Sujay

Prototype : www.darkskymap.com

Recommended Posts

Bonjour,

 

www.darkskymap.com

 

Je voudrai avoir un avis des membres de cette communauté sur une application web que j'ai créé pour 'crowdsourcer' les meilleurs endroits pour observer le ciel dans le monde. Est-ce que cet outil mérite d'exister ?

 

Je suis encore au stade prototype. Mon objectif était de créer un outil simple et fiable pour les observatrices/observateurs du ciel la nuit. Je crois que la simplicité est intégrée lors de sa conception mais il me reste encore beaucoup de travail sur la fiabilisation des données générées par les utilisateurs. Je voudrai éliminer la subjectivité d'évaluation d'un endroit propice à l'observation soit avec une mesure objectif comme la SQM ou avec un système de vote et potentiellement même un vote de super-observatrices/super-observateurs.

 

Vos remarques me permettront d'améliorer cet outil.

 

Cordialement,

Sujay  

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Yo !

c'est bô, mais j'vois pas bien la finalité :

est-ce de noter TOUS les points d’observation recensés par ceux qui y mettront leur patte,

ou est-ce de qualifier, voire de quantifier des sites d’observation ?

Dans le 1° cas, je vois pas bine l’intérêt de dire que j'observe au pied de ma porte dans la banlieue, car même si c’est jouable, c'est plus de l'opportunisme de circonstance, et se serais ballot que le pas de ma porte soit considéré comme un site d'observation potentiel.

Dans le second, je ne vois pas ce qui qualifie un site. ET dans ce cas, le truc de l'ami Fredogoto est un sacré outil.

 

Bref, faut mieux définir le projet car en l'état, j'vois pas bien la chose.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Serge pour votre feedback. L'objectif est bien de qualifier les sites. Dans la version beta je n'ai pas eu le temps d'intégrer dans le code la qualification d'un site donné. Quand je disais la fiabilisation des données, je faisais indirectement référence à la qualification des sites d'observation.

Bien évidemment n'importe quel point de donnée brut généré par un utilisateur ne deviendra pas pertinent pour des observatrices/observateurs et c'est la que la suppression de la subjectivité aura toute sa contribution à apporter pour fiabiliser les données. 

Je m'abstiens à comparer un prototype en version beta avec d'autres existants depuis plusieurs années. Si vous avez des suggestions pour éliminer la subjectivité des données générées, je suis preneur.  Comme je suis novice je m'adresse à la communauté d'expertes/s pour fiabiliser les données.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

je vois pas très bien le comment...

Car ya plein (trop) de paramètres, dont beaucoup tiennent de la subjectivité. Par exemple :

- faire du planétaire en pleine ville, c'est excellent voir souvent bien  meilleur qu'autre part. Lune, planètes et Soleil seront au top. Pourtant, beaucoup boudent la ville et ne révant que de CP.

- faire du CP, fô trouver la perle rare : pas de PL (un SQM permet de quantifier et plus que tout, les cartes de Fredogoto répondent parfaitement à cela), mais aussi la transparence, sans oublier le seeing.

- quelle portion de ciel est visible, ou la réciproque, qu'est-ce qui est masqué par des arbres, des bâtiments, du relief ?

- même avec cela et sur un site donné, c'est à pondérer en fonction de l'azimut visé : ça peut être pourri d'un côté, et quasi parfait de l'autre. Gaffe aux vents dominant...

- mais aussi et pour beaucoup, il y a l'accessibilité, les "commodités" du site, à 3000 mètres, c’est souvent sacrément bien, mais d'aucun préfèreront le confort de rester à 2000m pour un pouillème de perdu. La proximité d'une déserte facile, de stationner, de disposer du courant, etc....

Et on le voit, tout sera dans l’appréciation globale de chacun des pouillèmes gagnés ou perdus.

Dans ton site tel qui se présente, on ne voit pas clairement le but dans la page d'accueil, la finalité au regard de la carte qui ne fait que pointer des coins qui en sont pas forcément formidables, et dans la partie saisies des donnée, on ne voit rien qui permet de rentrer des données qualitatives ou quantitatives, qu'elles soient subjectives ou non.

 

Bref, c’est une excellente idée, mais va falloir sacrément creuser le problème et apporter des solutions qui ne sont pas triviales !!!!! mais je crains le doublon avec l'excellent travail de l'ami Fredo une fois le concept abouti.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le moment, je me suis focalisé sur la création d'une squelette avec un minimum de fonctionnalités pour éviter de dépenser du temps à concevoir des fonctionnalités inutiles. Avec le retour des utilisatrices/utilisateurs potentielles,  je vais progressivement bâtir cet outil en plusieurs itérations.    

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello !

Je trouve que c'est une très bonne initiative, par exemple j'ai peut être un excellent site d'observation proche de chez moi sans le savoir (bon à Paris j'en doute...).

Puisque tu es au stade de proto et que tu es dans une (très bonne) démarche de receuille de feedback je pense que le plus intéressant pour toi à ce stade serait d'effectuer une session de recherche via un formulaire (google form, typeform, ...) qui te permettras de :

- Connaître ta cible (des astronomes amateurs) et qu'est qui est important pour eux lorsqu'ils cherchent un site d'observation.

- Quel est le meilleur outil et format pour ces personnes et est-ce que cela correspond à la vision du produit que tu as (elles sont peut être différentes !)

- Sur quels critères te baser pour définir la qualité du site (accessibilité du site, vision de la voûte céleste, seeing moyen (croisé avec des données météos par exemple), couverture nuageuse à venir,...)

- Le système de notation le plus approprié (ex : indice de confiance confirmé par plusieurs utilisateurs vs super-observateur par exemple).

 

A partir de la je pense que tu auras une vision voir une roadmap pour ton produit et tu pourras rapidement corriger à bas coût ce que tu as déjà fait plutôt que de partir dans une solution qui sera potentiellement décalée par rapport aux besoins (existants et. non existants) des astronomes amateurs !

 

En tout cas super idée et démarche ! ;)

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Merci beaucoup Romain pour ton retour et ton encouragement. Dans la démarche que tu conseilles, je me suis focalisé sur les points 3 et 4 pour la prochaine itération. Ce qui m'a permis d'esquisser le début d'une feuille de route que je te présenterai dans quelques semaines. ;) 

Edited by Sujay

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Flet pour ton message. J'ai déjà l'esquisse d'une feuille de route pour cet outil. J'aurai une version plus aboutie à te présenter en Décembre.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après plusieurs mois de travail, je vous propose de redécouvrir le site https://www.darkskymap.com  

 

Nous avons construit ce site afin qu'il soit facile à appréhender pour les débutants et ainsi les encourager à observer le ciel nocturne le plus souvent possible. Les points saillants du site Dark Sky Map sont : 

1. Une carte de pollution lumineuse qui prend en compte la dispersion de lumière artificielle dans l'atmosphère, l'impact de l'altitude, environ 20800 mesures SQM à travers le monde et la calibration de tout ceci. https://www.darkskymap.com/nightSkyBrightness  

2. Les courbes isochrones de 30 minutes de trajet en voiture pour chaque lieu d'observation.

3. Lancement d'itinéraire avec Waze et Google Maps vers chaque lieu d'observation directement dans Dark Sky Map.

4. Informations concernant le dégagement de l'horizon sud.

5. Qualification de chaque lieu d'observation pour l'observation planétaire ou le ciel profond. 

6. Phases lunaires pour n+29 jours.

7. La météo en temps réel ainsi que prévisionnel pour chaque lieu d'observation.

8. Cartographie de chaque lieu d'observation avec une indication de la qualité du ciel selon l'échelle de Bortle.

9. Informations concernant l'accessibilité de chaque lieu d'observation ainsi que la possibilité de stationnement et disponibilité du courant électrique.

10. Cartographie de l'ensemble des Réserves de Ciel Etoilé décernées par l'International Dark Sky Association.

11. Possibilité de constituer une liste de favoris pour surveiller la météo du lieu d'observation et organiser sa sortie.

12. Vue satellite intégrée pour étudier la topographie du lieu d'observation. 

13.  Une cartographie mondiale. Nous persévérons afin qu'il y a d'avantage de lieux d'observation à l'étranger. 

 

!!! Attention !!! : Nous n'avons pas construit l'application Dark Sky Map. Nous avons construit unique le site Dark Sky Map. 

 

Feuille de route pour les mois à venir :

1. Création d'une cartographie mondiale de communes pratiquant l'extinction partielle ou complète après 23h00. 

2. Migration vers Météoblue. Nous sommes actuellement en train mettre en place un partenariat avec Météoblue. 

3. Intégration d'une photo de l'horizon sud pour chaque lieu d'observation.

4. Possibilité aux utilisateurs de laisser des commentaires pertinents pour d'autres astronomes amateurs.  

 

Je vous propose de découvrir une courte vidéo de démonstration pour comprendre le fonctionnement du site Dark Sky Map : 

 

 

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est top ! 

Comment ça se passe si on veut ajouter des spots ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup @A-Po pour ton message. Il y a deux manières d'ajouter un spot. Pour les deux méthodes il faut être inscrit et connecté à Dark Sky Map. L'inscription est gratuite. 

1. En cliquant sur le lieu précis sur la carte principale, Dark Sky Map capte automatiquement les coordonnées latitude et longitude.  

2. Via la rubrique "Ajouter un lien" dans le menu en haut de l'écran. Il faut connaitre les coordonnées du lieu à l'avance. 

 

Voici une courte vidéo illustrant les deux méthodes : 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now