jackbauer 2

INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

Recommended Posts

Il y a 7 heures, Fourmi103 a dit :

Repose ce verre.

Tout de suite.

 

Trop tard !

 

Par ailleurs, je repose toujours mon verre... :D

C'est pas de l'acide formique mais ça arrache quand même !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

https://www.dlr.de/blogs/en/desktopdefault.aspx/tabid-5893/9577_read-1090/


La descente de la sonde HP3 dans le sous-sol martien est apparemment plus compliquée que nous l'espérions.


Après le déclenchement de l'opération de martelage, la sonde a pénétré le régolite à une profondeur se situant entre 18 et 50 cm. Pour l'instant, cette profondeur n'est pas précisément déterminée mais, en tout état de cause, les 70 cm initialement escomptés n'ont pas été atteint au terme de la séquence programmée.


Un premier, puis un deuxième caillou, semblent avoir ralenti la progression d'HP3 et provoqué, non seulement, une inclinaison du pénétrateur mais aussi un déplacement de la structure  de surface...

 

HP3_first_hammer.gif

  • Confused 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Huitzilopochtli a dit :

Et les explications d'Emily sur le Planetary blog :

Oui mais.... voilà! :o

 

 La question de l'homme sur Mars se pose à nouveau!

 

Un solide gaillard" marsionaute", et à grands coups de "Mars-boots" voudrait ben t'enfoncer ce biniou qui rencontre un malheureux caillou!>:(

Il fallait s'attendre à rencontrer des cailloux sur Mars!!

 

Bref, "Insight" et pour le moment "Offside"! :/

 

A suivre...

 

Amitiés

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, hamilton a dit :

Bref, "Insight" et pour le moment "Offside"!

 

Il y a peut-être plus de cailloux que prévu, mais rien de bien grave pour le moment, c'est surtout une question de temps et de patience.. 

 

 

il y a une heure, hamilton a dit :

La question de l'homme sur Mars se pose à nouveau!

 

Un jour on ira saluer Oppy.. Sniff..

 

5c7a7223ee5e7_SALUTOPPY.jpg.3dddec855416676548bbf1b86dd7e735.jpg

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, hamilton a dit :

Il fallait s'attendre à rencontrer des cailloux sur Mars!!

 

Facile à dire a posteriori, ça @hamilton… Des cailloux sur Mars, oui, peut-être, mais qui eût pu prédire qu'il y en eût aussi dessous ???

 

 

 

 

 

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Huitzilopochtli a dit :

Après le déclenchement de l'opération de martelage, la sonde a pénétré le régolite à une profondeur se situant entre 18 et 50 cm. Pour l'instant, cette profondeur n'est pas précisément déterminée mais, en tout état de cause, les 70 cm initialement escomptés n'ont pas été atteint au terme de la séquence programmée.

 

De toute façon faut pas creuser trop profond à cause du pétrole ;)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Vos sarcasmes sont dérisoires face à la puissance de ma science. B|


Ce qui a justifié le choix de ce site d'atterrissage est la rareté des gros rochers en surface.


Mais en dessous de celle-ci ? m'objecte le moins stupide d'entre vous.


L'étude des cratères d'Elysium planitia avec la camera HiRISE de MRO a permis d'en avoir une assez bonne idée. ^_^


Si pour les plus grands d'entre eux, des éjectas avec gros blocs rocheux peuvent être observés, ces derniers ayant été exhumés lors des impacts, on ne constate rien de semblable pour les petits cratères, attestant ainsi que pour une vingtaine de mètres de profondeur la présence de grosses roches est rare, sinon exceptionnelle. 


Quant aux cailloux plus modestes toujours susceptibles d'être présent en plus grand nombre, le fonctionnement de la sonde par son inclinaison lorsqu'elle rencontre un obstacle, permet justement de pouvoir les contourner.

 
Allez garez vos Twingo les gars !  

HP3 das ist Deutsche qualität comme dirait je ne sais plus quel abruti ! :)


On en reparle quand la taupe aura atteint le noyau martien... xD AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! (Rire démoniaque et hystérique) :S

Edited by Huitzilopochtli
germanik ortograph
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 3 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Allez garez vos Twingo les gars !  

 

Oui, surtout avec le nouveau modèle à propulsion ;)

Edited by iblack

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Huitzilopochtli a dit :

On en reparle quand la taupe aura atteint le noyau martien... xD AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! (Rire démoniaque et hystérique

C'est cela...oui! ;)

Moi je devine davantage ce type de rire, un peu à l'instar d'un Zorg, découvrant que son butin ( lui , il veut des pierres...quelle ironie :D) est sans valeur...vide! :S

C'est pas un caillou dans la godasse d'une équipe d'experts qui maîtrisent la situation, manifestement, question d'intelligence d'une inclinaison...-_-;) qui  peut doucher notre espoir de voir atteint le noyau de Mars.

 

Amitiés

zork.gif

Edited by hamilton
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

"La prochaine tentative d'enfoncement d'HP³ est prévue pour le sol 94, avec 5 heures de martelage intensif ! "

 

Bonne bourre alors :)..

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un marteleur? Et si un ver arrive?

Parce qu'à part les fremens, Mars ressemble assez à Arrakis

  • Like 3
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques explications sur les difficultés rencontrées par HP3 lors de la première séquence de martelage :

 


Extrait d'un prêche de Muad'Dib  : 


"Les données  du premier jour de martelage que nous avons analysées racontent l’histoire suivante : Il était déjà établi que la taupe se trouvait à au moins 18 cm de son tube guide (Comprendre que la pointe du pénétrateur est à au moins 18 cm de la base de la tourelle visible sur la structure de surface) et n’avait pas creusé à une profondeur supérieure à 50 cm (ce qui serait la profondeur à laquelle l’appareil de mesure aurait commencé à enregistrer et où le premier capteur de température sur le lien aurait juste pénétré dans le régolithe.).

Les données montrent que les premiers 18 cm ont été creusé en 5 minutes environ et indiquent également que la taupe a été déviée de la verticale d'environ 15 ° pendant ce temps. L'angle peut être plus grand ou plus petit de quelques degrés, nous en attendons la confirmation après une évaluation plus approfondie des données. Comme la déviation est survenue très rapidement, nous pouvons en conclure que la taupe a heurté un obstacle proche de la surface, qu'elle l'a assez rapidement dépassé, mais que son attitude est restée inclinée. On peut aussi en  déduire que la taupe a fonctionné un moment contre cet obstacle. Après environ 5 minutes, le pénétrateur a conservé son attitude tout en continuant de marteler pendant le reste du temps de la séquence. Selon notre interprétation, il aurait heurté un autre obstacle après les 5 premières minutes de pénétration, mais il pourrait aussi avoir traversé une couche de cailloux ou de gravier. Après environ trois heures et demie de martelage, il a encore légèrement changé d'attitude pendant environ 10 minutes. 


Bien que tout cela ait fonctionné normalement sur le premier obstacle, la deuxième difficulté a  peut-être soulevé un peu la structure de support, et, de façon certaine, l'a déplacé vers l'arrière de 2 cm environ, comme le montre le gif animé d'hier.

 

Alors, pouvons-nous mieux dire où en est la taupe ? 


Les membres de l’équipe (Sue, Doris, et Troy) ont utilisé l’inclinaison observée de la taupe et le déplacement de la structure de support pour évaluer sa profondeur et trouver une valeur comprise entre 28 et 32 cm. Ceci est cohérent avec l'évolution de la température du moteur après le coucher du soleil, qui s'est refroidie nettement moins rapidement que l'atmosphère et suggère que la taupe est au moins partiellement enfouie (elle a 40 cm de long).

 

Quel est le sentiment général dans l'équipe ? 


Nous sommes un peu inquiets car nous avons rencontré très tôt un ou deux obstacles, mais nous restons globalement optimistes. 


Le fait que la taupe ait fait les 20 premiers cm en 5 minutes suggère un taux de pénétration élevé en l'absence d'obstacle. En l'état, on peut supposer que la taupe a fait les 20 premiers centimètres très rapidement, puis a pénétré plus lentement pour environ 10 cm dans du gravier, ou alors qu'elle a écarté un obstacle en progressant de 10 cm. 


Des tests avec des cailloux dans du sable démontrent que la taupe y progresse lentement mais peut se frayer un chemin au travers d'une couche de cailloux ou écarter une pierre. Les preuves géologiques suggèrent que le régolithe devrait être principalement sableux. Nous espérons donc pouvoir surmonter l'obstacle dimanche et atteindre plus facilement les 70 cm. 


Mais n'oublions pas que nous entrons dans l'inconnu...
 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cache enlevé.png


SOL10 7DECC.png


D8449D15-7A9E-4928-BAD7-7D4DE296720F.png


DA27E865-5896-4E78-9F0F-4D9035EC966E.png


Pourquoi revoir des images déjà vues plus haut dans ce topic ?


Simplement pour mieux appréhender ce que la surface du site d'atterrissage, sablonneuse avec de rares cailloux, nous cache en sous-sol.


Les deux dernières images notamment, avec l'effet de souffle des moteurs du lander déblayant le sable superficiel, permettent de comprendre que le sol est certainement nettement plus caillouteux qu'il n'y paraissait initialement , et cela même à faible profondeur.     
 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fais un petit gif montrant le grappin du bras robot de la sonde attrapant l'espèce de balle, lui permettant de dégager le champs de vision de la caméra. J'imagine que de futurs panoramas sont à prévoir :)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Journal de bord du 5 mars 2019, DLR.


La taupe est en bonne santé et a effectué une deuxième séquence de martelage ce week-end. Le pénétrateur a encore essayé de progresser dans un substrat résistant sans preuves évidentes de progrès. L’équipe a donc décidé de suspendre ses travaux pendant environ deux semaines afin de permettre une analyse plus approfondie de la situation et de définir des stratégies pour surmonter ces difficultés.


Entre-temps, nous prévoyons d'effectuer pour la première fois des mesures de conductivité thermique sur Mars et commencerons à observer les éclipses de Phobos *, qui traverseront le champ du radiomètre les 5, 6 et 8 mars 2019. Il nous reste encore beaucoup de travail  et restons confiants d'obtenir d’excellentes données scientifiques de HP3 et d’InSight! L'exploration planétaire, c'est pas du gâteau !


* Euh ! Y sont cons ces Goths ! Des éclipses de Soleil... B|

 
https://www.dlr.de/blogs/en/desktopdefault.aspx/tabid-5893/9577_read-1090/
 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Journal de bord du 6 mars 2019, DLR :


Excellente nouvelle ! Nous venons de recevoir les données de la première observation d'éclipse de Phobos et du refroidissement de l'ombre traversant en 30 secondes le champs du radiomètre. Un refroidissement d'environ 1 ° C a été clairement mesuré et est donc un peu plus élevé que prévu. Au pire , nous imaginions même que nous ne pourrions pas constater de baisse de température. L'équipe se réjouit des résultats obtenus sur l'observation de la première éclipse martienne jamais observée avec un radiomètre.


Quelle est la signification de cette observation ?

C'est en rapport avec l'inertie thermique du sol. Sa valeur dépend de la conductivité thermique du matériau proche de la surface, de sa densité et de sa capacité calorifique. Par exemple, une petite valeur indique une faible conductivité thermique, une grande porosité (ce qui signifie aussi faible densité), etc. Plus l'effet d'inertie thermique est important, plus la baisse de T° sera minime. En particulier, si l'ombre se déplace rapidement et que l'inertie est grande, peu ou pas d'effet sera mesuré. L'effet mesurable est d'autant plus prononcé que l'inertie est faible. L'équipe devra maintenant analyser les données et proposer un modèle pour la couche superficielle de surface. Cela fait donc partie de nos efforts pour mesurer les paramètres géophysiques de Mars.


En ce qui concerne la taupe, l'équipe a commandé un grand nombre d'images à prendre avec les caméras de l'atterrisseur et du bras robotique. Certaines des images que nous avons déjà indiquent qu'une partie de la taupe est encore visible. Le consensus est que la taupe a pénétré d'environ 30 cm dans le régolithe. Cela laisserait encore 7 cm dans la tourelle de la structure de support. L'inclinaison du pénétrateur serait d' approximativement 15 °de la verticale et il subirait une résistance le faisant pivoter sur son axe de rotation.


Il est toujours en bon état mais sa durée de vie est limitée en ce qui concerne les coups de marteau avant qu’il ne soit usé, cependant nous ne craignions pas qu'il se brise prochainement. Néanmoins, l’équipe souhaite jouer la sécurité et rassembler tout les indices possibles, y compris les données sismiques de SEIS, pour voir comment nous pourrions aider la taupe à franchir  l’obstacle (à traverser une éventuelle couche de gravier). Une fois que nous aurons toutes les données, nous déciderons de la meilleure façon de procéder.


https://www.dlr.de/blogs/en/desktopdefault.aspx/tabid-5893/9577_read-1090/

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Proposé par Phil Stooke (UMSF)


Panorama partiel d'horizon au sol 97 (par la caméra IDC). Dessous, une version étirée verticalement pour mieux rendre compte des détails topographiques (l'ondulation globale de l'horizon = artefact) :

 

index.php?act=attach&type=post&id=44400

 

Si quelqu'un de moins stupide que moi peut nous donner la version originale d'UMSF avec la loupe, ça serait vachement bien...


 

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Si quelqu'un de moins stupide que moi peut nous donner la version originale d'UMSF avec la loupe, ça serait vachement bien…

 

 

C'est bon déjà il me semble, chez moi elle marche parfaitement en cliquant sur ton image..

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, vaufrègesI3 a dit :

chez moi elle marche parfaitement en cliquant sur ton image..

 Pour moi il en est de même ???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous laisse la primeur de cette première image du Soleil se couchant par InSight. Fallait bien que la sonde s'y colle !

 

J'ai retravaillé la balance des blancs, un peu de masque flou, de correction géométrique…

D000M0101_605516501EDR_F0000_0714M_DB.jpg

  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now