jackbauer 2

Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

Recommended Posts

Posted (edited)

Merci Fourmi.  :)

 

Comme le laissait présager l'image de l'impact prise par la DCAM3 , l'impacteur semble bien avoir frappé la surface avec un angle incident significatif. Comme attendu aussi, en raison de la structure interne de Ryugu (Rubble pile), le cratère n'a pas de forme très définie, sans mûr et ligne de crête le délimitant précisément.

J'attends la barre d'échelle avec impatience...

 

Les éjectas semblent assez importants et s'il n'est pas possible de prélever dans le cratère à proprement parlé, il serait peut-être envisageable d'aller échantillonner dans une zone peu distante arrosée par du matériau excavé...

Edited by Huitzilopochtli
orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

En fonction des images du PDF en japonais, je crois pouvoir avancer qu'une zone d'environ une vingtaine de mètres de diamètre à été couverte assez densément par les éjectas (?)...

 

Je me suis mal exprimé, cette zone serait plutôt la surface remaniée directement par l'impact.

Il est évident que certains éjectas ont pu même quitté le champs gravitationnel de Ryugu ou ont été susceptibles de retomber de l'autre côté de l'astéroïde. 

Edited by Huitzilopochtli
Ajout commentaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Twitter JAXA :

 

[CRA2] The exact size and shape of the artificial crater will be examined in detail in the future, but we can see that terrain of an area about 20m wide has changed. We did not expect such a big alternation so a lively debate has been initiated in the project !

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est du prélèvement envisagé dans le cratère lui même, il me semble, à priori, que cette opération serait hautement risquée. 


En fonction de la représentation 3D, et de l'indication approximative qui nous permet d'évaluer le relief local, on peut estimer à plusieurs mètres (2 ou 3, peut-être davantage ?..) la plus grande profondeur du cratère. De plus, les grands rochers à proximité de ce point bas, interdiraient à la sonde d'évoluer et de toucher le terrain à cet endroit.

 
Pour rappel, la garde au sol d'Hayabusa2 (hauteur entre l'extrémité du système de prélèvement et la partie basse de la sonde) n'est que de 50 cm. Les panneaux solaires sont eux à 2 m de cette extrémité. Il va donc falloir trouver un espace qui, dans un rayon de deux mètres environ, sera sans rochers d'une hauteur max de 50 cm, et qui permettrait également aux six mètres d'envergures des panneaux solaires de ne toucher aucun obstacle.


Je l'annonce avec une certaine assurance, le prélèvement dans le cratère à proprement parlé sera impossible. Par contre, il reste l'espoir qu'on puisse le réaliser dans la zone de 20 m ou le matériau interne de Ryugu a été mis à jour par l'impact. 


On a pu voir lors du premier prélèvement, la formidable capacité qu'a Hayabusa2 pour ce type de manoeuvre. L'étude de faisabilité d'un deuxième échantillonnage est déjà en cours et si la JAXA décide de l'entreprendre, il faudra auparavant repositionner une balise de guidage... 
 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un tweet de la JAXA indiquerait que la taille du cratère serait en fait plus proche des 10 mètres.

A mon humble avis, il sera vain de lui donner une mesure précise tant ses bords restent indistincts.

Seul le changement de couleur de la surface ne prête guère à interprétation,  mais il ne correspond que très partiellement à la dépression créée par l'impact en couvrant une superficie nettement supérieure. 

 

Edited by Huitzilopochtli
reformulation

Share this post


Link to post
Share on other sites

PDF (en anglais) récapitulatif des documents utilisés par la JAXA lors de la conférence de presse du 11 avril 2019.


Préambule habituel (et lassant), puis essentiellement dédiée à l'opération création du cratère (SCI) et à son observation ultérieure. Quelques détails intéressants supplémentaires exposés viennent s'ajouter à ce que l'on savait déjà. 


http://www.hayabusa2.jaxa.jp/en/enjoy/material/press/Hayabusa2_Press20190411_ver10_en.pdf
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques échos de la conférence de presse post opération SCI s'étant tenue hier au Japon. Ces informations ne sont pas toujours très claires, mais nous devrions avoir des précisions d'ici peu :


Il est fait mention de la création de 11 cratères dans une zone relativement restreinte !!!... O.o
Retombées de blocs après impact ? 
Peu probable selon moi du fait de la très faible gravité sur Ryugu. 


J'avancerai plutôt l'explication d'un réagencement des blocs constituants le "Ruble pile" lors de la formation du cratère principal et ayant ainsi provoqué l'apparition en surface du matériau interne.

On verra bientôt ce qu'il en est exactement, car peut-être qu'un rapide traduction à transfigurer ce qui avait été réellement dit.


Comme je l'imaginais, un marqueur-cible devrait être largué (le 16 mai) dans la zone qui sera sélectionnée pour le prélèvement, suivrait une ou plusieurs descentes d'observation du terrain, quand le prélèvement lui-même n'interviendrait pas avant fin juin.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Traduction du PDF (en japonais) résumant la conférence de presse par Marcin600 (UMSF) :


Un changement de relief presque circulaire dépassant 10 m de diamètre a été identifié (image ONC-T) 


L'opération d’impact a été observée pendant plusieurs minutes (image prise par DCAM3). 


Forme du cratère: profondeur d'environ 2 à 3 m. La surface de la paroi latérale semble lisse. On peut également observer le déplacement de masses rocheuses et le changement de topographie qui l'accompagne.


Des modifications de la réflectivité de surface (assombrissement) peuvent également être observées (vérification requise). 


Il est possible d'estimer la résistance et l'âge de la surface de Ryugu à partir du diamètre du cratère. 


La formation de cratères secondaires et le mouvement de la masse rocheuse peuvent être observés le long de la circonférence ovale (Voir diapo du PDF). 


On présume que cela est dû à la collision de fragments dispersés par la frappe du SCI. (Donc à priori, mon explication à ce sujet était fausse).
 
Plan future pour les opérations de mai à juillet : 


Ryugu se rapproche du soleil (le périhélie sera en septembre). La température de la surface de l'astéroïde est désormais élevée. Il est possible de réaliser un touch down jusqu'au début Juillet. 


Le terrain autour du cratère et l'état de l'engin spatial seront examinés début et fin juin avant de décider de mettre en œuvre l'opération de prélèvement début Juillet. 


Le point cible pour la mise en œuvre est l'emplacement où se trouve un débris éjecté (matériau dispersé) provenant du cratère artificiel. 


Le nom de l'opération est «Pinpoint Touchdown» (PPTD).


Deux ou trois opérations d'observation avec descente à basse altitude seront mises en œuvre entre mai et juin avant l'opération PPTD. 


Il s'agira d'effectuer une observation topographique détaillée du site candidat au débarquement et, selon la situation, déposer le marqueur-cible. 


Première opération d'observation du 14 au 16 mai, nom de l'opération: PPTD-TM1.

 
Deuxième opération d'observation fin mai, Nom de l'opération à déterminer.

 
Troisième  opération d'observation, première quinzaine de juin, nom de l'opération à déterminer.

 

index.php?act=attach&type=post&id=44654


index.php?act=attach&type=post&id=44655


index.php?act=attach&type=post&id=44657

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Présentation traduite de l'article  https://iopscience.iop.org/article/10.3847/2041-8213/ab0e8b
 


162173 Ryugu, la cible d' Hayabusa2 , a une forme approximativement sphérique avec une crête équatoriale, qui lui donne une de forme de toupie. Une force centrifuge puissante est probablement à l'origine des caractéristiques de forme de Ryugu. Les observations faites avec la caméra de navigation optique  de la sonde Hayabusa2 montrent une variation longitudinale unique en géomorphologie, le côté ouest de cet astéroïde, appelé renflement occidental, présente une surface lisse et une arête équatoriale nette par rapport à l'autre côté. Nous proposons ici un processus de déformation structurelle ayant généré le renflement occidental. En appliquant le modèle de forme dérivé des observations de la mission, nous utilisons une technique de modèle par éléments finis pour analyser les emplacements qui subissent une déformation structurelle dans la forme actuelle. En supposant que les matériaux soient uniformément répartis, notre modèle montre la variation longitudinale dans cette région particulière lorsque la période de rotation est inférieure à environ 3,75 heures. Ryugu est structurellement inchangé dans la région souterraine du bulbe occidental tandis que d'autres régions sont sensibles aux déformations structurelles. Nous en déduisons que cette variation est révélatrice du processus de déformation survenu dans le passé, où le renflement occidental est moins dense structurellement que le reste de l'astéroïde. Notre analyse montre également que ce processus de déformation pouvait se produire pour une période de rotation comprise entre environ 3,5 et environ 3,0 heures, fournissant une force de cohésion comprise entre environ 4 et 10 Pa.


Explications et schémas sur le site de la JAXA :


http://www.hayabusa2.jaxa.jp/en/topics/20190513e_Shape/
 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'opération PPTD- TM1 (Pour pint point touch down -Taget Marker 1) ne  s'est pas déroulée normalement.

La sonde Hayabusa2 a interrompu  sa descente vers la surface à 50 m d'altitude, alors qu'il était prévu d'atteindre moins de 20 m pour le largage du marqueur cible. Celui-ci n'a donc pas pu être délivré.

La sonde remonte vers sa  position de "stationnement" (Home Position).

Des investigations sont entreprises pour comprendre la cause de cet incident.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now