xavierc

Lozère Les Esperelles Hautes nuit 2 : 17 au 18 avril 2018

Messages recommandés

 15 dessins : 8117 à 8131
 
 Dobson 508/1920.
 
 J'ai commencé la nuit en montrant rapidement quelques objets faciles à mon hôte Hervé Roche dans le crépuscule nautique avancé. Bien que néophyte, il voit l'écart sur M82 par rapport au télescope 150 d'un autre astronome la semaine dernière.
 La nuit est plus stable que la veille (seeing moyen à 3 sur 5), le fait d'avoir éloigné le télescope de 2 mètres du toit à l'ouest a-t-il joué?
 
 Les premières cibles sont des galaxies du Sextant dont ses plus lumineuses.
 
 Observation 8117 : NGC3115.
 La Galaxie du Fuseau est vue au chercheur 9x50 très faible.
 85x, 201x, 276x, 138x.
 Le centre est très brillant. Elle est très contrastée, pleine de nodosités. La turbulence en échelle de Danjon est de 3 sur 5 à 276x.
 Par contre je ne lui ai pas vu de couleur.
 NGC3115obs8117.jpg
 
 J'ai chaud avec le manteau mais il permet d'avoir les oculaires à portée de main ce qui est un avantage certain quand on observe perché sur un escabeau.
 
 Observation 8118 : NGC3142.
 201x. Elle est petite, faible, et l'étoile brillante à côté gêne.
 NGC3142obs8118.jpg
 
 La Voie Lactée d'hiver est facile à l'ouest entre les Gémeaux et Persée à 23h.
 
 Observation 8119 : NGC3156.
 201x, 85x, 402x, 276x. La galaxie est assez faible à considérablement faible. Son coeur est bien détaché. Elle est évidente à 85x. La turbulence est moyenne à 201x (3 sur 5).
 NGC3156obs8119.jpg
 
 Observation 8120: NGC3165 et 66.
 201x.
 Le duo formé par NGC3166 et NGC3169 est en réalité un trio qui ne tient pas sur le même dessin en vue rapprochée.
 NGC3166 est assez brillante et diffuse, NGC3165 est très faible à VI1 (vision indirecte 100% du temps) et allongée.
 NGC3165_6obs8120.jpg
 
 Observation 8121 : NGC3169.
 201x, 276x, 138x. A 201x et plus, la forme incurvée du coeur m'intrigue. Je verrai demain sur les photos que c'est dû à une bande de poussières. A 138x, le halo externe est bien plus étendu et vu en décalé seulement. Cette galaxie est assez brillante à assez faible.
 NGC3169obs8121.jpg
 
 Le Corbeau passe au méridien, le bon moment pour regarder ses galaxies.
 
 Observation 8122 : NGC4038/39.
 85x, 138x, 201x, 276x. Les Antennes ou plutôt devrais-je dire le Coeur se montrent bien ce soir. Elle sont 4° plus hautes que vers chez moi.
 Elles sont assez faibles à considérablement faibles, optimales à 201x. Les nodosités sont détaillés à 276x, et réagissent faiblement en OIII et très faiblement en HBêta. Ce test est amusant, ça les fait "blinker".
 Le couple est bleuté ciel à 85x et déjà bien séparé à ce grossissement.
 NGC4038_9obs8122.jpg
 
 Observation 8123: NGC4027.
 85x, 138x, 201x, 276x. Elle est vue quasi de suite à 85x. Elle devient trop sombre à 276x. Oh la belle simple spire!
 Considérablement faible, la galaxie montre sa spire dès 138x. Une belle surprise! D'ailleurs c'est un objet Arp, Arp 22. La liste est plus loin dans mon classeur programme d'observation pour me permettre de vérifier in situ.
 NGC4027obs8123.jpg
 
 La nuit est berçante avec le chant de l'eau des ruisseaux au nord et au sud. Je leur rendrai visite lors de 2 randonnées.
 
 Je fais une petite incartade dans la constellation limitrophe de la Coupe (Crater, Crt en latin).
 
 Observation 8124: NGC3981.
 85x, 201x. Elle est vue dès 85x, et allongée faible à très faible.
 NGC3981obs8124.jpg
 
 Je ne néglige pas d'observer la nébuleuse planétaire bien connue du Corbeau.
 
 Observation 8125 : NGC4361.
 85x, 201x, 276x. La nébuleuse reste assez faible à 85x. Elle réagit fortement en OIII et faiblement en HBêta.
 Sans filtre, l'étoile centrale est considérablement faible à faible et proéminente dans la nébuleuse, laquelle semble une peu turquoise à 85x.
 Grossir 276x est inutile sur cet objet alors trop sombre.
 C'est dur de voir dans quel sens s'enroulent les extensions en forme de spire. Les bords sont diffus. J'ai du mal à décrypter cet objet, il faudrait qu'il soit plus haut dans le ciel.
 NGC4361obs8125.jpg
 
 Le Corbeau se couche derrière la montagne vers 2h30.
 
 Je passe la suite et la fin de la nuit sur l'amas de galaxies Abell 1367 du Lion, bas vers 5h.
 
 Observation 8126 : PGC36619.
 201x. Elle est minuscule, faible à très faible, à centre ponctuel dur. Elle est plus floue que les étoiles, heu pourquoi je dis ça, elles sont nettes par cette turbulence de 3 sur 5!
 PGC36619obs8126.jpg
 
 Observation 8127 : NGC3861 et consort.
 201x. NGC3861 montre son centre faible et son pourtour VI1 à 5, PGC36622 est très faible, PGC36610 est VI3.
 NGC3861obs8127.jpg
 
 Observation 8128 : PGC36672.
 201x. Elle est petite et très faible.
 PGC36672obs8128.jpg
 
 Observation 8129 : NGC3860 en famille (nombreuse).
 201x, 276x. NGC3860 est faible, et accompagnée par pas moins de 6 galaxies rejetons, toutes du catalogue PGC :
 PGC36589 est très faible à VI1, PGC36565 est VI2, PGC1604354 est VI4, PGC94330 est très faible, et enfin PGC36549 est très faible à VI1.
 NGC3860obs8129.jpg
 
 Observation 8130 : NGC3837 et autres.
 201x. Y a du monde sur ce dessin! Du côté NGC, j'ai observé NGC3837 faible et vue comme une étoile floue, NGC3842 considérablement faible, NGC3841 très faible et râtée au début, NGC3840 faible et diffuse, NGC3844 faible, NGC3845 itou, NGC3851 très faible. Un UGC s'est glissé dans le groupe, c'est UGC6697 très faible et fine. Les PGC sont un couple, PGC36468 VI4 et PGC36457 très faible.
 Au total 10 galaxies. Champ spectaculaire et vertige cosmologique garantis!
 NGC3837_51obs8130.jpg
 
 L'ensemble est bas à la fin mais il reste un peu de nuit.
 Que faire?
 
 Bon, j'ai menti, porté par l'enthousiasme du CROA, je finis la nuit non pas sur Abell 1367 mais sur un amas globulaire de la Chevelure de Bérénice, fini aux forceps dans l'aube.
 
 Observation 8131 : M53.
 85x, 201x, 402x. L'amas globulaire est repéré au chercheur 9x50 ponctuel et considérablement faible.
 Au Nagler 26 (85x), c'est déjà un festival! Il est bleuté ciel et bien résolu, brillant, avec des étoiles assez faibles à perceptibles. Il est riche, 2 zones compactes se disputent la place dans son coeur.
 Sa richesse le rend stressant à dessiner avant que le couperet de l'aube l'efface au profit de Phoebus.
 M53obs8131.jpg
 
 L'étui à piles de la planche à dessins sera à recoller, son plastique a lâché côté bas du contact. J'ai dû presser manuellement ce contact sur les derniers dessins, pas pratique!
 
 Ca y est, je suis dans le rythme, je n'ai pas été fatigué cette nuit.

  • J'aime 2
  • J'adore 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Ha chouette voilà la suite qui arrive ! :)

 

M53, NGC 4038/9, 4027 et 4361 sont particulièrement esthétiques (chapeau spécialement pour 4361, les détails n'y sont pas évidents à voir même dans le sud ! Un T500 ça doit bien aider tu me diras ;))

 

Et les "familles nombreuses" de galaxies : toujours un régal !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Cédric.

 

La suite arrive peu à peu, je suis en flux tendu!

J'ai juste terminé la remise au propre du dessin de M53 ce matin pour publier le CROA ce soir!

Modifié par xavierc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, super chouettes dessins… Merci de partager ici ;)...

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Infatigable randonneur du ciel le Xavier, avec encore une sacrée collection :)

Bonne journée,

AG

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une très beau CR, avec plein de cibles totalement inconnues ;).

 

Pour NGC 3115, les Antennes, NGC 4361 et M53, pas de soucis celles-là je les connais ;). D'ailleurs, tu as vu beaucoup de détails dans les Antennes et dans NGC 4361 que je n'ai jamais vu avec un 300. Ça permet de mesurer l'apport de lumière que permet un 500 9_9.

J'ai déjà observé aussi NGC 4027 toute proche des Antennes. Pour info, cette galaxie a été surnommée le "Crabe Violoniste" par RIGEL33, il n'y a pas très longtemps sur le forum astrophotographie ;). Je trouve que c'est pas mal comme surnom. Sa silhouette correspond bien à ce crabe à une pince.

 

Pour tout le reste, c'est du totalement inconnu...

Je vais noter toutefois NGC 3169 dans mes cibles à pointer un jour, en raison de ton commentaire concernant sa forme incurvée. Ça peut être intéressant. Cette galaxie fait partie du Herschel 400 mais je ne l'ai jamais observée.

 

Merci en tout cas pour toutes ces infos, et tout ces dessins :).

 

Yves

Modifié par yves65

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Content que ça t'inspire Yves!

 Au 300 tu devrais déjà voir pas mal de galaxies d'Abell 1367 comme moi à l'époque du Strock.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Notre infatigable Xavier a encore frappé ! :) un catalogue à lui tout seul.... bravo!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, xavierc a dit :

Content que ça t'inspire Yves!

 Au 300 tu devrais déjà voir pas mal de galaxies d'Abell 1367 comme moi à l'époque du Strock.

 

Ah mais je suis un âne  :$ !

J'ai du lire trop vite ton CR. Je n'avais pas reconnu que ton dessin était celui de cet amas de galaxies. Le numéros NGC ne m'ont pas fait tilt... Et je n'avais pas vu dans le premier message tu citais ce n° Abell 1367.

C'est l'Amas du Lion, bien sur, je l'ai déjà observé ;).

Du coup j'ai cherché dans un autre de mes classeurs, et j'ai retrouvé un dessin que je n'ai jamais remis au propre. Tant pis, je viens de le scanner quand même. Comme ça tu vois mon crobard original ;). Il date du 29 mars 2016 au T305.

Effectivement j'avais bien vu quelques galaxies. Sept au bas mot. Toutes des NGC ;):

 

180531104425455723.jpg

 

Modifié par yves65

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



  • Contenu similaire

    • Par fred-burgeot
      Salut,
       
      dessin de la nuit passée, encore à la FS78 à 52X. J'ai appliqué une petite symétrie pour annuler l'effet du renvoi coudé.
      Toujours sympa, cet effet "splash" des éjectats, ainsi que les nombreuses nuances dans les mers, et le changement total de l'aspect de pas mal de formations.
       

       
      Fred.
       
       
    • Par biver
      Voilà la version dessin du rapprochement de mercredi dernier. Ce dessin a été fait pour la comète après le coucher de la lune (et avant pour la galaxie).
      J'ai sinon en champ plus resseré les 2 objets dessinés vers 23h50 UT le 13, mais avec la lune dont la gêne a été un peu atténuée avec un filtre polarisant, mais à cette heure là, seule le début de la queue était deviné... - T407mm x72 à 60km au sud de Paris le 13/14 février
      Nicolas

    • Par xavierc
       Nuit du jeudi 1er novembre au vendredi 2 novembre 2018.
       Strock 254/1200
       Terrain d'observation la Canelilla à l'Hacienda des étoiles au Chili, région du Coquimbo.
       
       13 observations : 8486 à 8498.
       
       Je commence par faire quelques photos notamment de la conjonction Jupiter-Mercure dans le Scorpion grâce à mon appareil bridge à 1600 ISO et F/D 2.8.
       Les résultats sont franchement impressionnants.

       Le Scorpion, pinces et Antarès en bas, plonge sur la droite de l'image vers l'horizon, derrière la silhouette du télescope de 406mm.
       A gauche, on voit les 2 étoiles principales alpha et bêta du Centaure.
       
       
       Un poil plus tard et plus haut, le centre galactique est au milieu de l'image, le Scorpion à gauche, le Sagittaire à droite, enrichi par Saturne.
       
       
       Le premier dessin de la nuit est sur la planète Mars dans le Capricorne, qui ici est quasiment au zénith, ce qui nous change de l'opposition du mois de juillet à ras de terre depuis la France métropolitaine.
       
       Observation 8486 : Mars.
       A 480X, j'observe Mars de l'œil gauche sans filtre afin de ne pas perdre ma vision nocturne, puis avec l'œil droit avec le filtre rouge 23A qui améliore encore le contraste.
       Les images stables sont plaisantes, ça me change de l'opposition vue depuis la France.
       Je note beaucoup de détails malgré le diamètre apparent qui diminue (12").
       Sauf erreur j'observe les mers Cimmerium et Sirenum.
       Je vois aussi la tache plus claire de Hellas ainsi que la calotte polaire Sud.
       
       
       Toute la nuit en fil rouge je prendrai des photos des constellations en regardant avec l'oeil gauche dans le viseur de l'appareil photo, écran repliable fermé, afin de ne pas éblouir mon œil droit observateur et donc de garder mon adaptation nocturne.
       
       Le Grand Nuage de Magellan flou est à gauche du centre, l'étoile brillante en bas à gauche est Canopus de la Carène.
       La région du pôle céleste sud est vers le centre de l'image.
       
       
       Le Grand Nuage de Magellan est en bas, le Petit plus discret un peu sous le centre de l'image.
       L'étoile brillante à gauche du Petit Nuage de Magellan est Achernar de l'Eridan.
       
       
       Encore une fois, je constate l'invasion des fourmis dans la partie bouffe du sac à dos alors que hier j'ai sorti les barres de chocolat et que j'ai secoué le sac. Une m'a carrément mordu et jeté de l'acide sur la main ce qui me fait mal pendant quelques minutes.
       
       Après avoir constaté que le Celestron 14 est hors de fonctionnement, Pierre et Raymond viennent observer Mars au télescope 406 avec Bruno.
       C'est toute une histoire l'état actuel du C14 : il en est là à cause d'un astro-employé indélicat qui devait assurer la maintenance du matériel.
       Il a fait la bêtise de démonter la lame de fermeture du C14 pour la nettoyer sans vérifier s'il y avait une marque d'apairement.
       De plus il a mal parqué le télescope avant de fermer l'observatoire, le toit métallique a tapé la monture, endommageant des moteurs et la plaque de fixation au pilier. A cause de cet imbécile, cet instrument à l'optique exceptionnelle et au suivi impeccable est maintenant l'ombre de lui-même. Je sens que Raymond et Pierre vont passer quelques après-midis à essayer de le remettre sur pied.
       
       Je commence les observations ciel profond sur le Scorpion qui descend assez vite, avec un nuage obscur.
       
       Observation 8487 : SL28.
       Ce nuage obscur est observé à 75X et se révèle assez sombre avec des limites très floues.
       
       
       J'observe ensuite un amas globulaire du Sagittaire.
       
       Observation 8488 : M69.
       Cet amas globulaire est assez brillant et bleuté à 75X et déjà résolu.
       Je l'ai aussi repéré au chercheur 9x50 comme une étoile floue faible à côté d'une autre étoile de même brillance.
       A 218X, il est bien éclaté avec beaucoup d'étoiles faibles à très faibles plus un fond stellaire VI3 à 5. Il devient assez sombre à 218X et il commence à être bas. C'est vrai qu'il est dans une constellation d'été.
       
       
       Je continue d'explorer la zone de galaxies vers iota du Sagittaire.
       
       Observation 8489 : NGC6878A.
       Cette galaxie n'est pas vue à 150X mais je la repère très faible à VI1 à 109X.
       Je pense que c'est parce qu'elle était très diffuse et peu contrastée que je l'ai râtée à 150X.

       
       Observation 8490 : PGC64319.
       Cette galaxie est soupçonnée à 109X et confirmée à 150X très faible à VI2 et diffuse.
       
       
       Observation 8491 : PGC64257.
       Je l'observe à 150X, très faible, condensée et petite.
       
       
       Observation 8492 : PGC64188.
       Cette galaxie elle aussi n'est pas vue à 150X mais je la repère à 109X, diffuse et VI2.
       
       
       J'arrive dans les choses sérieuses avec les objets du Petit Nuage de Magellan.
       
       Observation 8493 : NGC456 et 465.
       Je suis dans un coin déjà assez riche du Petit Nuage de Magellan dans le Toucan avec NGC456 qui réagit bien en Oxygène 3 et faiblement en HBêta.
       Juste à côté, je repère aussi NGC465 qui est très faible en HBêta, et il réagit bien en filtrage Oxygène 3.
       Soit ces objets sont très morcelés, soit j'ai noté plusieurs autres objets à proximité.
       J'utilise comme grossissement 75X, 109X et 150X.
       Ce champ est un bel ensemble.
       
       
       Observation 8494 : NGC419.
       Cet amas globulaire du Petit Nuage de Magellan est observé à 150X et 75X.
       Bien qu'incolore, il est assez brillant, diffus et granuleux à 343X dans sa zone centrale, waouh!
       
       
       Vers 3h heure locale, Pierre est frigorifié, et découragé de ne pas avoir trouvé le casque de Thor, et du coup il est parti dormir.
       
       Observation 8495 : NGC330.
       Cette fois-ci c'est un bel amas ouvert.
       Il est petit à 75X. Par contre à 218X et 343X, où il est assez faible, il me montre en vision indirecte beaucoup d'étoiles très serrées, ça grouille d'étoiles.
       
       
       Observation 8496 : NGC416.
       Il est considérablement faible à faible. Je l'observe minuscule à 75X et le grossis davantage à 218X où il est diffus.
       
       
       Comme la nuit dernière, des nuages venus du Sud-Ouest débordent. C'est quoi ce temps très inhabituel au Chili?
       
       J'observe une galaxie du Phénix.
       
       Observation 8497 : NGC625.
       Cette galaxie est observée à 109X et 150X.
       A ce second grossissement, elle me montre des nodosités VI3 à 5.
       Elle est considérablement faible, diffuse et allongée.
       
       
       A 4h30, la Lune s'est levée mais reste noyée dans les nuages à l'est.
       J'ai un coup de barre une fois de plus.
       
       Je pointe une galaxie de l'Éridan.
       
       Observation 8498 : IC1953.
       Cette dernière galaxie de la nuit est vue dès 75x très diffuse, faible, et un compagnon très faible facile l'accompagne, c'est PGC13172.
       La brillante étoile tau 5 de l'Eridan gêne par son fort éclat. Je la sors du champ pour mieux observer les deux galaxies et je n'arrive pas à voir la troisième qui jouxte IC1953 sur ma carte.
       
       
       A 5h, je tombe de fatigue.
       Des nuages se répartissent entre le sud-est et le nord-est et ils débordent presque jusqu'au zénith. La Lune est noyée dedans.
       
       Je me repose un peu sur le lit de l'observatoire avant d'avoir la force de remballer à 5h30 alors que l'aube arrive.
       
       La suite des photos touristiques : le voyage aller et l'arrivée à l'observatoire.
       
      Dans le car reliant Santiago à Ovalle.
       
       
      En route depuis Ovalle vers l'hacienda des étoiles, on aperçoit l'observatoire américain du Cerro Tololo, que j'avais visité en 2008.
       
       
       Vallée de Pichasca à 30kms de notre gîte
       
       
      On atteint au Soleil couchant le village du Romeral, le plus proche à quelques kilomètres de notre destination.
       
       
       
      Le Romeral, où on viendra assister à une fête un dimanche.
       
       
      L'hacienda des étoiles
       
       
       
       
    • Par Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Une journée sans nuage, mais aussi sans lune donc j'avais envie dessiner un peu même sous la pollution lumineuse.
      Ce n'est pas évident de voir des choses avec toutes ces lumières , heureusement le filtre UHC aide un peu , et désolé pour la qualité du scan , il semble que les scanners ont beaucoup de mal avec le "noir" (quelque soit le mode choisi), c'est pour cela que je rajoute une photo d'ensemble. Les conditions de dessins était moyenne surtout gêné par la PL et une turbulence moyenne qui limite le grossissement , à x140 fois s'était déjà trop une des étoiles du trapèze semblait s'évanouir parfois.
      Des irrégularités était visible dans le "cœur" , c'était davantage en vision  décalé, mais les ailes n'était pas vraiment déployé, chez moi.
       
      En tous cas le ciel d'aujourd'hui et complètement couvert, alors autant profiter de l'occasion.
       
       
      Bon ciel étoilé & lunaire
       
       
       

       
       

  • Images