Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Bonjour,

 

hier j ai regardé une émission sur le nouveau projet d exploration de la couronne solaire, un satellite ou sonde va être mis en orbite autour du soleil afin d étudier les risques de projection de masse coronale,

en effet, de nos jours, rien n est prévu pour  nous protéger contre une projection type,   carrington des  années 1859...

A notre époque, ce serait un retour à l âge de pierre.

http://jdedinechin.free.fr/publi2010/evenement carrington_rozier-caillet_doc.pdf

Avez vous des infos sur le lancement prevu en 2018?

 

bruno

 

Modifié par vindematrix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

J'ai vu la première émission moi aussi, et mis la seconde en boîte pour la regarder à l'occasion.

 

Pour être précis, il y aura deux sondes différentes. Celle qui ira le plus près passera à 6 000 000 de km de la surface du Soleil, en touchant autrement dit la couronne, où il fait 2 000 000 de degrés Celsius. Pas frisquet hein ! :D Mais bon, vu la densité infinitésimale, le matériel va résister d'après ce qu'ils expliquaient dans l'émission. Son but serait d'analyser des échantillons de ce plasma. 

 

L'autre sonde devrait rester à 50 millions de kilomètres, si j'ai bien compris, pour prendre des photos. Ça va, ça fait la distance de l'orbite de Mercure...

 

il y a 17 minutes, vindematrix a dit :

en effet, de nos jours, rien n est prévu pour  nous protéger contre une projection type

 

Hé non, et d'ailleurs, comment pourrait-on s'en protéger ? On ne peut rien faire de plus que ce qui existe déjà pour nous protéger des vents solaires (magnétosphère..). Ce qu'on espère avec ces missions, c'est seulement être capables de prévoir... et encore ! :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai moi aussi vu ce très bon documentaire sur RMC DECOUVERTE hier soir.

En effet deux missions, l'une américaine, l'autre européenne, vont bientôt observer le Soleil de très près :

 

- Solar Probe Plus (rebaptisée Parker) sera lancée par la NASA en août prochain. (J'ouvrirais un fil après que j'ai un peu de temps)

- Solar Orbiter (Agence Spatiale Européenne) est prévue pour février 2020

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok,

un calcul rapide peut donner un temps de quelques heures pour couper les systèmes de com,

il faudrait des satellites blindés, ou, l on peut selon l alerte donnée fermer un bouclier antiprojection....

Je pense que l on peut anticiper pour limiter les dégâts

 

bruno

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu aussi hier soir...Au début, je ne comprenais pas comment avec une T° à la surface de 6000°, à la limite de la couronne, à 6 millions de Km, on pouvait avoir 2 M°.... Je me suis couché un peu moins ignorant xD

 

Cela paraît une mission vitale que de prévoir ces projections de masse coronale. Imaginons ne serait-ce que les milliers d'avions en vol au dessus de la planète, privés en quelques secondes de tout appareillage électrique...Sans parler du reste !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

oui,

on va préparer les bougies, et, commencer à cogiter pour chasser et pécher,

Je pense que ci cela arrivait vraiment, ( pourquoi pas), ce serait un exterminateur;

Imaginons que tous les satellites soient cramés, plus de communications, plus de systèmes GPS avions etc.

Centrales électriques HS, personne n y résisterait.

notre monde fonctionne comme cela maintenant,donc, cette mission me parait capitale.

Notre soleil est bien calme pour nous en ce moment, ( taches inexistantes) mon scope est au placard depuis plusieurs mois,

oui,je ne trouve pas d explication à cette difference de température entre la photosphère et la limite de la couronne.

On sait qu une flamme est plus chaude à son sommet qu'a sa base peut être un début d expli...

 

 

Bruno

 

 

Modifié par vindematrix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, vindematrix a dit :

Imaginons que tous les satellites soient cramés, plus de communications, plus de systèmes GPS avions etc

 

Dans le cas d'une forte éruption solaire, il n'y a pas que les satellites qui seront "cramés", tout ordinateur perso ou professionnel (data center), smartphones et autres mobiles sous tension le seront aussi !

Bref, tout ce qui est sous tension sera cramé ...

Retour à la bougie, sans aucun doute pendant quelques heures/jours.

Je n'ai pas l'impression que les entreprises aient mesurées l'enjeu d'un tel événement.

Aujourd'hui on peut prévoir  (à quelques jours), reste à mettre les procédures en place...

https://sciences-techniques.cnes.fr/fr/mieux-comprendre-les-eruptions-solaires-pour-les-prevoir

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, vindematrix a dit :

On sait qu une flamme est plus chaude à son sommet qu'a sa base peut être un début d expli...

 

Pas tout à fait.

Une flamme de bougie est la plus chaude au milieu, c'est à dire à la lisière entre la partie bleue et la partie jaune.

Concernant la couronne solaire, elle est composée d'un gaz très ténu (donc facile à chauffer), ceci explique pourquoi sa température est de plusieurs millions de degrés.

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un  peu plus complexe que ça quand même.

La nature du phénomène et les mécanismes de chauffage du plasma coronal n'ont rien à voir avec la combustion d'une flamme de bougie ni celle du sot briquet de monsieur Muscle :D. Ce n'est pas une réaction chimique qui en est la cause.

L'induction magnétique et le transfert d'énergie par ondes d'Alfvén y jouent un rôle prépondérant et commencent à être bien élucidés depuis une dizaine d'années au bas mot, voire beaucoup plus pour une partie du problème ;)

Un papier ici : http://iopscience.iop.org/article/10.1088/0004-637X/776/2/78/meta présente les résultats les plus solides et convaincants sur cette question, même s'il en existe de plus récents que je n'ai pas pris le temps de rechercher (2016 ?) car ils semblent confirmer ces mécanismes avec un degré de confiance satisfaisant ; les simulations les plus récentes sont en bon accord avec les mesures.

Donc ce ne serait plus tout à fait aussi mystérieux ;) même s'il nous reste, comme toujours, encore beaucoup à apprendre et découvrir.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 18 heures, iblack a dit :

Bref, tout ce qui est sous tension sera cramé ...

 

Pas seulement ce qui sera sous tension : des courants induits vont se former et se propager dans tout ce qui conduit l'électricité, présentant une longueur suffisante pour que les différences de potentiels créées deviennent destructrices...

Avec un ordre de grandeur de 20V/km pour un évènement "moyen" et des pics localisés dont on ignore totalement la valeur qu'ils peuvent prendre (voir les descriptions des effets des courants induits pour l'évènement de Carington, à une époque où les réseaux longues distances n'étaient que télégraphiques...) on imagine aisément qu'avec nos réseaux actuels maillés/interconnectés aux dimensions continentales, ça ne va pas se passer pareil : on va se retrouver en caleçons !

Avec des infrastructures durablement inutilisables si elles sont gravement endommagées à grande échelle, comme en temps de guerre.

 

Un truc me frappe dans tout ça : la sidérante fragilité de notre civilisation technologique à ce genre d'évènement naturel somme toute banal.

Bien sûr dans d'autres domaines, nos progrès nous préservent d'autres dangers ou les minimisent ; mais pourquoi faut-il que nous soyons toujours aussi inconscients de ce qui nous pend au nez de façon évidente et certaine, pour que nous négligions autant de nous en occuper avant qu'il soit trop tard ?

Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, le risque statistique d'une vilaine tempête solaire, pour notre civilisation actuelle, me paraît bien plus considérable et à prendre plus au sérieux que celui d'un impact météoritique majeur, à court terme (même si pour ce dernier les conséquences pourraient évidemment se révéler cataclysmiques !)

Les gros impacts réellement menaçants pour des centaines de milliers ou des millions d'humains - à moins d'un manque de bol insensé pour qu'il touche demain matin de plein fouet une mégapole - c'est au pire tous les quelques millions d'années, à la louche...

Avec un peu de chance et d'optimisme (beaucoup quand même, j'admets, mais pour d'autres raisons ;)) on disposera donc des millions d'années nécessaires pour trouver dans le futur une parade technologique plausible à cette menace, certes terrifiante, mais vraisemblablement lointaine.

(il ne suffira pas d'envoyer Bruce Willis toutefois : il sera trop décati !o.O:D)

Je suggère donc qu'on s'occupe des risques plus immédiats, et sur lesquels on peut en outre agir rapidement si on cesse de se comporter comme des gosses immatures en continuant de faire l'autruche ou en omettant de hiérarchiser nos priorités !

Parce qu'un méchant sursaut du Soleil - quand la Terre a l'infortune de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment - se produit plus probablement au mieux tous les quelques siècles, et finalement pourrait provoquer en cascade autant de conséquences catastrophiques et de victimes indirectes qu'un gros impact, compte-tenu de notre vulnérabilité sans précédent à ce type d'évènement pourtant moins "photogénique".

 

Premier constat : on orbite sur l'Écliptique... C'est pas bon du tout pour nous, ça ! B|:D

Alors commençons par un truc simple : mettons la Terre en orbite polaire autour du Soleil : on sera déjà plus tranquilles :D

Voilà un objectif raisonnable pour monsieur Muscle : suggérerons-lui ce genre d'utilisation pour son suppositoire géant, dont il ne saura que faire dès qu'il aura fini de terraformer Mars à coup de bombes atomiques, en prévision de quand nous aurons achevé de vénusaformer la Terre ! xD

 

Allez, sérieux :

Si les destructions ou les défaillances des communications et de l'approvisionnement en matières premières & énergie - comme il faut s'y attendre - impactent fortement les capacités de production industrielles, ce ne sont plus "quelques heures ou quelques jours" qu'il faudra pour rétablir une situation "normale" : cela pourra prendre des mois, voire des années si ça barde vraiment !

On peut passer véritablement à une économie de guerre planétaire.

On oublie trop facilement que l'extraction, la transformation et le transport des énergies fossiles telles que pétrole, gaz et charbon, tout comme ceux des matières premières, nécessitent aussi impérativement, entre autres, de l'énergie électrique et des communications longues distances à des moments quelconques de leur traitement - et plutôt dix fois qu'une !

On oublie notre dépendance vitale et immédiate à l'eau potable par exemple - un détail - surtout pour les populations urbaines, qui sont maintenant majoritaires !

On oublie surtout le temps, l'énergie et les moyens colossaux nécessaires pour bâtir ou rebâtir des infrastructures absentes ou détruites à l'échelle d'un pays, voire de la planète entière...

La moindre raffinerie a besoin d'électricité pour fonctionner, le transport ferroviaire aussi, la distribution des énergies fossiles aussi ; la production industrielle sous toutes ses formes, encore et toujours...

Tout - absolument toutes nos activités humaines ainsi que la satisfaction de tous nos besoins primaires - sont désormais devenus archi-dépendants de la circulation planétaire de l'énergie, des matières premières et de l'information !

Une fois épuisés nos stocks de combustibles immédiatement mobilisables même sans transports, distributions ni communications - en quelques jours tout au plus - si réellement la production ne peut pas reprendre aussitôt, c'est la paralysie totale : tout notre système économique peut s'effondrer brutalement et durablement avec la mise à mal de nos infrastructures vitales et la déstabilisation de toute l'organisation de notre société.

Les conséquences matérielles, physiques, sociétales, d'une grosse colère du Soleil deviennent effectivement incalculables à l'ère industrielle, et plus encore à l'heure où nos vies bien réelles sont soumises à des dépendances si critiques au numérique et au virtuel.

Même à très court terme, l'accès à la nourriture deviendra gravement problématique pour une proportion effarante de la population des pays industrialisés, si nos systèmes de distribution, de stockage et de conservation défaillent.

Instantanément ou presque, aussi, plus d'accès aux soins de santé, etc, etc.

À part quelques rares petites économies rurales marginalisées, encore auto-suffisantes localement car fondées sur une agriculture vivrière et de l'élevage extensif de pure subsistance, l'écrasante majorité des humains va se retrouver KO du jour au lendemain, totalement prise au dépourvu.

Comme souligné à juste titre dans le papier présenté par Bruno (bien que celui-ci reste beaucoup trop superficiel à mon sens) : la quasi totalité de nos activités humaines - en tout cas la totalité de celles qui sont vitales - dépendent à présent directement ou indirectement de transactions - au sens large - planétaires.

Brutalement privés de transports par exemple, que devenons-nous dans les faits ? (un truc basique pour illustrer l'insolubilité du problème à brève échéance dans un tel cas de figure : comment continuer de fabriquer et distribuer les carburants sans électricité, faire le plein des véhicules à moteurs thermiques qui sillonnent pour nos besoins toute la planète sur terre, mer, air ?)

Sans plus de production ni de distribution des produits de première nécessité, privés de communications, sans possibilité de contrôles ni de gestion des ressources vitales faute d'informations et faute de pouvoir les acheminer, sans plus de gestion administrative ni financière avec la perte de tous les services dématérialisés, sans plus de coordination technique possible ni de pouvoir exécutif opérationnel pour les mêmes raisons, donc sans plus aucune capacité d'intervention massive avec une stratégie et des moyens adaptés à la gravité, à l'ampleur et à l'urgence de la situation... Ça se gâte sérieusement pour nous, non ? et vite !!!

Car simultanément nos yeux, nos oreilles et nos cerveaux électroniques sont HS : toutes nos aides à l'analyse et à la décision, oublions-les...

Bon courage, si ça nous arrive en l'état actuel de notre impréparation !

Comme face à la plupart des catastrophes naturelles de grande ampleur, dès lors que "de mémoire d'homme on n'a jamais vu ça" (de mémoire de poisson rouge non plus, d'ailleurs, forcément ! xD) on fera comme d'hab' :

Comme si ça n'existait pas - ou si peu - jusqu'au jour où ça arrivera vraiment, fatalement !

On retournera alors du jour au lendemain et pour une durée indéterminée "à l'âge de pierre" effectivement, mais en pire : car plus personne ne saura tailler des silex ni allumer du feu sans son sot briquet de la Boring company :D

Ce jour-là, à mon avis, pire que l'anarchie : ce sera le chaos !

Heureux celui qui aura encore alors - pour lui et sa famille, ses voisins, ses amis, sa petite communauté locale - un potager, quelques poules pour se nourrir... et une citerne ou une cave bien remplie pour tenir le choc sans perdre le moral en attendant des jours meilleurs ;)xD

Monsieur Muscle, lui, sera comme toujours un privilégié : il aura toute une planète vierge et radioactive fraîchement terraformée par et pour lui seul ! :)

Quel veinard !!!

Seul sur Mars à recycler ses propres excréments dans ses patates "bios", juste légèrement phosphorescentes :DxD

Modifié par Alain MOREAU
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

cette fois ci c'est certain, on va tous mourir ...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

Heureux celui qui aura encore alors - pour lui et sa famille, ses voisins, ses amis, sa petite communauté locale - un potager, quelques poules pour se nourrir... et une citerne ou une cave bien remplie pour tenir le choc sans perdre le moral en attendant des jours meilleurs

 

Et une Kalachnikov pour protéger le tout :(

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Alain MOREAU a dit :

Pas seulement ce qui sera sous tension : des courants induits vont se former et se propager dans tout ce qui conduit l'électricité, présentant une longueur suffisante pour que les différences de potentiels créées deviennent destructrices

 

En effet, je n'ai pas été assez précis...

"Tout ce qui sera branché au réseau électrique" me semble plus pertinent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il y a 3 heures, Alain MOREAU a dit :

Heureux celui qui aura encore alors - pour lui et sa famille, ses voisins, ses amis, sa petite communauté locale - un potager, quelques poules pour se nourrir... et une citerne ou une cave bien remplie pour tenir le choc sans perdre le moral en attendant des jours meilleurs ;)xD

 

OK pour la citerne... mais pour le moral faudra pas oublier un bon stock de pastaga aussi.. :/B|..

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sauf du côté nuit au moment où le flare atteint la Terre, non ? Il resterait donc la moitié de l'humanité hors du chaos, c'est déjà ça... :ph34r:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

il existe une nouvelle d'a. c. clarke sur un thème proche mais avec un effet plus prononcé encore.

 

Modifié par asp06

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, asp06 a dit :

cette fois ci c'est certain, on va tous mourir ...

C'est certain ! Et plutôt deux fois qu'une ! xD

il y a 47 minutes, Kaptain a dit :

Sauf du côté nuit au moment où le flare atteint la Terre, non ? Il resterait donc la moitié de l'humanité hors du chaos, c'est déjà ça... :ph34r:

Ouais...

Mais si c'est la moitié qui vit dans le Pacifique, ça fera une petite moitié : ça va d'un coup calmer la pollution et la surpopulation ! :D

Laissons faire la nature finalement, dans sa grande sagesse :)

il y a 27 minutes, asp06 a dit :

il existe une nouvelle d'a. c. clarcke sur un thème proche mais avec un effet plus prononcé encore.

Yesss !!!

Une supernova anéantit la civilisation de son système et des archéologues humains du futur découvrent avec émotion leurs artefacts, c'est ça ?

Une réflexion profonde, pleine d'humanité sur le conflit science/religion...

Excellent !

"The Star" : https://en.wikipedia.org/wiki/The_Star_(Clarke_short_story)

Une chute terrible et magnifique !

(je n'étais pas né quand il a pondu cela ! Comme quoi cette réflexion ne date pas d'hier... ;))

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non, une nouvelle. un ancien astronome amateur qui observait les tâches solaires, et qui voit la lune briller anormalement dans le ciel : il comprends qu'il y a une éruption gigantesque qui est en train de ravager la face éclairée de la terre. qualud inside, tout ça.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non, je ne l'ai lu qu'une seule fois, même pas dans un livre je crois. un ciel et espace peut être?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Kaptain a dit :

Sauf du côté nuit au moment où le flare atteint la Terre, non ? Il resterait donc la moitié de l'humanité hors du chaos, c'est déjà ça

 

Faut pas oublier la mondialisation de l'information.

Exemple, notre ami Facebook se trouve touché, t'as beau être de l'autre côté de la Terre, fini tes amis virtuels  ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hors sujet mais concernant la couronne, une info glanée à l'occasion des ROS 2018 en provenance d'un OA : le dispositif de filtration Fe13 commence à porter ses fruits ! 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, ndesprez a dit :

Hors sujet mais concernant la couronne, une info glanée à l'occasion des ROS 2018 en provenance d'un OA : le dispositif de filtration Fe13 commence à porter ses fruits ! 

 

Rien compris, tu peux éclairer ma lanterne ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant