fred-burgeot

ça bouge sur Mars

Recommended Posts

Les dessins de 2003 sont là: http://www.lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/marsnews.html#M2003

Mais sans avoir noté particulièrement les conditions d'observations en août (je n'ai pas regardé tous en détail), mais je me souvient de ces observations en short et T-shirt à 3h du mat...

Nicolas

(bon, va falloir mettre à jour ma page web... juste à mettre les liens vers les dessins des 3 dernières oppositions...:()

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut,

 

superbes vos dessins, Laurent et Nicolas.

 

En voilà un de ce matin, 8 juillet à 2h13 TU.

T406 à 600X en bino, filtre rouge pour le contraste et sans pour les teintes.

MC = 271°, quasi comme ton dessin de gauche, Nicolas.

 

Mars-08-juillet-2018.jpg.49a44eace38a40b7b5f6c1dbb4c00887.jpg

 

Comme les autres fois, à première vue il n'y a rien à voir (hormis le bout de calotte à droite) mais le filtre rouge sauve la mise.

Syrtis Major est presque séparé du reste des mers plus au sud. Syrtis Minor est l'une des taches les plus contrastées de cette "face".

La formation la plus contrastée est le cerne de la calotte, mais uniquement la portion près du limbe levant, ainsi que l'arc qui marque le contour de Hellas à droite.

Une large portion gauche de la calotte est orangée, le cerne qui correspond est à peine visible au travers de la poussière.

 

Est-ce que ce dépôt de poussière ne va pas retarder le sublimation de cette portion de la calotte ?

 

Il va falloir que je me mette à utiliser mes gabarits plus grands, car là (et comme pour mes autres dessins martiens 2018) c'est trop petit, le grain du papier et les coups de crayon sont trop visibles et ça manque de finesse.

 

Fred.

 

 

  • Like 6
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, fred-burgeot a dit :

Est-ce que ce dépôt de poussière ne va pas retarder le sublimation de cette portion de la calotte ?

Très bonne question :) je ne sais plus si j'ai lu des trucs sur le sujet..

Beau dessin, exact comme celui de Nicolas. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, avec le filtre rouge on devine mieux Syrtis Major et M. Tyrhenum à sa gauche.

La nuit dernière, 1h plus tot, la calotte polaire sud était presque invisible ou confondue avec le reste, à part le petit bout non voilé - question il y a-t-ik effectivement encore de la glace sous le nuage de poussières (sensé être plus chaud), ou est-ce que la calotte n'est pas elle-même un peu partie? Le voile polaire nord était bien plus marqué!

(note: une erreur de calcul pour le MC du 7, c'est 266.8, très proche de la veille - dessins très similaire et pas loin de celui de Fred)

 

Sinon, une formation plus sombre que Syrtis Major sur M. Cimmerium ce matin aussi, vers MC 235.

 

Nicolas

 

mars080718.jpg

  • Like 7
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une tuerie totale vos dessins !!!

ben ça m'a donné envie cette nuit vers 3h.... Ma caramba, l'est tellement basse qu'elle ne passe pas au-dessus des toitures avoisinantes. Fô que je bouge.....

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Avec Fred on est vraiment synchro sur nos dates d'observation :) Voici mon observation du 8 juillet 2018 à 02h00 HL (deux heures avant celle de Fred)

 

La planète Mars présente ce matin la face où figure l'albédo marquant de Syrtis Major (elle se lève à droite sur le dessin) mais cette dernière est à peine reconnaissable à cause de la tempête de sable globale qui sévit toujours là bas. Le filtre orange n°21 aide vraiment bien à la perception des faibles régions sombres. La formation la plus visible reste une partie de ce qui semble correspondre à l'emplacement de  mare Cimmerum dont une partie est perceptible comme une zone triangulaire plus contrastée que le reste. Je note également que la calotte polaire sud à presque disparue, elle est en grande partie recouverte elle aussi de poussières.

 

Mars-08-07-2018-2h00-L125-md2.png
Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 162x (Ethos de 6 mm) + filtre orange N°21
Marseille (13)

Edited by laurent13
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Laurent, ce matin j'ai dessiné le même méridien central que toi (et pile le même que Nicolas, 246°), on a les mêmes grandes lignes :)

Serge, prévois le filtre rouge (ou orange) !

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà le dessin d'hier, 9 juillet à 1h10 TU,   MC = 246°.

Toujours T406 à 600X en bino et filtre rouge RG610. Sans filtre il n'y avait rien.

 

Mars-09-juillet-2018018.jpg.6438f12b98e43a62228de0f0ae71a569.jpg

 

Comme dit par Laurent, il ne reste qu'un tronçon de Mare Cimmerium et qui correspond à l'espèce de poire un peu à gauche du MC.

La formation la plus remarquable pour moi était Hellas, qui apparait sous la forme d'un grand disque clair déformé comme il se doit pas la perspective, la sensation d'avoir un bassin d'impact sous les yeux est prégnante.

En termes d'albédo élevé, le voile polaire nord ferait presque concurrence à la calotte sud, comme l'a dit Nicolas :) , bien que la blancheur du brouillard soit mise à mal par le chromatisme atmosphérique.

 

Le 08/07/2018 à 20:22, biver a dit :

question il y a-t-ik effectivement encore de la glace sous le nuage de poussières (sensé être plus chaud)

 

j'avais supposé que c'était un dépôt de poussière (et pas un nuage) mais en effet, même dans le cas d'un dépôt, l'albédo plus sombre absorbe le rayonnement au lieu de le rejeter, ce qui accélère la sublimation de la glace qui est dessous.

 

Fred.

 

  • Like 6
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

eh ben avec cette tempête, on va attendre un petit peu que la planète monte, car ça donne pas trop envie pour le moment.

Malgré les conditions, vos dessins sont supers !

 

Pour le moment je l'ai juste contemplée brièvement à l'oeil nu lors d'un lever nocturne, et à cet endroit assez bas où les étoiles faibles sont un peu éteintes par les brumes de l'horizon, ce gros astre rouge a quelque chose de vraiment fascinant, limite inquiétant avec des yeux encore embrumés de sommeil !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Punaise, ça titille fort !!!! Ayaya...

Ma caramba, cette nuit j'ai dormi comme un bébé..... Pourtant tout était fin prêt.

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

le dessin de cette nuit (11 juillet) à 1h45 TU. MC = 237°.

Toujours le même matériel. Le seeing était pas mal.

 

Mars-11-juillet-2018.jpg.bc67fa30cebc1d86cd4438ca82b8431f.jpg

 

Désolé pour la qualité du coloriage, fait à la va-vite. Le dessin est peu contrasté, et pourtant il l'est beaucoup plus que l'image à l'oculaire.

Sur le fond : toujours la "poire" de Mare Cimmerium, et des structures dans la calotte.

 

Fred.

  • Like 6
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'utilise l'ADC pour corriger le chromatisme atmosphérique, et je ne sais pas si c'est parfaitement réglé, mais avec le voile polaire nord est bien plus marqué (avec une bordure sombre en plus) que la calotte sud poussiéreuse à ces longitudes..

Nicolas

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ghosts of Mars : la pire de mes observations.

C'est une surprise à l’œil nu : immanquable.

c'est lumineux, beaucoup plus que Jupiter avec le même oculaire 7mm sur la 63mm. (x120)

Mais rien, 95% du temps c'est ce sable orange clair, presque cristallin. Vu, un petit point de nacre sur la partie haut droite, donc avec l'inversion c'est côté Est. J'ai pris ça un moment pour un mélange de l'orange avec le bleu de la dispersion atmosphérique mais c'était bien là, fugace. 1/2h, ... bon je pense à remballer après avoir fait un tour sur l'amas d'Hercule pas net non plus ... j'ai de la brume, ça explique beaucoup. Et puis j'y retourne un peu car le ciel illuminé par un village lointain s'est assombri et des étoiles apparaissent autour de Mars.

Bref plaisir.

Enfin apparait une toile grise-bleu furtive par intermittence et la petite perle de nacre. ... fugace. Et rapidement une autre zone, au bord, plus étalée, claire mais noyée avec du rouge de la dispersion qui se mélange avec.

Trop basse sur l'horizon même en dessous de Narbonne, Le feu d'artifice a empêché quelque peu de sortir plus tôt. Tant pis on verra un autre jour. Mars laisse une impression inquiétante, un orange clair, une peu rosé, surnaturel, luminescent.

Je comprends l'impression qu'elle a pu laisser aux anciens, tellement cet astre brille comme un feu à l’œil nu.

Myriam

----------------------------------------

16/7 Jupiter, sympa ce soir, mais délavée.

Mars, rien, rien, juste un disque orange/rose.

pffff la brume  et les nuages.

Même pas envie de sortir les crayons de couleurs des neveux.

Bonne nuit.

Edited by lyl
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chère Myriam

Il est vrai que les ciels d'été ne sont pas souvent les meilleurs... Nuits courtes, temps orageux, transparence médiocre, planètes basses, moustiques... et pour finir cette fichue tempête martienne qui n'en fini pas...

 Le bon côté : il ne fait pas froid.

HP

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de regret, Mars est au zénith pour moi, en plus je  suis en hiver! bon j'observe toujours en t-shirt et bermuda !! ;-) Bref pas plus de détails que vous en visuel !! Gros confetti orange/rose!!

Ma fluo de 100mm me donne  actuellement la même image qu'un C8 orange de la belle époque!! Hi!hi!hi!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca confirme ce qu'on ressentait : on ne perd pas grand-chose à ne la contempler qu'à l'oeil nu pour le moment !

 

lyl, sympas tes compte-rendus !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Quand on voit la photo prise au 1m du Pic par JL Dauvergne (superbe d'ailleurs !) on comprend mieux l'absence de détail à l'oculaire !

Hier au 450 et 250 absolument aucun détail ! Même avec filtre bleu

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, crabe a dit :

Même avec filtre bleu

Le filtre bleu est celui qui a le moins de chance de te donner des détails ;) (à part nuages blancs et calottes polaires). Essaye un rouge ou orange...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout le monde est à la même enseigne !! même sous les tropiques !! En plus on a le vent ici 

Vent pour le190718.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci ! Je vais de ce pas en acheter un !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis rentré ce matin de mon 9e séjour à Stargate en Afrique du Sud où j'ai passé une fois de plus deux semaines intenses avec 5 copains. Fait inhabituel pour juillet (hiver), nous avons eu plusieurs nuits avec de l'humidité. Le SQM était très régulier autour de 21,9 - 22,07, le plus bas fut 21,67 avec Lune! Nous avons bien sûr fait les 7 planètes + Pluton. Hier matin j'ai encore pointé Mars au zénith à 2h au T500 avec l'Ethos 3,7 (550x), mais je préférais l'Ethos 4,5 (430x) qui donnait une meilleure image. J'ai vu Cimmerium et Sirenum comme Fred, mais je dois dire que Mars reste effectivement assez décevante par rapport à son gros diamètre. Sur Jupi et Saturne c'était tout à fait autre chose!

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil, observée  avant hier et hier à la lunette 80ED et oculaire 3.5mm et pas de détails visibles. On distingue quelques formes mais sans piqué. Dommage...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By yapo
      Salut,
       
       
      Je vous propose quelques traces d'observations alpines de la semaine dernière (avant la pleine Lune), avec une récolte assez maigre. En effet, même si la neige n'est tombée que pendant 24h et que les journées étaient presque toutes coronales, un voile de nuages fins de haute altitude s'installait insidieusement et implacablement sitôt la nuit tombée. Dans ces conditions, je n'ai bénéficié que de trois nuits utilisables sur un séjour d'une dizaine de jours.
       

       
      Par contre, dès la première nuit, un orgasme astronomique (qui s'est répété depuis), le truc à vous faire hurler de joie en pleine nuit (enfin, vous voyez le tableau) : la Communauté de Communes du Guillestrois Queyras a décidé de la coupure de l'éclairage publique nocturne (entre 00h30 et 05h30). Enfin, une sage décision attendue pour ma part depuis une trentaine d'année (même si je l'imposais manuellement et localement à une époque, mais chut…). Comme mon télescope est sous le feu de 2 lampadaires dont je le protège des rayons directs par de larges bâches tendues, cette extinction est une bénédiction. Même si, intrinsèquement, cela n'affecte qu'assez peu la vision télescopique, quel gain en ambiance nocturne : enfin des montagnes noires sur fond de ciel, enfin des nuages sombres non éclairés par dessous, enfin une nuit…noire ! Orgasmique, je vous dis.  Ne reste plus que les dômes italiens (Turin, etc.), mais là, ça va être plus compliqué : un jour peut-être…
       
      Je n'ai pas eu le temps d'établir les daaos, alors ce sera du croquis brut de terrain sans Topaze Denoise, désolé.
       
      J'ai commencé par IC 351, une nébuleuse planétaire dans Persée, je ne l'avais pas encore dessiné au T445, c'est chose faite : brillante mais petite (d'ailleurs repérée au spectroscope à prisme à faible G). Sa zone centrale un peu ovale se détache d'une couronne circulaire à peine plus large et plus faible. Par contre, je ne suis pas parvenu à percevoir son annularité, ni son étoile centrale (même sous forme de trait continu au spectroscope), même si elle est plus brillante vers le centre. Sa couleur bleue est évidente à faible G et les filtres NPB et OIII donnent d'excellents résultats.
       

      T445x364, OIII
       
      Ensuite, un couple galaxie-quasar dans le Cancer : NGC 2611 et PG 0832+251. La galaxie est une nébulosité oblongue anodine et très faible et le quasar n'est qu'une étoile très faible (VI5), donc ce n'est pas l'esthétique qui étouffe le champ, mais plutôt comme souvent la vertigineuse mise en perspective cosmique : 264 millions d'années-lumière contre presque 5 milliards respectivement.
       

      T445x271 (le QSO est la dernière étoile en bas à gauche)
       
      Ensuite un petit trio de galaxies hétérogènes dans le Lynx : UGC 4704 accompagnée de LEDA 213556 et 2MASX J08584241+3917473. La principale est vue par la tranche et ses "satellites" assez quelconque si ce n'est que l'une (la dernière de la liste) se mêle subtilement à une étoile qui passe facilement pour un centre stellaire. Elles ne constituent qu'un rassemblement apparent, leurs vitesses radiales étant très disparates.
       

      T445x271
       
      Je suis retourné alors sur deux nébuleuses planétaires dont je voulais vérifier les détails, Minkowski 3-3 (PK 221+5.1) dans la Licorne et Kohoutek 1-11 (PK 215+11.1) dans le Petit Lion. La première m'a montré avec le filtre NPB une zone très légèrement plus brillante sur son côté Nord et la seconde un allongement Est-Ouest difficile à percevoir.
       

      T445x364, NPB en haut
      T445x182, OIII en bas
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Profitant de cette lune bien haute et visible je me suis arrêté sur Anaximander qui était dans l'ombre avec uniquement certaine partie qui émergé de lumière avec un fort albédo à trois endroit bien localisé.
      Cette formation de 68km  de diamètre au versant peu escarpé possède une muraille basse et voisin  J.Herschel.
       
      Pratique du dessin très inconfortable car plié en deux, impossible d'étendre les pieds de la monture car mon balcon n'étant pas assez large , il faudra investir dans une colonne.
       
      AIRWOLF BRESSER AR90/900 + BARLOW X2 - OCULAIRE ABBE 9MM TAKAHASHI
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       

       
      Bon dessin lunaire
       
      Séverin
    • By xavierc
      Dobson 508/1920
      Champ des tentes canadiennes au domaine de Pradines, camping de Lanuejols dans le Gard.
      5 dessins : 9323 à 9327.

      Je suis prêt dans le crépuscule nautique à 21h42, ayant fini plus tôt mas sieste post-dînatoire.

      Je regarde d'abord la comète Néowise dans le Bouvier.

      Observation 9323 : Comète Néowise C/2020 F3.
      85x, 138x. Elle est vue floue et faible au chercheur 9x50. Dans le Dobson 508, elle s'illumine assez brillante à assez faible et bleutée, graduellement plus brillante au centre.
      Je ne vois plus de queue au premier examen, attendez... Ca se précise.. Ah si, à 85x je la vois difficilement.


      Des éclairs lointains d'orages à l'ouest font craindre une issue funeste pour les observations de cette nuit. Profitons-en tant qu'il est temps et que le temps météo l'autorise.

      Cantonné à cette zone du ciel, je vise des galaxies du Bouvier.

      Observation 9324 : NGC5523.
      85x, 201x. Cette galaxie allongée à 85x reste faible, et je note des nodosités VI3 à 4 (25% à 50% du temps en vision indirecte) et l'excentrement de ses zones les plus brillantes.


      A l'oeil nu je vois en vision indirecte la nébuleuse obscure de la Pipe dans Ophiucus, mais moins bien qu'au Restefond quand même.

      Observation 9325 : NGC5548.
      85x et 201x. Elle se montre petite, faible, diffuse avec donc des limites floues.


      Les éclairs au nord-ouest rappellent la proximité d'orages.
      Chiens et chevreuils se confondent et se parlent au sud.

      Puis à 23h je fais un tour sur le terrain pour rendre visite à mon voisin de l'est Alexandre au télescope de 600 et pour voir les orages à l'ouest totalement dégagés de la haie.

      Je dessine ensuite un amas globulaire du Bouvier.

      Observation 9326 : NGC5466.
      85x, 138x, 201x. Il est évident et bien résolu dès 85x, éclaté en étoiles faibles à perceptibles à 138x.
      A 201x il devient trop sombre d'autant plus que les éclairs dans cette direction me flashent les yeux.


      L'Humidité se dépose sur les affaires, autre signe de l'arrivée de nuages.

      J'ai le temps d'immortaliser une nébuleuse planétaire du Sagittaire, alors que j'ai mal au dos, j'ai dû rester trop longtemps dans une mauvaise posture lors du dessin précédent.

      Observation 9327 : IC4673.
      85x, 201x. Le filtre Oxygène 3 permet de la repérer à 85x, et à un grossissement plus fort de 201x, elle a un diamètre apparent suffisant pour la différencier des étoiles malgré la forte turbulence de 5 sur 5. La nébuleuse est très faible.


      A minuit et demie, le ciel se couvre par le sud-ouest. Le risque de pluie nous fait tous rebâcher.
      Je veillerai un peu, il n'y aura pas de pluie mais les images satellite ne me laissent pas d'espoir de voir le ciel se redégager cette nuit.
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC136
      Observation numéro 6883


      NGC103
      Observation numéro 6882

    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC1193
      Observation numéro 6884


      NGC1186
      Observation numéro 6885


      NGC1171
      Observation numéro 6886

  • Upcoming Events