zirkel 2

Réfracteur Français : sondage...

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Bonjour,

 

Suite au projet d'un éventuel réfracteur "fabriqué en France" de qualité et afin d'avoir une idée de vos attentes en la matière, nous vous proposons un petit sondage, cela ne remplace pas une étude de marché mais nous aidera dans nos orientations et nos choix.

Nous vous demandons de répondre uniquement pour les modèles proposés ci-dessous pour l'instant, merci.

Merci d'avance pour vos réponses :)

 

1. Optique 75/1000 et/ou 75/1200

2. Optique 90 f10,86

3; Optique semi-apo 97/1078 - extension possible 110/1200

4. Optique semi-apo 180/1682

 

 

Modifié par zirkel 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

4. Optique semi-apo 180/1682

La J-PZ l'attend ;-)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Option 4. Optique semi-apo 180/1682

 

Xavier

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on n'est pas français, on peut voter (désolé mais le fait que le réfracteur - même de qualité soit fabriqué en France ne me parle pas beaucoup)?:D

Je dirais le 4.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'aurai été intéressé par la 3 qui me semble la solution la plus cohérente, mais l'achro bien calibré aussi !

 

 

ALORS LA 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Petites précisions : tout ce qui est proposé se sert d’innovation Schott récente (prix/qualité)

  • l'option 1 (75-80) est fortement dédiée planétaire, son intérêt est l'ortho-chromatisme, HA compris et la robustesse. Le triplet huilé ne devrait pas souffrir de la mise en température et peu de réflexion internes. Plage diff limited. : 496-632nm. Une version doublet air, steinheil, elle est calée à 482-625nm. L'utilisation en HA/solaire nécessite un réglage de mise au point différent mais est tout aussi piqué.
  • l'option 2 (<=90) est un air-spaced classique fraunhofer : N-PSK53A+N-KZFS4 90-978, 494-654nm (calage actuel, pas optimisé), achromat amélioré mais pas semi-apo (à cause du calage à revoir, il a été rétrogradé du classement 3 vers 2)
  • l'option 3 (97+) est semi-apo, nécessite un verre ED d'entrée de gamme N-PK51+N-KZFS4, taille variable jusqu'à 108/1199, la courbe de strehl de la version 90mm (base de calcul) sera affichée dans l'autre post.
  • l'option 4 (180+) est semi-apo, presque apo, verre ED Schott et son appairement Schott, à faire asphériser pour un optimal (pour tout usage CP compris), sinon parfait en planétaire de base.
Modifié par lyl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Option 1 pour une lunette modeste mais abordable tout en ne sacrifiant pas la qualite optique et mécanique. Un outil sérieux accessible au plus grand nombre.

Modifié par lambda

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Difficile à dire sans avoir une idée du prix.

Autrement dit: si pour le même budget on peut se payer meilleur (quitte à devoir monter un peu en diamètre) ça va pas le faire pour moi.

Sinon option 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, zirkel 2 a dit :

3; Optique semi-apo 97/1078 - extension possible 110/1200

 

Voilà pour moi,

Olivier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirai 3. Par rapport à la 102/1000 Achromatic vixen elle se place comment?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Premier point sondage demain en soirée.

Là j'observe la GTR sur Jupiter 😀

 

Bon remballage rapide, orages en vue, heureusement c'était le setup léger....

Modifié par zirkel 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à toutes et tous,

 

Un premier point plus tôt que prévu :)

 

3: Optique semi-apo 97/1078 - extension possible 110/1200 : 7 votes

4. Optique semi-apo 180/1682 : 6 votes

1. Optique 75/1000 et/ou 75/1200 : 2 votes

2. Optique 90 f10,86 : 1 vote

 

Continuez à voter que vous soyez étranger (scc ;)) ou francophone, plus il y aura de votes plus le sondage sera pertinent et représentatif.

 

Merci.

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne serai pas surpris que 3 et 4 arrivent en tête car les deux projets sont complémentaires. Le 3 plus grand public mais connaisseurs à budget réduit à quelques centaines d'euros  et le 4 plus spécialistes à quelques milliers. Le 3 ne s'adresse peut-être plus à nous car doublon avec de l'existant contrairement au 4 mais plus cadeau de famille d'initiés. Personnellement le 4 devra justifier sa performance par rapport à un refracteur puissant 250 mm bien conçu probablement 4 moins cher monture inclus (chiffres à la louche). Vraiment la petite niche nécessitant un observatoire. Dites moi si cette analyse basique est fausse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



  • Contenu similaire

    • Par Polaris72
      Bonjour, j'aimerais simplement savoir s'il était nécessaire de nettoyer l'objectif de cette lunette astro de 90mm (pas avec un chiffon mais avec un nettoyant adapté à l'astro). En effet il y avait de la buée sur l'objectif et pour poursuivre l'observation car il y avait un super ciel j'ai enlevé la buée au sèche-cheveux la buée est partie mais il y avait de la poussière sur l'objectif alors qu'avant l'observation c'était nickel. Est-ce que cela vaut vraiment le coup d'être enlevé et cela altère t-il la qualité des observations ? Merci 
       


    • Par FroggySeven
      Voilà, j'ai envie d'explorer la piste d'un miroir secondaire non aluminé (ou qui laisse passer certaines longueurs d'ondes).
       
      Soucis potentiel : le parallélisme de la deuxième face.
       
      D'un côté je me dis qu'il n'y aura pas de risque d'interférence  vu qu'elle est dépolie,
      mais de l'autre je ne vois pas pourquoi on s'embête alors avec des prisme de Herschel...
       
       
       
       
    • Par patsonzero
      Bonjour à tous,
      Je travaille sur l'étalonnage d'un luxmètre. En faisant quelques recherches sur internet, j'ai trouvé une information selon laquelle on utiliserait une lampe étalon pour procéder à l'étalonnage. Mais je n'ai pas pu trouver d'autres informations concernant le mode opératoire du dit étalonnage.
      Merci d'avance de vos réponses.
    • Par Larbucen
      Salutations amis astronomes,
       
      Quelqu'un pourrait-il me parler du "Réfracteur Apochromatique Omegon Pro APO AP Photography Scope 72 / 432 ED OTA" ? J'en ai trouvé un à la braderie des RCE, mais je reste sceptique.
       
      Il y a bien ça: https://nimax-img.de/Produktdownloads/33081_1_Test.pdf
       

       
      Mais ça fait un peu pub vendeur.
       
      Voici mon achat.
       

       
      Pour tout vous avouer avec le renvoi coudé diélectrique William Optics Prisme Amici 45° 2" qui est sur la photo, je n'arrive pas à faire la mise au point en visuel. J'ai essayé avec différents oculaires. 28, 20, 10, 9 mm, mais rien n'y fait.
       

       
      Pourtant celui-ci semble de qualité.
       
      En revanche, en enlevant ce renvoi coudé et en plaçant un tube allonge de 35mm, j'obtiens la mise au point à travers mon Reflex. En visuel pas de MAP avec ou sans RC, pas de MAP avec ou sans tube allonge y compris en terrestre.
       
      On voit également que la queue d'aronde (qui n'est pas celle d'origine) n'est pas dans l'axe de la lunette. J'ai un peu peur pour les prises de vue. Je n'avais pas noté ce léger décalage avant l'achat. Mais cela va se résoudre avec l'achat d'une nouvelle queue d'aronde plus courte. Qui viendra se caler sur la partie centrale et cylindrique de la lunette. J'ai choisi une queue d'aronde de 7 cm pour qu'elle ne dépasse pas. Elle devrait ne pas bouger grâce aux deux rainures de chaque côtés.
       

       
      Si vous avez d'autres conseils pour rendre cette lunette opérationnelle, je suis preneur.
       
      Merci de vos retours.
       
      Astronomicalement.
       
    • Par Larbucen
      Bonjour à tous les amoureux du vintage,
       
      Je lance ce petit post pour mettre à l'honneur mon vieux camarade d'environ 40 ans. Je veux bien sûr parler du télescope PERL JPM 115/900. En fait, j'en possède deux mais c'est du premier que je vais vous parler aujourd'hui.
       
      Il porte le N°154951 et ses caractéristiques sont les suivantes:
      Miroir primaire sphérique 
      Ouverture 7.8
      Pouvoir séparateur 1,1"
      Magnitude stellaire 12,4
      Clarté 360
      Grossissement max Théo.: 285x -> soit un oculaire de 3.2mm
      Grossissement mini: 20x -> soit un oculaire de 45mm
      Chercheur coudé 6x30
       
      Le mien comme vous pouvez le voir sur les photos plus bas a été quelque peu amélioré. Il a fière allure sur sa nouvelle monture AZ-EQ6, n'est-ce-pas? Le chercheur n'étant pas trop évident d'utilisation, je lui ai ajouté un Red Dot en parallèle. Comme vous pouvez également le découvrir, une magnifique caméra ZWO ASI 224 MC est montée dessus grâce au changement du porte oculaire qui est passé de 24,5 à 31,75 mm. Bien sûr, toute son optique est en parfait état et la collimation a été faite au petits oignons, comme le prouve la petite tache laser au centre du primaire.
       
      Si d'aventure vous avez encore votre vieux JPM avec vous, sortez le du carton et faites le nous découvrir ici. Longue vie aux JPM !!!
       
      Voilà, j'arrête de bla-blater et je vous laisse découvrir la bête.
       
       





  • Images