jackbauer 2

Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Un article de S.B :

 

https://www.science-et-vie.com/ciel-et-espace/la-sonde-hayabusa-2-transmet-sa-premiere-image-de-l-asteroide-ryugu-11068

 

Extrait :

« …Ryugu est à ce jour et en attendant, bientôt, Bennu, que doit atteindre à la fin de l'année la sonde américaine Osiris-Rex, le treizième astéroïde visité par l'humanité, après Gaspra, Ida et Dactyl par Galileo, Mathilde et Eros par Near, Itokawa par Hayabusa, Braille par Deep Space 1, Toutatis par Chang'e 2, Annefranck par Stardust, Steins et Lutetia par Rosetta et Vesta par Dawn… »

 

Emily L a déjà complété son tableau des différents astéroïdes et comètes visités par des sondes :

 

 

 

 

 

ty4.JPG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.hayabusa2.jaxa.jp/topics/20180710je/index.html

 

Enfin quelque chose de nouveau !

Quand je pense qu’on se plaignait avec la mission Rosetta du manque de photos de bonne qualité rendues publiques au jour le jour… Au moins on en avait une nouvelle chaque jour !

Avec cette mission, les japonais n’ont rien donné d’autre que cette malheureuse vue (512x512 !!) postée plus haut lorsque la sonde est arrivée à 20 km de la destination. Depuis rien !!

Magnanimes, les nippons nous délivrent cette animation montrant Ryugu en rotation :

(lien en haut)

 

 

 

Edited by jackbauer 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, jackbauer 2 a dit :

Magnanimes, les nippons nous délivrent cette animation montrant Ryugu en rotation

 

Ça rotate pas beaucoup ;)

On pourrait avoir le lien sur l'animation, merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, iblack a dit :

On pourrait avoir le lien sur l'animation, merci

 

Alors (une fois) je précise pour nos amis belges (une fois) qu'il suffit de cliquer sur le lien (une fois) que je ne manque jamais de mettre en début de post (une fois). Sans rancune pour hier soir ?? xD

 

A part ça deux nouvelles photos prises le 30 juin à une vingtaine de km de Ryugu

Mais c'est en 620x620...

 

 

fig14.jpg

fig15.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jackbauer 2 a dit :

Alors (une fois) je précise pour nos amis belges (une fois) qu'il suffit de cliquer sur le lien (une fois) que je ne manque jamais de mettre en début de post (une fois).

 

Merci une fois mais pas deux, non mais :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/07/2018 à 16:33, jackbauer 2 a dit :

Magnanimes, les nippons nous délivrent cette animation montrant Ryugu en rotation :

 

Méfiez-vous de l'influence des nippons, en particulier sur la Chine !

  • Like 1
  • Love 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

:o:o:o

C'EST INCROYABLE !

Les japonais viennent de scanner la surface de Ryugu et...

Regardez ce qu'il y a sous le couche de poussière !!!! J'en ai des frissons.....

 

 

z1.JPG

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Naaan, c'est Mimas l'étoile de la mort!

Là c'est au mieux une étude de faisabilité du projet (c'est tout petit en plus)

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/07/2018 à 14:17, jackbauer 2 a dit :

Dans son immense bonté, la JAXA nous informe que la sonde est descendue à 6 km d'altitude la semaine dernière.

Des photos ? NON !! >:(

 

S'est craché ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.hayabusa2.jaxa.jp/en/topics/20180807e/index.html

 

L'opération a parfaitement réussi ! La sonde s'est approché jusqu'à 851 m de la surface, permettant aux instrument de mesurer le champ de gravité de Ryugu (info nécessaire pour la suite des opérations)

 

deux photos de la caméra optique de navigation prises à 1250 et 1000 m de la surface, ainsi que la localisation sur l'astéroïde.

Pas évident de faire poser des robots à la surface...

 

 

Fig23.jpg

Fig24.jpg

Fig25.jpg

Fig26.jpg

Edited by jackbauer 2
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/08/2018 à 15:34, jackbauer 2 a dit :

Pas évident de faire poser des robots à la surface...

 

Salut Jack',


Oui, les opérations de surface risque de s'avérer très délicates.
 
Beaucoup d'entre vous se rappellent sans doute de l’atterrissage acrobatique de Philae sur la comète Churyumov-Gerasimenko. Celui de Mascot risque de lui ressembler. Cet atterrisseur étant fourni par la France et le DLR (Allemagne) sur lequel je vous propose un petit laïus :

 

Acronyme de Mobile Asteroid Surface Scout, Mascot est un atterrisseur construit par la DLR (Agence spatiale allemande). Il se différencie assez nettement de Philae et se présente sous comme un petit parallélépipède de 30 cm de côté. Il est beaucoup plus simple dans sa conception que le lander de Rosetta et est dix fois plus léger, 10 kg (sur Terre) contre 100 pour Philae.

Mascot ne possède qu'une seule batterie, non rechargeable qui doit normalement lui permettre de  fonctionner pendant environ une douzaine d'heures à la surface de Ryugu. 

 

L'énergie fournie par cette batterie servira à faire fonctionner ses quatre instruments scientifiques (contre 10 pour Philae) dont un microscope infrarouge pour  les analyses minéralogiques du sol. La France a fourni un instrument, MicrOmega,  qui a été conçu par l'Institut d'astrophysique spatiale (IAS). Il aura pour objectif d' analyser la composition minéralogique des grains de poussière qu'il étudiera. 

 

Muriel Deleuze, chef du projet au Cnes explique :  


" Tout l'intérêt des résultats de cet instrument  est qu'ils permettront de comparer les analyses minéralogiques in situ avec celles des échantillons ramenés sur Terre. En effet, ceux-ci pourraient éventuellement avoir été altéré ou pollué pendant le retour, ou même au moment de leurs prélèvements."

 

Mascot se séparera d'Hayabusa 2 à une distance de seulement 60 m d'altitude de la surface de l'astéroïde.  Après une descente balistique et sans dispositif de stabilisation, Il devrait toucher la surface  à la vitesse de 10 cm par seconde. Le choc sera amorti par la structure de l'engin et le(s) rebond(s) dépendra de la nature du sol au point d'impact. On en espère un amortissement de l'ordre de 30 à 50%.

 

Contrairement à Philae,  Mascot ne possède pas de harpon (lequel d'ailleurs n'avait pas ou mal fonctionné). Mascot n'ayant pas de contrôle d'attitude, il serait de toute façon inutile, car il n'est pas possible de savoir de quel côté le lander va se poser. Après sa séparation de Hayabusa 2, il descendra en vrille vers Ryugu, attiré par sa faible gravité, et rebondira plusieurs fois à la surface avant de s'immobiliser.

 

Muriel Deleuze déclare :  " Nous savons déjà que Mascot va rebondir, mais nous espérons pas trop longtemps. L'objectif est qu'il rebondisse en moins de deux heures, sur une distance d'une dizaine de mètres ». Le nombre de rebond dépendra principalement de la nature du sol ".

 

Prévoir la localisation précise du site d'atterrissage ne peut être qu'un exercice approximatif. Le point de la surface visé sera fonction du champ de gravité de Ryugu, de sa forme, de sa vitesse de rotation, de sa cartographie, et comme Mascot effectuera une chute balistique, le moment et le point spatial du largage seront les uniques  mais essentiels paramètres pouvant être maîtrisés. 

 

"Une autre incertitude concerne le mécanisme qui permet à Mascot de se retourner pour qu'il soit dans la bonne position ». Il faut savoir que celui-ci a seulement été testé par simulations informatiques, car il n'était pas possible de faire des tests en pesanteur terrestre. Pour le bon fonctionnement de l'instrument français MicrOmega, il est très primordial que Mascot se trouve nez contre sol sinon notre appareil ne pourra pas fonctionner."

 

Les deux antennes équipant le lander ont été fourni par le Cnes. Comme on ne sait pas dans quelle position il va se poser sur Ryugu, il est déterminant que Mascot soit en capacité de communiquer avec Hayabusa 2 (qui sert de relais avec la Terre) et cela quelque soient la configuration dans laquelle il se trouve à la surface et l'attitude pendant la phase de descente. " D'où la décision d'installer deux antennes omnidirectionnelles sur deux faces opposées de Mascot. " 

 

D'un poids de seulement 0,1 g contre 10 kg sur Terre, la crainte principale est moins la destruction de Mascot par l'impact, mais plutôt qu'il ne rate sa cible, ou encore, qu'il rebondisse tellement pour finalement se satelliser autour de l'astéroïde.
Le Cnes n'a pas été seulement associé à la conception de l'engin mais est aussi très impliqué dans la sélection du site d'atterrissage de Mascot. Il a notamment la responsabilité de l'analyse des phases de séparation, de descente et d'atterrissage.
Hayabusa 2 a déjà commencé à effectuer des survols rapprochés de sa surface. Une chute libre de la sonde vers l'astéroïde a été réalisé pour calculer la force de gravité de Ryugu. Les paramètres enregistrés en cette occasion vont servir à préparer au mieux le largage de Mascot.

 

En fonction des objectifs scientifiques de la mission, l'équipe scientifique de Mascot choisira un site d’atterrissage  suffisamment intéressant mais  qui ne devra pas gêner la première collecte d' échantillons de Hayabusa-2 programmée ultérieurement. Mascot doit se poser dans une région riche en molécules organiques et matériaux hydratés.

La sélection de ces sites est prévue vers la mi-août au Cnes à Toulouse, et le largage devrait intervenir dans le courant de cet automne. 

 

En fonction de l'éloignement entre la Terre et Ryugu, le signal mettant 18 minutes pour franchir cette distance, il sera donc impossible de communiquer en temps réel avec Mascot, et, de ce fait,  il ne pourra pas compter sur des contrôleurs au sol pour l'aider à se poser. Il réalisera l'opération en toute autonomie et j'ajouterai "A la Grâce de Dieu".


Pour ce qui sera des opérations de prélévements que devra effectuer plus tard Hayabusa 2, la sonde japonaise ne devra pas vraiment se poser sur Ryugu mais réalisera des "touch and go"...
 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien justement, à propos de MASCOT, une quarantaine de de spécialistes français, japonais et allemands se sont réunis hier à Toulouse pour présélectionner 10 sites potentiels pour recevoir (ou plutôt réceptionner) le petit robot.

Le choix définitif sera annoncé au Japon le 23 août.

 

Annonce sur le site du CNES :

https://mascot.cnes.fr/fr/choix-du-site-datterrissage-de-mascot-un-vrai-challenge

 

Quelques twits & photos, ainsi que la carte de Ryugu et les 10 sites présélectionnés :

 

 

1.JPG

2.JPG

3.JPG

4.jpg

5.jpg

fig27.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 7/11/2018 à 10:15, ALAING a dit :

Méfiez-vous de l'influence des nippons, en particulier sur la Chine !

 

En espérant que tu ne connais pas l'histoire entre ces deux pays, mais c'est comme faire une remarque ou blague à propos des Nazis et la communauté juive.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Nankin

Les préjugés en tout genre n'ont pas leurs place aujourd'hui dans notre monde multi-culturel!

Edited by roul

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, roul a dit :
Le 11/07/2018 à 19:15, ALAING a dit :

Méfiez-vous de l'influence des nippons, en particulier sur la Chine !

 

En espérant que tu ne connais pas l'histoire entre ces deux pays, mais c'est comme faire une remarque ou blague à propos des Nazis et la communauté juive.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Nankin

Les préjugés en tout genre n'ont pas leurs place aujourd'hui dans notre monde multi-culturel!

Modifié il y a 37 minutes par roul

 

Et l'humour c'est un truc qui existe dans ton monde ?

Excuses Jack mais l'autr' là faudrait qu'il nous oublie un peu avec sa morale à deux balles !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, roul a dit :

c'est comme faire une remarque ou blague à propos des Nazis et la communauté juive.

 

Et tout cela en faisant fi des massacres perpétrés par les Khmers rouges, du génocide rwandais, du chômage structurel, de la mal-bouffe et du concours de l'eurovision... 

 

Jack' , nous avons (presque) tous ici le plus profond respect pour le travail considérable que tu fournis et de tous les sacrifices personnels que cela implique. :P

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now