jackbauer 2

Enorme concentration de TN autour de SgrA* ?

Recommended Posts

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/trou-noir-supermassif-notre-trou-noir-supermassif-serait-entoure-milliers-trous-noirs-stellaires-70819/

 

C’est le genre de découverte (si elle est confirmée) qui frappe l’imagination…

Dans un article paru dans Nature, une équipe qui a utilisé les données collectées par le satellite X Chandra affirme avoir détecté 12 trous noirs de masse stellaire dans rayon d’un parsec (3.26 a.l) autour de SgrA* (Il se pourrait cependant qu'un certain nombre soient en fait des pulsars)

D’après eux, cela confirmerait la prédiction des théoriciens selon lesquels il existerait jusqu’à 20.000 TN stellaires dans ce rayon d’un parsec autour de notre TN galactique !!!

 

L’article de Nature :

A density cusp of quiescent X-ray binaries in the central parsec of the Galaxy

https://www.nature.com/articles/nature25029

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

C'est très intéressant, merci Jack ! Un élément de plus qui tend à éloigner une physique "exotique" ou totalement nouvelle, après la relative déroute de MOND, non ? (Je suis avec intérêt le fil d'à-côté sur le LHC et la fameuse hypothèse du "grand désert" évoquée par Tournesol et qui en fait frémir certains... En attendant, de façon très pragmatique, pour expliquer la masse manquante on s'appuie sur ce que l'on connaît déjà, et on serait sur le point de se rendre compte que... ça fonctionne ;) C'est un peu ça le principe du rasoir d'Ockham non ?

 

Cela dit, il y a quelques réflexions et questions qui me viennent à l'esprit :

 

- Les théoriciens prévoient jusqu'à 20 000 TN stellaires dans le rayon d'un parsec autour de Sagittarius A*. Je n'ai pas fait le calcul, mais je suppose que c'est considérablement supérieur au nombre d'étoiles visibles dans le même rayon, dans des proportions qui correspondraient à ce que l'on attend de la "matière noire" ?

 

- La région d'un parsec autour de Sagittarius A* est microscopique comparée à la taille de la galaxie. Est-ce que la concentration de TN stellaires, relativement à la masse d'étoiles observables, serait identique dans toute la galaxie selon les théoriciens ?

 

- Question subsidiaire, autant de TN dans un rayon si petit, ça ne fait pas des collisions qui seraient observables, par exemple par ondes gravitationnelles puisque ce moyen de détection est en plein boom ? Ce serait un moyen de confirmer statistiquement cette théorie, ou je dis des bêtises ?

 

Merci ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

Est-ce que la concentration de TN stellaires, relativement à la masse d'étoiles observables, serait identique dans toute la galaxie selon les théoriciens ?

 

Je n'ai lu qu'assez rapidement, donc je dis peut-être une connerie, mais il me semble que non. En fait la particularité autour de SgrA* c'est qu'un TN galactique, attirant d'énormes masses de gaz, favorise la naissance d'étoiles super massives dans la région, celles même qui vont donner logiquement des TN stellaires. Donc une telle concentration est vraiment particulière à la région. Si j'ai capté.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now