Sign in to follow this  
Sky runner

Quand Vesta rencontre NGC 6445...

Recommended Posts

Hola los amigos, il faut parfois un peu de chance pour dessiner des phénomènes rares. Ne faisant pas de dessin planétaire, il m'arrive parfois de taper dans du Pluton, de la planète mineure ou de la comète. En général, je regarde grosso modo la trajectoire de ces astres errants sur la toile du ciel profond et je rêve d'hypothétiques rencontres avec d'autres objets du ciel profond. Il arrive tout de même que des rapprochements (conjonctions serrées) s'opèrent mais il faut encore réunir d'autres conditions comme la météo, la présence ou non de la Lune et également une distance angulaire assez proche entre les 2 astres pour qu'un dessin de résolution suffisante puisse s'effectuer. Dois-je vous dire que c'est sur ce dernier point que j'essuie le plus d’écueils. Et ce n'est pas avec le 600 que ça s'améliore : pour pouvoir embrasser une même scène autour des 300x, la conjonction entre les deux astres doit être sous les 10' env.

Mais quand une conjonction serrée se transforme en belle occultation rasante... cela peut donner çà :

5b2fc3d06b5f4_occultationvestangc6445.jpg.4d7d2a195cdd08ce340a05abe2c92ee3.jpg

 

En pleine opposition de Vesta, quelques heures d'observation de cet astéroïde suffisent pour sentir son déplacement. Le clou du spectacle eut lieu peu avant l'élaboration de ce dessin avec la NP NGC 6445 affublée d'une lanterne jaune sur son bord S. La nébuleuse était alors quasi impossible à déceler sans l'aide de filtres ; l'éclat éblouissant et diffusant de Vesta masquait toute scène d'arrière plan. Dans ces conditions, ce n'est pas sans rappeler la vision élusive d'Abell 12 derrière Mu Ori. Les minutes passant, Vesta libère progressivement sa proie et l'on discerne mieux au T600x605 le cadre nébuleux caractéristique de  cette bipolaire asymétrique toutefois aidé des filtres [OIII]. Il est alors intéressant d'essayer de résoudre le disque apparent de l’astéroïde qui représente un diamètre apparent 2x plus petit que celui du satellite Io en ce moment. Lors des rares fenêtres stables de seeing, ce fut possible toujours à Gmoy et c'est dans ces conditions qu'une légère ovalisation du disque apparut ; Vesta prenant alors la forme d'un mini ballon de rugby. J'ai tenté de retranscrire le sens du demi grand axe sur mon dessin sans réelle confirmation par la suite.

Nota : ce dessin que je dédie à Bob King est profond jusqu'à magv 16,15 malgré le clair de lune gibbeuse. Et si vous tentiez vous aussi l'aventure de Vesta à la prochaine lunaison ?      Fabrice M.

 

 

 

 

 

Edited by Sky runner
  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Naaaaaannnnnnnnnnnnnn !

Ben si ! Il l'a fait et de façon magistrale :)

Bravo et bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et j'imagine que tu voyais Vesta à l'oeil nu... moyen facile de repérer NGC 6445 ;), non?

Sinon, c'est effectivement l'occasion de résoudre le disque de Vesta - je l'avais peut-etre tenté dans un T1m ou T60 à Meudon il y a longtemps, mais à l'époque c'était avant DAWN, ce qui nous a coupé un peu la motivation...

 

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fabrice, tu as bien fait de migrer (même si je le pensais déjà avant !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une occultation de nébuleuse par un astéroïde. C'est original. Elle n'était pas référencée sur Occultwatcher celle là ;).

La cerise sur le "Pâté en Croute" si je comprends bien ;). Nébuleuse fort bien dessinée du reste :).

Edited by yves65

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe, et très intéressant, en plus d'être original  ! Y  a pas à dire, un 600 avec un oeil comme le tien, ça cause !

On a un joli rapprochement de planétaire (résolution du disque de Vesta) et de ciel profond.

Je suis étonné par la mag très accessible de Vesta en ce moment, et du coup je comprends l'effet "Abell 12" que tu décris.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une occultation par contraste d'intensité lumineuse. C'est nouveau ça comme concept?

Ha non, c'est ce que fait le GIGN quand ils te mettent les strobo dans la g... Le bouclier et tout le groupe qui est derrière disparait instantannéement.

Elle doit être au GIGN la petite Vesta...

 

Très cocasse comme manip. Merci pour le CROA, le dessin et l'idée.

 

Pierre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette nuit j'ai pointé Vesta à 461x et 700x, mais un peu tard (1h après le méridien), à court de temps sans l'ADC qui aurait été bien utile.

Par comparaison avec 58 Oph. Vesta apparaissait clairement moins ponctuelle (FWHM (ou speckles...) 2x plus large), mais à refaire dans de meilleures conditions...

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo l'ami !

 

que voila une configuration exceptionnelle, avec un CROA vachte intéressant.

 

pffffft , le Nicolas, il l'a loupé "un peu trad" à cause d'une réunion M78.........

Edited by serge vieillard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos sympathiques remarques. Souvent, lors de mes rares dessins (par rapport au recordman Xavier !), le sujet choisi et couché sur le papier Canson m'évoque les observations éventuelles ou passées de ceux que je connais. Avec comme mots clés Vesta, diamètre apparent et conjonction serrée, j'avais pensé à de possibles tentatives de Nicolas. Apparemment, je ne me suis pas gouré ! Nicolas, oui, Vesta était tout juste visible à l'oeil nu avec la méchante Lune pas loin si bien que j'en ai fait ma mvlon (magv limite à l'oeil nu) dans cette partie du ciel.

Pour les amoureux de ce type d'observation, (je suis assez nul en culture astéroïdale), Bob King m'apprend qu'il y a dans le même genre Pallas, assez lumineux (çà je savais) qui peut présenter en période d'opposition un diamètre apparent appréciable et une forme "patatoïdale". Même si je l'avais su, je crois que je n'aurais jamais tenté l'expérience au télescope car mission perdue d'avance. Mais le challenge est plus costaud car la minuscule bille commence à être quasi stellaire.

Aux américains, je ne leur cause pas de pâté en croûte, Yves, car je crois qu'ils ne comprendraient pas !                         Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this