Thierry Legault

Transit solaire d'ISS à la TOA et 7R III, après les ROS

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Encore un bel exploit ! ;) 

 

il y a 30 minutes, Thierry Legault a dit :

ce qui donne 5 images pendant les 0,57s du transit

 

Faut pas se rater avec 0,57 seconde ! :D 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe !!! Et oui, le temps, comme toujours dans ce projet, c'est l'inverse de ce qui se passe d'habitude en astro : non plus imager pendant longtemps ce qui (en apparence) ne bouge pas (même pour le planétaire, où ça bouge vite, ce n'est rien comparé à ça….), mais attraper l'extrêmement éphémère…. Magnifique à voir, comme toujours ….

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand bravo c'est d'une qualité remarquable ;)

JC 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Epoustouflant je suis bluffé par la netteté, compliments. :x

Share this post


Link to post
Share on other sites

Images ciselées : vraiment superbe. :)

Oui c'est vrai que c'était super les ROS.

C'était ou ton transit cette fois ci?

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, Limoges et son transit :)

Ben c'est réussi, bravo ;)

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe de netteté et de précision du tir (comme toujours ;-). Bravo !

Q : MAP sur l'infini ou plus complexe à régler ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎03‎/‎07‎/‎2018 à 10:39, Olivier Ravayrol a dit :

Q : MAP sur l'infini ou plus complexe à régler ?

 

merci, oups retard de réponse mais je suis parti loin et longtemps en juillet (Floride, Californie, Canada puis Sénégal)

 

MAP à l'infini, heureusement à cette distance tout est indiscernable de l'infini :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous

Superbe images de l'ISS.

Le 01/07/2018 à 16:45, Thierry Legault a dit :

un petit transit d'ISS dimanche dernier du côté de Limoges

Ce soir si tout va bien il y aura un autre observateur des étoiles près de Limoges :D

(St Sylvestre)

Cordialement  Eric

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca devient presque un classique de ta part, mais c'est toujours une claque en  ouvrant les images ;o) 

Vraiment magnifique !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By hamilton
      S'aérer, sentir la fraîcheur de l'air de  janvier s'insinuer dans les naseaux, jouer sa musique de légers frissons dans notre corps engourdi du trop plein de la tiédeur de notre foyer…🤗☺🚀🗻❄⛄
       
      La maison  libère une fumerolle  blanche depuis la cheminée de son toit encore enneigé il y'a deux jours.
      Chaque jour d'hiver,  un nouveau souverain pontife semble être ainsi élu, et plaise au ciel que ce pont jeté avec les éléments nous attire leurs faveurs !
      Images d'hiver donc, on part un peu voûtés sous nos frusques de saison, frileux d'abord, joyeux ensuite de cette sortie revigorante, mais soucieux cependant de ne pas " dépasser l'heure " .
       
      Maudit virus, nabot microscopique dézingué d'un coup de gel , qui n'est même pas une simple poussière au regard de l'Univers, et qui tyrannise, empêche de respirer, de sentir, de goûter, d'embrasser qui vous voulez.
      S'il n'est même pas une poussière, que sommes-nous alors aux yeux de l'Univers, menacés que nous sommes par cet insignifiant Grand empêcheur de vivre libre, et qui défie la grande Humanité ? 
       
      Bon assez de nos maux, les mots pour le dire et me libérer provisoirement d'un trop plein de questions seront aujourd'hui remplacés par cette déambulation pleine d'espoir d'être pleinement à cette fin de journée.
      L'appareil à figer l'instant est placé autour de mon cou, un peu rétif sous mes doigts gantés que je devrai libérer chaque fois que je capturerai des photons. Le froid ou les photons : il faut choisir ! ⛅🌒🌛🌞❄📷
       
      Allons-y !
       
       
      Elle est déjà là : nous échangeons brièvement avec le voisin lui aussi libéré, et l'air de rien, entre deux " y'en a marre, c'est fatigant , faudra qu'on prenne l'apéro..."  , Clic-clac pour l'éternité 

       

       
       
       
      Sur ce coup, ça ira, mais il faudra jouer renard avec Madame qui tolère mes velléités photographiques pour cette promenade minutée à condition que je ne mette trois plombes à chaque fois !  ( la vie d'artiste ...vous savez les copains  )
       
       
      Le ciel sonne l'heure du couchant, ça doit être chouette, là-bas, au bord de la Loire ! 
       

       
      Nous passons par le petit centre ville."  Maison du peuple " ,  mairie, marché couvert , je vise un peu au jugé tout en marchant, rapport à mes obligations de marcheurs contre la montre ... 
       ( je crois que je l'ai, "elle" dans le champ ennuagé )
       

       
       
       
      Une petite dernière avant la Loire, une halte qui me coûte déjà 50 mètres avec l'avant-garde inflexible sur les horaires (  " pour une cheminée , faut pas exagérer " !  )
       

       
       
      La vache !
      C'est beau à voir, c'est comme si on redécouvrait ces rivages qui dans le ciel d'été et son soleil trop haut s'affadissent  et se consument d'une lumière brûlante 
      Le bridge Sony fait ce qu'il peut, mais je lui demande l'impossible 🙄🤩😪
       

       

       
       
       
      Il y'a là comme une flamme qui brûle dans le fleuve, et sur le coin gauche du cadre, une sorte de rapace cotonneux va fondre sur l'horizon ?
      Drôle d'instant sorcier...
       

       
      L' heure déjà de quitter le rivage, à regret...
       

       
      De l'autre côté du pont, c'est le Cher, avec ses bâtisses massives en ombres chinoises 

       
       
      Retour par le petit centre ville, pas de loin de la "maison du peuple ", une autre maison qui veille en silence sur les administrés , sauf quand elle leur sonne les cloches !
       
       

       

       
       
       
       

       

       
      Le croissant se glisse vers un autre horizon, c'est l'heure de prendre congé 
       

       
       
      Message à Baroche, mon helvète complice :encore raté pour un transit ! 
      et pour clore cette balade aussi 
      Il est déjà l'heure les amis....
       

       
       
    • By banjo
      bonjour,
      ciel dégagé enfin !!!!
      mais pas transparent , bof! on prend la 120 pour le continuum et la 150 pour le ha (l'une sur l'autre , combien pour la gestation  ) , entre 10h et 12h TU
      Paul
       

       
       

       
      la transparence
       

    • By banjo
      bonjour à tous ,
      comme d'hab des conditions lamentables , mais faut bien faire avancer le schmilblick .
      Faut quand même que j'arrive à essayer le solarscout 60  .
      Désolé pour la qualité assez moyenne  c'est la première fois que j'utilise la QHY5-290MM et beaucoup de mal à trouver les bons réglages , je comprend pas pourquoi sur le gamma je n'ai que 0-1 ou 2 et que de passer de 8 bits en 16 bits me fait écrouler le débit avec firecapture.
      Paul
       
       

       
       

    • By MICALEF
        juste pour le fun   : de ce matin 
       
        mica



    • By hamilton
      Projet datant du retour de  mon séjour à Fuerteventura et à Lanzarote aux îles Canaries en mars 2020 la semaine précédent le confinement ( une photo du ciel comportant le "triangle d'été" depuis mon jardin et datant d'août 2020 est ma seule concession à ce cadre fixé) 
      Une façon de resituer les paysages dans une dimension un peu philosophique disant que tout savant, tout admirateur du ciel , doit admettre qu'il doit cheminer dans la connaissance avec passion et fort de ses convictions, mais aussi avec toute la modestie que lui impose le vertigineux  "tout ce qu'il reste à découvrir".
      Le vertige qui d'emblée s'impose lorsqu'on lève les yeux au ciel, un ciel pur comme celui du désert il me semble ! 
       
       
      Bridge Sony DSC HX 400V toujours en mode "nomade"
       
      Amitiés
       
       
       
  • Upcoming Events