Guillaume Lafarge

Faut-il refaire la mise au point pour chaque filtre LRVB ?

Recommended Posts

Bonjour,

Je voudrais savoir si vous refaites la mise au point à chaque fois que vous changez de filtre (luminance, rouge, vert,  bleu ou H-alpha) ? 

Cela aurait-il un intérêt ?

Merci

Guillaume

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Oui sauf rares exceptions i.e. chaîne optique sans aucun chromatisme.

 

Sur un Ritchey Chrétien sans correcteur c'est le cas.

 

Par contre dès qu'il y a une lentille dans le chemin optique, (correcteur sur télescope ou lunette) il y a un peu de chromatisme, et il faut vérifier.

Parfois le décalage de mise au point entre les filtres est acceptable, parfois non.

 

Et bien vérifier aussi la FWHM : si tu t'apperçois que la FWHM est la même pour les 3 filtres sans refaire la map par rapport [ la luminance, alors pas besoin de la refaire même si il y a un tout petit décalage.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ajouterais que la mise au point peut aussi se décaler avec l'épaisseur du filtre. Il y a une différence assez marquée entre mon Lumicon 23A et mes astronomik (le R en particulier). Les filtres Astronomik étant de même épaisseur (substrat identique sur toute la gamme), c'est le lumicon qui introduit le biais (environ 1/2 tour de la molette démultipliée du crayford sur un C11 entre 23A et R).

 

Mais comme le signale olivier, on a rapidement quelques centaine de µm de défocus longitudinal et cela peut être sensible. A part des instruments purement réflecteurs, où l'achromatisme est parfait, dès qu'on glisse un élément réfracteur (et à fortiori plusieurs) il est rarissime (est-ce seulement possible ?) d'avoir tout le spectre focalisé à la même distance.

Maintenant de savoir si cela est visible est une autre histoire, 

Share this post


Link to post
Share on other sites

olivdeso et patry, merci pour vos réponses. Je ne refaisais pas la map pour chaque filtre, ce qui expliquerait que j'ai un problème lors de la recomposition des images LRVB, les étoiles n'ont pas la même taille selon les couleurs, et le rendu final n'est pas terrible. La prochaine fois je suivrai votre conseil !

En plus je fais du bin2 pour les couleurs, je vais essayer le bin1 pour améliorer la finesse...

Guillaume.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, je crois lire que les réponses portent plutôt sur du ciel profond.

 

En est il de même sur le planétaire pour lequel le temps de capture est souvent compté (si on ne veut pas être obligé d'utiliser Winjupos) ? Faut il refaire la aussi la mise au point pour chaque couleur ?

 

J'ajoute pour info que j'utilise une lunette Williams Optics 110ED.

Merci d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au contraire, en planétaire on atteint la résolution de l'instrument alors qu'en CP on atteint la résolution du ciel ! Il n'est pas certain qu'en CP une différence de focalisation de quelques dizaines/centaines de µm soit visible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

disons que ça se voit à la FWHM en CP. si c'est franchement différent d'une couche à l'autre, il faut agir. ça arrive surtout avec les lunettes.

 

En planétaire, une des solutions est d'utiliser un porte oculaire motorisé avec une motorisation capable de mémoriser l'offset de mise au point pour chaque filtre. ainsi ça se fait automatiquement au changement de filtre. ça marche aussi en ciel profond bien sur.

 

Autre possibilité : le faire à la main, en faisant des repères sur la molette de mise au point x10.

Il faut mesurer une fois que le décalage, ensuite c'est toujours le même.

 

Un comparateur peut aussi servir à ça

 

Pour la 110ED WO, il me semble qu'il y a un petit décalage effectivement. Il faudrait vérifier précisément.

Sur les lunettes, le "best focus" de chaque couche est souvent décalé, car on arrive un peu à compenser les effets du sphérochromatisme (= l'aberration de sphéricité qui change en fonction de la longueur d'onde, et quo joue sur la finesse des étoiles).

 

Voir les tests de lunette d'AiryLab, très instructif sur ce point entre autre.

 

Bref pour une lunette, il vaut mieux ajuster la mise au point pour chaque filtre, sauf rares exceptions.

 

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur une lunette oui, à cause du chromatisme.

C'est là que c'est utile de mettre un moteur pas à pas, j'ai pris le temps de faire une map la plus irréprochable possible sur chaque filtre, noter l'écart entre chaque (offset) et le noter dans les pilote ascom.

après ça, tu fais une map sur L puis à chaque changement de filtre, le réglage se fait automatiquement ... et c'est parti pour la nuit

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci bien pour vos explications claires et détaillées.

Je n'ai plus qu'à mesurer et marquer mes écarts de mise au point donc.

Bon ciel à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now