jackbauer 2

INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

Recommended Posts

Pour le petite histoire, la discussion que nous avons eu (p. 18 & 19) à propos de la validité des enregistrements sismiques effectués par Viking 2, est revenue sur le tapis lors du récent congrès EPSC-DPS et durant la présentation de William T. Pike :
"Results from the Short-Period (SP) Seismometers on the Mars Insight Mission"
Abstract : https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-1927-1.pdf

 

Dans l'article cité, de Lorentz et al. (2017) :
"Viking‐2 Seismometer Measurements on Mars: PDS Data Archive and Meteorological Applications"
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1002/2017EA000306

Il est écrit :
      "6.1 The Sol 80 Event :
       ... a distance of 110 km was estimated for the event and a magnitude of 2.7.
       ... statistically, it seems probable that this was a true seismic event
."
Donc ... :P

 

 

Autrement, quelques autres infos "sismiques" pertinentes recueillies au passage par Luca Maltagliati (Nature Astronomy) :

 

"Interestingly, even with the wind shield, the InSight seismometer noise is still quite dependent on wind an pressure, although below the mission requirements. Hence most of the events are recorded during the quiet later afteroon and night, not during the day"

https://twitter.com/LucaPlanets/status/1174214657051176960

"Martian seismic acitivty is close if somehow higher than prediction but there are less bigger events than expected"
https://twitter.com/LucaPlanets/status/1174212027428024320

"NASA InSight has detected 121 seismic events so far, but only for 21 there was a clear signal. 7 among them could also detect seismic phases, and for 3 they had both phases and polarisation"
https://twitter.com/LucaPlanets/status/1174211783130787841

Edited by BobMarsian
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Dans la foulée, visu. de l'ensemble des "abstracts" des présentations concernant InSight à l'EPSC-DPS de Genève :

 

InSight - Early results from the first geophysical station on the surface of Mars
W. Bruce Banerdt
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-1066-1.pdf
Seis: first results from the seismic investigation of Mars
Philippe Lognonn
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-1929-1.pdf
Results from the Short-Period (SP) Seismometers on the Mars Insight Mission
William T. Pike
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-1927-1.pdf
The Heat Flow and Physical Properties Package on the InSight Mission - Status and First Results
Tilman Spohn
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-637-1.pdf
The HP³ Radiometer on InSight
Nils Mueller
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-617-1.pdf
Investigating the shallow subsurface at the InSight landing site using the Heat and Physical Properties (HP3) probe as a seismic source
Cedric Schmelzbach
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-1322-2.pdf
Mars Atmospheric Science from NASA’s InSight Lander
Aymeric Spiga
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-910-1.pdf
Geology of the Insight Landing Site, Mars: Initial Results
Ernst Hauber
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-1794-2.pdf
Rock Size Distributions at the InSight Landing Site
Constantinos Charalambous
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-1910-2.pdf
The Martian Magnetic Field As Seen By InSight
Christopher T. Russell
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-336-2.pdf
InSight Observations of Magnetic Pulsations on Martian Surface: Initial Findings and Implications
Peter Chi
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-838-1.pdf

 

Poster :

Potential effects of Martian atmospheric collapse on heat flow measurements by InSight
Nicholas Attree
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-76-1.pdf

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,


Inscription au journal de bord  (Tilmann Spohn - DLR) du 7 octobre 2019


En août, j’avais signalé que la mission entrait dans une pause provoquée par la jonction solaire jusqu’ au 10 septembre et que nous allions reprendre la tâche de remettre la taupe en route. J'avais également signalé que l'équipe envisageait d'épingler (appuyer sur) la taupe avec le scoop plutôt que de passer plus de temps à essayer de faire s'effondrer la fosse. Du moins, c’était ma proposition et, après concertation des équipes, il a été décidé de le faire. Mais pendant que nous travaillions à la mise en oeuvre du "pinning", comme on l’appelle désormais, nous avons dû résoudre un autre problème qui s’était produit dans notre boîtier électronique (BEE) et qui avait conduit l’équipe à éteindre l’expérience pour des raisons de sécurité.

 

Le problème était que nous avions eu quelques lectures étranges dans les données sur la liaison descendante, avant la conjonction, ce qui donnait à penser que certaines des données stockées dans la mémoire du BEE avaient été écrasées. Il a rapidement été reconnu que la cause la plus probable était ce que les experts appellent un "retournement instantané". Ce retournement peut se produire lorsque des particules de rayons cosmiques frappent la mémoire de masse. Ce n'est pas inhabituel sur Mars, où les particules cosmiques traversent la mince atmosphère, plus qu'elles ne le peuvent sur Terre.
Pour éviter cela, les concepteurs de boîtiers électroniques prévoient généralement trois fois les systèmes critiques en parallèle, de sorte que si l'un d'entre eux est affecté par un retournement de bit, l'ordinateur peut utiliser le résultat des deux systèmes non affectés. Ainsi, la plupart des problèmes de retournement de bits peuvent être évités. Malheureusement, ce mécanisme de protection n’est pas parfaitement mis en œuvre sur notre BEE, car nous manquions de mémoire de masse. L'anomalie a été résolue en redémarrant le BEE. Mais pour en être certain, la conception et le code du programme ont été revus avec soin afin d’être encore plus sûrs qu’un petit retournement ne pourrait pas causer de tort, par exemple en provoquant des commandes erronées.


L'image (voir le lien) montre le scoop ayant déjà touché la taupe, ce qui est confirmé par une légère augmentation de l'inclinaison enregistrée par l'inclinomètre à taupe, STATIL. Le fait que cette valeur soit faible suggère que la taupe est solidement ancrée dans le sol. Cela est considéré comme une bonne nouvelle car cela indique qu'une partie de la taupe est bien en contact avec le sol et connaîtra des frictions. Jeudi dernier, nous avons commandé un positionnement plus précis dans le sens vertical, la pelle glissant le long de la taupe d’environ deux centimètres. Si tout se passe bien, et après un autre point décisionnel  GO / NoGO, nous ferons le prochain martèlement  (le premier depuis le diagnostic du 26 mars). Et cette fois, ce ne sera pas que pour un diagnostic !  

 

Le nombre de coups de marteau commandés a été limité à 20. Le problème est que la taupe "épinglée" pourrait avancer assez rapidement et entrer de cinq centimètres du sol en quelques coups de marteau. Cela risquerait d’endommager le cordon de mesure sortant du sommet de la taupe. Au DLR, nous avons utilisé les données de performance de la taupe obtenues en laboratoire pour déterminer que, dans le meilleur (ou le pire) des cas, il faudrait huit coups à la taupe pour obtenir quatre centimètres. Comme on pensait que cela était trop conservateur et que l’on craignait que la taupe ne fasse aucun progrès notable, l’équipe a donc opté pour 20 coups. 


(J'avoue ne pas bien comprendre ces explications mais probablement que ma traduction n'y aide guère ;)) L'important à retenir est qu'une tentative, sur la base d'une nouvelle approche, doit être tentée aujourd'hui même...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Christophe H a dit :

Ils les ont donnés les 20 coups?

 

Salut Christ' H,

 

Pour l'instant nous ignorons si la séquence complète de martelage a été exécutée.

 

A  priori, j'en douterais, car ils doivent procéder avec grande précaution, et, peut-être, repositionner le scoop à bonne hauteur en fonction de la progression de la taupe vers le bas, sous peine d'abimer l'attache de la longe au pénétrateur.

 

Apparemment, sur cette animation, le "pinning" aurait bien l'effet escompté :

 

index.php?act=attach&type=post&id=45159

 

Attendons encore un peu avant de crier victoire...

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Propos traduit :

 

La pression sur la taupe avec le godet du bras robotique semble l'aider dans sa progression. L' utilisation du bras de façon créative fait le travail. Mon équipe étudie les résultats initiaux des tests de martelage...

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du compte Twitter de la DLR :

 

Bonne nouvelle de Mars à propos de la mission Insight : En réessayant notre nouvelle technique (Pinning), la Taupe a pu progresser en profondeur dans le sol d'environ 3 cm. Cela nous conforte dans la théorie que nous avions émise, qu'elle n'était pas bloquée par une pierre, mais que nous n’avions simplement pas assez de friction dans le sol martien.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Proposé par Atomoid (UMSF), un Gif de 10 images pour ce qui me semble être, à peu près, l'intégralité de la dernière séquence de martelage de la taupe ( pour rappel, progression de 3 cm) :

 

index.php?act=attach&type=post&id=45171

 

On observe bien, à l'avancée du pénétrateur, une rotation de celui-ci qui, normalement, devrait cesser lorsqu'il sera complètement enfoui dans le régolithe. Si ce n'était pas le cas, la torsion sur la longe serait, à terme, très problématique.

 

Mais pour l'instant, il est permis de reprendre un peu espoir...

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

AH... good...  je vais chercher des pop corns et je reprends le feuilleton alors. Merci des infos !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.dlr.de/blogs/en/all-blog-posts/The-InSight-mission-logbook.aspx


Traduction :


Entrée du carnet de bord du 18 octobre 2019


Bonnes nouvelles de Mars, la "Taupe" du DLR a progressé ! La sonde de flux thermique HP3 a pénétré un total de deux centimètres  vers le bas (calculé à partir des données des images par Troy Hudson et Bob Deen, JPL/Caltechen) en trois séances de martelage précisément calibrées, de 20 et puis deux fois 100 coups. Il est difficile d’estimer avec précision la progression sans images stéréo. L’animation montre le mouvement  reconstitué à partir d’images de la caméra de déploiement d’instrument IDC de l’atterrisseur Insight.


Le mouvement clairement visible est une très bonne nouvelle et confirme notre théorie selon laquelle la taupe n’allait pas de l’avant parce qu’elle manquait de frottements dans le sable martien. Pour analogie avec votre voiture, vous pourriez dire qu’elle manque de grip sur un sol peu adhérant. 


Il y a eu aussi une rotation de la taupe autour de son axe, plus encore que dans les deux premières séances de martelage. Nous surveillons attentivement cela. D’ après les tests sur le banc d’essai en laboratoire, nous savons que la sonde a tendance à tourner à mesure qu’elle pénètre le sol. Une fois que la longe du pénétrateur rentrera dans le sol, nous nous attendons à ce qu’elle agisse comme un aileron qui réduira la rotation comme nous avons pu l'observer sur le banc d’essai.
Nous allons  continuer d'oeuver en utilisant la pelle...

 

image.png.ed38a8671ed7eadadbb22afa47057d0f.png

 

Et pour quelques précisions supplémentaires,


https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7519


Traduction remaniée (pour une meilleure compréhension) :


InSight a utilisé son bras robotique pour aider sa sonde thermique, surnommée " la taupe", à creuser près de 2 centimètres au cours de la semaine écoulée. Bien que modeste, le mouvement est significatif.  Conçu pour creuser jusqu'à 5 mètres sous terre afin de mesurer la chaleur qui provient de l'intérieur de la planète, la taupe n'a réussi à s'enfouir que partiellement depuis ses premiers coups de marteau en février 2019.


Le mouvement récent est le résultat d'une nouvelle stratégie, mise au point après de nombreux essais sur Terre, qui a révélé qu'un sol aux caractéristiques inattendues empêchait les progrès de la taupe. Le pénétrateur a besoin de la friction du sol environnant pour pouvoir progresser, sinon le recul dû à son action de martelage automatique la fait simplement rebondir sur place. En appuyant le godet du bras robotique contre la taupe, nouvelle technique appelée "épinglage", cela semble fournir à la sonde le frottement nécessaire pour continuer à creuser.


Depuis le 8 octobre 2019, la taupe a été martelée 220 fois en trois séquences différentes. Les images provenant des caméras de la sonde ont montré que la taupe progressait lentement dans le sol. Il faudra plus de temps, et de martèlements,  à l'équipe pour voir jusqu'où le pénétrateur peut aller.


La taupe fait partie d'un instrument appelé "ensemble de flux de chaleur et propriétés physiques", ou HP3 , fourni par le centre aérospatial allemand (DLR).


"Voir les progrès semble indiquer qu'il n'y a pas de pierre qui bloque le chemin", a déclaré Tilman Spohn, investigateur principal pour HP3. "C'est une bonne nouvelle!  Nous poursuivons nos efforts."


Le JPL, à Pasadena, dirige la mission InSight. On y a testé le mouvement du bras robotique en utilisant des répliques complètes du lander et de la taupe. Les ingénieurs continuent de voir ce qui se passerait si la taupe s'enfonçait sous le niveau du sol et si cela cesserait de progresser. On pourrait accumuler du régolithe sur la taupe, en ajoutant de la masse pour résister au recul de la taupe.


Si aucune autre option n’existait, on envisageraient d’appuyer le godet directement sur le dessus de la taupe, tout en essayant d’éviter un contact avec la longe qui s’y trouve. Cette attache alimente et transmet les données de l'instrument.
 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Huitzilopochtli a dit :

InSight a utilisé son bras robotique pour aider sa sonde thermique, surnommée " la taupe", à creuser près de 2 centimètres au cours de la semaine écoulée.

On n'est pas encore aux 5 mètres annoncés avant la mission.

il va falloir accélérer un peu.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Piotr Szut a dit :

On n'est pas encore aux 5 mètres annoncés avant la mission.

il va falloir accélérer un peu.

 

En regardant la chose un peu légèrement, sur la base des avances opérationnelles actuelles, on peut évaluer le temps nécessaire pour atteindre les 5 m de profondeur de l'objectif initial selon 2 modes de calcul.


a) 2 cm en 10 jours (progrès depuis le début de la nouvelle procédure - "Pinning".)
b) 35 cm en 8 mois (profondeur atteinte depuis la dépose d'HP3)


- Pour a)   cela donnerait grosso modo 7 ans 1/2 !
- Pour b)   plus de 11 ans !! 


Dans les deux cas on dépasse très largement la durée de vie d'Insight, y compris en envisageant plusieurs prolongations de mission.

Tout ça pour en sourire, naturellement.


Pour en revenir à une analyse plus sérieuse, les chercheurs considèrent que nous aurions déjà de bonnes données à 3 m de profondeur, pour estimer le flux thermique généré par Mars.


Evaluation de la T° du manteau, quantité d'éléments radioactifs planétaires, précision la profondeur à laquelle la glace du permafrost peut potentiellement passer à l'état liquide, et encore d'autres nombreuses questions fondamentales pourraient obtenir des réponses, même sans atteindre forcément les 5 m envisagés.

 

Le fait d'avoir débloquée la situation qui perdurait depuis 8 mois donne malgré tout quelques espoirs, mais une dangereuse étapes devra à nouveau être franchie lorsque le scoop ne sera plus en mesure d'agir sur la taupe...


 

Edited by Huitzilopochtli
orthographe
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour ma compréhension car j'ai un doute en lisant les posts précédents, la taupe avance uniquement du fait des percussions du godet ? Ou le godet applique juste une pression sur la taupe qui lui permet de ne pas "patiner" et ils répètent cette opération des dizaines de fois ? Ou une combinaison des 2 ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Pulsarx a dit :

 le godet applique juste une pression sur la taupe qui lui permet de ne pas "patiner"

 

Tu donnes la réponse dans ce passage. 

 

C'est  bien les séquences de martelage qui sont répétées. A chacune de ces séquences, on observe les conséquences de leurs exécutions. 

Edited by Huitzilopochtli
Ajout commentaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reste à espérer que le frottement sur le corps de la taupe sera devenu suffisant quand elle aura été complètement enfoncée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Christophe H a dit :

Reste à espérer que le frottement sur le corps de la taupe sera devenu suffisant quand elle aura été complètement enfoncée.

 

Effectivement, c'est aussi un des points que j'avais soulevé. :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok donc la taupe n'effectue aucune action là, c'est juste du pousse-pousse. 
La tête des ingés si on leur avait dit qu'on allait devoir taper sur leur bébé avec une pelle pour le faire rentrer dans le sol xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Pulsarx a dit :

Ok donc la taupe n'effectue aucune action là, c'est juste du pousse-pousse. 

 

Euh !?!  Je pense que tu n'as pas très bien saisi. ^_^

 

Je te propose donc un peu de lecture en commençant par le début de ce topic et, en n'omettant pas de consulter minutieusement tous les liens donné à chaque post.

Bon courage. :P 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now