jackbauer 2

Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Télémétrie reçue : H2 est toujours en vie

En espérant qu'un échantillon est bien à bord de la sonde, l'opération est un succès !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellente nouvelle ! :)

L'opération s'est déroulée sans gros problème.

La chambre de stockage a été scellé.

 

Maintenant, il ne serait pas absurde d'effectuer une tentative pour un deuxième prélèvement après création d'un cratère pour obtenir un échantillon de l'intérieur de Ryugu...

 

Je ne pense pas que la JAXA s'en tiendra à cette seule réalisation...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.cieletespace.fr/actualites/hayabusa-2-a-reussi-sa-collecte-sur-l-asteroide-ryugu?utm_source=AFA+-+Liste+générale&utm_campaign=8a058bd94c-EMAIL_CAMPAIGN_2018_07_17_02_15_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_8f5fd4f34c-8a058bd94c-217192913&mc_cid=8a058bd94c&mc_eid=7335a95bf3

 

Un article sur le site de C&E avec une superbe photo :

 

"...Une image du sol de Ryugu prise immédiatement après la collecte d'échantillons. Les traces noires au sol sont dues aux poussières déplacées
par les gaz des propulseurs qui ont permis à Hayabusa2 de s'éloigner une fois l'opération réussie. On remarque, en noir foncé, que certaines
de ces poussières se sont collées à l'objectif de la caméra. La présence d'un nouveau cratère d'impact n'est pas encore confirnée…"

 

 

Hayabusa2p-5c6f.jpg

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

tsuda_trajectory-768x416.jpg


Yuichi Tsuda, le chef de projet de Hayabusa 2, montre la courbe représentant la descente d'Hayabusa2 lors de l'opération de prélèvement d'échantillon réalisée jeudi.


La télémétrie a indiqué une brutale et forte augmentation de température à l'intérieur de la cellule contenant le projectile de tantale d'une masse 5 grammes qui devait percuter la surface de Ryugu. Une petite charge explosive était déclenchée pour ce tir et les données reçues prouvent que tout s'est déroulé comme prévu. 


Ce fait n'est pas anodin car on se rappelle que pour la première sonde Hayabusa qui étudiait l'astéroïde Itokawa, les ingénieurs de la JAXA avaient été longtemps incapables de déterminer si, pendant l'opération d'échantillonnage, le tir de projectile avait été ou non effectif. Au final, on avait constaté le dysfonctionnement du système de mise à feu.


Au départ, il était imaginé qu' Hayabusa2 ramène environ 100 milligrammes d'échantillon pour 3 opérations de prélèvement, mais les scientifiques espéraient que l'on puisse en récolter une quantité plus importante. 


Lors de la dernière conférence de Presse, le Pr Tsuda a déclaré que les ingénieurs n’étaient pas certains du volume d’échantillons collectés ce jeudi. Les responsables sont convaincus que le système de tir a bien fonctionné et qu'ils s'attendaient à ce qu'une quantité significative d'échantillon ait été prélevé. 


Hayabusa 2 pourrait essayer de collecter encore deux autres échantillons à d’autres endroits de Ryugu avant de quitter l’astéroïde en novembre ou en décembre. La sonde japonaise devrait commencer son voyage de retour vers la Terre d'ici la fin de l'année. 


La JAXA souhaite achever les opérations critiques sur l'astéroïde d'ici juin ou juillet. 


"Nous devons déterminer ce que nous allons faire à propos des deux touchés qui sont toujours programmés", explique Yuichi Tsuda. "Actuellement, nous ne pouvons pas établir de calendrier", explique t-il. "Nous ne voulons pas rester inactifs pendant des mois. Ce n'est pas ce qui est planifié. L'état du vaisseau spatial est parfait. Nous pourrions d'ici à quelques semaines exécuter une nouvelle opérations critiques."


Takanao Saiki, ingénieur de projet et directeur de vol d'Hayabusa2, a déclaré que la programmation de l'impacteur destiné à créer un cratère sur Ryugu restait l'un des objectifs prioritaires de la mission...
 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

HAYABUSA2 @ JAXA@ haya2e_jaxa

 

[TD1-L08E1] Le 23 février à 12 h, heure japonaise, Hayabusa2 est revenu à sa position initiale (à environ 20 km d'altitude). Merci à tous pour vos encouragements !

Notre mission continue !

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les traces laissées par les réacteurs et/ou le boulet tiré sur l'astéroïde. La flèche  rouge sur la 2ème image indique le marqueur de position qui avait été envoyé et le cercle violet les 6 mètres cible du touchdown. Pleine réussite ! :x

 

23A32E25-8C02-477F-9887-D31A548943D4.jpeg.75284f7816487f037fe0fa877584f93c.jpeg

 

6CCF512C-7173-4E73-AE54-E85849F91ADC.jpeg.67852eb7d22def8e8971efb17a6796eb.jpeg

 

J'oubliais la source :

 

https://www.bbc.com/news/science-environment-47359152

Edited by Kaptain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le film extraordinaire du touch down sur le site L08-E1 (Désignation provisoire Tamatebako) le 22 février :

 

 

Franchement exceptionnel !!!!!

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 1
  • Love 3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Le film extraordinaire du touch down

 

Fantastique…

 

Mais je me demande ce que vont devenir les cailloux ? Vont ils tous retomber ou certains ont-ils atteint la vitesse de libération et dans ce cas peuvent -ils se mettre en orbite ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'ils ont atteint la vitesse de libération ils ne se mettront pas, par définition, en orbite (enfin, si, mais autour du soleil, ce qui était peut-être ta question?)

 

Si tu penses à la 1ère vitesse cosmique et donc à une mise en orbite autour de Ryugu c'est très improbable, "l'orbite" que va décrire le caillou repassera par le point sur lequel lui a été transmis son deltaV, (i.e. le sol) donc au mieux il fera un tour et percutera le sol de nouveau, sauf à imaginer qu'un second caillou le percute en vol et que ce choc aurait pour effet de surélever le périastre de l'orbite au dessus du niveau du sol.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas à quel point vous pouvez vous rendre compte du bordel que devrait provoquer la création du cratère, et même si la sonde doit se cacher de l'autre côté de Ryugu pendant l'explosion, le risque résiduel d'un choc avec un bloc important existe peut-être à proximité de l'astéroïde pour un temps indéterminé.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Huitzilopochtli a dit :

le risque résiduel d'un choc avec un bloc important existe peut-être à proximité de l'astéroïde pour un temps indéterminé.

 

C'était le sens implicite de ma question Quetazcloaque, tu l'as compris, snif, je t'aime.

 

 

 

 

  

 

Tu as déjà vu des films de gladiateurs ?

  • Haha 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Superfulgur a dit :

snif, je t'aime.

 

Si t'es obligé de te faire une ligne avant de t'épancher, je vais douter de ta sincérité... ^_^

 

Il y a 8 heures, Superfulgur a dit :

Tu as déjà vu des films de gladiateurs ?

 

Pouce en haut ? Pouce en bas ?

Pouce hésitant, j'arrête mon char pour te prendre en stop. :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

(HS culturel)

C'est Tibère je crois, deuxième empereur romain, qui disait noblement :

 

"Le gladiateur cède devant l'airain puis présente sa chair à l'épée !".

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.hayabusa2.jaxa.jp/en/topics/20190307e_DOS01/


Traduit du lien ci-dessus :


Maintenant que notre premier touchdown, le TD1-L08-E1, s'est déroulé avec succès, nous envisageons un deuxième touchdown sur un site candidat, le S01. Afin d’examiner en détail la zone du nouveau site candidat du touchdown S01, nous effectuerons une observation de descente et rapprocherons Hayabusa2 de la surface de l’astéroïde. Il s’agira de l’opération « DO-S01 » (DO = Observation de descente) et l’engin spatial descendra à environ 23 m au-dessus de la zone S01. L’opération aura lieu du 6 au 8 mars 2019. Le 6 mars, les travaux de préparation à la descente commenceront et la descente commencera le 7 mars, atteignant l’altitude prévue la plus basse le 8 mars.

 

La région S01 illustrée par la figure 1. 


S01 se situe près de l’équateur de Ryugu et à environ 800 m à l’est du premier site d’atterrissage (surnommé « Tamatebako »). Lorsque les sites candidats pour le premier touchdown ont été sélectionnés pour la première fois (en août 2018), L08 (la région autour de notre site de touchdown) semblait la plus prometteuse et le site S01 n’avait pas été choisi. C’est parce que nous recherchions des zones de plus de 100 m qui étaient aussi plates que possible. Puisqu’une telle région n’a pas été trouvée sur Ryugu, nous avons cherché des régions présentant les même caractéristiques mais plus petites. Parmi celles-ci, S01 semble être le meilleur site. Cependant, nous ne savons pas encore si S01 est approprié pour le touchdown jusqu’à ce que nous le l'observions de plus près. Pour cela, nous réalisons l’opération DO-S01.


Les horaires programmés du DO-S01 sont donnés figure 2. 


L’engin spatial commencera sa descente le 7 mars à 13 h 27 (heure de bord : les heures ci-dessous sont indiquées pareillement) à une vitesse de 0,4 m/s. La vitesse sera alors réduite à 0,1 m/s vers 23h 47 le même jour. En poursuivant notre descente à ce rythme, nous atteindrons notre altitude la plus basse vers 12h 22 le 8 mars, puis nous commencerons immédiatement à remonter. L’altitude de ce point le plus bas sera d’environ 23 m. Veuillez noter que les heures indiquées ici sont les valeurs prévues, mais les heures réelles des événements de l'opération peuvent différer.
 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a quand même un truc qui m'interpelle un peu dans cette exploration du site S01.

Si je ne m'abuse, le futur touchdown aura lieu après qu'un cratère ait été créé par le SCI.

Quid de la topographie locale après cette création ?... :|

 

On parle d'un cratère de deux mètres de diamètre mais le résultat après impact pourrait être un peu plus important...

Edited by Huitzilopochtli
Ajout commentaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'étonnement manifesté dans mon message précédent a trouvé aisément sa solution.

Une deuxième descente exploratoire est prévue fin avril, après la création du cratère, et, avant l'opération de prélèvement début mai, si tout va bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Compte rendu rétrospectif par Tweet de DO1-SO1 :


L'opération d'observation de descente DO1-S01 a commencé hier (le 6 mars). Cette opération doit descendre à environ 23 m de la surface pour examiner la région S01, un nouveau site candidat pour le prochain touchdown. Hier, c'était la préparation de la descente, maintenant nous sommes en train de descendre.


[DO1-S01] March 7 at 20:30 JST. The altitude of Hayabusa2 is about 9700m. We are descending by about 0.4 m/s and currently operating through the Madrid ground station of the Deep Space Network (DSN).


Le 7 mars à 22h30 JST. Ryugu augmente progressivement en taille sur les images d'approche. L'altitude est maintenant d'environ 7000 m. C'est la 12e fois que nous nous approchons à cette distance.


201903072315.jpg


Le 8 mars à 06h30 JST, l'opération se déroule sans heurts. Le vaisseau spatial a ralenti comme prévu à 23h47 HNT hier et approche de Ryugu à 0,1 m / s. L'altitude actuelle est d'environ 220 m.


Le 8 mars à 8h30 JST. L'altitude du vaisseau spatial est d'environ 1500 m.


Le 8 mars à 11h34 JST. L'altitude de la sonde est inférieure à 500 m et nous avons atteint le point de contrôle de GATE 3. Le jugement GO / NOGO a été rendu et la sonde continuera de descendre.


Les 8 mars et 12h15 JST. L'altitude du vaisseau spatial est maintenant de 185 m.


Le 8 mars à 12h31 JST. La valeur d'altitude du vaisseau spatial reçue dans la salle de contrôle est maintenant de 90 m.


Le 8 mars à 12h41 JST. La valeur de l'altitude du vaisseau spatial reçue dans la salle de contrôle est maintenant de 30 m.


Le 8 mars à 12h42 JST. La valeur de l'altitude du vaisseau spatial reçue dans la salle de contrôle est maintenant de 25 m.


201903080336.jpg

 

Le 8 mars à 12h43 JST. Nous avons reçu la confirmation que le vaisseau spatial avait commencé de remonter. Applaudissements dans la salle de contrôle.


La plus basse altitude atteinte par Hayabusa2 était de 22 m (chiffres préliminaires) à 12h42 JST (heure de la réception au sol) et 12h24 JST (heure de la navigation à bord).


Le 8 mars à 15h00 JST. Le chef de projet Tsuda a déclaré que l'opération de descente était un succès. L’engin spatial continue de s'élever à une vitesse d’environ 50 cm / s.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now