Sign in to follow this  
Skyvision Dev

SKYVISION NEWTON T200/T250 TUBE PLEIN CARBONE

Recommended Posts

Réalisation de pièces en impression 3D

Bonjour à tous. Je vous présente ici quelques images des dernières réalisations en impression  3D pour Skyvision développement. Dans la réalisation de nos derniers astrographes T200 et T250 tube plein carbone,  nous avons réalisé les structures en aluminium 2017A et 7075 pour la partie mécanique et le tube en carbone sur nid d’abeille, cela pour disposer du meilleur compromis poids/rigidité. Le point délicat est relativement contraignant dans la réalisation des deux instruments, sont les bafflages internes. Ces pièces sont d’un aspect simple mais restent relativement compliquées et onéreuses en usinage conventionnel. Nous avons donc opté pour une conception en impression 3D, une solution peu couteuse et permettant de concevoir des pièces élastiques et solides à la fois de façon rapide. Le choix des matériaux utilisés pour l’impression des anneaux a été défini par notre bureau d’étude en modélisation 3D et le calcul des déformations sur notre logiciel de conception mécanique. Après plusieurs essais avec différents matériaux (PLA, PLA+, PLA chargé carbone, polycarbonate et PETG) le choix final c’est tourné vers le PETG, offrant la meilleure résistance mécanique tout en conservant une bonne élasticité permettant une parfaite tenue des anneaux dans le tube.

 

_MG_0917.JPG.69879999e41625f50d9143ab88aa5b23.JPG

 

Pour la réalisation des pièces, j’ai utilisé une imprimante 3D CR10S 400X400X400. Cette imprimante permet de réaliser des pièces de grande taille dans différents matériaux. J’utilise également une tête d’impression spécifique de chez Micro Swiss full métal. En effet, cette tête d’impression permet de monter  à des températures avoisinant les 300°C idéales pour l’impression des polycarbonates et autres plastiques spécifiques.

 

_MG_0922.JPG.62cc8cfbfeae4f772df55b76543de102.JPG

 

Dans le cas présent, j’ai utilisé un PETG de chez Form Futura offrant de bonnes propriétés mécaniques, à une température de fusion de 240°C.

 

DSC01585.JPG.852b9990600d96f7e9f72a6b64800639.JPG

 

Ci-dessous, les anneaux dans le tube de T200 Skyvision après traitement par sablage.

 

DSC01582.JPG.4660f130e13dfd9a5a5e5ccdbe8bcd8f.JPG

 

Le télescope Newton T200 Skyvision sur la Skywatcher EQ8 dans notre showroom à Lamothe Montravel.

 

IMG_20180328_120955740.jpg.8fe5eb905cfdfb7d293da4793b9931d0.jpg

 

5ae87074cc7dd_IMG_20171003_161558977-Copie.jpg.0d137f9087e66dcc3af7fc749645ee4b.jpg

 

IMG_20180328_120848737.jpg.366858cb018600fe27931de88fe6bece.jpg

 

DSC01581.JPG.08debd02274d64a6b4523adb41286036.JPG

 

IMG_20171002_163712010.jpg.27e2af8f1557161aa145f53f148294bb.jpg

 

DSC01584.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By lyl
      Pour un avis de ceux qui passeront par là, c'est sans prétention.
      Il y a des vieux verres d'avant 1980 chez Surplus Sched dont un sympa SF12 qu'on ne fabrique plus.

      Un "blank" de 79mm qui se marie bien avec le moins cher de tous : le BK7
      Voilà ce que ça donnerait en l'incluant dans un objectif 75 / 800
      On met ça en tube avec un porte-oculaire de 1"1/4, ça fait 2° de champ et 3mm de pupille avec un oculaire plössl de 32mm, et bien sur il monte à x160 voire x190 sans broncher. Rien à envier à une Telemator, le calage est un chouilla plus haut.

      Strehl planétaire affiché sur la courbe de MTF.
      Le résidu chromatique est à 3.51, pour comparaison, Zeiss E110 à 3.74 et Telemator C63/840 à 2.4. Bon je sais c'est pas la Telemator, il faudrait la monter à 966mm pour faire similaire, mais de nos jours, je préfère que tout tienne sur un montage simple. (ma Télémator avait un porte-oculaire 2", je mettais le 38mm pour du grand champ). Et aussi le rendu sur le bleu profond étant bon, pas la peine de tirer aussi long f/D que la TM.
       
      ... Oups j'oublie la cerise : ce serait un doublet collé.
      Le SF12 est un cran au-dessus du SF2 utilisé pour la Telemator, le bleu est "plus court"
       
    • By oliver55
      Le fournisseur de verres Surplus Shed propose un kit de deux verres pas chers (5 dollars) pour construire soi-même un petit instrument de projection solaire.
      C'est un professeur de physique américain qui est l'auteur du projet.Cela a servi pour la dernière éclipse là-bas.
      Mais je pense en fabriquer un pour observer les taches solaires et le transit de mercure en novembre prochain.
       
      https://surplusshed.com/pages/item/L14766.html
       
      http://richardsont.people.cofc.edu/safe_solar_folder/
       
       
    • By astrocg
      je souhaite raccourcir le tube de mon Scmidt-Newton 203/826 afin de pouvoir utiliser une tête bino sans barlow
      en effet après calcul je peux obtenir un champ d'environ 1,2° ce qui me parait très intéressant et suffisant
      et ce avec seulement 5% de perte de luminosité en bord de champ
      compte tenu du principe optique avec une lame de Schmidt, sa distance au miroir primaire est elle ajustée au mm près?
      ou puis je rapprocher ces 2 pièces optiques de quelques cm? 
    • By tom
      Meilleurs voeux à tous les astronomes !

      20 années d'astronomie derrière moi et voilà venu le moment de lancer un nouveau projet pour s'amuser pendant les 20 prochaines années.
      J'ouvre ce post en toute modestie pour partager mes expériences et  quelques réponses sur les questions que l'on peut se poser sur ce genre de sujet sans fin à savoir : et si je refaisais mon set up ?!
      Je partage ici parce que j'ai appris énormément de choses sur ce forum en tant d'années et que ça me paraît être un juste retour des choses d'y participer à mon tour.
       
      Pour gagner un peu de temps dans ce feuilleton, ce projet a été lancé il y a déjà 3 ou 4 mois... et promet de se poursuivre pour encore au moins la même chose. Il se finira le jour de la première lumière. C'est à dire après les réglages, la/les collimations, les corrections de tilt, la mise au point électronique...etc. Je m'engage officiellement à ce que toute image non optimisée ne soit pas considérée comme première "vraie" lumière... ça promet de durer un moment.. donc. Installez vous bien et c'est parti.
       
      EPISODE 1 - Cahier des charges
      Pour entrer directement dans le vif du sujet, le setup que j'utilisais jusqu'alors avec grand plaisir était le suivant :
      Lunette : Televue 85 + réducteur televue : focale de 480mm ccd : atik 16HR - échantillonnage de 2,7'' (donc sous-échantillonné) monture : Taka EM200 temma2jr + guidage diviseur optique (marque ZWO) et Atik Titan Logiciels : prism V10 (acquisition et prétraitement) L'ensemble était relié au pc en ethernet via un silex 4000U2 avec une stabilité logicielle de l'ensemble exceptionnelle depuis 4 ou 5 ans et de bons résultats en imagerie (cf. images ci-dessous)  
      Alors pourquoi en changer si ce setup fonctionne bien ???
      je le connais par coeur et l'astronomie c'est beaucoup moins amusant quand tout fonctionne du premier coup. je sous-échantillonne depuis des années c'est un set-up pour faire du grand-champs, avec un capteur principal qui fonctionne très bien, mais qui n'est pas adapté au grand champs (petite taille, gros pixels), donc il me faut plus de focale. l'évolution des capteurs me donne envie d'essayer les CMOS en pose rapide et pourquoi pas de combiner ces poses avec des poses longues en ccd. et puis le diamètre évidemment : j'en veux plus.  
      Il a donc bien fallut se lancer et écrire un cahier des charges pour commencer à réfléchir un peu plus précisément. Voici donc mes contraintes :
      La contrainte principale et absolue est que je veux rester sur un setup mobile pour voir du pays et des amis . Cette contrainte conditionne énormément de choses à commencer par l'encombrement et le poids d'autant plus que je fais de l'imagerie et non du visuel. Deuxième chose : je conserve l'atik16HR... fidèle, efficace, très peu bruitée. Elle peut être diablement efficace en longue pose sur des nébuleuses planétaires en ciel profond et elle n'a pas dit son dernier mot.
       
      Le cahier des charges de départ du projet est donc :
      - Tube léger : maximum 12kg (hors train optique mais y compris les anneaux) - Diamètre : le maximum tout en respectant la contrainte numéro 1 - Modulable : pose rapide / Nébuleuses planétaires / Galaxies - Evolutif : correcteur/réducteur/barlow...etc - Assez rapide pour l'imagerie (F/D<5) mais avec une collimation stable… très très stable - Backfocus mini : 60-65mm pour pouvoir placer un diviseur en cas de besoin - Mise en température rapide et stabilité thermique du tube  
      La suite au prochain épisode.



    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      Clavius Image de Test réalisée après modif joints Lame de Schmidt et recalage Optiques
       

       
       
      je viens de mettre en ligne  une page  décrivant le remplacement des joints de serrage Lame de Schmidt  sur son support  et le recalage optique .
      et ouvert un post dans "Astronomie Pratique "  sur le sujet   : 
       
      Bernard_Bayle
  • Images