jackbauer 2

Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Huitzilopochtli a dit :

Hé !!! J'ai repéré MASCOT sur une des images ! :)

 

Sur un caillou grand comme un terrain de tennis, tu trouves que c'est un exploit ?

>:(¬¬B|

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour, 

 

La descente de H2 est déjà entamée depuis plusieurs heures :

 

Tweet :[TD1-R3] Le 24 octobre à 15h20 JST: L'altitude du vaisseau spatial est d'environ 16 km (10 miles).

 

Il ne faudrait pas croire que cette opération (TD1-R3) n'est qu'une simple réédition des descentes précédentes de la sonde.

 

Cette fois ci, Hayabusa2 doit délivrer un marqueurs (TM) à la surface de l'astéroïde et en faire le suivi optique jusqu'à son positionnement stabilisé. De ce fait le vaisseau restera à 20 m d'altitude, pendant une vingtaine de minutes, au-dessus du site visé, et à cette effet devra accompagner le mouvement de rotation de Ryugu pendant ce laps de temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tweet : [TD1-R3] Le 24 octobre à 22h20 JST: la distance à l'astéroïde est maintenant de 6 km. C'est la huitième fois que nous descendons à cette distance!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un marqueur s'est bien séparé...

 

 

[TD1-R3] October 25 at 12:40 JST: Communication with the high-gain antenna (HGA) has resumed & telemetry on the status of the spacecraft is confirmed. The spacecraft is normal. The target marker is confirmed to be separated. The spacecraft is now at an altitude of more than 1200m

 

 

000ty.jpg

Edited by jackbauer 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jack'. :)

 

Tweet : [TD1-R3] Le marqueur de cible a été séparé à une altitude d'environ 13 m à 11h37 JST (heure enregistrée sur un vaisseau spatial). L'altitude la plus basse était d'environ 12m, arrivée à 11h38 JST. C'est la nouvelle altitude minimale atteinte! Les données vont maintenant être analysées en détail pour préparer le touché.

Edited by Huitzilopochtli
précision

Share this post


Link to post
Share on other sites

[TD1-R3] Il est confirmé que le marqueur de cible (TM) est reflété dans l'image de la caméra de navigation optique - Grand angle (ONC-W1). Cette image a été prise après que le TM ait atterri sur la surface de Ryugu. Le point dans le cercle vert est le TM.

 

DqWb5AjXgAAKbeO?format=jpg&name=240x240

 

image: 10/25 11:47 JST, à une altitude d'environ 20 m.

Edited by Huitzilopochtli
précision
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle performance, de contrôle, de … super

Merci les gars pour ce suivi

Edited by Chris277
complément

Share this post


Link to post
Share on other sites

Photo rendue publique à l'occasion du meeting DPS actuellement aux USA :

 

Cette image de l'astéroïde Ryugu a été prise avec la caméra optique de navigation télescopique ONC-T de Hayabusa2 le 15 octobre 2018 à une altitude de 42 mètres. La résolution est d'environ 4,6 millimètres par pixel, ce qui correspond à la résolution la plus élevée prise par le satellite Hayabusa2. C'est l'image la plus haute résolution prise par un engin spatial d'un astéroïde

 

 

fp_NEW%20PHOTO%20pub-v2_hyb2_onc_20181015_134041_tvf_l2a_scale_red%20copy.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

L' extrémité du tube (ou corne) du système de prélèvement a été imagé par la petite caméra de bord de H2. Lors de cette prise d'image, le LRF (appareillage servant à mesurer les très faibles distances de la sonde avec la surface) a été testé en vu des futures opérations d'échantillonnage (image prise le 16 avril 2018). 

 

 

Fig3.jpg

 

Tirée su lien :  http://www.hayabusa2.jaxa.jp/en/topics/20181026e_CAM-H/

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques petites infos glanées au passage (de https://twitter.com/hashtag/DPS18?src=hash ) concernant les présentations* d'Hayabusa2, aujourd'hui au congrès de la DPS de l'AAS :

 

- [Naru Hirata] Ryugu : rayon équatorial = 0.447 ± 0.002 km, densité = 1190 ± 30 kg/m3, porosité ~ 50 %, rotation en 7.63 h.
- [Hikaru Yabuta] Pourvoir réflechissant (ou albédo) : 0.019 (2 % !), Ryugu peut contenir une forte proportion de carbone (> 3 %).
- [Kohei Kitazato] Variation de 15 % de l'albédo sur l'ensemble de la surface, non corrélée avec les formations topographiques.

- [Kohei Kitazato] Une particularité ("feature") à 2.72 microns a été détectée dans le spectre de Ryugu qu'on ne retrouve pas dans les météorites. Peut-être la molécule OH ? Quoiqu'il n'y a pas d'évidence d'hydratation, ... un vrai mystère !
- [Masaki Fujimoto] La génération du cratère se produirait autour de mars-avril 2019 et le "touchdown" entre janvier et juin !
- [Jaumann Ralf] MASCOT a fonctionné à la surface de Ryugu pendant 17 h et 7 mn.

 

* 501. HAYABUSA2 Special Session
501.01. Overview of initial remote-sensing observations of asteroid Ryugu by Hayabusa2.
501.02. The First Detailed Look at Asteroid Ryugu with Visible Multi-band Camera on Hayabusa2.
501.03. Surface composition of asteroid (162173) Ryugu from Hayabusa2/NIRS3 observations.
501.04. Thermal Infrared Observations of C-type Asteroid 162173 Ryugu by Hayabsua2.
501.05. Initial results of shape modeling on the asteroid Ryugu from observations by Hayabusa2 for landing site selection.
501.06. In-situ investigation of asteroid (162173) Ryugu by the Mobile Asteroid Surface Scout (MASCOT).
501.07. Hayabusa2 Landing Site Selection: Scientific Evaluation on Asteroid Ryugu.
501.08. Hayabusa2’s first results on the visible spectroscopic properties of 162173 Ryugu.
501.09. Approach Phase Photometry of Ryugu from Hayabusa2's Multiband Imaging Campaign.
 

https://aas.org/meetings/dps50

Edited by BobMarsian
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un twit nous apprend que les deux répétitions se sont bien passées, ainsi que le largage du marqueur

Les prélèvements d’échantillons sont pour janvier/juin

Faible signal d'eau dans le proche infrarouge

Le bombardement en avril

 

Capture.JPG

 

Document trouvé sur le site du DPS :

 

https://aas.org/files/resources/dps50_lucille_le_corre.pdf

 

Extraits :

 

 

1.JPG

2.JPG

3.JPG

4.JPG

Edited by jackbauer 2
  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je me dis en voyant ces cailloux, c'est que finalement ceux qu'on a tous les jours sous les pieds, tellement semblables en apparence,  ils ne sont pas si quelconques ;) . Nous aussi on explore une drôle de planète au quotidien.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fantastique !

Une photo de la surface de Ryugu prise par MASCOT et traitée par Roman Tkachenko :

 

 

DqfHfDqWoAEEOJs roman t.jpg

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Bernard Augier a dit :

Ce que je me dis en voyant ces cailloux, c'est que finalement ceux qu'on a tous les jours sous les pieds, tellement semblables en apparence,  ils ne sont pas si quelconques ;) . Nous aussi on explore une drôle de planète au quotidien.

 

Bien d'accord avec toi Bernard... Cela devrait aussi nous inciter à considérer le miracle quotidien de pouvoir marcher sur Terre : sur une planète encore grouillante de vie...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Bernard Augier a dit :

Ce que je me dis en voyant ces cailloux, c'est que finalement ceux qu'on a tous les jours sous les pieds, tellement semblables en apparence...

 Oui en apparence. Pourtant, la grande différence, c'est qu'ils ne racontent pas la même histoire si on les analyse.

L'analogie que tu y vois, n'a pas grand sens.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

La mission est visiblement très populaire au Japon ! Un établissement (un restaurant il me semble) a lancé une bière en l'honneur d'H2 :

 

Hayabusa 2 Touchdown Kiyosato Lager, une bière supportant le vaisseau spatial JAXA "Hayabusa 2" est lancée! Vous pouvez acheter dans notre magasin EC ou restaurant ROCK

(twitter)

 

 

bi1.JPG

bi2.JPG

Edited by jackbauer 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le résumé de l'activité de H2 ces dernier jours plus un superbe GIF :

 

http://www.hayabusa2.jaxa.jp/en/news/status/

 

En exploitant au maximum les données obtenues au cours du TD1-R1-A, l’opération TD1-R3 s’est déroulée du 23 au 25 octobre. C’était une répétition qui couvrait la séquence des opérations jusqu’au point juste avant le touchdown. L’engin spatial est descendu dans la même région au niveau du TD1-R1-A à l’aide du LRF (télémètre laser); un capteur laser à courte portée avec quatre faisceaux qui mesure la distance à la surface de l'astéroïde. En utilisant cette mesure, le vaisseau spatial a automatiquement maintenu l’altitude constante et plané au-dessus de Ryugu, puis a largué un TM (marqueur de cible). L'engin spatial a pu reconnaître l'image du TM lorsqu'il était éclairé par la lumière stroboscopique FLA (lampe FLAsh), se déplaçant juste au-dessus de la position du TM et continuant de planer. Finalement, le vaisseau spatial est remonté. Ce résultat a été un énorme succès! Tout le monde se sent soulagé à l'approche de l'année prochaine

 

Images prises avec une petite caméra pour moniteur (CAM-H) au touch 1, répétition 3 (TD 1 - R 3). Elles ont été prises toutes les secondes juste après le début de la montée à 11h47 (heure du Japon) le 25 octobre 2018 (altitude d'environ 21 m). La vitesse de montée est d'environ 52 cm / s

 

 

CAM-H_TD1R3_movie_v2.gif

Edited by jackbauer 2
  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reviens des RCE à la Cité des Sciences et des techniques de La Villette (Paris) où j’ai passé 3 jours à assister à des tas de conférences plus passionnantes les unes que les autres ; Pas facile à choisir quand 2 (ou plus) ont lieu en même temps… C’est ainsi que je n’ai pu assister qu’à la fin de celle donner par JP Bibring qui avait pour thème les missions sur Mars, Rosetta et Hasabuya 2

JP Bibring est impliqué dans le programme MicrOmega, microscope infra-rouge hyperspectral pour l'analyse minéralogique in situ du sol, développé par l'IAS (Institut d'Astrophysique Spatiale), embarqué sur MASCOT.

Il nous a donc fait part d’une mauvaise nouvelle : on sait que le petit lander a fait plusieurs rebonds avant de stabiliser à la surface de l’astéroïde ; Malheureusement l’instrument MicrOmega, pour fonctionner parfaitement, devait se retrouver en contact avec le sol de Ryugu, ce qui n’a pas été le cas… (c’était à craindre vu les photos montrant le champs de cailloux qui constitue la zone où est arrivé MASCOT)

Les scientifiques travaillent malgré tout d’arrache -pied à extraire des données.

Décidément, après Philae sur la mission Rosetta, c’est un peu le même problème pour cette mission !

Il nous a également appris que Ryugu n’avait pas de champs magnétique (ce n’est pas une surprise)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now