Sign in to follow this  
biver

Jupiter aux NATs par bon seeing

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Sublime, comme toujours !

Et nous avons eu la même observation à La Palma, avec un dessin à venir. Mais j'ai pas eu les 2 p'tites couilles blanches à gauche de la BA, faute d'un seeing perfectible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 ah c'est beau nicolas ! je voudrai bien en faire une comme celle-ci ! :)

 polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment impressionnant. J'ai cru que c'était du Fred Burgeot en voyant le dessin dans la galerie. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous...

Fred fait souvent mieux, et en plus, quand il n'est pas à 5m de moi aux NATs ;), il a un bon seeing de Vendée!

J'espère que l'opposition de cette année va nous offrir encore quelques belles occasion (surtout quand Jupiter retrograde en montant un peu en déclinaison)

Nicolas

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un autre Jupiter hier soir, même si le seeing n'était pas extraordinaire...

 

jupiter020618.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique Nicolas :)

Juste une question qui me turlu...

Mon ami C.A. dit toujours UN Jupiter sur ses images, et je vois que toi aussi. Puis en connaitre la raison ?

Car c'est UNE planète, UNE image ou UNE photo.

Je le comprend dans ton cas car c'est UN dessin ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne question... je ne suis pas spécialiste en éthymologie, donc si tu connais le genre de Jupiter (c'était aussi un Dieu... maintenant c'est un président (;) - comme je m'amuse à dire aux passant qui me demande ce que je regarde!)) et effectivement un dessin d'une planète... j'avoue ne pas trop y réfléchir mais j'aurais tendance à dire une Vénus pour un dessin de Vénus, je crois... pas très logique, mais c'est du langage "parlé" ...

 

Nicolas

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe comme toujours... "le seing n'était pas très bon" dans la seconde observation.... qu'est ce que ça aurait été.. hi hi

C'est vraiment sympa de poster ces dessins car cela crée une réelle émulation pour les copains..

Maintenant, nous attendons une météo plus favorable...Quel printemps pourri... snif !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe config ,pour une belle Juju, pas pu voir cette belle , car arrivée le lendemain !

 

Manu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 4 juin 2018 à 10:21, biver a dit :

j'aurais tendance à dire une Vénus pour un dessin de Vénus

 

Oui je crois que c'est surtout fonction du sexe évident de la divinité correspondante. J'ai beaucoup de mal à parler de Jupiter au féminin, pourtant ça devrait être le cas puisque c'est une planète. Par contre pour Vénus il n'y a pas de problème comme tu as dit :D Pour toutes les autres planètes le masculin est tellement plus naturel, puisqu'elles se réfèrent toutes à des dieux masculins...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avez vous remarqués comme la tache rouge est si orange vif et si contrastée cette année ?

Même d'en un achromat de 127, c'est très visible.

Je l'ai toujours vue dans un rose pale dans le passé avec des lulus de 75 à 108mm..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By PETIT OURS
      Bonjour
      oui, c'est ma première de l'année, un peu tôt, mais ça promet  
      bon ciel aussi  
       
       
       

    • By xavierc
      Nuit du 10 au 11 août 2021
      Dobson Factory Mirrosphère 508/1920
      Dans le virage est du parking de la station de Valdrôme

      14 dessins : 9595 à 9608.

      Je suis opérationnel à 22h37, quasiment comme hier. Quelle routine!
      Il y a de l'animation par ici.
      Je n'ai pas mis le pull, juste le manteau, car j'ai trop chaud.
      Ce manteau reste indispensable avec ce télescope car il sert de rangement aux oculaires, pour pouvoir les interchanger sans descendre de l'escabeau.

      De la musique se fait entendre vers la station.

      Je regarde un amas globulaire d'Ophiucus pour entamer la nuit.

      Observation 9595 : NGC6235.
      201x, 276x, 85x. Facile, il est déjà résolu à 85x, considérablement faible et petit.
      La forte turbulence de 4 à 5 sur 5 à 276x limite la résolution de l'amas du coup.


      Puis je dessine 2 nébuleuses planétaires d'Ophiucus.

      Observation 9596 : PK358+7.1.
      Réagissant bien au filtre Oxygène 3, elle demeure très faible et un peu floue à 201x.


      Observation 9597 : NGC6369.
      Cette autre nébuleuse planétaire réagit encore mieux au filtre Oxygène 3 et montre du détail. Vue à 85x, floue, elle montre déjà une structure annulaire.
      Le grossissement idéal est de 402x, 631x la rendant trop floue à cause de la turbulence forte de 4 sur 5.
      Je n'ai pas décelé d'étoile centrale. Je vois un bel anneau à 402x, le filtre Oxygène 3 n'en montre pas plus.


      A minuit, les premiers flashs embrasent le ciel à cause d'orages au sud.
      Ca ne rend pas évident l'observation d'une galaxie de la Grande Ourse, cette brusque montée en luminosité du fond de ciel à chaque éclair!

      Observation 9598 : NGC5368.
      Cette galaxie vers M101 est petite et considérablement faible à 85x et 201x.


      Le ciel au sud se bouche.
      J'observe une autre galaxie de la Grande Ourse mais les nuages écourtent le dessin.

      Observation 9599 : UGC8837.
      A 201x, elle est diffuse, très faible à VI1.


      Ca se couvre, le risque orageux à 6kms au sud menace de déborder sur nous.
      Plein de gens ont remballé à cause du risque d'orage. Grâce au smartphone du travail qui capte le réseau SFR, l'un des seuls passant ici, je constate que l'orage reste cantonné au Sud. Donc je laisse le matériel opérationnel.
      Pari gagné, j'observe une galaxie du Dragon alors que ça se redégage.

      Observation 9600 : NGC6386.
      Vue facilement à 85x, elle est très diffuse à 201x, puis trop sombre à 402x.


      Puis d'autres galaxies de cette constellation circumpolaire sont patiemment couchées sur ma feuille de dessins.

      Observation 9601 : NGC6385/7.
      NGC6385 se révèle considérablement faible et diffuse et sa voisine est faible et assez nette à 201x.


      A 2h, les irréductibles encore levés par ici sont Nicolas Biver, Serge Vieillard, Jean-Pierre le photographe "l'indéboulonnable du talus".

      Observation 9602 : NGC6409.
      Cette galaxie demeure faible à 201x, diffuse et allongée.


      Observation 9603 : NGC6594.
      C'est un copié-collé de la précédente, elle est faible à 201x, diffuse et allongée.


      Observation 9604 : NGC6597.
      Voici un peu de changement avec celle-ci qui reste minuscule à 201x, comme une étoile faible très floue.


      Je change de constellation à 3h, direction une double galaxie Arp du Verseau.

      Observation 9605 : NGC7284/5_= Arp93.
      Ce duo Arp en interaction est vu comme une faible double galaxie à 85x. A 201x, NGC7284 est un peu plus brillante, considérablement faible, et NGC7285 est faible.


      Je dessine une autre galaxie du Verseau.

      Observation 9606 : NGC7256.
      Vue dès 85x, elle est faible à très faible à 201x et roucoule avec une étoile collée tout contre elle.


      Après un habituel coup de barre et ma micro-sieste de navigateur vers 3h30 dans le siège de camping, je pointe la fameuse comète 67P Churyumov-Gerasimenko dans les Poissons.

      Observation 9607 : comète 67P Churyumov-Gerasimenko.
      Je remarque dès 85x la comète visitée par Rosetta et Philae qui s'y sont tellement plu qu'elles y ont emménagé définitivement, et à 201x son centre considérablement faible et sa queue très faible à perceptible.


      Des passages de voiles gênant à 4h pimentent la fin de nuit.
      J'essuie un échec sur la comète Tempel 2 dans le Taureau.
      La lampe de poche s'est démontée, j'ai remonté son puzzle pour pouvoir finir la nuit, et j'ai mis un adhésif de fortune (autocollant avec code barre au dos de mon nouveau classeur de programme d'observation) pour que ça tienne.
      Puis les nuages sont revenus à 4h30, fichtre!

      J'ai attendu une demi-heure qu'ils partent pour regarder Uranus dans le Bélier. Mais le ciel est vite devenu trop clair pour voir plus que 2 de ses satellites, et je termine mes observations à 5h12.

      Observation 9608 : Uranus et ses satellites Titania et Obéron.
      Cette nuit ou plutôt ce matin, la géante vert clair pâle ne semble accompagnée que par ses satellites Titania faible et Obéron considérablement faible à faible à 631x. Turbulence forte de 4 sur 5. J'avais réussi à en voir 4 avec ce télescope une nuit avant ces vacances.


       
    • By Sauveur
      Salut
       
      Voila deux session planetaire ou la seconde prise avec un voile de nuage assez important
       
      Taka b 1.8x asi 462 Mc
       

       

       
      pis un Amas NGC 457 sous mes lampadaire et lune au Taka et le Sony A7s dans les coin ca vrille 
       
      A refaire sans lampadaire et une petite cible
       
       

       
       
      Bonne journée et bon ciel
       
       
      Sauveur
       
       
    • By xavierc
      Nuit du 9 au 10 août 2021
      Dobson Factory Mirrosphère 508/1920
      Dans le virage est du parking de la station de Valdrôme
       
      13 dessins : 9582 à 9594.

      22h40 sonne le début de séance par des galaxies de la Grande Ourse dont des Arp.

      Observation 9582 : NGC3738 = Arp234.
      Vue à 85x, elle est assez faible à considérablement faible à 201x, et montre à 276x des nodosités difficiles VI3 à VI5.


      Observation 9583 : NGC3756.
      Elle est très diffuse et très faible à 201x.Les détails sont difficiles, je note son centre plus brillant flou en vision indirecte.


      Observation 9584 : NGC5250.
      Cette galaxie est condensée à 201x, considérablement faible au centre.


      J'en profite pour dessiner quelques galaxies des Chiens de Chasse sur la même carte Uranométria, ce n'est plus trop de saison maintenant, je me rattrape de ce printemps de confinement puis couvre-feu dû à ce satané Covid.

      Observation 9585 : NGC5225.
      Elle est vue petite et faible à 85x. A 201x, le centre est considérablement faible et le reste est faible.


      Observation 9586 : NGC5238.
      A peine visible à 85x, elle est très diffuse à 201x, très faible, avec son centre difficile à détacher en vision indirecte.


      Je reviens vers le ciel d'été, destination une nébuleuse diffuse du Cygne.

      Observation 9587 : Sh2-101.
      A 85x, elle est très diffuse mais sûre, très faible, aussi vue avec le filtre Oxygène 3 qui réagit très bien, et avec le filtre HBêta répondant assez faiblement.


      Sur le chemin des toilettes sèches du parking, vers 1h30, je regarde Jupiter dans le télescope de 400 de Nicolas Biver. A chaque fois que je passe chez lui il est sur un objet du système solaire, notamment cométaire. Un hasard?

      Je dessine ensuite un amas ouvert du Cygne du côté de la Nébuleuse du Croissant.

      Observation 9588 : IC4996.
      Cet amas ouvert est superbe, brillant et concentré à 201x.


      J'ai chaud avec le manteau.
      La position d'observation devient malcommode au zénith pour le dessin, j'ai mal au dos.

      Tel un martyr du zénith faisant fi de ses courbatures, je regarde malgré la douleur une nébuleuse planétaire du Cygne.

      Observation 9589 : NGC6881.
      Repérée à 85x par blinking avec le filtre Oxygène 3 qui répond bien, elle montre un petit diamètre à 201x, considérablement faible. Le centre est plus brillant mais la turbulence de 4 sur 5 limite la résolution pour en voir plus à 631x. Elle s'efface avec le filtre HBêta.


      Je soulage mon dos en visant plus bas le reste de la nuit, d'abord Neptune et Triton dans le Verseau vers phi-96.

      Observation 9590 : Neptune et Triton.
      A 631x Neptune est brillante bleu ciel pâle. Son satellite Triton est faible, et déjà soupçonné à 85x.


      Je suis retourné faire le plein d'eau au jerrican de ma tente.
      Association d'idée avec la constellation suivante? Car les galaxies pointées ensuite nagent dans les champs stellaires des Poissons à proximité angulaire de l'autre planète bleue du système solaire.

      Observation 9591 : NGC7700 et NGC7701.
      Du côté de Neptune, je regarde cet autre duo, mais extra-galactique cette fois. NGC7700 est assez faible à considérablement faible, et NGC7701 est faible et allongée à 201x.


      Toujours sur le thème de l'eau, j'observe un groupe de galaxies Arp dans le Verseau.

      Observation 9592 : PGC70127/PGC70130 = Arp314.
      Je vois les 2 à 85x. PGC70127 est considérablement faible et PGC70130 est faible à très faible. 201x, 276x.
      Une troisième tache VI5 donc limite n'est pas réelle (un faux positif, zut je regarde trop les infos!).


      J'assiste au rendez-vous de la comète 67P Churyumov Gerasimenko dans les Poissons avec une galaxie dans le champ.

      Observation 9593 : comète 67P Churyumov Gerasimenko et galaxie IC182.
      A la position prévue (4h30 sur le dessin), elle révèle à 201x sa coma faible à très faible et sa queue en vision décalée. Elle va vers une galaxie faible à très faible, diffuse, IC182.
      Amusante conjonction!


      Une sauterelle sur le carnet de dessins m'a fait sursauter avant d'elle-même sauter vers d'autres horizons.

      Je termine avec des galaxies Arp dans le Bélier.

      Observation 9594 : IC195/IC196 = Arp290.
      Vues dès 85x, elles sont respectivement faible et considérablement faible, allongée et incurvée vers IC195 à 201x.


      Le vent s'est levé, et a apporté des nuages gênants dans l'aube.
      Les affaires sont restées sèches cette nuit.
      Je remballe à 5h07, le couperet de l'aube étant tombé sur mes cibles d'observation.
    • By polo0258
      bonjour à toutes et à tous !
       
      une éclaircie ce soir , on en profite !  turbulence acceptable vu la hauteur de la planète !
      le télescope commence à être masqué par les montants de l'abri , mais moins que vénus pour l' instant !
       
       CFF 300 f/d de 20 asi 462c ser de 90s as3 + astrosurface
       
       deux spots bien visibles sur la NEB
       
      à 16h58tu :
       

       
      bon ciel et merci !
      polo
  • Upcoming Events