dahle

Nouvelle monture pour charge lourde !

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Depuis quelques mois, je suis à la recherche d'une monture pouvant supporter un Newton de 65kg ouvertà f/d4.

J'étais sur une annonce de vente d'une Trassud, mais la transaction ne c'est pas faite pour diverses raisons,et de plus elle se trouvait à 850kms de chez moi et pesait 200kg (difficile à mettre dans un coffre de voiture )

Quant aux autres montures du commerce de renommée, elles me sont  inabordables vu les tarifs pratiqués, même en occasion (très rares).

En furetant sur le Net, j'ai trouvé la MESU 200 (Hollande) : monture compacte, pouvant supporter 100kg en visuel, pour 5700€ environ.

J'étais sur le point de la commander, lorsque avant-hier soir, j'ai trouvé encore mieux:  100kg max (75kg conseillés) pour ...... 3900€ !!!

Cette monture est la OGEM de JTW Astronomy https://www.jtwastronomy.com/products/mounts/ogem (Hollande)

Elle est pour ainsi dire livrée "clé en main" et est livré avec 30kg de contrepoids .... et vu le prix des contrepoids !! On crois rêver.

Elle est je crois, disponible depuis le mois de mai.

Elle vaut quelques centaines d'Euros de plus qu'une EQ8 avec une erreur périodique beaucoup plus faible, à méditer donc, car elle est livrée en deux parties (14 et 16 kg) et donc peut-être transportable.

Je pense franchement qu'elle mérite d'être connue.

J'ai contacté le vendeur et je crois que je vais craquer pour cette monture.

 

Je tenais à vous en faire part car je pense qu'elle pourra intéresser plus d'un  Astram  confronté au poids de son télescope... et au poids de son portefeuille !

 

 

Voici ses caractéristiques et quelques photos

We are offering discounts in conjunction with any telescope purchased at the same time as an OGEM. Depending on the type of telescope up to 40% discount is available.

Price (Inc.VAT)

3900

Specification #1

Drive systemFriction

Payload (kg)100 (advised 75)

Axle diameter50 mm RA, 40 mm DEC

Axis encoder resolution (Arcsec)0.08

Control systemFreeGo2, ASCOM compliant & Open Source

Slewing speed (deg/s)5

Pointing accuracy (arcsec)<30

Typical PE (Arcsec RMS)<0.2

Weight (kg)30 (14 kg base and 16 kg body)

Power (v DC)12

Maximum current (A)0.8

Current pull during tracking (A)0.15

JTW_Astronomy_OGEM.jpg

JTW_Astronomy_OGEM_2.jpg

JTW_Astronomy_OGEM_3.jpg

OGEM_caractéristiques.jpeg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour,

Bon à savoir, merci.

Je ne connais pas cette monture, mais j'ai acheté chez JTW mon Sony a7s défiltré il y a quelques années quand il n'était pas encore proposé ailleurs, et le gars est honnête et fiable, il répond rapidement aux questions par mail.

Olivier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci dahle, je connaissais pas cette marque, et ils ont un catalogue bien étoffé, je garde bien l'adresse dans mes favoris . :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour :)

Je n'ai pas testé cette monture donc je ne peux juger de sa qualité objective, mais sur le principe, un entraînement à friction est réputé précis en terme d'EP s'il est correctement usiné et toutes les génératrices bien coaxiales (c'est même le plus précis de tous dans l'absolu quand il est bien réalisé).

L'avantage à l'usinage, c'est bien sûr de faire l'économie des très chers couples roues dentées/VSF de précision, en se contentant de rectifier de "simples" portées cylindriques, qui ne doivent cependant présenter ni ovalisation, ni excentricité (il restera toujours un résidu, naturellement ;)) : la précision de l'EP - hors groupe moto-réducteur - dépendra donc de la qualité de ces usinages d'abord, puis du soin apporté aux assemblages et réglages ensuite.

Le fabriquant s'engage sur des spécifications précises, serrées, ce qui inspire confiance : il est facile de vérifier si elles sont tenues.

Cependant le poids de ton tube est proche de la limite "avisée" préconisée, et surtout s'agissant d'un newton, il présente certainement un encombrement et des porte-à-faux importants : deux circonstances aggravantes pour la précision d'une monture, surtout si on fait de l'image et/ou s'il y a du vent...

Aussi, ce principe aura les inconvénients de ses qualités : on ne peut pas trop augmenter la pression sur les contacts plateaux d'entraînement/galets moteurs sans provoquer une usure prématurée des surfaces, ce qui limite la transmission possible du couple par cette méthode (fonction de la dureté et du "grip" des couples de matériaux employés pour réaliser les galets et roues à friction).

De plus il faut éviter à tout prix le patinage pour parer à toute détérioration accidentelle des surfaces en contact (on introduit généralement, en amont du couple à friction dans la chaîne cinématique, un limiteur de couple pour éviter ce risque). Et il faut régler la pression des contacts en toute connaissance de cause : ni trop, ni trop peu, pour transmettre le plus grand couple possible avec la meilleure précision et le moins d'usure possibles, en restant toujours dans la plage de déformation élastique des matériaux et une surface de contact suffisante pour ne pas les détériorer. On doit donc toujours conserver de la marge et ne jamais opérer à la limite du glissement.

Or c'est une situation qui peut vite arriver sur un instrument soumis accidentellement à une contrainte imprévue : coup de vent brutal, maladresse de l'opérateur ou des gens autour, etc.

Dans le meilleur des cas, on perdra alors l'alignement de la monture, sauf si on dispose d'encodeurs absolus (proposés ici en option j'ai vu)

Ainsi ce type de monture, plus que toute autre encore, sera moins limitée par la charge théorique qu'elle peut porter, que par le moment d'inertie de ce que tu mets dessus... Les gros newtons, c'est toujours problématique en équatorial, sauf à surdimensionner la monture +++

Je vais aller voir sur leur site si on voit mieux certains détails de conception ;)

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Poids de la monture 30kg, charge 100kg, quelle performance...

Ça m'étonnerait pas que les 100kg soient avec les contrepoids, où alors ça défie les lois de la physique.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te remercie Alain pour cette excellente analyse qui mérite d'être lue et relue. Il est vrai qu'un tube de 1.60m de long et 65kg représente une certaine et même une inertie certaine (;)) surtout lors des goto.;;; et là, j'ai un doute. Il faut aussi un excellent équilibrage. Pour bien faire, il faudrait que je ramène  ce poids à 50kg maximum. 

Pour ce qui est de l'usure, des disque sont en acier de haute qualité et peuvent être, moyennant un supplément, en acier inoxydable.

Bonjour Laurent, la charge est de 100kg, conseillé 75kg,  donc je retiens uniquement 75Kg, et le tout est sans les contrepoids.

Pour ce qui est des lois de la physique, je me souviens  d'une citation (et pour que je m'en souvienne il faut que cela m'ait marqué :)) de la par de M.Sikorski, le père des hélicoptères, répondant au détracteurs de son invention : "selon les lois de la physique, le hanneton ne devrait pas voler; le hanneton se fout des lois de la physique et il vole !".xD

Quelque fois, il faut oser et sortir des chemins battus. 

Je ne dis pas que cette monture est LA monture. Mais quand on compare  le rapport qualité/prix, il n'y a pas photo.

La monture OGEM devrait peser en réalité  40kg. 10kg on été gagnés grâce à l'usinage de certaines pièces.

J'ai remarqué aussi que les deux axes ascension et déclinaison sont très proches les uns des autres ce qui réduit au maximum les flexions et le porte à faux.

 

Edited by dahle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

J'ai eu écho de cette monture il y a déjà quelques mois et elle semble très intéressante. Par contre, pas encore commercialisée et évidement aucune review. Personnellement, je ne prendrais pas le risque ou avec certaines garanties de la part du fabriquant. Le Mesu 200 a déjà plus de feedbacks, très souvent positifs par ailleurs.

 

Si tu te décides, n'hésite pas à nous donner ton impression car, comme tu indiques, le prix est vraiment très contenu.

 

A+

Miguel

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/06/2018 à 09:19, astroespo a dit :

Poids de la monture 30kg, charge 100kg, quelle performance...

 

Pas très différent de la Paramount ME II qui pèse 38Kg pour 109 Kg de charge...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on suis les proportions, la trassud doit supporter tranquille 600k alors.

Je vais la garder et monter un 2 mètres dessus.

Edited by astroespo
Fautes
  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut.

 

Possédant la mesu200 et au regard de ce que tu cherches , la technologie de galet d'entraînement est vraiment efficace et propre. La mesu200 est donnée à 100 kg de charge max.  Elle les tiens j'en suis sûr sans broncher mais cela dépend de la définition du poids que tu prends.

 

100kg OK la mécanique ne pliera pas et l'entraînement se fera.

Mais quid d'un coup de vent ? Si ton tube est long ( comme toi) le guidage va être sportif à cause du porte à faux qui va probablement entraîner des oscillations.

L'équilibrage va devenir sportif 65/100 kg de contrepoids ça fait pas rien sur une barre ( celle de la mesu200 risque d'ailleurs d'être trop courte )

Et aussi la qualité de suivi risque d'être dégradé pour moults raisons non maîtrisées équilibrage pas parfait, vent, vibrations,  elfes magiques et j'en passe.

 

Honnêtement je suis très satisait de la mesu200 mais je n'y mettrais pas ton tubes dessus, ça ne se passerais pas bien, un peu juste en poids mais surtout trop long. Elle porte actuellement 35 kg de matos sans problème mais avec un tube court.

 

A+

 

Thomas 

Edited by thomastro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

En fin de compte, comment tenir compte du poids (facile), porte-à-faux (moins évident) et prise au vent (complexe) pour le choix d'une monture ? Je n'ai pas d'expérience avec les grands tubes, ma GM2000, avec deux tubes dessus et 35 Kg (max 80cm) tousse déjà alors que la charge utile est de 50Kg... Faudrait-il simplement doubler la charge en fonction du poids pour avoir de la marge ? Merci pour vos conseils.

 

A+

Miguel

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 3 heures, DOLGULDUR a dit :

Ouch, la GM2K qui tangue avec 35kg/80cm pour une charge annoncee a 50kg (http://www.10micron.eu/fr/product/gm2000-hps-ii-ultraport-fr/), au vu du prix, ca fait reflechir !

 

Bon, je relativise, j'ai peut-être un peu exagéré car je guide mon RC10 avec un DO à moins de 0.3 RMS selon PHD2 ce qui est le maxiumum avec mes 0.51 "/pix d'échantillonnage. Cela avec une lunette de 130mm en parallèle.  Mais dès qu'il y a un coup de vent, la brute n'affiche plus la même rondeur sur les étoiles et je dois en jeter deux ou trois part nuit alors que cela n'arrivait jamais avec un seul tube.

 

Avec la lunette à 660mm, avant c'était 30 minutes nopn guidées. Maintenant à peine 20. Même sur un 10micron, il me semble qu'il faudrait limiter à un max de 2/3 de sa capacité totale pour être tranquile. Et c'est à ce moment que le porte-à-faux max est, pour moi, difficile à estimer à l'avance en combinant avec le poids.

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors ça, c'est tout à fait classique et normal, on peut le dire :)

Exploiter avec de bons résultats une monture aux 2/3 de sa charge théorique, c'est déjà la preuve que c'est une bonne monture, qui n'a pas été artificiellement "sur-vendue" commercialement ! ;)

Si sa charge "nominale" - celle pour laquelle elle fait le job correctement - est 66% de sa charge maxi dixit le fabricant, on a déjà un truc réglo.

Dans ce fil, on a deux questions pour le prix d'une, il me semble :) :

- une question d'ordre général sur la capacité de charge réelle minimum d'une monture versus celle annoncée, en fonction de ce qu'on veut mettre dessus et de l'usage qu'on en fera (non précisé ici d'ailleurs, alors que c'est important ;)) ; et effectivement, ça dépend du fabricant...

- une autre sur les retours d'expérience éventuels, sur cette monture et sur ce fabricant en particulier ( c'est bien simple : y en a pas !)

Généralement, ce que les fabricants grand public annoncent comme la charge "à ne pas dépasser", est en fait la charge à "ne surtout pas atteindre" - loin s'en faut - parfois d'un facteur 2 ou 3 !!! o.O

"Faut s'y faire", comme on dit : c'est comme ça dans la "culture" consumériste !

(un bien grand mot pour désigner beaucoup de petitesse - fin de parenthèse désenchantée)

Le dieu du commerce est passé par là : le flouze, l'argent, le fric, la galette, le grisbi, le pèze, le pognon, la thune, le blé, l'oseille, les pépettes, l'artiche, l'avoine, la braise, les fafiots, la fraîche, les picaillons, la quincaille, les radis, les ronds... les sous, quoi, merde, tout simplement ! :D

Mais surtout ne pas être dupe du ciblage marketing, plus proche de la grande consommation dans ce cas, que du marché de niche de l'acheteur éclairé, passionné, exigeant car déjà expérimenté : lui ne s'en laisse pas conter par les apparences, ni des spécifications trop "optimistes".

Aucun jugement de valeur là-dedans (si, un peu, quand même ¬¬) ; c'est juste qu'il ne faut pas confondre les deux approches diamétralement opposées, ni leurs conséquences en termes de communication...  ;)

Alors après, oui, on a une poignée de marques hyper sérieuses, bien connues pour leurs performances irréprochables (et leurs prix aussi hélas !), qui annoncent d'emblée une capacité honnête et sincère, abondamment validée et vérifiée sur maintes configurations dans toutes les conditions possibles de terrain, et qui fondent leur pérennité sur la satisfaction + la fidélité de leurs clients : rien à redire, elles font parfaitement le job ! :)

Mais évidemment aussi : "Ça douille ! Ouille-ouille-ouille !!! "

Car dans ce domaine plus que tout autre, on ne peut pas raser gratis : une mécanique à la fois précise et solide - dont on souhaite en outre qu'elle soit assez légère pour rester transportable - on ne peut pas la réaliser à moindre coût, quelle que soit l'ingéniosité qu'on y met...

Si on veut faire costaud, mais moins cher - et forcément aussi dans ce cas, quand même moins précis - on construit l'EQ8 : un produit honnête, mais quasi intransportable dans les faits (et d'une longévité incertaine, que seul l'avenir nous dira).

Si on est en poste fixe, c'est néanmoins un choix tout à fait respectable, sans aucun doute, économique à l'achat.

À la longue en revanche, il est plus discutable dans la mesure où la revente risque d'être plus problématique sur du matériel vieillissant dédié exclusivement sédentaire ? Trop tôt pour le dire.

Le nomadisme évidemment a un coût : le prix de l'allègement à performances comparables, celui de la transportabilité.

À long terme par contre une chose est sûre : la qualité reste à l'usage ce qu'il y a de plus économique pour le pratiquant assidu !

(mais il est rare qu'il puisse y accéder dès ses premiers achats, même d'occasion, financièrement, autant que par manque du recul nécessaire).

Pourtant le renouvellement accéléré du matériel moins qualitatif coûte cher, et pour moins de plaisir avec plus d'emmerdes, mais bon...
Pour en revenir donc à cette monture et à la question initiale : est-elle adaptée au besoin ?

Sans retour d'expérience sur la monture elle-même, impossible de le dire.

Disons qu'au vu de ses spécifications, elle est certainement très "limite" pour un instrument de ce poids et surtout de cet encombrement...

Mais si c'est exclusivement pour du visuel, et si le site est plutôt abrité du vent, pourquoi pas ?

Le prix est attractif, il faut juste accepter de se lancer sans retour d'expérience préalable, avec le risque d'essuyer les plâtres.

Le fabricant est jeune et plein d'ambition, mais il s'agit manifestement des premiers exemplaires : le suivi de la production, de même que le service après-vente, restent incertains ; ceci dit, le risque est à pondérer si on compare ce qui est proposé là à l'offre du marché à prix équivalent : au niveau qualitatif, conceptuel et charge utile, ça tient la route si les spécifications sont tenues.

Il faut donc mettre les choses noir sur blanc dès la commande, afin de s'assurer qu'elles le seront.

La décision serait plus facile à prendre - au cas où cette monture, bien que qualitative, se révèlerait sous-dimensionnée pour l'usage projeté ici - si elle pouvait être facilement recyclée pour un instrument moins lourd/encombrant : est-ce le cas ?

J'ai bien peur que la décision de te lancer ou pas n'appartienne qu'à toi : un risque à courir - pour le meilleur ou pour le pire - comme dans bien d'autres occasions dans la vie (et pour certaines, avec des enjeux bien plus considérables !)

Fais-nous un retour, si tu franchis le pas ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Cool ! J'ai hâte de lire tes premières impressions. Tu as déjà un délai de livraison ?

 

Même si je suis totalement d'accord avec Alain, j'aimerais bien qu'un nouveau fabricant sérieux tienne ses engagements à ce niveau de tarification. Cela permettra peut-être d'adoucir un peu le prix les montures haut de gamme si un nouveau concurrent vient taquiner le marché des montures amateur à forte capacité de charge.

 

A+

Miguel

Edited by bandido

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mécaniquement elle semble sérieuse, mais ce qui me freine sur ce matériel, c'est l'électronique. Comment ça va suivre en SAV derrière, pérennité des pièces, ...

Sur les autres marques citées pour les montures à plus de 10000, on a des softs bien faits, une électronique éprouvée, un suivi, et quelqu'un qui n'y connait rien, il prend, il branche et ça fonctionne. Là, j'avoue que le côté open source c'est le point qui, comme la chouette, m'effraie un peu.

J'ai essayé le Pic-Astro "fait pour tout le monde" ... Je n'ai pas le goût de me retenter une aventure pareille. J'ai connu les débuts de ASA avec les DDM (oui j'en parle encore après tout ce temps, mais on nous a tellement pris pour des cons alors que c'était le matos qui n'était pas du tout opérationnel à l'époque). Si on regarde bien, la mécanique est en général plutôt bien faite, les données un peu optimistes chez les chinois mais ça fonctionne si on ne surcharge pas les montures, ... ça se bricole assez facilement. Mais quand ça touche l'électronique ... :S Mais bon, je suis peut-être trop frileux car je ne connais pas le matériel et je n'ai aucunes connaissances en électronique donc ... Wait and see, mais pour moi, c'est ce point là qui m'interpelle le plus et entre le forum ici, ou WA, je trouve que c'est un point assez peu soulevé (ou j'ai mal lu)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 6/18/2018 à 20:30, bandido a dit :

Bon, je relativise, j'ai peut-être un peu exagéré car je guide mon RC10 avec un DO à moins de 0.3 RMS selon PHD2 ce qui est le maxiumum avec mes 0.51 "/pix d'échantillonnage. Cela avec une lunette de 130mm en parallèle.  Mais dès qu'il y a un coup de vent, la brute n'affiche plus la même rondeur sur les étoiles et je dois en jeter deux ou trois part nuit alors que cela n'arrivait jamais avec un seul tube.

 

Avec la lunette à 660mm, avant c'était 30 minutes nopn guidées. Maintenant à peine 20. Même sur un 10micron, il me semble qu'il faudrait limiter à un max de 2/3 de sa capacité totale pour être tranquile. Et c'est à ce moment que le porte-à-faux max est, pour moi, difficile à estimer à l'avance en combinant avec le poids.

 

Salut Miguel,

 

C'est quand même un peu étonnant ce tangage avec le vent sur cette monture vu qu'apparemment ta prise en vent n'est pas énorme (ça serait différent avec une lunette de 180 de 2m de long ou un 400mm en tube plein). Est ce que par hasard la faiblesse ne pourrait pas venir de la colonne/trépied qui soutient l'ensemble? La question peut sembler naive mais j'ai déjà vu ce cas...

 

Simon

Edited by AlSvartr
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Simon,

 

Réponse par PM pour ne pas trop polluer le topic. Le RC fait 100cm tout de même mais possible que tu sois dans le juste.

 

A+ et au plasir de te revoir,

 

Miguel

 

 

Edited by bandido

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/06/2018 à 10:56, AlSvartr a dit :

C'est quand même un peu étonnant ce tangage avec le vent sur cette monture vu qu'apparemment ta prise en vent n'est pas énorme (ça serait différent avec une lunette de 180 de 2m de long ou un 400mm en tube plein). Est ce que par hasard la faiblesse ne pourrait pas venir de la colonne/trépied qui soutient l'ensemble? La question peut sembler naive mais j'ai déjà vu ce cas...

 

De toute façon quand il y a du vent n'importe quelle monture va bouger un peu non ? Même si c'est imperceptible ça se verra toujours sur une brute à mon avis.

 

Toi Simon tu ne devrais pas avoir de soucis avec ta colonne en acier... :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, zeubeu a dit :

De toute façon quand il y a du vent n'importe quelle monture va bouger un peu non ? Même si c'est imperceptible ça se verra toujours sur une brute à mon avis.

 

@zeubeu Fred, oui tu as raison, la plupart des montures sont incapable d'empêcher ne fut ce qu'une petite oscillation en cas de vent si le tube est un peu long ou ouvert. En fait le cas auquel je fais référence c'est (gros) montage RC500 sur AP1600 (donc facilement plus de 100kg) sur une colonne en alu, épaisse, mais en alu quand même et vide (non remplie de sable). Et les vibrations sont perceptibles sans vent, par exemple lors de l'utilisation du slewing, ce sont des vibrations basses fréquence et assez grandes amplitudes dues à la torsion de la colonne.

 

Il y a 6 heures, zeubeu a dit :

Toi Simon tu ne devrais pas avoir de soucis avec ta colonne en acier... :-)

 

Ahah non c'est certain!

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui a fait ça ??! mettre plus de 150 Kg de matos sur une colonne en alu !!

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah...

Ça fait juste vingt ans qu'on le répète : tube acier rempli de sable sec, bonne épaisseur, bonne section, surtout si on a un instrument de longue focale avec des porte-à-faux importants et des gros moments d'inertie.

Les ferrailleurs regorgent de chutes industrielles pour le prix de leur poids.

Seulement l'acier c'est banal ; limite vulgaire.

Et le sable fin ça fait peur naturellement, c'est tellement contre-intuitif !

(surtout depuis qu'on était petit et qu'on faisait des châteaux de sable sur la plage, qui s'écroulaient dès qu'il était sec xD)

Ah, c''est dur de grandir ! ^_^

Alors on voit partout fleurir des grosses colonnes en béton super trop dosé et mortellement trop ferraillé, dont les adeptes jurent toutefois leurs grands dieux que ça ne bouge pas d'un poil...

Sauf qu'il n'y a pas mieux pour transmettre la moindre vibration :)

On voit que vous avez jamais habité un HLM quand le mec qui vient d'aménager commence à utiliser sa perceuse à l'autre bout du bâtiment...

Ok'ok'ok les amis, pas de problème : la meilleure solution c'est celle dont on est satisfait.

Après tout je m'en balance, tant que ce n'est pas pour moi ;):D

Edited by Alain MOREAU
.
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Désolé de n'avoir pas pu participer plus à la conversation, mais j'étais sur le site voisin (wa) ou j'avais ouvert le même sujet, ce qui, je pense, est une erreur de ma part d'avoir aborder je même sujet sur les deux sites.:$

J'ai du revoir ma copie concernant le télescope.

Il n'y a pas de solution miracle pour supporter un Newton de 65 kg à part les montures hors de prix.

J'ai donc recherché à alléger le poids et je peux arriver à 45 kg, mais toujours 1600 :( de long.

 

Pour la monture, je n'ai pas changé d'avis. A 90% ce sera cette monture. La première monture qui sera livrée en en cours de montage ( voir site JTW astronony ou wa).

 

Pour le poids d'une monture, je ne vois pas très bien la relation entre son poids et le poids supporté. Du moment que les axes sont bien proportionnés et qu'elle est trapue, ça devrait le faire non? (je ne parle pas du problème de la longueur du tube)

Edited by dahle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rigidité, minimisation des efforts, absorption des vibrations etc.

On n'imagine mal qu'une machine outil ait un bâti léger et accepte des charges lourdes (la précision serait mauvaise). Même si la comparaison est excessive, c'est cependant la même problématique. Une monture légère va fléchir, s'user sous la charge, peiner lors des déplacements des axes, manquer de précision. Même en équilibrant parfaitement, elle va mal absorber les vibrations et encaisser les efforts. Cela ne veut pas dire que des composants vont nécessairement casser mais elle deviendra rapidement un obstacle à ce loisir qui en comporte déjà pas mal.:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Phil49
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Vos diverses réponses à mes questions ont pratiquement résolu mes problèmes, mais il en reste un qui n'a pas trouvé de solution et qui me "pollue" la vie, c'est l'alimentation !
       
      Et sans alimentation, tout l’édifice s'effondre...
       
      Le challenge, banal en astrophoto est le suivant : comment alimenter 3 sources :
       
      - Le boitier Zwo ASIair
      - La camera Zwo ASi 294 MC pro (la camera ASI 120 Mini ne nécessitant pas d'alim, si je en me suis pas trompé, c'est déjà cela)
      - La monture AZ-EQ6 Pro Gt
       
      Nous avons d'un côté deux boîtiers alimentation avec prise normale et un autre avec l'adaptateur 5,5/2,1mm femelle avec son pendant mâle se terminant avec une prise allume cigare pour la monture AZ-EQ6 GT.
       
      Aujourd'hui, j'utilise un vieux booster Norauto pour alimenter uniquement la monture, mais bien évidemment avec les deux autres on change la donne et j'ai cru comprendre que les caméras refroidies étaient assez sensibles côté qualité courant fourni...
       
      J'ai pu lire plein de conversations sur les batteries voitures, au gel, les Powerbank LiPo etc, mais j'avoue que les branchements artisanaux me "branchent" moyennement et les prix qui s'envolent au delà de 200 euros encore moins...
       
      J'ai bien vu ce powerbank Bresser sur le site de Pierro Astro qui dispose d'une prise standard et de 3 prises 5,5/2,1mm.
       
      Deux possibilités à mon sens (ou 3 dans l’absolu) :
       
      - on exploite la prise alim standard et deux prises 5,5/2,1mm : 1 adaptateur secteur sur standard pour la 294, la monture et le boitier ASIair en 5,5/2,1mm, mais dans ce cas à il faut repasser en 5,5/2,1mm du boitier d'alim vers le powerbank et changer la partie mâle du câble de la monture : en mâle 5,5/2,1mm pour se connecter au câble femelle de la monture vendu par Pierro Astro avec l'AZ EQ6 GT vers mâle en 5,5/2,1mm pour se connecter au powerbank je suppose ?
      - on exploite la prise standard et une prise 5,5/2,1mm : mais il faut ajouter un boitier transfo de ce genre pour disposer de deux prises standards et brancher la monture sur une 5,5/2,1mm et utiliser un des adaptateurs fournis avec le powerbank celui qui fait allume cigare femelle vers 5,5/,1mm.
       
      Voilà, je cherche une solution, mais je commence à avoir mal au crâne !
       
      Est-ce que vous avez une meilleure idée, il y a tellement de possibilités au niveau connectique...
       
      Merci d'avance,
       
      Bien amicalement
       
      Philippe
    • By Arnaud17
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      J'écris ce post pour vous donner mon retour d'expérience avec la monture iOptron CEM120. C'est une monture annoncée pour pouvoir emporter environ 50kg d'instrument (hors contre-poids). Elle est basée sur une variation du design standard de la monture équatoriale allemande qui permet d'avoir un soutien double de l'axe d'ascension droite. Elle offre aussi une compacité qui me paraissait intéressante. En outre, plusieurs versions sont disponibles avec ou sans encodeurs absolus sur les 2 axes. Étant à la recherche d'une monture pour un tube C14 (environ 25kg sans les accesssoires + 5kg de train optique et chercheur), et après consultation de forums d'utilisateurs, j'ai décidé d'acheter cette monture dans la version avec encodeurs sur les 2 axes. Dans cette configuration, le coût est d'environ 7 000 € en incluant un pied colonne et 30kg de contre-poids.
       
      J'ai reçu la monture en avril. A première vue, il s'agit d'une belle bête, compacte et avec un bon système de gestion des cables. Je l'ai donc installée sur le pied colonne et ai attendu patiemment la première nuit claire....
       
      Premier essai, première déconvenue : impossible de faire un alignement sur étoile, même en essayant les 2 méthodes proposés. Après consultation du service technique du distributeur, j'ai procédé à la mise à jour du firmware de la raquette et de la monture : il semblait en effet que les versions de ces 2 softs n'étaient d'entrée de jeu pas compatibles l'une avec l'autre ! La mise à jour est relativement simple mais nécessite l'achat de cables spécifiques.
       
      Deuxième essai, deuxième déconvenue : la mise à jour des firmware a permis de résoudre le problème d'alignement. J'ai donc décidé de regarder la qualité du suivi dont j'attendais de bon résultats au vu de la présence de l'encodeur en RA sensé éliminer l'erreur périodique. Première catastrophe !!!! La monture montre une oscillation permanente d'environ 5 secondes d'arc avec une fréquence de 2 à 3 Hz : autant dire qu'aucune observation n'est faisable dans ces conditions, même en visuel. J'ai testé des changements d'équilibrage de l'ensemble pour essayer de sortir d'une éventuelle résonance malencontreuse, rien n'y a fait.
       
      En accord avec le distributeur, nous avons donc décidé de renvoyer la monture chez iOptron et demander un échange standard. Pendant la préparation de ce retour, j'ai remplacé le tube du C14 par un tube de C11. J'ai pu constater que la monture se comportait normalement, sans oscillation et avec une qualité de suivi qui m'a permis de réaliser des poses de 250 secondes sans guidage avec une focale de 2,3m. On était bien dans les performances attendues ce qui m'a redonné un peu de confiance dans la CEM120. Je restait quand même perplexe quant à la raison de l'oscillation avec le C14.
       
      Le remplacement de la monture par iOptron a tardé 2 bons mois et une nouvelle monture est enfin arrivée en été. Entre temps, j'avais décidé de changer la queue d'aronde d'origine du C14 pour un modèle qui semble être plus rigide, juste pour enlever une source possible de faiblesse de l'ensemble.
       
      La seconde monture n'a pas eu de problème de firmware... dès la première nuit, j'ai pu commencer mes tests.... Catastrophe encore : le même problème d'oscillation est apparu immédiatement. Après d'autres tests, je me suis rendu compte que le problème vient sans doute de la conception même de la monture : un petite claque sur le tube provoque un mouvement du tube visible à l'oeil nu... je vous laisse imaginer ce que ça peut donner au travers d'un occulaire monté sur un tube de 4 m de focale !!! Il faut bien compter 4 ou 5 secondes pour que le mouvement d'une amplitude d'au moins 1 minute d'arc s'amortisse ! On jurerait que le C14 est monté sur une monture de lunette de grand magasin. Bref, ça plus l'oscillation de suivi font que la monture est complètement impropre à l'usage avec ce tube optique.
       
      A ce stade, inutile de vous dire que j'en avais plus qu'assez de la CEM120 et j'ai entrepris de la retourner définitivement. Je dois dire que le distributeur (astroshop) a été nickel : ils ont fait tout ce qu'on pouvait espérer d'un bon distributeur responsable dans un cas pareil. Exit donc la 2ème monture. J'ai cassé une seconde tirelire et je suis maintenant en attente d'une 10microns GM2000HPS... et je croise les doigts pour que cette fois soit la bonne.
       
      Si vous avez eu une expérience similaire ou différente de la mienne avec la CEM120, j'aimerais avoir votre témoignage.
       
      Bon ciel à toutes et à tous.
       
       
      Arnaud
       
       
       
    • By Onhenriquanne
      Bonjour,
      Je suis en voie d'acheter un telescope 150/750 sur monture EQ5 ou EQ3-2,
      Et je me demandais si on pouvait juste monter un appareil sur la monture (pour faire de la voie lactée par exemple) sans qu'il y ait le télescope.
      Pourrait-on me l'indiquer ?
      Merci d'avance,
      Bonne journée/Soirée,
      Onhenriquanne..
    • By Onhenriquanne
      Bonjour,
      En quête d'un télescope, je désire donc aussi obtenir une monture équatoriale motorisée pour y faire de la photo. Les deux montures entre lesquelles j'hésite sont la EQ3-2 et les NEQ5 (même si on m'a dit que la NEQ5 est meilleur mais n'est pas là le sujet.
      Je désirerait faire mes observation dans mon jardin mais qui est penché, donc avec mon père nous allons creuser une plateforme de la taille de l'écartement des deux montures.
      D'où ma question (qui peut paraître bizarre aux premiers abords) : Pourriez vous m'indiquer la prise au sol des EQ3-2 et/ou NEQ5 (en taille maximale) ? Car j'ai cherché sur internet mais je n'ai rien trouvé....
      Bonne journée/Soirée,
      Onhenriquanne.
    • By STF8LZOS6
      Toujours partisan du moindre effort, avez vous déjà utilisé ce dispositif pour déplacer votre monture lourde/avec ou sans le télescope. Avant l'appeler PierroAstro, j'aimerai connaître votre avis sur les risques de basculement, la facilité de déplacement sur sol rugueux (Pavés inégaux par exemple/1 cm maxi), ou éventuellement le passage des pentes. J'envisage le modèle à roues de 150 mm bien évidemment. Pourquoi ce questionnement? je partais sur le modèle JMI à roues de 25cm, deux fois plus cher mais je trouve que c'est trop gros. Le support va déplacer une cinquantaine de kilo sur quelques mètres, mais la masse la plus importante est à 1.50 environ de hauteur.
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/montures/accessoires-montures/support-a-roulettes-pour-trepied-lourd_detail
       
      Merci pour vos retours et bon ciel à vous....sous les nuages ici...
  • Images