jackbauer 2

INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

Recommended Posts

https://w.lpnt.fr/2277968t #SciencesetTechnos via @LePoint

 

"En effet, encore sur le pont de l'atterrisseur, l'instrument conçu à l'Institut de physique du globe de Paris a enregistré le son du vent soufflant dans la plaine Elysium Planitia où InSight s'est posée le 26 novembre dernier  ..."

« Cet enregistrement des vibrations d'InSight, causées par le vent de Mars, grâce à SEIS, montre la grande sensibilité de notre instrument à tout déplacement. Certes, pour l'instant, nous n'écoutons pas l'intérieur de Mars mais juste les mouvements de son atmosphère. Et nous sommes ravis de contribuer à cette première mondiale ! "

 

 

 Fait ou fake?:ph34r:

 (Qu'en pensent les marsophilanis?)

 

Encore une première émouvante en ce qui me concerne,, si cela est validé ! 

 

Lumière, et sons a présent d'un autre monde :o

Comme quoi,à l'instar de la poésie, la planètologie ,l c'est aussi l'émotion d'un souffle de vent..,.

Ça n'est pas pour me déplaire ;)

 

Amitiés 

 

 

Edited by hamilton
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Oui c'est validé. Il y a eu des communiqués officiels, notamment de la part du CNES.

 

 

Donc je pense qu'on peut leur faire confiance là dessus ^^

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites


 Fait ou fake?
 (Qu'en pensent les marsophilanis?)
 Encore une première émouvante en ce qui me concerne,, si cela est validé ! 
 (Hamilton)
 

Tout à été très bien expliqué page précédente dans la traduction du communiqué américain fait par Vauffy (que tu n'as visiblement pas lu)

faudrait quand même arrêter d'utiliser le terme "fake" pour tout et n'importe quoi...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jackbauer 2 a dit :

faudrait quand même arrêter d'utiliser le terme "fake" pour tout et n'importe quoi...

Oui chef!;)

 

Pardon Vaufreges d'avoir loupé l'info:( à la page précédente, j'étais tout enthousiaste à l'idée de participer aux Insight News.(heureusement que je sais que tu as de meilleures manières que l'autre  tête de...pas commode de Jack, autrement j'oserais  même plus échanger avec les copains :ph34r:)

 

Allez bonne nuit. .Jack -_-

Nb: fake. ..you.

 

Amitiés 

Edited by hamilton

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais... c'est vachtement MOU, ce terrain ! Les pieds sont sacrément enfoncés.

D8449D15-7A9E-4928-BAD7-7D4DE296720F.png.ba8bba10890012069f8f5be13d5c2419.pngDA27E865-5896-4E78-9F0F-4D9035EC966E.png.be79bb9bea11ff5e2c272a33b82ea3d8.png

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un peu la version "rouge planète " du lointain cousin ,Surveyor .

 

Même impression de "poudreuse" sous les pieds ! 

 

C'est dingue comme la définition des images martiennes  donnent l'impression que ça se passe  à côté de chez nous .:o

 

Amitiés 

AS12-48-7099HR.png

Edited by hamilton

Share this post


Link to post
Share on other sites

Simplement curieux et sans polémique mais le son enregistré est il la friction du vent sur le microphone/détecteur ou est ce un bruit lointain?

D'une part le vent en lui même ne fait pas de bruit, et d'autre part la densité de l'atmosphère martienne est très faible pour propager un son!

Quand on souffle dans un microphone ici sur terre pour vérifier qu'il fonctionne, est ce considéré un son ou un souffle amplifié?

Si deux individus sans protection tenaient une conversation sur Mars, pourraient ils s'entendre?

Edited by roul

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, roul a dit :

Si deux individus sans protection tenaient une conversation sur Mars, pourraient ils s'entendre?

 

Sans protection, quelque soit l'endroit, il y a toujours un risque. Surtout lorsque l'on s'entend très bien et que la conversation se résume à quelques cris et grognements. ;)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir.

Ce que l'on entend, je pense, n'est qu'une retranscription sonore du tracé des sismometres ultra-sensibles, qui ont enregistré les vibrations d'insight bercé et frolé par le courant gazeux: c'est comme si l'ensemble de la sonde jouait le rôle d'un gros microphone.

Edited by dfremond
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

L'atmosphère très ténue de Mars ne transmet pas les ondes sonores aussi efficacement que sur Terre. Dans ce milieu, la basse fréquence est mieux portée que les sons de plus haute fréquence. La masse volumique de l'atmosphère martienne est très faible, la pression atmosphérique est de l'ordre de 7 mbar (env. 1000 mbar sur Terre). Il existe un paramètre très important sur Mars, la température du milieu beaucoup plus basse, ceci ayant un rôle majeur sur deux facteurs, densité, et surtout constante d'élasticité ou compressibilité du milieu, avec donc un effet de ralentissement de la propagation du son..

La vitesse du son y est donc inférieure à celle de la terre : autour de 900 km/h à l'altitude 0 et à -63°C de température moyenne. Sur terre : près de 1230 km/h à l'altitude 0 et à +15°C.

 

Il faut noter aussi que l'atmosphère de Mars est beaucoup moins stable que celle de la Terre, et il y est plus difficile d'établir un modèle d'atmosphère standard. Entre autres les fluctuations de température entre le jour et la nuit sont énormes.

En gros l’absorption du son sur Mars est 100 fois plus grande que sur la terre en raison de différences dans la composition moléculaire de l’atmosphère et du fait de la pression atmosphérique inférieure. En outre, malgré le fait que la majeure partie de l’atmosphère soit composée de dioxyde de carbone, les très petites quantités de vapeur d’eau, azote, oxygène et Argon sont suffisantes pour influer légèrement sur le coefficient d’absorption.

 

Il y a donc bien du son sur Mars, c'est juste qu'il sera beaucoup plus vite atténué, étouffé, à une distance beaucoup plus courte, la voix humaine y serait plus grave, comme l’effet inverse de la voix de canard que procure une bouffée d’hélium.

 

 

Une lecture instructive sur la façon dont le sismomètre doit être protégé de l'influence de la température, du vent martien, et des vibrations de l'atterrisseur :

 

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/insight-mission-insight-cartes-ultraprecises-bruits-mars-faites-france-71071/

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique panorama, merci Damia ! Pour être plat, c'est plat...

Sinon pour le bruit, j'ai cru lire quelque part que c'était celui produit par le vent passant dans les panneaux solaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Kaptain a dit :

Sinon pour le bruit, j'ai cru lire quelque part que c'était celui produit par le vent passant dans les panneaux solaires.

 

La réponse à cette question est mentionnée très clairement page précédente dans la traduction que j'ai effectuée du lien Nasa de la mission qui rend compte de ce phénomène - je cite  :

 

Deux capteurs très sensibles de la navette ont détecté ces vibrations du vent: un capteur de pression atmosphérique à l'intérieur de l'atterrisseur et un sismomètre sur le pont de l'atterrisseur, en attente de déploiement par le bras robotique d'InSight. Les deux instruments ont enregistré le bruit du vent de différentes manières. Le capteur de pression atmosphérique, qui fait partie du sous-système de capteurs de charge utile auxiliaire (APSS), qui collectera les données météorologiques, a directement enregistré ces vibrations dans l’air. Le sismomètre enregistrait les vibrations de l'atterrisseur causées par le vent se déplaçant au-dessus des panneaux solaires de l'engin spatial, qui mesurent chacun 2,2 mètres de diamètre et dépassent des côtés de l'atterrisseur comme une paire d'oreilles géantes.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sont des infrasons en revanche : il a fallu les décaler largement en fréquence pour les rendre audibles (comme on décale en fréquence les infrarouges pour les visualiser ;))

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Alain MOREAU a dit :

Ce sont des infrasons en revanche : il a fallu les décaler largement en fréquence pour les rendre audibles

 

Une mission qui sait donc se rendre audible pour le grand public, un démarrage en fanfare de type "son et lumière " .

 

Si j'ai enfin bien tout compris, cette fameuse brise qui caresse  le capteur de pression atmosphérique et le sismometre n'est pas "sui generis" le bruit du vent mais partiellement , des vibrations dans la "tuyauterie" de la sonde  ?

 

Comme une réalité non pas "augmentée " mais disons plutôt "arrangée ", histoire de créer une "atmosphère" ;)

 

De fait, un marsionaute  même bien équipé, avec son oreille humaine, n'entendrait pas ce doux zéphyr! 

 

En tous cas,belle "com" ,ça m'a fait une alerte Infos Mars sur ma tablette lundi...

 

 

Amitiés  -_-

Edited by hamilton

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, hamilton a dit :

Si j'ai enfin bien tout compris, cette fameuse brise qui caresse  le capteur de pression atmosphérique et le sismometre n'est pas "sui generis" le bruit du vent mais partiellement , des vibrations dans la "tuyauterie" de la sonde  ?

 

Dites moi , créatures sans mémoires, il me semble que la sonde Huygens avait déjà enregistré  le vent lors de sa descente dans l'atmosphère titanesque. 

J'ai trouvé cela en lien avec cet enregistrement :

 

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il m'en souvient, et je dirais même que j'y avais songé depuis l'annonce de l'enregistrement de l'inquiétant  souffle martien .

 

J'avais dans un autre fil,mis en lien le descente de la sonde et cette sorte de longue plainte, comme un sifflement régulier, tournoyant  s'éteignant peu à peu jusqu'au contact.

 

Un élément de réponse sur ce vent d'hiverB|

 

"Soyons honnêtes, si nous terriens étions dans la plaine martienne d'Elysium à cette heure-ci, nous trouverions le coin bien silencieux. Pourtant, il y a du vent de sable en ce moment à l'endroit où s'est posé la sonde InSight le 26 novembre 2018. Mais ce bruit est sourd." 

 

"Cet enregistrement du vent est en fait fortuit. Il a été capté par le sismomètre britannique alors qu'il enregistrait les vibrations des panneaux solaires.

Ce son est donc celui généré par le vent dans les pétales de cellules photovoltaïques. Pour le professeur Tom Pike, de l'Imperial College London, l'ouverture des panneaux solaires est comme si InSight "ouvrait ses oreilles".

 

Le bruit est comme celui d'un drapeau qui claque au vent. Il correspond à une vitesse du vent entre 18 et 25 km/h."

 

 

            

 

On notera , chers marsophiles du forum , et au passage ,la symbolique très forte du drapeau qui claque au vent!-_-

 

Lequel s'impose immédiatement à vous? ;)

Quelle bannière pour cette sonde messagère ? 

 

 

Amitiés 

Edited by hamilton

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Fourmi103 a dit :

Gotcha !

 

Bon sang, ils ont eu du pot… C'est plein de trous……………………………...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pu localiser le contexte de l'image ci-dessus.

 

C'est dans l'ellipse, mais pas vraiment au centre.

 

InSightLandingEllipse.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Fourmi103 a dit :

C'est dans l'ellipse, mais pas vraiment au centre.

 

N'empêche ! C'est bluffant ! C'est beau la mécanique céleste !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Fourmi103 a dit :

J'ai pu localiser le contexte de l'image ci-dessus.

 

Bravo Fourmi ! 


Mais cela avait déjà été réalisé par Emily il y a une semaine, par d'autres moyens. :)


Posté le 8 décembre sur UMSF :  Citation d'Emily  "J'ai combiné la carte de la conférence de presse d'aujourd'hui avec les informations contenues dans le tweet d'aujourd'hui de David Mimoun, membre de l'équipe, pour localiser le site d'atterrissage dans l'ellipse. Ils ne savent toujours pas exactement où il se trouve, mais c'est quelque part près de ce point." 


index.php?act=attach&type=post&id=43836


L'estimation était très correcte !

 

http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2018/hirise-insight-mars.html
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

De Phil Stooke (UMSF) Image saisie avant l'atterrissage, contexte local, où Phil a positionné très précisément la silhouette du lander tel qu'il se situe désormais. 


index.php?act=attach&type=post&id=43882

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bientôt le déploiement du seismomètre SEIS. 

 

Image Sol 18. Correction des couleurs par moi-même parce que je trouve que celles des images dites "brutes" très fadasses et mal balancées…

 

D000M0018_598144002EDR_F0000_0533M__corrected.jpg.fe9f2c7a8b6efc993c7d3cb11f35b490.jpg

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now