jackbauer 2

Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

Messages recommandés

Les aficionados de l’exploration du système solaire se souviennent forcement de la mission japonaise Hayabusa (2003-2010) qui a exploré l’astéroïde Itokawa. Une aventure spectaculaire, émaillée d’incidents, de retournements de situation et finalement victorieuse puisque la sonde est parvenue à ramener quelques microscopiques poussières d’Itokawa sur Terre. Encouragée par ce succès, forte de l’expérience acquise, la JAXA a décidé de remettre ça avec une nouvelle sonde, version plus performante de la précédente.

 

Hayabusa 2 («Faucon pèlerin 2»), malgré une masse plutôt modeste (590 kg) est littéralement bourrée d’instruments scientifiques, de mini-sondes, d’explosifs… Elle me fait irrésistiblement penser aux croiseurs surarmés de la flotte impériale nippone de la seconde guerre mondiale !

L’objectif est cette fois 1999 JU3 (Ryugu), un astéroïde d’environ 920m de diamètre découvert en 1999

Période : 473 jours (0.963 x 1.416 UA)

Rotation 7.6 heures

 

Le lancement date du 3 décembre 2014 (fusée H-2 A) depuis Tanegashima Space Center

Assistance gravitationnelle en survolant la Terre le 3 décembre 2015

La sonde est à propulsion ionique

L’arrivée à destination est prévue pour juin/juillet : ça approche !

 

Hayabusa 2 va d’abord observer Ryugu à une vingtaine de km de distance avant de passer aux choses sérieuses, comme le prélèvement d’échantillons (voir la vidéo pour le déroulement)

Le moment le plus spectaculaire de la mission sera le bombardement de l’astéroïde !

SCI (Small Carry-on Impactor) sera largué à 500m par la sonde avant que celle-ci se dépêche de se réfugier de l’autre côté de Ryugu (l’explosion se produira 40 mn après la séparation !)

SCI est constitué d’une charge de quelques kg d’explosif qui va propulser un disque en cuivre de 30 cm

Sa vitesse au moment de l’impact sera de 2 km/sec et devrait produire un cratère de 200 m de diamètre

Ce n’est pas tout : au moment de la séparation, Hayabusa 2 larguera aussi DECAM-3 équipé de deux caméras qui filmeront en direct le feux d’artifice… La sonde attendra ensuite deux semaines pour revenir prélever des échantillons tous frais dans le cratère !

Autre robot, MASCOT (Mobil asteroid surface scout), construit par la France (CNES) et l’Allemagne, est une sorte de valise déposée sur la surface pour analyser sa composition. Il sera capable de repartir sur un deuxième site.

Les 3 MINERVA sont des mini-lander capables de se déplacer par bonds

Après ce programme bien rempli, la sonde va repartir vers la Terre en décembre 2019, qu’elle atteindra un an plus tard. Comme pour Hayabusa 1 elle larguera dans l’atmosphère une capsule refermant les précieux échantillons espérés… si tout va bien (en Australie)

 

Banzaï !!

 

Une vidéo sur le déroulement des opérations :

 

 

MASCOT :

 

 

1.jpg

2.jpg

3.jpg

4.jpg

5.JPG

6.JPG

7.JPG

8.JPG

9.JPG

10.JPG

  • J'aime 2
  • J'adore 2
  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, cette mission est géniale, et très ambitieuse. On se demande comment ils peuvent caser autant de truc dans un petit cube d'à peine plus d'un mètre de côté.

J'espère vraiment que tout va fonctionner.

Merci pour les infos et les liens vers les vidéo @jackbauer 2.

 

jf

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article sur le petit atterrisseur franco-allemand MASCOT, un vrai kamikaze !

 

https://www.numerama.com/sciences/379821-mascot-le-nouveau-philae-va-bientot-entrer-en-scene.html

 

« …« C’est encore plus risqué que Philae, car on n’a aucun système de propulsion, aucun système d’encrage. C’est une boîte, que l’on va lancer à la surface et on a aucune idée de la façon dont il va atterrir », explique Aurélie Moussi, cheffe de projet pour Hayabusa 2. Ce côté un peu kamikaze est assumé, car il n’y a pas de projet à long terme avec Mascot : il n’y a par exemple aucun système pour recharger sa batterie.

« C’est un peu comme jeter un dé sur une table que l’on ne connaît pas, dans une matière que l’on ne connaît pas et avec des obstacles que l’on ne connaît pas », ajoute Laurence Lorda, en charge de la mécanique spatiale. Cependant, ce projet n’est pas parti d’une feuille blanche : l’équipe a pu bénéficier du retour d’expérience des scientifiques ayant travaillé sur Philae… »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin un peu d'action et de science ! Je piaffe d'impatience

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 21/05/2018 à 22:18, jackbauer 2 a dit :

Hayabusa 2 («Faucon pèlerin 2»), malgré une masse plutôt modeste (590 kg) est littéralement bourrée d’instruments scientifiques, de mini-sondes, d’explosifs… Elle me fait irrésistiblement penser aux croiseurs surarmés de la flotte impériale nippone de la seconde guerre mondiale !

 

Bonjour,

 

Je trouve le nom pas très nippon d'après la traduction en tous cas, ils sont très fort tous de même pour mettre le plein de dispositifs dans un si petit cube, c'est comme "goldorak" GRENDIZER le plein de gadgets dans un "petit robot".

C'est le même état d'esprit tous dans un format mini.

 

Bon ciel extraterrestre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2018/0607-hayabusa2s-approach-phase.html

 

Objectif en vue !

Photo prise le 6 juin à 2.600 km de distance ; ryugu fait environ 900m de diamètre

Depuis le 3 juin la propulsion ionique de croisière a cessé

 

 

20180607_ryugu_approach_20180606.jpg

 

Arrivée prévue à 20 km de distance le 27 juin :

 

 

Plan.JPG

Modifié par jackbauer 2
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça se précise !

Photo de Ryugu prise hier à 720 km, suivie d'un traitement d'image signé Roman Tkachenko :

 

 

fig3.jpg

fig3b.jpg

  • J'aime 1
  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jackbauer 2 a dit :

La sonde sera à une vingtaine de km vers le 27 juin

 

Konichiwa,

 

Cela commence à ressembler à quelque chose,  vivement les premières images.

 

Banzai

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

http://www.hayabusa2.jaxa.jp/topics/20180619je/index_e.html

 

Voila ! On sait maintenant à quoi ressemble Ryugu ! Il ressemble à l'astéroïde Steins survolé par la sonde Rosetta sur son chemin vers 67P

La première série de 4 photos sont les originaux ; la seconde a bénéficié d'un traitement d'images :

 

 

fig4.png

fig5.png

 

La version signée Roman Tkachenko :

 

 

fig6.jpg

Modifié par jackbauer 2
  • J'aime 5
  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh, un berlingot géant ! :o

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

http://www.hayabusa2.jaxa.jp/topics/20180621je/index_e.html

 

Photos de la caméra optique de navigation prises du 18 au 20 juin (220 à 100 km de distance)

Au moment où je poste la sonde se trouve à 58 km de Ryugu

La 1ère série sont les originaux, la seconde près un traitement d’images :

 

 

fig7.png

 

fig8.png

Modifié par jackbauer 2
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La désormais traditionnelle version de Roman Tkachenko :

 

 

fig9.jpg

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonjour

Passionnante cette aventure.

Je me suis permis de reprendre la dernière planche car il y a encore plus d'informations à en tirer.

Si ça vous intéresse je peux aussi sortir des images stéréos.

Bonne journée.

Luc

1wtjfosvrepris.thumb.jpg.5b4ad45b2915c1fde69256ecf5416cdc.jpg

Modifié par CATLUC.
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La JAXA a donné une conférence il y a quelques heures

La sonde est arrivée à destination, c'est à dire 20 km de Ryugu, distance à laquelle elle va rester quelques mois pour observer l'astéroïde sous toutes les coutures avant de l'aborder.

On ne peut pas dire qu'on soit submergé de photos...

Ils ont en diffusé une nouvelle, toujours en faible définition ; sur la deuxième version chaque carré fait approximativement 100m de côté.

Emily L. a fait une comparaison entre Itokawa (Hayabusa 1) et Ryugu :

 

 

fig10a.jpg

fig11.jpg

fig12.jpg

  • J'aime 3
  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

La version Roman Tkachenko :

 

 

fig10c.png

 

Ambiance japon :

 

 

ty1.jpg

ty2.jpg

Modifié par jackbauer 2
  • J'aime 3
  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant