jackbauer 2

La compétition scientifique dans le monde

Messages recommandés

il y a 3 minutes, Alain 31 a dit :

 

La communauté scientifique mondiale fonde un organisme officiel en vue d'une politique commune de sauvegarde de l'humanité

 

Hum... ça fait un peu scénario surréaliste de film d'anticipation à sensation ;) Un peu secte aussi...

 

J'ai comme l'impression qu'une politique commune de sauvegarde de l'humanité est impossible à définir scientifiquement. Il n'y a pas une solution que l'on trouvera en résolvant une équation ni même plusieurs. Il n'y a pas de protocole expérimental permettant de valider une marche à suivre... Il ne peut pas y avoir "un organisme officiel" ni "une politique commune" en ce qui concerne la sauvegarde de l'humanité...

 

Celle-ci dépend surtout d'une somme quasi infinie de facteurs locaux. Il faut miser sur l'action conjuguée d'ONG diverses et variées sur le terrain, plutôt que sur des actions planifiées par un groupe d'experts centralisé. Bien sûr, pour agir correctement, la société civile a besoin d'une connaissance scientifique de l'environnement au sens large, et c'est en cela que la contribution de la recherche est décisive. Il ne faut pas oublier l'importance du bon sens et la prise de conscience de chacun, là aussi elle sera permise par la recherche et la vulgarisation la plus étendue possible de ses fruits. Ce afin que chacun soit en mesure d'agir dans le sens qu'il faut, à son échelle. 

 

Ne soyons pas plus pessimistes que nécessaire : la prise de conscience est en route, malgré la défiance d'une partie de la population envers la science. Il y a combien de gens qui croient volontiers à l'astrologie voire à la réincarnation, et par ailleurs ne mangent que bio ? Leur motivation pour cela, préserver leur santé, préserver les sols... tiens, un raisonnement scientifique et rationnel ? ;) Paradoxalement, ce sont aussi, souvent, les citoyens les moins "mystiques" qui sont les pires prédateurs écologiques, car pour eux la protection de l'environnement relève justement de croyances irrationnelles... Mais bon dans l'ensemble, la prise de conscience progresse depuis un petit moment.

 

Le scénario le plus probable est malheureusement que les actes tardent beaucoup à suivre les paroles, par paresse, par manque de motivation de changer son mode de vie. Dans ce cas, on y sera de toute façon contraint un jour ou l'autre, ça sera de force au lieu d'être de gré...

 

Reste à voir comment l'humanité s'en tirera mise devant le fait accompli. Qui sait, peut-être sera-t-on plus rapides que la chcroumoune ? Il y a quelques facteurs encourageants, il me semble que la surconsommation de viande tend à diminuer dans les pays riches, ce qui veut dire une perte de vitesse de l'agriculture intensive, qui fait partie des périls majeurs...

 

Mais bien sûr, comme dit plus haut, il n'y a pas que l'explication simpliste du réchauffement climatique, il y a des tas d'autres menaces sur la biodiversité, en particulier le saccage de l'habitat dans les pays émergents ou sous-développés. S'attaquer à ce problème n'est pas une mince affaire. Là encore, cela relève d'un travail minutieux d'ONG honnêtes investies dans l'écologie ou l'humanitaire, et d'une prise de conscience majeure des consommateurs, nous, dans les pays développés : arrêtons de consommer du superflu qui provient de la dégradation des milieux naturels dans les pays pauvres ! Le mode de vie traditionnel de leurs habitants ne nuit ni à leur santé, ni à la nôtre, ni à l'environnement...

 

Sera-t-il trop tard ? C'était donc la question. Ma foi... :S Cela m'évoque une réponse ressemblant aux derniers mots de Vagues souvenirs de l'année de la peste de J.-L. Lagarce. Je ne les ai malheureusement plus dans le détail, mais c'est beau :x (croyez-moi :D) - et crépusculaire...

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

on y sera de toute façon contraint un jour ou l'autre, ça sera de force au lieu d'être de gré...

 

C'est du pessimisme, mais je crains hélas que . . .

Quoi que par chez moi, on y sensibilise les enfants dès l'école primaire ( consommation, circuits courts, bouffe locale, protection de la nature, extinction de l'éclairage nocturne etc )

Espérons que cela porte ses fruits dans l'avenir :)

Bonne journée,

AG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Cédric Perrouriefh a dit :
Il y a 10 heures, Alain 31 a dit :

 

La communauté scientifique mondiale fonde un organisme officiel en vue d'une politique commune de sauvegarde de l'humanité

 

Hum... ça fait un peu scénario surréaliste de film d'anticipation à sensation ;) Un peu secte aussi...

 

Bon déjà j'ai constaté que la communauté scientifique d'Astrouf ;) est bien consciente du problème .

Avec 15 000 scientifiques qui lancent un cri d'alarme ça fait aussi du poids .

Le code de la route tu trouves que ça fait un peu secte ?

 

Ce qui est surréaliste c'est la position dans laquelle nous nous sommes fourrés alors que ça fait des décennies que des sages hurlent dans le désert .

Je me souviens des ricanements de certains scientifiques lorsque, il y a plus de 10 ans, on évoquait la destruction des sols par l'agriculture moderne . Ceci n'est qu'une petite partie du problème . 

 

 Je déplore que beaucoup sous-estiment la menace en adoptant le dédain parce qu'on ne veut pas y croire, qu'on se sent bien dans le système et qu'on a forcément raison puisqu'on a une formation de haut niveau dans une spécialité .

 

Mais ce qui est surtout surréaliste Cédric, c'est de tourner ma phrase en dérision alors que tu dis toi même :

 

Il y a 9 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Le scénario le plus probable est malheureusement que les actes tardent beaucoup à suivre les paroles, par paresse, par manque de motivation de changer son mode de vie. Dans ce cas, on y sera de toute façon contraint un jour ou l'autre, ça sera de force au lieu d'être de gré...

 

Tu sais à quel niveau se fera le "de force", ou même s'il sera suffisant ?

 

Contentons nous de bricoler des mesurettes et on verra bien ;..

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui Alain 31, je te réponds dès que j'ai 5 minutes, c'est à dire... je sais pas quand ;) Bravo au passage pour ton mode de vie tel que tu le décris plus haut, ce n'est pas tout le monde qui a ton niveau de conscience et ta motivation... qui ont été grandement faussés par la société de (sur)consommation chez la plupart des gens, mais relèvent en fait du simple bon sens !

 

Bon il faut que je retourne bosser :S;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, Alain 31 a dit :

Ce qui est surréaliste c'est la position dans laquelle nous nous sommes fourrés alors que ça fait des décennies que des sages hurlent dans le désert

 

Oui, je me rappelle d'un certain René Dumont candidat à l’élection présidentielle de 1974...

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

Bon il faut que je retourne bosser :S;)

 

Bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Alain 31 a dit :

Mais ce qui est surtout surréaliste Cédric, c'est de tourner ma phrase en dérision alors que tu dis toi même :

 

Il y a 13 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Le scénario le plus probable est malheureusement que les actes tardent beaucoup à suivre les paroles, par paresse, par manque de motivation de changer son mode de vie. Dans ce cas, on y sera de toute façon contraint un jour ou l'autre, ça sera de force au lieu d'être de gré...

 

Non mais en fait ce que je voulais dire, c'est que je vois très mal un "organisme officiel" de scientifiques pour sauver l'humanité, comme si son destin pouvait ne tenir qu'à eux (d'ailleurs je ne pense pas être le seul à avoir du mal à envisager cela ;))

 

Je n'ai pas dit par contre que la prise de conscience à l'échelle planétaire et des agissements significatifs étaient facultatifs. Au contraire, on n'y coupera pas...

 

Il y a 3 heures, Alain 31 a dit :

 

Tu sais à quel niveau se fera le "de force", ou même s'il sera suffisant ?

 

Je n'en sais rien, de deux choses l'une : soit on a l'intelligence, ou l'instinct de survie, de s'adapter (et dès maintenant) en consommant moins et mieux, soit on s'étripe pour piller les dernières richesses. Il paraît cependant qu'il reste du charbon à gogo, alors peut-être qu'il n'y aura même pas besoin s'entretuer pour continuer à vivre dans le "confort" superflu tout en s'asphyxiant gentiment... ;)

 

Les solutions on les a pourtant, depuis toujours l'Homme vivait comme chasseur-cueilleur (i.e. avait basiquement le même régime alimentaire qu'aujourd'hui) sans utiliser une agriculture qui menace les sols. Aujourd'hui on est sensiblement plus nombreux, mais il y a un déséquilibre entre la surconsommation et la malbouffe d'un côté, et la famine de l'autre. La solution rationnelle serait dans un rééquilibrage (la voie du milieu...), l'agriculture extensive partout, ce qui éliminerait le ravage des sols par l'agriculture intensive. Là encore, pour en revenir au sujet, mesurer et faire connaître au grand public l'appauvrissement des terres, c'est le rôle légitime des scientifiques, certains ont d'ailleurs joué un rôle majeur au cours des dernières décennies pour mettre ce problème au goût du jour. Il ne faut donc pas minimiser le rôle déjà joué par les chercheurs dans le domaine de l'écologie.

 

On commence à faire des efforts de changement, la seule grande question c'est toujours la rapidité de réaction...

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

Il ne faut donc pas minimiser le rôle déjà joué par les chercheurs dans le domaine de l'écologie.

 

Oui, vraiment !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 

Ceci dit les amis, on a un peu dérivé (moi compris) par rapport au sujet du fil. JackB a posé clairement la question de la place de la recherche française (et européenne) par rapport à la recherche mondiale. En soi c'est une question importante, et très intéressante. Ça vaut aussi la peine à mon sens de se focaliser un peu sur cette question, du moins pour ce fil...

 

Bon mais évoquer ce vers quoi on est allés là, c'est bien hein, ce n'est pas une critique, soyons clair (puisque j'y ai participé aussi, et très volontiers...).

 

Après, il y aurait des choses à évoquer. Bentley je crois (qui ne fait pas que troller donc…. xDxD), a brièvement évoqué les USA. C'est vrai que c'est une question intéressante de comparer les systèmes, par exemple. Je veux dire les systèmes de recherche, selon les pays. Bon par exemple, parce que je pense que ce n'est pas forcément (mais peut-être que si… peut-être que je me trompe sur ce point…) très connu, le fonctionnement exact aux USA, ou ailleurs, et les différences. Je connais quand même relativement bien le truc je crois, mais s'il y avait par exemple des collègues en poste aux USA (sur poste des USA ou français, ou européen) ou ailleurs dans le monde, et qu'ils traînaient un peu sur ce fil, perso je serais très intéressé par leurs retours, s'ils avaient un peu le temps d'en faire...

 

 

 

Modifié par Motta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste une remarque rapide sur ce point (de l'international)... Puisque JackB évoquait (dans la suite des chiffres donnés par Le Monde) dès le départ la Chine, j'avais été très frappé par l'état d'esprit régnant en Chine. Ici, on a vu (encore une fois, ce n'est pas une critique hein, juste un constat…), dans une certaine mesure une défiance vis-à-vis des chercheurs s'exprimer, et ensuite le fil aller vers une certaine inquiétude, voire un certain pessimisme. En Chine, ce que je peux en dire, c'est que l'état d'esprit est totalement inverse : une sorte d'effervescence, d'enthousiasme, d'optimisme quant à l'avenir, et de goût de la recherche, de l'innovation, qui font un peu le jour et la nuit avec la France… C'est sans doute exagéré ce que je dis là, mais quand même, il y a beaucoup de ça, le contraste est très puissant et saisissant….

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

La solution rationnelle serait dans un rééquilibrage ...

 

Oui je suis d'accord avec tout ce que tu as dit Cédric, mais je n'accepte pas le "serait" qui signifie en fait que ça ne se fera pas (il est déjà bien tard)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

  Le 13/04/2018 à 12:14, Claude PEGUET a dit :

Indifférence, sans doute (d'une partie de la population), qui facilite le travail des "gestionnaires" d'en haut, probablement. Mais je ne crois pas avoir beaucoup entendu la "population" protester contre la recherche.

 

Ben, si si si

La réflexion du style ça ne sert absolument à rien d'aller dans l'espace, construire des satellites, faire des fusées, dépenser tout cet argent alors que qu'il y a tant de la misère sur terre.

Je l'entends régulièrement au boulot, mais je l'ai même lu sur se forum, avec Spacex et le FH.:(

 

Modifié par TICTACTOC
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Mais c'est du trafic de citation !!!! xDxD Ce n'est pas moi qui ai dit ça !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Je dis le contraire………. 

 

 

 

 

Modifié par Motta
  • Haha 1
  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon post, en réponse à cette phrase justement……..

 

Le 13 avril 2018 à 12:35, Motta a dit :

 

Le 13 avril 2018 à 12:14, Claude PEGUET a dit :

Indifférence, sans doute (d'une partie de la population), qui facilite le travail des "gestionnaires" d'en haut, probablement. Mais je ne crois pas avoir beaucoup entendu la "population" protester contre la recherche.

 

Si, si, si.

 

Cette image complètement absurde et 100% en dehors de la réalité des chercheurs glandouilleurs et grassement payés (deux choses fausses), elle est très présente dans la population, on s'en rend compte à maintes et maintes occasions.

 

Songe, Claude, que, comme je l'ai dit, on a affaire à ce discours dans un forum d'astronomie, où on doit tout au travail des chercheurs !! Et de la part de gens qui savent pertinemment que ce qu'ils connaissent en astronomie leur vient des chercheurs !!! Alors imagine un peu chez la plupart des gens, qui n'ont aucun rapport particulier avec la science et la recherche….

 

L'indifférence de la population et la démagogie de certains politiques s'alimentent réciproquement. Bien sûr que la population ne s'en prend pas spontanément à la recherche, étant plutôt dans l'indifférence, oui. Mais quand le sujet est abordé, de fait ce sont souvent les propos que nous avons lu ici qui surgissent... 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Mille excuse MOTTA :$, me suis trompé dans la citation, le temps que je récupère ma béti.....

EXACT tu dit le contraire 

Modifié par TICTACTOC
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant