numéro 7068


      NGC4659
      Observation numéro 7069


      NGC4654
      Observation numéro 7070


      NGC6325
      Observation numéro 7071

    • By Anton et Mila
      Bonjour à tous,
       
      Je voudrais vous faitre partager une discussion sur cloudy nights que j'ai découverte hier. 
      https://www.cloudynights.com/topic/715744-more-about-lambda-cygni/
      J'ai donc pris la décision hier soir de tenter ma chance sur la double tau du Cygne, dont j'ai entendu parler pour la première fois hier, contrairement à lambda Cygne que j'ai eu l'occasion de voir plusieurs fois, et de photographier.
       
      Voici mon CROA, qui n'est que la traduction de mon texte en anglais:
       
      "J'ai essayé à nouveau cette nuit à dédoubler Lambda Cygne avec mon réfracteur APM LZOS de 6 pouces, mais la cible principale était Tau du Cygne. Je n'avais jamais essayé cette étoile double auparavant. Encore une fois, Lambda Cygne était "assez facile à dédoubler" vers 23h30 TU le jeudi 8 juillet, avec un grossissement de 600X, avec un barlow TV 3X et un ortho 6mm BCO. C'était également possible avec un ortho Celestron de 4 mm et la barlow TV 2X. Environ 80% du temps, j'ai pu la voir. J'ai déplacé le télescope vers Tau du Cygne avec le même grossissement (j'ai essayé un grossissement plus faible plus tôt dans la nuit et je n'ai pas réussi à faire la séparation du fait de la hauteur sur l'horizon et le grossissement insuffisant). Donc, j'avais vraiment besoin de 600X.
      Beaucoup plus difficile de séparer, le compagnon était visible comme un petit point gris au-dessus de l'étoile principale, 40% du temps environ, peut être un peu plus, mais parfois perturbé par la petite luminosité du premier anneau du disque d'airy. J'étais sûr de l'avoir vu en vérifiant l'angle thêta (θ) dans stelle doppie par la suite.
      Le compagnon de Tau Cygnus est exactement à l'opposé du compagnon de Lambda Cygnus: PA actuel 358,5 ° pour Lambda Cygnus et PA actuel pour Tau Cygnus 187,9 °. Vous n'avez qu'à passer d'une étoile à l'autre avec votre GOTO de votre monture équatoriale et essayer de confirmer vos observations. Je suis certain qu'elle serait beaucoup plus difficile de séparer avec mon Maksutov F10 STF 8 pouces en raison de l'obstruction centrale (30%). Le premier anneau est beaucoup plus lumineux que mon réflecteur, et je trouve beaucoup plus facile de séparer Lambda Cygne dans le petit réfracteur de 6 pouces.
       
      Bonne chance
       
      ClaudeS
       
      PS: La figure d'airy du compagnon de Tau Cygnus ressemble plus à une petite étoile allongée qu'à un point, probablement du fait qu'elle demeure très près à l'intérieur du premier anneau de l'étoile principale de Tau Cygne, premier anneau toujours très faible dans ce réfracteur, voir inexistant (strehl 0,97 à 555 nm).
      Je serais curieux de savoir à partir de quel diamètre un réflecteur peut voir cette double. L'obstruction doit jouer beaucoup. J'ai réalisé une vidéo à 0.15" d'arc par pixel, mais je ne l'ai pas encore traitée. Donc, 2h30 passées en observation pour seulement deux doubles et une vidéo. Mon record.Attendez bien la montée des doubles vers le zénith pour faire cette observation qui n'est pas facile.
      Données:
      21148+3803 AGC  13AB (Tau Cyg) Sep. Now (ρ) 0.99" Mag pri 3.83 Mag sec 6.57 delta mag (ΔM) 2.74
      Tau Cygne
      20474+3629 STT 413AB (Lam Cyg) Sep. Now (ρ) 0.92" Mag pri 4.73 Mag sec 6.26 delta mag (ΔM) 1.53
      Lambda Cygne
       
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      En bord de mer à l'ouest du Croisic lors du roadtrip Pays de la Loire

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC4639
      Observation numéro 7072


      M106
      Observation numéro 7073


      NGC4248
      Observation numéro 7074

    • By Alexandre Renou
      C’est avec la comète C/2020 F3 NEOWISE que j’atteins la barre des 300 comètes différentes observées en visuel depuis la première en 1983, l’extraordinaire IRAS-Araki-Alcock.
      Dans cette longue liste, il y a bien sûr Hyakutake et Hale-Bopp et il y a plus longtemps Halley….
      Je compte les périodiques une seule fois, mais pour certaines, Wirtanen, je l’ai vu lors de 5 passages différents au périhélie.
      Que de souvenirs très différents, comme par exemple celles qui se pulvérisent, celles avec 2 queues, celles très diffuses et grandes ou à l’inverse minuscules et très contrastées, et comme cette dernière dans les feux de l’aube.
      Il faudrait qu’un jour je fasse un bilan de tout cela avec toutes mes notes d’observation, dont les mesures de magnitude que je réalise à chaque fois.
      Pour la petite histoire, pour passer la barre des 300, je me suis cassé plusieurs fois les dents sur des comètes ces derniers mois sur des comètes très faibles (au-delà de mag 15-16) non vues malgré mon T 560 !!

      Mais revenons d’abord à celle de ce matin du 10 juillet, NEOWISE :
      Observée entre 2h15 et 3h tu, très basse sur l’horizon du début de l’aube (à 5° environ), avec des jumelles J 43x10, une L 90 et un T 250. Mesurée à mag m1 = +1,5 environ (pas facile à estimer avec si peu de jalons stellaires et sa très faible hauteur sur l’horizon). Coma très petite avec un aspect très typé avec un noyau d’aspect stellaire (ou quasi stellaire au T 250) d’où part une queue en 2 jets symétriques comme le montre très bien le dessin de Laurent (Ferrero) sur son site http://splendeursducielprofond.eklablog.fr/la-comete-c-2020-f3-neowise-commence-son-show-a194781814
      La queue a été mesurée sur au moins 2° (PA305°), mais elle est certainement plus grande car le fond du ciel (clair de l’aube naissant) limite sa visibilité sur son extrémité. Elle est toutefois bien contrastée sur une bonne partie depuis la tête.
      Cette comète a été vue aussi à l’oeil nu mais pas facile, le créneau horaire est très court, entre le lever de la comète suffisamment « pas trop basse » et le jour naissant. Sa vision avec des jumelles est déjà très bien.
       
      Profitez vite de cette (enfin) belle comète avant qu’elle faiblisse. Malgré la Lune ou un peu de pollution lumineuse, ça doit aller (l’aube est plus gênante), l’essentiel c’est d’avoir un horizon très bas vers le nord-nord-est et un ciel limpide bien sûr ! Bonne chasse.
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      A Corsept lors du roadtrip Pays de la Loire

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC5921
      Observation numéro 7075


      NGC6017
      Observation numéro 7076


      NGC6014
      Observation numéro 7077

  • Images