Kaptain

Il y a 50 ans paraissait...

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Non de... Jamais je n'aurais pensé que ca avait 50 ans !!!
C'est incroyable...

Cordialement,

Quentin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon film préféré :$ avec 2010.

 

Xavier

Edited by xmouse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et oui, cinquante ans déjà. Cet excellent  film date de 1968.

 

A cette antique époque, ce film de science fiction envisageait les progrès de la conquête de l'espace dans un lointain futur: l'année 2001. En 2001, on avait construit une magnifique station spatiale avec pesanteur artificielle, des bases lunaires desservies par des bus et des vaisseaux capables de faire voyager l’homme jusque vers Jupiter.

 

La conquête spatiale s’avère plus laborieuse que prévue par le génial Stanley Kubrick.

 

A propos de Kubrick et la conquête spatiale, je vous recommande l’excellent documentaire « Opération lune » réalisé par William Karel  en 2002. Ce film apporte la preuve irréfutable, grâce à de passionnants interviews de gens célèbres (dont le président des États-Unis en personne) que les expéditions Apollo sur la Lune n’ont jamais eu lieu. C’est Kubrick qui a tout inventé et réalisé les fausses images des expéditions lunaires diffusées par la Nasa. Ce film « documentaire » est très bien fait, on s’y croirait... et certains l’ont cru. Mama mia !!!

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Géo le curieux a dit :

plus laborieuse que prévue par le génial Stanley Kubrick.

 

Oui, mais avait-il vraiment prévu ça ? 

Ça fait partie des codes de la SF bien souvent de situer l'action dans le futur, mais un futur pas trop éloigné quand même, pour que le spectateur puisse croire d'une manière ou d'une autre que l'histoire appartient à "son" monde, à une époque future mais à portée quand même pour lui….

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chef d'œuvre absolu, mon préféré de tous les temps. Plus qu'un film, un poème, une ode au cosmos

 

il y a 19 minutes, Motta a dit :

Oui, mais avait-il vraiment prévu ça ?

 

A part que 50 ans plus tard les vols habités sont au point mort, il y a un court passage du film que S.K ne supporterait plus aujourd'hui et que personne ne pouvait imaginer.

Je vous laisse deviner lequel...

 

 

Je recommande chaudement cet excellent hors-série du magazine Mad Movies (100 pages 9.90 € ; relié)

 

 

Capture.JPG

Edited by jackbauer 2
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce film de Stanley Kubrick ne m'a jamais enthousiasmé, j'écoutais la BBC récemment et en parlait et disait que ce film avait été conçu par pas mal d'improvisations entre Kubrick et Arthur C. Clark! Par contre la musique est autre chose!

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Géo le curieux a dit :

Ce film apporte la preuve irréfutable, grâce à de passionnants interviews de gens célèbres (dont le président des États-Unis en personne) que les expéditions Apollo sur la Lune n’ont jamais eu lieu. C’est Kubrick qui a tout inventé et réalisé les fausses images des expéditions lunaires diffusées par la Nasa.

 

J'en étais sûr, je le savais !

Et beaucoup encore aujourd'hui le savent.

Sauf que S.K. n'a rien inventé du tout ! Il a tourné exactement ce que lui demandait de tourner la NASA ;)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut les retraités :D

Quand il est sorti, je suis allé le voir 9 fois !

 

Il y a 8 heures, Géo le curieux a dit :

Ce film apporte la preuve irréfutable, grâce à de passionnants interviews de gens célèbres (dont le président des États-Unis en personne) que les expéditions Apollo sur la Lune n’ont jamais eu lieu

 

Salut Philippe, t'es démasqué ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, iblack a dit :

Salut les retraités :D

 

Salut, espèce de d’jeun’...:D

J’avais 17 ans et j’avais été scandalisé que Kubrick imagine une station spatiale encore en travaux ! J’étais gavé de SF et je doutais de rien, comme beaucoup de gens à l’époque... La lune, Mars, l’univers, les temps étaient d’un optimisme débridé sur cette fin des 30 glorieuses...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, bentley a dit :

Par contre la musique est autre chose!

 

+1 !

 

J'ai toujours été d'un scepticisme absolu concernant la conquête spatiale, pourtant ce film m'a emballé, j'ai dû le voir au moins 3 fois en dix ans (pas à sa sortie hein, j'étais pas né et mes parents n'étaient que des enfants ! Chuis encore très loin de la retraite moi :(...:D)

 

En grande partie pour la musique, et pour le côté métaphysique, la réflexion sur nos origines... même si elle est dans l'absolu parfaitement farfelue, dans tous les cas ça en jette. La mise en garde contre la tout puissance de l'informatique est pas mal non plus...

 

Mais la musique est le top et va particulièrement bien avec les images d'engins se baladant dans le cosmos. Même si la conquête spatiale me donne de l'urticaire, je fais la différence avec l'art. Pour moi ce film c'est 5/5 ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

hap punaise,

 

Première vue à la sortie au centre culturel de ma ville, avec obligation formelle d'y assister par notre prof de français assez avant-gardiste,

puis que de virées au Kinopanorama, au premier rang (ou les 3 premiers, pas davantage), englouti dans limage, avec le son en je ne sais plus combien de pistes qui vous arrivaient de toute part (enceintes Elipson je crois...),

fallait être à l'heure pour jouir des minutes de noir total avec seulement la musique, histoire d’honorer le concept du Maitre.

Pi l'instant croquignolet de la sortie de salle, la rétine encore flashée des scènes finales, avec les innombrables avis échangés, de la destestation absolue, à la brandzinguerie assumée, jusqu'au sublime et cultissime chef d'oeuvre.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le choc. L'improvisation n'exclue pas les fulgurances!

Vu et revu en cinémathèque. Une délectation. Un chez d'oeuvre métaphysique porté par une époque tourmentée à l'aube tour à tour de l'ère spatiale, de l’omniprésence informatique et robotique, de la prise de conscience planétaire. Et qui décrit un  cosmos à la fois d'une inhospitalité terrifiante où l'homme est face à une solitude abyssale et recelant pourtant quelque part, ou plutôt dans sa substance même, les clés de notre évolution.

 

Mais faites bien attention, il pourrait nous entendre...

 

 

HAL900.jpg

Edited by Bernard Augier
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pour celles et ceux qui auraient envie d'entrer dans la chambre de la fin du film, et qui passeraient par Washington dans les temps qui viennent (eh oui, il y a une condition…) : 

 

https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/04/la-chambre-de-2001-lodyssee-de-lespace-recreee-pour-les-50-ans-du-film-et-vous-allez-pouvoir-entrer-dedans_a_23402446/

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous n'avons jamais été sur la lune, c'est également le theme de "Capricorn One".

Ceci dit, je n'aurais jamais donné 50 ans au film "2001". Je dirais même que la "suite", 2010, a plus mal vieilli...

Finalement, notre passé semble plus futuriste que notre présent! ...bien la preuve que le temps est cyclique :D

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎22‎/‎04‎/‎2018 à 23:41, jackbauer 2 a dit :

A part que 50 ans plus tard les vols habités sont au point mort, il y a un court passage du film que S.K ne supporterait plus aujourd'hui et que personne ne pouvait imaginer.

Je vous laisse deviner lequel...

 

Personne n'a cherché ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La disparition de la Pan AM, figure emblématique de toute une époque, qui dans le film assure les vols commerciaux ? Un peu comme si les quatre anneaux de calandre du futur rover lunaire "Sanctuary" n’évoquaient plus rien à personne xD

Edited by Bernard Augier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pire et inimaginable à l'époque : la disparition de l'URSS (dans la station des propos sont échangés avec des soviétiques...)

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, jackbauer 2 a dit :

Pire et inimaginable à l'époque : la disparition de l'URSS (dans la station des propos sont échangés avec des soviétiques...)

 

Bien vu ! Tu me donnes envie de revoir le film pour l'occasion ! ;)

 

On dirait aussi qu'à l'époque, SK n'avait pas non plus envisagé l'avènement des ordinateurs "à taille humaine". D'ailleurs, personne à ce moment là n'y aurait cru...

 

Tiens, je suis étonné de ne pas voir @hamilton réagir à ce fil, vu l'avatar qu'il a gardé pendant un bon moment... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jackbauer 2 a dit :

la disparition de l'URSS

 

Oui, vraiment :

 

il y a une heure, Cédric Perrouriefh a dit :

Bien vu !

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce film est pour moi un monument du 7eme art. J'ai en mémoire la scène où les primates se retrouvent face au monolithe. Cela me fait penser à des confrontations plus récentes entre d'autres primates et des "trucs" bizarres dont on ne comprends ni la nature, ni l'origine. Vous savez, ça a fait l'objet d'un sujet à rallonge qui a été déplacé dans la rubrique "bric à brac" ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/04/2018 à 13:15, Cédric Perrouriefh a dit :

Tiens, je suis étonné de ne pas voir @hamilton réagir à ce fil, vu l'avatar qu'il a gardé pendant un bon moment... ;)

 

Bien vu mon ami! ( j'étais en grande discussion avec  HAL....voulait plus me laisser réintégrer le vaisseau astrosurf!! :o du coup, ses "au clair de la lune"...et "j'ai peur" ....>:(...pas de pitié: coupure de courant et hop, me voilà de retour!

 

Tu tapes au coeur, si j'ose dire.

 

Ce film , (ainsi qu'un certain nombre de productions du père Kubrick), tient vraiment une place particulière dans mon panthéon perso.

 

Dans son genre, j'ose dire qu'il est inégalé et qu'il  refuse obstinément de vieillir!

 

J'avais le poster du film dans ma chambre d'étudiant, le 33 tours vinyle acheté l'année de mon bac :/, il m'en souvient , un frère aîné exalté par la" conquête" spatiale et avec lequel j'avais des discussions passionnées.

J'ai bien sûr lu le bouquin d'AC Clarke, un nombre incalculable d'articles sur 2001  dont un dans "feu" le magazine de SF  "Temps futurs"des frère Bogdanoff ( à l'époque, ils étaient humains ) , une interview dans laquelle Kubrick disait en substance( de tête, donc pardon pour les imprécisions :/ ) :" j'ai voulu faire une expérience qui contourne l'entendement".

 

 C'est exactement cela! Au delà des ellipses extraordinaires (os jeté en l'air par l'hominidé et devenant station orbitale), de la qualité de la photographie, des reconstitutions crédibles ( important en SF!) et donc étayées par une véritable approche scientifique, rigoureuse, créative cependant mais maniaque comme son réalisateur, le film fonctionne énormément à la sollicitation de l'inconscient. Que dire de la chute vertigineuse et psychédélique dans une sorte d'espace parallèle, celui des ET?, des "créateurs"? ...9_9.

 

Les message que l'on devine au travers de tableaux qu'un Dali n'aurait pas reniés: non l'espace n'est peut-être pas la nouvelle frontière espérée , il est létal (quelle prémonition!!) , ce qui ronge l'homme c'est l'inéluctable déchéance qui mène à la mort, il y'a un espoir d'une nouvelle humanité (l'enfant étoile qui boucle le film est-il une sorte de prochain stade de l'évolution, un avenir pour l'humanité?)

 

Une anecdote pour finir: je rentrais chez moi par le train, jeune et bel étudiant...( si si c'est vrai :$) et je me suis retrouvé avec un copain du quartier , bidasse en permission .Voilà t-i pas qu'il me dit: "p'tain j'ai vu un film nul, à chier , comprends rien à c'te connerie...qui veut rien dire ..."...:(  Je vous laisse deviner le film dont auquel qu'il causait le gars.....;).

 

C'était un bon copain du quartier, on faisait du foot au bas des immeubles avec nos scores de handball.

 

J'ai rien dit sinon qui faut p'ête le revoir non? Fallait pas tenter l'impossible sur ce coup là........

 

Voilà en deux mots Cédric, mon petit lien avec ce film et mon ancien avatar (pour le nouveau...on n'a pas le temps là! ;))

 

Amitiés

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now