Laurent51

NGC6302, la nebuleuse du Papillon avec le T520 JANUS Sud

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Effectivement très complexe cette nébuleuse du noeud papillon ;)

Beaucoup de détails dans les extensions riches de matières différentes.

Bravo et merci de nous faire connaitre cette merveille ;)

Bonne soirée,

AG

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est superbe ! Et plus que jamais, celle là porte magnifiquement bien son nom ! :) Merci !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais que nous reste-t-il !! Laurent c'est super et bravo l'équipe

Denis

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique !!! Et toujours, comme avec la Galaxie des Antennes ou le Casque de Thor par exemple, vous redonnez à voir des objets en leur donnant du champ…. Bien sûr que l'image de Hubble avec la WFC3 est prodigieuse, mais (chaque option a ses avantages et ses inconvénients…) elle sort (presque) complètement l'objet de tout contexte, qui au contraire avec votre image revient, et c'est splendide…..

 

il y a 35 minutes, Helix1959 a dit :

Mais que nous reste-t-il

 

Ben rien…. xDxD Non, je plaisante, bien sûr qu'il y a de la place pour d'autres images…. Mais c'est vrai que là, la barre est haute, très haute…….

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est fabuleux! Je reste scotché à chaque fois par le seeing (donc la finesse de l'image)...

Nathanaël

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 un régal cette image  ! bravo à vous deux ! :)

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pfff..... comme dab on en prend plein les yeux. :D Mais quand s'arrêteront-ils ? :D  Bravo à toute l'équipe.

 

Xavier

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe ce papillon de nuit ;) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

incroyable cette image, bravo à l'équipe!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que c'est beau !!!!

Le Rève, tant de détails dans la structure, magnifique !!!

Un Grand Bravo à tous les deux !

Martial

 

Edited by martial figenwald
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Quels magnifiques détails dans cette nébuleuse ! Bravo !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous!!

 

Vraiment Merci de votre passage pour ce joli papillon qui mérite d'avoir été immortalisé sur une image numérique:-).

Il semble que cette image fasse globalement unanimité, l'objet est tellement beau. Il se suffit à lui meme.

Michel aime particulièrement les nébuleuses planétaire, donc il y en aura d'autres, c'est sur.

 

Amitiés à tous, et merci pour vos petits mots, nous les gardons en souvenir!!

Bonne Astro et vive Astrosurf!

 

Le JANUS Team

Michel Meunier et Laurent Bernasconi

http://team-janus.astrosurf.com/

https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo la Team! superbe full avec tous ces grumeaux dans les ailes! super en tout

Christophe

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By frank-astro
      Bonjour,
      Belle soirée hier sous un ciel bien dégagé malgré une très grosse humidité.
      La vision de Mars au C9 était top, ce qui m'a décidé de mettre la caméra.
      L'humidité et le brouillard ont fini par écourter ma nuit vers 23h30 mais ce fût une belle soirée.
      Mars-20201030 by Frank TYRLIK, sur Flickr
      Bonne journée,
      Frank
    • By RIGEL33
      Les Hyades et la nébuleuse de Hind
       
      Lors de la rencontre annuelle d’AG33 réservée aux adhérents, nous avons pu bénéficier de deux nuits correctes lors de cette semaine de nouvelle Lune du mois d’octobre : celles du jeudi et du samedi.
      Nous étions loin de la pollution lumineuse des grandes villes, sous le ciel du triangle noir de l’Aquitaine.
       
      Avec mon setup « grand champs », j’ai visé les Hyades qui forment l'amas ouvert le plus proche de nous à une distance de 151 années-lumière. Il est constitué de 300 à 400 étoiles partageant des caractéristiques communes telles que l'âge et la composition chimique. Les quatre membres les plus brillants de l'amas sont toutes des géantes rouges qui ont commencé leur vie sur la séquence principale en tant qu'étoiles de classe spectrale A. Elles forment un astérisme en forme de « V » représentant la tête de la constellation du Taureau et couvrant quatre degrés (l’équivalent de 8 pleines Lunes). 
      Aldébaran, l'étoile la plus brillante du Taureau (en bas de l’image), fait partie de cet astérisme, il représente l'œil du Taureau mais ne fait pas partie de l'amas. Aldébaran est en effet situé deux fois plus près de nous que l'amas.

      L'amas tire son nom des Hyades de la mythologie grecque, les nymphes de la pluie. Selon le mythe le plus répandu, elles furent les nourrices de Dionysos. Zeus les transporta au Ciel pour les remercier de leur dévouement à protéger son fils de la jalousie de son épouse Héra.
       
      Photos prises le 15 octobre 2020 à Allons (47) – Canon 350D défiltré partiel avec objectif 70-300, focale à 133 mm, ouvert à f/4.5 sur monture StarAdventurer (sans goto ni autoguidage).
      57 poses de 2 minutes – ISO 800 – 23 DOF – Iris et Toshop.
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Le même soir où j’ai imagé les Hyades, en regardant de plus près le Triangle du Taureau sur Stellarium, je m’aperçus qu’il y avait un peu au-dessus des Hyades la nébuleuse variable de Hind. On la voit sur l’image grand champ en haut à gauche comme deux étoiles entourées d’une voile de gaz. Je décidais alors de la viser avec la lunette.
       
      Cataloguée NGC 1555, cette nébuleuse par réflexion est éclairée par l’étoile variable T Tauri qui est un système stellaire triple. Elle a été découverte par l’astronome John Russell Hind en 1852 et se situe à environ 600 années-lumière de nous.
       
      Malheureusement, ma monture ayant un souci de connectique, elle a subi des microcoupures. Je n’ai cumulé que très peu de poses pour ce genre de nébuleuse. Cependant, l’image n’est pas trop moche et on voit la nébuleuse. Je la soumets donc à votre bienveillance.
       
      Photos prises le 15 octobre 2020 à Allons (47) – Canon 7D défiltré partiel au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage).
      33 poses de 2 minutes – ISO 6400 – 23 DOF – Iris et Toshop.
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
    • By Superfulgur
      Bon, pendant que certains font des images de planètes qu'on voye facilement à l'oeil nu, du tout venant, en bouffant des fraises Tagada,  l'Observatoire C2PU a confié une importante mission d'observation à un professionnel de la profession. 
       
      Voici donc la nébuleuse M 43, prise au petit matin depuis le plateau de Calern, avec le télescope de 1 mètre Omicron C2PU... 60 x 30 secondes de pose à F/9 et 4000 ISO, Nikon D810 A, pas de DOF, Siril et Photoshop.

      S

    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : PK 104-29.1 ( alias Jones 1 )
       
      http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 104-29.1
       
      Magnitude: 15.10
      Brillance de surface : 16.60
      Dimensions : 318.0 x318.0 "
       
      - Date : 18/09/2020.
       
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Monture : Takahashi EM10.
       
      - Optique de base : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Barlow "x2" au coulant 31.75 ( Takahashi ) ... ce qui donne ~ 2400 mm de focale effective avec le montage utilisé.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur visuel de type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
       
      - Réglages  de la caméra :  Raw 8 ; Bin 2 ; Gain 500 ;  T° :  - 10 °C ; saturation : 10.
       
      - Temps de pose unitaire : 200 s.
       
       
      - Empilement : DSS ( DeepSkyStacker ).
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 +  Fitswork si réductions d'étoiles.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Seeing  : Mauvais
       
      - Transparence du ciel : Correcte.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
       
       Plein champ ( ~ 27,64' x 18,83' ) :
       
      1°) Une brute :
       

       
      C'est pour moi, c'est un "gros" objet, mais il n'est pas très lumineux comme objet avec une brillance de surface de seulement 16.60.
       
       
      2°) Après empilement de 35 prises de 200 s retenues ( Total : 1h 56 min 40 s ) avec Darks + Flats  + post traitement :
       

       
       
      Une version avec réductions d'étoiles :
       

       
      J'ai du tirer les curseurs assez loin, et du coup, l'image est pas mal "bruitée"  ( malgré l'utilisation d'un filtre gaussien ).
       
    • By frank-astro
      Bonjour,
      Je vous remets ici un post que j'avais publié au mauvais endroit.
      Je me permets de vous montrer un p'tit truc sous Photoshop pour corriger, plutôt masquer, le rebond. ça marche chez moi mais pas essayé sur d'autres images.
      Un peu la retouche de la goutte d'eau mais différemment.
      Avant :

       
      Après :

       
       
      Dans le principe :
      1) Sélection du fond de ciel

       
      2) Copie du calque, transformation en calque dynamique puis transformation de la sélection. Il faut décaler la sélection de quelques pixels afin de tangenter avec le rebond.

       
      3) Application d'un flou de surface

       
      L'avantage du calque dynamique est vous pouvez retoucher facilement le masque ou la valeur du flou de surface.
       
      Bon, c'est juste une piste qui doit être améliorée et ce n'est que de la retouche cosmétique. A affiner suivant vos images.
       
      Frank
       
  • Upcoming Events