cbuil

Nuage de sodium du satellite Io

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Merci, c'est très intéressant un bon post bien détaillé . bravo :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bravo christian ! très intéressant  et merci encore pour tout ce que tu fais pour l'astronomie ! :)

 polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial Christian :)

Voilà de l'astronomie de l'extrême ;)

Mais dis donc, à part un très léger embonpoint, t'as arrêté de vieillir ou quoi ? ¬¬

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà une manip très impressionnante! Je n'imaginais même pas qu'on pouvait arriver à quelque chose comme ça. Le guidage devait être d'une précision impressionnante, sûrement aidée par la monture Mach 1.

 

Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe qu'elle prouesse ;)

JC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant, une sacrée manip demandant une bonne maîtrise de toute la chaine d'acquisition !

A refaire avec de meilleures conditions !!! ;)

Bravo !
Bon ciel
Vincent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christian,

 

C'est de la belle ouvrage !

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de nous faire partager ça,  une manip de l'extreme.....comme d'habitude je ne savais même pas qu'il soit possible de la realiser.  Je presume la presence de Alain Lopee et Pierre Dubreuil à l'OHP

 

Bernard_Bayle 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait remarquable !

 

Bravo Christian !

 

Jean-Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dès lors que l'on dispose d'un spectrographe (même relativement modeste, comme le Alpy600) le nuages de Io se révèle en principe relativement facilement. En l'espèce, ce fut délicat je dois l'admettre. Faut voir quant même que l'on fait de la pose longue dans le voisinage de Jupiter. En outre, comme indiqué dans le premier texte, je trouve que le Torre était assez atténué (à confirmer).

 

Donc il faut un peu de soin en spectro, c'est clair. Photographier ce Torre c'est encore un cran au dessus. J'ai le sentiment qu'un filtre interférentiel de 10 nm de large (un modèle économique standard de chez Edmund optics) n'est pas assez performant. Doit falloir être vers les 2 ou 3 nm (avec le spectro de ma manip, la largeur équivalente du filtre est de l'ordre de 0,8 nm).

 

La vue ci-après montre le filtre dans la roue (vive la patafix !):

 

_roue.jpg.bf646d9c46ca07dbfd3ae9877d203ec9.jpg

 

Mais à coté de ce filtre sodium on en trouve 4 autre, des filtres polarisant. Une manip improvisée en découpant des filtres sur deux lunette de cinéma 3D qu'une personne du workshop spectre avait par bonheur gardé dans sa poche. Avec cet équipement, à 1 euros, j'ai pu faire un polarimètre fort correct (ici, vive le ruban adhésif aluminium), avec des résultats que je montrerais dans un autre post.  Un truc monté en 1/4 d'heure dans la nuit, et qui révèle des choses pas souvent vu pas des amateurs...

 

Christian

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah la la, quelle mesure impressionantes il va nous montrer encore ! ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now