jackbauer 2

INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

Messages recommandés

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Je trouve ce projet fantastique ! Il faut une sacrée audace, comme pour le sky crane de Curiosity, pour se dire que l'on va utiliser un bras articulé pour déposer des expériences au sol. Plus le système est complexe, plus il est soumis à des conditions extrêmes (décollage, voyage, atterrissage, conditions climatiques martiennes,...), plus on a de risques d'expérimenter un échec critique.

J'imagine la fierté (et le stress) des ingénieur.e.s qui ont dû concevoir tout cela !

Modifié par Tournesol
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Précision utile, les deux instruments (SEIS et HP3) ont été déposés chacun à 1.5 m du lander, mais ne sont séparés l'un de l'autre que d'un mètre (à peu de chose).

 

Cette proximité peut paraître étonnante entre le sismomètre ultra sensible et un "mini marteau piqueur" qui va engendrer quand même des vibrations relativement importantes dans les environs.

 

Mais cela n'est pas, à priori, un problème, selon l'avis éclairé des ingénieurs.

 

Les deux facteurs les plus importants pour le déploiement de la sonde HP3 étaient d'une part, la placer sur une surface dégagée de cailloux (pour ce qui est du sous-sol on ne peut qu'espérer que la "taupe" n'en rencontre pas pendant sa descente) et d'autre part, ne pas se trouver dans un endroit où porterait l'ombre d'Insight ou de SEIS, ce qui aurait un impact très négatif sur les mesures très précises de T° que devra effectuer HP3.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Cette proximité peut paraître étonnante entre le sismomètre ultra sensible et un "mini marteau piqueur" qui va engendrer quand même des vibrations relativement importantes dans les environs.

J'imagine que ce n'est pas pire que les vibrations au lancement ? Tous les instruments qui ont des parties mobiles ont un mode où elles sont bloquées (cf. Gravity Probe B, LISA Pathfinder).

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur ce sujet précis je ne saurais trop conseiller la lecture de l'excellente revue "Espace & Exploration" (janv_fev 2019)

Y figure entre autre une interview de Philippe Laudet, chef du projet SEIS au CNES (interview faite le 11 janvier)

Un extrait pour vous donner envie de l'acheter :

 

 

IMG_4514.JPG

Modifié par jackbauer 2
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste une remarque à ajouter, HP3 serait en fait encore plus proche de SEIS que cela était initialement prévu ( Un mètre au lieu de deux). :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Article sur le site du DLR au sujet de ce déploiement d'HP3 :


https://www.dlr.de/dlr/en/desktopdefault.aspx/tabid-10212/332_read-32200/#/gallery/33477

 

 

Une présentation faite à l'occasion d'une récompense qui lui avait été attribuée, Tilman Spohn, chercheur principal sur HP3, est un scientifique mondialement reconnu dans sa discipline :


https://www.egu.eu/awards-medals/runcorn-florensky/2013/tilman-spohn/
 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, jackbauer 2 a dit :

C'est pas Bob qui râlait pour avoir les prévisions météo sur Mars ??

 

Presque calmé, .... sauf pour les °F  >:(

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut espérer que  le sol soit assez meuble pour que le marteau piquer s'enfonce, mais pas trop pour que ce ne soient pas la sonde et SEIS qui s'enfoncent aussi. :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un p'tit pano ?

 

Allez, un p'tit pano.

 

C'est du Sol 85.

 

Sol85_pano_b.jpg

 

EDITH : j'ai rajouté des images du Sol 71 pour avoir SEIS aussi.

 

Sol71_85_pano_b.jpg

Modifié par Fourmi103
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 19/02/2019 à 19:38, jackbauer 2 a dit :

C'est pas Bob qui râlait pour avoir les prévisions météo sur Mars ?? ;)

 

https://mars.nasa.gov/insight/weather/

 

Le 19/02/2019 à 19:47, BobMarsian a dit :

Presque calmé, .... sauf pour les °F  >:(

 

Faut cliquer sur C pour avoir les températures en °C

  • J'aime 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, iblack a dit :
Le 19/02/2019 à 19:38, jackbauer 2 a dit :

C'est pas Bob qui râlait pour avoir les prévisions météo sur Mars ?? ;)

 

https://mars.nasa.gov/insight/weather/

 

Le 19/02/2019 à 19:47, BobMarsian a dit :

Presque calmé, .... sauf pour les °F  >:(

 

Faut cliquer sur C pour avoir les températures en °C

 

En gros, au niveau températures, c'est comme en Antarctique ! Mais avec la pression atmosphérique à 35 km d'altitude ! L'oxygène en moins, les radiations en plus ! Un vrai petit paradis ! ;) 

 

Une note hors sujet pour illustrer néanmoins le propos. L'appel à la grève mondiale (et plus) pour le climat appuyé par des scientifiques, qui estiment qu'il est temps d'agir quitte à prôner la désobéissance civile. 

https://plus.lesoir.be/207972/article/2019-02-20/des-chercheurs-appellent-la-greve-climatique-mondiale-nos-verites-sont#207965

 

Concernant ce mouvement, les auteurs en disent :

Citation

[...] la radicalité relève du réflexe de survie. Une radicalité bien faible face à celle de ceux qui veulent nous faire survivre hors sol, ou nous promettent de nous conduire sur Mars, c’est-à-dire sur une planète morte, après avoir rendu la nôtre impropre à la vie !

 

Je referme la parenthèse ! Désolé pour le hors sujet. 

  • J'aime 3
  • J'adore 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur le Blog du DLR :

 

De Tilman Spohn sur le journal de bord du 26 février 2019 (Texte reformulé par mes soins) :

 

"Malheureusement, j'ai de mauvaises nouvelles. Hier, la coordination InSight OPS (composée de membres du JPL, du DLR et du CNES) a envoyé les commandes pour la journée de travail, ainsi qu'un examen du  logiciel HP3  avec le GO pour l'opération de martelage. Les particularités des rotations de Mars et de la Terre, les passages des orbites de communication avec des opportunités de liaison montante et descendante et les horaires de travail des équipes avaient donné lieu à une planification des commandes avec la liaison montante UHF lors du passage matinal de la sonde spatiale Odyssey  vers 6 heures (heure locale), aux alentours de minuit pour le fuseau d'Europe centrale. Malheureusement, cette liaison montante a échoué hier soir pour des raisons techniques encore inconnues. L’équipe OPS envisage à présent d’utiliser une liaison montante de la bande X directement vers l’atterrisseur, ce jeudi, nous obligeant de nouvelles commandes vers la sonde . Encore deux jours de retard ..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours sur le Blog du DLR tenu par Tilman Spohn

 

Journal de bord, le 27 février 2019 :

 

L'équipe d'HP3 a annoncé hier la bonne transmission vers InSight des commandes pour le premier cycle de mesure de martèlement et de conductivité thermique. L’équipe chargée des opérations JPL / CNES / DLR fera le point aujourd’ hui (27 février), puis recontactera demain l’atterrisseur sur Mars par liaison directe en bande X. La taupe (pénétrateur) devrait commencer à marteler peu après 10 heures du matin, heure locale martienne, il sera environ 20 heures à Pasadena. Les données seront disponibles vendredi matin. Bien sûr, nous serons tous réunis au JPL en dépit de notre réunion d’équipe scientifique à la bibliothèque Huntington, ici à Pasadena. Après avoir martelé au plus 4 heures, on laissera la taupe se refroidir pendant près de 3 jours pour éliminer la chaleur générée par le frottement lors du martelage.
À partir de dimanche ou lundi, la taupe effectuera la première mesure de conductivité thermique du sol qui l’entoure, à une profondeur de 70 cm. Pour ce faire, la coque extérieure de la taupe sera chauffée à puissance constante pendant 24 h et l'élévation de température  y sera mesurée en fonction du temps. En utilisant les données de calibration de Berlin, la conductivité thermique peut être déterminée à partir du taux de variation temporel de la température. Ce sera une mesure importante qui devra être répétée à des intervalles de 50 cm de profondeur au fur et à mesure que nous descendons en profondeur. Nous aurons ensuite un profil de conductivité thermique-profondeur du sol (ou régolithe). Plus tard, lorsque nous mesurerons le gradient thermique, nous multiplierons la conductivité thermique par le gradient thermique pour obtenir le flux thermique, objectif principal de l'instrument. Les données devraient être reçues tôt le mardi matin à Pasadena.


Dimanche, en plus de la première mesure de la conductivité thermique sur Mars, l'ombre d'une éclipse de Phobos traversera le site d'atterrissage d'InSight. Cela nous permettra de mesurer l’effet thermique de l'éclipse sur la température de surface avec notre radiomètre. L'éclipse passera relativement rapidement en 20 à 30 secondes.

 

Image orbitale d'une éclipse de Phobos sur la surface martienne :

 

Phobos_306.jpg


Il y aura deux autres éclipses mercredi et vendredi. 

Modifié par Huitzilopochtli
Ajout commentaire
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Huitzilopochtli a dit :

À partir de dimanche ou lundi, la taupe effectuera la première mesure de conductivité thermique du sol qui l’entoure, à une profondeur de 70 cm.

 

C'est frustrant quand on sait à quelle profondeur ce truc va creuser, de se dire qu'il n'y a même pas une analyse de la composition du sol en profondeur ! :( 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Huitzilopochtli a dit :

Image orbitale d'une éclipse de Phobos sur la surface martienne :

 

Une éclipse de Phobos ? De Soleil plutôt ;)

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, Fourmi103 a dit :

Une éclipse de Phobos ? De Soleil plutôt

 

Pas du tout !

Le phénomène sera exceptionnel.

Le Soleil viendra bien s'interposer entre Mars et Phobos occultant un instant le rayonnement de ce dernier.

Un spectacle étonnant et inhabituel que NH tentera d'immortaliser...

Je vous tiendrai au courant...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant